Jeudi 13 décembre 2012

L'Edito

 

LA NASSE

Prisonnier de son orgueil et de la stratégie hégémonique qui a trouvé ses limites dans l'explosion du G10, le Juli a fait savoir à l'empresa de Madrid qu'il ne viendrait pas à Las Ventas en 2013 et déjà les rumeurs vont bon train sur son retrait volontaire possible de Valence et Séville, au point que l'on est fondé à se demander si la meilleure solution pour le torero - voire pour les aficionados - ne serait pas qu'il prenne une année sabattique.

Voir édito






Actualité
MORANTE COUPE LA COLETA DE BARRERA

En coupant la coleta de son ami Antonio Barrera dans les arènes de Leon (Mexique) hier, Morante a sans doute accompli un geste unique dans l'histoire du torero : pour la première fois, un torero a coupé la coleta de son apoderado qui venait de faire sa despedida en toréant à ses côtés.

LES EMPRESAS FRANÇAISES FONT ASSAUT D'IMAGINATION

Ayant compris que le temps des feria "plan plan" était probalement terminé et qu'il faut séduire le public des aficionados, les arènes françaises font assaut d'imagination afin d'offrir des cartels inédits. On pourrait donc assister dans une des grandes ferias françaises à un mano a mano inimaginable l'an passé, entre Ivan Fandiño et Miguel Angel Perrera, face à des toros de Fuente Ymbro. Davantage prévisible mais tout aussi intéressant, un autre mano a mano pourrait se reproduire à plusieurs reprise, entre Javier Castaño et Fernando Robleño, face bien sûr à des ganaderías toristas. Enfin, toujours pour créer l'évènement, plusieurs arènes françaises et non des moindres se disputent l'honneur de donner l'alternative à Juan Leal.


OPUS 42 : EFFETS CATHARTIQUES

"Happé par la multitude et dépossédé de sa tunique de lumière, si José Tomas n’est plus, alors qu’il franchit la Porte des Consuls, que l’instrument passif d’un coït collectif  dévastateur qui dépasse par son ampleur la jouissance habituelle d’une arène conquise, c’est que le plaisir qu’il offre est rare et qu’il faut l’attendre longtemps. Son secret ? Mieux que personne, il conjugue les deux ressorts essentiels du drame : l’angoisse de l’attente, et l’empathie de la libération, offrant ainsi à la Tragédie Antique sa plus belle forme d’expression".
Ainsi débute l'opus 42 de Terres Taurines distribué en kiosques cette semaine. Et il se poursuit par une étude comparée des effets cathartiques variés et complémentaires que chacun est susceptible de trouver dans les arènes : José Tomás, Robleño, Juli ou Fundi, autant de personnalités, autant d'approches, autant de résultats. "José Tomás se transcende, Robleño se sublime, Fundi s'en va et Juli se plaint. Quatre attitudes, quatre morales, quatre destins. La Tauromachie est une psychanalyse, voie difficile dans laquelle chacun apprend à se connaître et à s'accepter tel qu'il est".
Dans cet opus aussi, un voyage dans le passé des patas blancas : le fantasque José Vega, les habiles frères Villar, le sulfureux Luciano Cobaleda, le légendaire Pepe Encinas, disparu dans une rixe au Mexique alors que l'encaste qu'il avait créé avant de se ruiner allait conquérir la gloire... et bien sûr les Galache de Hernandinos, au confluent de deux dynasties camperas : Galache et Cobaleda. Et au passage, un secret génétique, avec les mystères de l'Haplotype H1. Pour en terminer avec ce cycle, une corrida singulière : à Hervás, celle dont les charpentiers furent les héros. "Le petit été de la Saint-Michel" pour comprendre les clés de la fin de temporada à Las Ventas, puis une descente atypique dans les profondeurs de la pyramide taurine... 224 pages en tout, de réflexion, de passion, et de découvertes. Feuilleter.
découvertes. Feuilleter.

CAPÉA NOCTURNE
AU CAMPO MALABAT


La ganaderia Malabat propose une soirée "Toro y Flamenco" le samedi 15 décembre 2012, avec, au programme : 19h aperitif musical, Capéa Nocturne avec JB Molas puis repas. Participation 15 euros. Animation Musicale avec le Groupe Flamenco Sol Y Cante. L'idée de la capéa nocturne a déclanché via Facebook des réactions de la part des photographes et un concours photo
du meilleur cliché "nocturne" du torero dans les arènes de Malabat a été lancé. Réservations et renseignements : ganaderia.malabat@orange.fr

ENCERRONA DE JUAN LEAL À SAMADET

Le 17 mars prochain, Juan Leal combattra seul six novillos de Fuente Ymbro dans les arènes couvertes de Samadet en ouverture de la temporada française. Un geste rempli de panache pour le jeune novillero arlésien installé à Séville qui lancera ainsi la saison au terme de laquelle il devrait prendre l'alternative. Pluseurs propositions lui ont été faites en France, et la date sera choisie en fonction de la progression de sa carrière.

LA MADELEINE À TOULOUSE

Le vendredi 7 décembre, Salle du Sénéchal, 17 Rue de Rémusat à 21 h, le Club Taurin de Toulouse propose de retrouver des images de la dernière Féria de Mont de Marsan dues à Alain Garres.


LÉGENDES DE L'ART ÉQUESTRE

Les 4 plus grandes Ecoles d’Art Equestre du monde seront présentes à Arles pour 9 soirées de gala dans l’écrin des Arènes décorées par Christian Lacroix :
Vendredi 26 et samedi 27 Juillet Le Cadre Noir de Saumur ; Vendredi 9 et samedi 10 août L’Ecole Royale d’Art Equestre de Jerez ; Vendredi 16 et Samedi 17 août L’Ecole Portugaise d’Art Equestre de Lisbonne ; Jeudi 22, Vendredi 23 et Samedi 24 août l’Ecole Espagnole de Vienne. Ces 4 Ecoles ne sont pas des conservatoires aux équitations similaires, elles portent et transmettent chacune un patrimoine vivant qu’elles n’ont de cesse d’enrichir à leur façon et en cela elles sont toutes différentes. Toutes sont les dignes héritières de la tradition équestre la plus artistique, la plus accomplie et la plus noble. Ces hommes et leurs chevaux sont à la fois les reflets de leur époque et les maillons d’une longue chaîne qui ne cesse aujourd’hui encore d’affiner ses connaissances. En équitation comme dans d’autres arts, comment comparer Van Gogh à Picasso ou Mozart à Beethoven ? Location à partir du 12 novembre 2012, places à partir de 30 € (enfants de – de 12 ans 15 €). Tous les galas débuteront à 22h. contact@arenes-arles.com. Abonnements – 10% (1 billet dans la même catégorie pour chaque Ecole). Groupes (+ de 10 personnes) – Comités Entreprises – Centres Equestres - Opérations Entreprises – Soirées VIP : 04 90 96 90 93.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 
































imprimez cette page