Lundi 14 décembre 2009

L'Edito

La photo

L'UVTF PREND DE LA HAUTEUR

Conscients de vivre un moment important pour l'avenir de la culture taurine, les représentants des villes taurines ont fait hier une large place aux problèmes de fond, sans pour autant occulter la gestion des affaires courantes. Voir édito.


Actualité
COMMUNIQUE DE L'UVTF

À l'occasion de l'assemblée générale de l'Union des Villes Taurines qui s'est tenue hier à Mont de Marsan sous la présidence de la ville d'Arles représentée par Jean-Mare Egidio, la décision d'entreprendre les démarches destinées à inscrire la Culture Taurine au Patrimoine Immatériel de l'UNESCO a été ratifiée à l'unanimité. Est ainsi donné en France le coup d'envoi d'une campagne qui a également débuté dans les sept autres pays taurins et qui devrait aboutir à plus ou moins long terme à préserver la culture taurine de toutes les attaques dont elle est l'objet au nom de supposés "droits des animaux" que ne reconnaît aucune instance internationale, et surtout pas l'UNESCO.

L'Observatoire des Cultures Taurines, qui pilotera le dossier en concertation avec l'UVTF a également fait part aux représentants des villes taurines de l'impact positif qu'a eu en Catalogne le manifeste signé par eux et par une centaine de députés et sénateurs français, ainsi que par Christian Bourquin, président du Conseil Général des Pyrénées Orientales, c'est à dire de la "Catalogne Nord". Selon les élus catalans décidés à faire obstacle à la loi liberticide impulsée par les séparatistes radicaux, cette contribution au nom de la liberté culturelle sera peut-être déterminante pour faire pencher le vote du bon côté.
Proposée aussi par l'Observatoire, une démarche sera effectuée auprès du ministère de l'agriculture français afin d'infléchir l'actuelle règlementation sur les importations de toros provenant d'élevages ne disposant pas de la carte verte, non seulement pour préserver le débouché naturel d'encastes en danger comme les coquillas de Sanchez Fabres, mais aussi pour prévenir les problèmes qui pourraient perturber l'organisation des spectacles taurins dans n'importe quelle arène en raison du retrait inopiné et de dernière heure de la carte verte à une ganaderia déjà programmée. L'UCTL préparera à cet effet une note technique pour montrer l'absence de dangerosité d'une dérogation qui porterait au maximum sur une vingtaine d'animaux par an.
Conformément à une proposition de la Fédération des Sociétés Taurines Françaises, des initiatives seront encouragées par les villes taurines à l'occasion de la journée du patrimoine afin d'inclure la tauromachie dans le programme des animations et visites prévues pour l'occasion. La Fédération a également plaidé pour une politique de places abordables pour tous afin de ne pas faire de la corrida un spectacle élitiste et de préserver l'accès des jeunes aux arènes dans de bonnes conditions. Ce dernier argument a été également mis en avant par l'Union des Clubs Taurins Ricard qui a insisté aussi sur la nécessité d'éloigner encore davantage les manifestations anti taurines du périmètre des arènes.
Les chirurgiens taurins se sont pour leur part félicités du mieux observé dans l'équipement et la gestion des infirmeries au cours de la dernière temporada, soulignant la journée noire qu'avait été le 23 août avec les graves blessures de Patrick Oliver à Saint-Sever et de Chritian Bayle à Carcassonne.
Pour leur part, les vétérinaires taurins ont présenté le bilan de leurs analyses de cornes desquelles il résulte que 87% des toros lidiés en 2009 ont donné satisfaction, tandis qu'aucune ganaderia ne remplit les conditions négatives pouvant éventuellement ouvrir la voie à des demandes de sanction (deux toros d'un même lot dont les deux cornes présenteraient des anomalies imptutables à une usure non naturelle). Selon Gérard Bourdeau, président de l'AVTF, "la présentation de l'ensemble des toros lidiés en France s'est notablement améliorée."
L'UVTF entend par ailleurs poursuivre dans la voie d'une réforme positive du tercio de piques, sans renoncer au principe incontournable des deux rencontres, réforme qui ne sera effective que dés lors qu'un consensus sera observé, tant de la part des organisateurs, que des aficionados et des acteurs du spectacles. En collaboration étroite avec la cuadra Bonijol, l'étude d'une "pique française" a été lancée, après qu'il ait été vérifié que dans des arènes comme Bilbao, San Sebastian et Logroño, c'est la pique andalouse qui a été utilisée en 2009.
Enfin, l'entrée de Boujan au sein de l'UVTF a été approuvée à l'unanimité tandis que la sortie de celle de Fenouillet a été confirmée.
Pour les élections à la présidence de l'UVTF qui auront lieu fin 2010, les villes de Mont de Marsan et Vic se sont portées candidates, tandis que la ville de Beaucaire a offert d'abriter le prochain congrès.

FREJUS : OBJECTIF 2011

Pour rassurer les aficionados locaux dont le pessimisme tendrait à laisser craindre que la corrida ne retrouve plus sa place à Fréjus, le représentant de la ville a tenu à confirmer que dans les travaux actuels de restauration et d'aménagement de l'amphithéâtre des chiqueros ont été prévus... dont la vocation n'est pas de servir de loge pour les artistes. L'objectif de la réouverture des arènes de Fréjus à la corrida est envisagée à l'horizon d'août 2011, mais tout dépendra bien sûr de l'achèvement des travaux.

REHUELGA À AIGNAN

Le dimanche de Paques, les arènes d'Aignan proposeront une corrida de Rehuelga (troupeau né de la partition en trois de celui de Joaquin Buendia) et une sans chevaux de Bonnet. Le cartel devrait être communiqué dans les prochains jours.

HAGETMAU : ALAIN DUFAU NOUVEAU PRESIDENT


Claude Mauvoisin ayant démissionné du poste de président de la commission taurine d'Hagetmau sans donner les raisons de sa décision, c'est Alain Dufau qui a été élu pour le remplacer. Le nouveau président hérite du contrat de trois ans (dont deux à couvrir) qui lie depuis le printemps dernier la casa Chopera à Hagetmau, au terme de rebondissements à la Feydau qui avaient vu les arènes promises depuis l'été précédent à Alain Lartigue puis rendues à l'empresa basque au moment où celle-ci craignait de perdre Mont de Marsan ou Bayonne, ce qui fut finalement le cas des deux.

LARTIGUE CONFIRME À BAYONNE ET EAUZE


Mandataire des arènes de Bayonne et Eauze pour une durée d'un an l'an passé, Alain Lartigue a été reconduit dans ses fonctions, pour trois ans à Bayonne et pour une durée indéterminée à Eauze.


SANTA COLOMA, L'AMALGAME IMPROBABLE

L'opus 25 de Terres Taurines consacré à l'encaste Santa Coloma parviendra aux abonnés à partir de samedi au moment même où l'une des ganaderias dont il raconte la trajectoire est peut-être sur le point de disparaître. Pendant un an, pour mener à bien ce volumineux projet, le quotidien des coquillas de Sanchez Fabres a en effet été minutieusement suivi, et la détresse du ganadero transparaît dans les propos sans ambiguïté qui expliquent sa situation actuelle, laquelle, il faut le déplorer, n'est guère plus encourageante dans la plupart des autres ganaderias de cet encaste dont l'histoire est racontée par des témoins dont l'avis n'avait jamais été sollicité - l'actuel Conde de Santa Coloma, l'actuel Marquis d'Albaserrada ou Graciliano Pérez-Tabernero, petit-fils du fondateur de l'encaste éponyme - et à l'aide de documents inédits. L'opus 25, second ouvrage de la trilogie consacrée à l'encaste Saltillo-Santa Coloma-Buendia, sera en vente à la fin de la semaine prochaine. Il est prudent de le réserver dans les points de vente habituels.

GENEALOGIES EN LIGNE

Pour les fouineurs désireux de voyager dans les arcanes de la caste, une visite sur l'excellent site Toro-Genèse est conseillée..


À VOIR EN LIGNE

Notre companero Jacques "Jies" Sévenier invite les aficionautes à lui rendre visite sur son blog.


fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 












imprimez cette page