Lundi 13 décembre 2010

L'Edito

 

RÉSISTANCE

Tandis que les figuras échafaudent des stratégies complexes pour asseoir leur pouvoir sur le marché, tandis que les empresas font et refont leurs prévisionnels complexes sans parvenir à les équilibrer au vu des perspectives de la saison prochaine, tandis que les prix tombent dans les peñas et montent dans les tendidos, les ganaderos affrontent leur quotidien.

Voir édito.

Actualité

ARLES ET BAYONNE ANNONCENT LEURS TOROS

Après Dax la semaine dernière, Arles et Bayonne annonceront officiellement les toros de leurs temporadas aujourd'hui et demain. Des classiques, mais aussi des innovations sont au programme.

MEXICO : INDULTO POLÉMIQUE DE CASTELLA

Sébastien Castella a grâcé hier un toro dans la Monumental. Si d'après notre correspondant Gaston Ramirez, la faena de Castella au toro "de regalo" lidié en septième position fut d'un excellent niveau, l'indulto de son adversaire montre à quel point la noblesse a remplacé la caste dans les critères de l'indulto. Très noble, le toro de Teófilo Gómez s'est laissé donner plus de cent passes, mais sans jamais, toujours de l'avis de notre correspondant, démontrer qu'il méritait effectivement la grâce.

L'AFICION SE MOBILISE À FRÉJUS

Devant une salle bondé, ce qui démontre la force de l'aficion fréjussienne, celle-ci a manifesté sa volonté de faire revenir le maire sur sa décision de ne plus laisser organiser de corridas dans sa ville. Représenté par un de ses vice-présidents, Jean-Louis Marc, et par son responsable des ressources, Pierre-Marie Meynadier, l'Observatoire National des Cultures Taurines a renouvelé son soutien à l'aficion fréjussienne, évoqué les actions institutionnelles en cours et soutenu la création d'un Collectif de défense de la culture taurine à Fréjus dont le rôle sera déterminant au niveau local. Les explications sur la conception et la réalisation " des aménagements taurins" en cours dans l'amphithéatre romain, apportées tant par Claude Larguèze, dernier président de la commission taurine extra-municipale, que par Jean-Marie Robert, ont permis de mieux comprendre l'ampleur et le défi technique des travaux engagés pour la tauromachie dans cette vieille, avec des crédits é de l'État, de la Région et du Département, la ville n'intervenant qu'à hauteur de 10%, travaux validés par ces collectivités et qui comportaient la construction de chiqueros. L'affluence des messages de soutienset le nombre croissant des visiteurs sur le site www. la.lidia.free.fr ont permis en outre de vérifier qu'un vaste mouvement de solidarité est en train de s'organiser au coeur de l'aficion française. Pour l'heure "La Lidia" va continuer à maintenir la pression. Des réunions de travail sont prévues, ainsi que des concertations, pour la mise en place et l'officialisation du Collectif au plus tôt sous la conduite et la coordination de Pierre Roussille l'actuel vice-président de la Lidia. Toutes les informations concernant cette constitution seront transmises par les voies habituelles.

LE MONDE SELON PARLADÉ

Si depuis un siècle, l’encaste Vistahermosa a pris le dessus sur tous les autres, c’est d’abord à Fernando Parladé qu’il le doit, ganadero atypique et personnage décalé qui fit souffler sur la Séville du début du XXe siècle un vent de nouveauté aux parfums de scandale. Un siècle plus tard, après être passé entre les mains de Tamarón et du Conde de la Corte, les toros de Parladé sont devenus les rois du marché grâce à l’assemblage réalisé par Juan Pedro Domecq y Diez entre ses différentes branches. De la Séville des Parladé jusqu'aux fichiers les plus secrets de la mémoire vive de cet encaste, la genèse du toro moderne apparaît. La roue de l’histoire tourne sans cesse. Les cycles s’enchaînent, un monde meurt quand un autre naît. En kiosques la semaine prochaine, l'opus 30 de Terres Taurines dévoile la véritable histoire de l'encaste Parladé. Feuilletez quelques pages de l'opus 30. Feuilletez celles de l'opus 29 "Le roman de Vistahermosa".

SOUTIEN À L'AFICION DE FRÉJUS

Si jusqu'à présent le lobbyng forcené des associations animalistes et de leur généreuse bailleuse de fonds locale (laquelle a paraît-il légué le Negresco à son chien, les sans abri apprécieront), avait déséquilibré en leur faveur l'écho médiatique donné à l'affaire, la grande quantité de messages reçus par la mairie a incité le quotidien Var Matin à publier un dossier complet sur l'affaire sous le titre "L'aficion varoise fait de la résistance". Pour le consulter, voir site de La Lidia. Et pour continuer à écrire à monsieur le maire : http://www.ville-frejus.fr

UN GÎTE EN ANDALOUSIE

Fidèle lecteur de Terres Taurines, Richard Vilaplana propose la location d'un gîte aux couleurs taurine à Arcos de la Frontera ainsi que des séjours à thème avec l'Association la casa andalouse. Pour plus de renseignements. Une remise de 5% sur les tarifs sera octroyé aux abonnés de Terres Taurines.

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 









terres taurines






imprimez cette page