Mercredi 7 décembre 2005


EDITO


L'ESTHETIQUE DU DESESPOIR


Après que le secteur taurin ait apporté publiquement la preuve de son impuissance à peser sur le cours des choses et de son incapacité à réagir de manière solidaire alors que la situation l'impose plus que jamais, il n'est pas inutile de se demander si l'UVTF ne vient pas implicitement de signer son acte de décés. Voir édito d'André Viard

Par suite de prolongations imprévues et honteuses lors de la soirée taurine du J'GO de Toulouse, l'édition de mardi n'a pu être mise en ligne. Les responsables seront punis.


ACTUALITE

QUITO : TRIOMPHE DE CASTELLA POUR LA CLÔTURE

Toros de Las Ventas del Espíritu Santo, proriété de César Rincon, nobles et décastés, pour Javier Conde sifflets et silence, Sébastien Castella applaudissements et deux oreilles, Cruz Ordóñez silence et oreille. Faena vibrante de Castella dans le terrain rapproché qui lui réussit si bien.

VISTALEGRE : TRIOMPHE DE MARCO LEAL...

Erales de Dehesa de Calvaches, excellents dans l'ensemble, le troisième fit la vuelta. Marco Leal deux oreilles, Jesús López salut, Manuel Larios deux oreilles, Santiago Naranjo oreille, Juan Carlos Cabello deux oreilles, Fernando Tendero oreille. Marco Leal a mis le feu aux arènes qui étaient copieusement remplies. Ont été sélectionnés dans l'ordre pour les demi finales
Manuel Larios, de Badajoz, Sandra Moscoso de Jerez, Juan Carlos Cabello de Málaga, Sergio Pulido de Madrid, Marco Leal de Arles, Verónica Rodríguez de Murcia, Santiago Naranjo de Madrid, Miguel Hernández de Toledo, Román Pérez de Salamanca, Javier Cortés de Madrid, Borja Antón d'El Espinar. Les cartels des demi finales sont les suivants : vendredi 16 à 18 heures 30 Sandra Moscoso, Román Pérez, Borja Antón, Marco Leal, Santigo Naranjo et Manuel Larios face à des erales de Rio Grande. Samedi 17 à midi : novillos de Torrenueva pour Sergio Pulido, Verónica Rodríguez, Miguel Hernández, José Manuel Mas, Javier Cortés et Juan Carlos Cabello.

PARIS : PAS DE SOLUTION AVANT L'HORIZON 2008 POUR LA LANGUE BLEUE

Lor
s de la réunion tenue hier matin à Paris et au cours de laquelle les représentants de l'UVTF conduits par Jean Grenet et divers empresarios professionnels français ont été reçus par les techniciens du ministère de l'agriculture, il a malheureusement été confirmé par ceux-ci qu'aucune amélioration n'était à attendre pour 2006 sur le dossier de la langue bleue. Il est donc hors de question que des toros en provenance de zones contaminées puissent pénétrer sur le territoire français sous quelque protocole que ce soit, et il est impossible pour l'instant de miser sur un vaccin dont l'usage n'est pas encore confirmé en Espagne. Ce vaccin étant fabriqué en France, le ministère de l'agriculture a toutefois assuré le secteur taurin de sa volonté d'accélérer le processus habituel de validation en demandant à l'AFSA (agence française pour la sécurité des aliments) de réduire au maximum le délai de la période probatoire. Le vaccin n'étant toujours pas distribué à ce jour en Espagne, la validation de son efficacité pourrait intervenir au mieux pour la saison 2008. Pour 2006 les choses demeurent donc en l'état et de grosses inquiétudes planent déjà sur la temporada 2007, dans la mesure où il serait miraculeux que l'épidémie de langue bleue ne se déclare pas également à Salamanque l'été prochain. Si c'était le cas, la seule chance "naturelle" des organisateurs français serait que l'épidémie entre également en France dans le courant de l'été (ce qui est du domaine du possible, de nombreux moucherons pouvant la véhicuer ayant été capturés cette année dans le Var et les Pyrénées Orientales), étant entendu que personne ne souhaite que cela soit le cas, eu égard aux dommages qui seraient causés à la filière ovine.

NÎMES DEFIE L'UVTF ET PROGRAMMERA DES PALHA

Lors de la conférence de presse organisée par l'UVTF et qui s'est tenue à Paris devant deux médias (Sud-Ouest et Midi Libre) alors que toutes les rédactions nationales avaient été invitées, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, a pris la parole pour déclarer que dans la situation actuelle il était impossible de prétendre se passer d'une ganaderia comme celle de Palha et a publiquement demandé à Simon Casas, présent à ses côtés, d'en programmer impérativement une corrida en 2006. Jean Grenet, président de l'UVTF, a approuvé la décision de son confrère, précisant qu'il avait pour sa part refusé de prendre part au vote. Rappelons que voici huit jours, Jean Grenet, en prenant acte du vote de l'UVTF qui entérinait les sanctions contre la ganaderia de Palha, avait précisé que toute ville contrevenante devrait démissionner de l'association qu'il préside. Une crise grave s'ouvre donc au sein de l'UVTF dont on peut craindre qu'elle ne sonne le glas d'une crédibilité que la position de principe prise lors du dernier congrés avait pourtant restauré.

PERERA AVEC LES CHOPERITAS, FERRERA AVEC CASAS

L'habituel jeu de chaises musicales qui préside aux changements d'apoderados chaque inter saison vient d'attribuer aux Choperitas et à leur veedor Cutiño le matador Miguel Angel Perera, trois jours aprè que celui-ci ait rompu avec Simon Casas, lequel, en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, a soufflé Antonio Ferrera à Ignacio Zorita

RENAUD SOUTIENT L'ALLIANCE CONTRE LES CORRIDAS... ET MIDI LIBRE AUSSI

Claire Starozinski, présidente de l'Alliance contre les corridas, vient de connaître deux bonheurs rares : recevoir le soutien pour son action anti taurine du chanteur Renaud et se voir offrir par notre confrère Midi Libre un blog permanent sur le site du journal. Les aficionados qui sont respectueux de l'opinion des autres apprécieront sans doute cette tribune permanente qui leur permettra de se tenir informé du sort qui les attend, mais les "confrères" de la présidente de l'Alliance certainement beaucoup moins de se voir ainsi marginalisés par celle qu'ils couvrent d'injures depuis quelques temps.

ANTONIO PICAMILS AU QUITE

Après Jean Louis CASTANET,  Fernando CRUZ et Bruno LASNIER, la Peña EL QUITE recevra le samedi 17 Décembre à 19 heures ANTONIO PICAMILLS, auteur de « Matadores de Toros » et du « Dietario Taurino » 2006, ( 13 ans d’existence ) comportant tous les renseignements sur les toreros en activité, les classifications, le calendrier taurin etc et une mine de données sur tout ce qui touche au « mundillo ».  C’est un  travail énorme de recherches qu’ Antonio  réalise depuis 15 ans. Il est également apoderado et empresario. Ses ouvrages sont d’ores et déjà disponibles chez « Caractères », « Dagas Presse » ainsi qu’à la Librairie Lacoste où Antonio PICAMILLS les dédicacera de 16h. à 18h. le samedi 19 décembre avant le dîner-conférence  à la Peña El Quite.Renseignements et inscriptions jusqu’au mercredi 14 décembre au 0558063165 / 0687151912.

ETHIQUE ET ESTHETIQUE DE LA CORRIDA

Les départements de philosophie et des Arts de l’École normale supérieure organisent un colloque international (entrée libre dans la mesure des places disponibles) sur l'éthique et l'esthétique de la corrida qui se tiendra à l ’École normale supérieure, 45 rue d’Ulm Paris (5ème), les 16 et 17 décembre 2005 (salle Dussane) coordonné par Jean-Loup Bourget (directeur de la Passerelle des arts) et Francis Wolff (directeur du département de philosophie) avec le soutien de la Ville de Nîmes et de « Simon Casas Productions ». Loin de toute polémique, le colloque se propose d’étudier la corrida d’une part comme espace d’expression moderne de vertus héroïques et de relations inestimables entre l’homme et l’animal — en somme comme une éthique complète ; d’autre part comme mode d’expression artistique vivant et motif d’inspiration inépuisable pour les autres arts — en somme comme un objet esthétique total.
Vendredi 16 décembre, matin 10 h. : Ouverture par Jean-Loup Bourget et Francis Wolff
Session : Éthique de la corrida.
Présidence : Bartolomé Bennassar (Univ. Toulouse Le Mirail) 10 h.30 : Vincent Delecroix (Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris) : « Suspension et fondation rituelles de l'éthique dans la corrida ».
11 h.10 : Alain Renaut (Univ. Paris IV - Sorbonne) : « L'humanisme de la corrida » 11 h. 50 - 12 h.: pause 12 h. : Victor Gomez-Pin (Univ. Autónoma de Barcelona) : « Se mesurer à l’animal »
Vendredi 16 décembre, après-midi. Session : La corrida entre éthique et esthétique.
Présidence : Jean-Paul Thuillier (Ecole normale supérieure, Paris) 14 h. : Francis Marmande (Univ. Paris VII - Denis Diderot) « L'éthique, c'est l'esthétique de l'avenir »
14 h.40 : Pedro Cordoba (Univ. Paris IV- Sorbonne) : « La cérémonie de la mort ». 15 h. 20 - 15 h. 30 : pause. 15 h.30 : Francisco Jarauta (Univ. Murcia) : « La ligne d'ombre entre l'art et la mort »
16 h.10 : George Didi-Huberman (Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris) : « Immobile à grands pas » 16 h. 50 - 17 h. : pause
17 h. - 19 h. : Table ronde : Les valeurs éthiques et esthétiques de la corrida : hier, aujourd’hui, demain
présidée par Bartolomé Bennassar (Univ. Toulouse-Le Mirail), avec Florence Delay (Académie française), Araceli Guillaume-Alonso (Univ. Paris-IV - Sorbonne), Simon Casas, écrivain et producteur, Jacques Durand, écrivain et critique.
 Samedi 17 décembre, matin. Session : Esthétique de la corrida
Présidence : Araceli Guillaume-Alonso (Univ. Paris IV - Sorbonne). 10 h.30 : Frédéric Pouillaude (Univ. Paris VIII) : « La corrida comme art sans œuvre »
11 h.10 : Christian Delacampagne (Univ. Johns Hopkins, Baltimore) : « Voir ce qu'on n'a pas vu : les paradoxes de la corrida » 11 h. 50 – 12 h.: pause 12 h. : Francis Wolff (Ecole normale supérieure, Paris) : « Entre ascèse éthique et contemplation esthétique »
Samedi 17 décembre, après-midi. Session : La corrida parmi les autres arts
Présidence : Florence Delay (Académie française) 14 h.30 : Cinéma : Ada Ackerman (Ecole normale supérieure, Paris) : « Eisenstein aficionado: la corrida dans ses dessins et ses films »
15 h.10 : Littérature : Daniel Royot (Univ. Paris III - Sorbonne nouvelle) : « Mort dans l'après-midi: Hemingway aficionado et humoriste » 15 h. 40 – 16 h. : pause 16 h. : Peinture : Annie Maïllis (Cl. prépa. Nîmes) : « Picasso, ou de la peinture considérée comme une tauromachie ».
16 h.40 : Musique: Eva Lainsa (Univ. Sevilla) : « Raison commune de la musique et de la tauromachie »
17 h. 30 : Poésie taurine Création d’un texte d’Yves Charnet (Supaéro Toulouse et éditions « La Table Ronde »): "Le roman de Juan B."
 Samedi 17 décembre : Soirée cinéma
présentée par Jean-Loup Bourget (Ecole normale supérieure, Paris) 21 h. : Projection des rushes inédits du film perdu d’Abel Gance « Manolete », présentés par Nelly Kaplan.
21 h.45 : Projection du film « Toreros » (1999) d’Eric Barbier, en présence du réalisateur.

MAGAZINE TERCIOS

Au sommaire du n°62, diffusé le dimanche 11 décembre 2005 à 12 h 50 sur France 3 Aquitaine  : Rencontre en Camargue sur les terres de la Crau avec la famille Gallon. L’année prochaine, Aimé Gallon et ses deux fils, Michel et Jean-Pierre, fêteront le cinquantième anniversaire de leur élevage de toros braves. Cet été, leurs novillos ont brillamment convaincus les aficionados de Garlin et d’Hagetmau. Retour sur les temps forts de la saison 2005 : le 18 mai dernier aux arènes de Las Ventas à Madrid, sixième sortie en triomphe par la Grande Porte pour César Rincon.

Les derniers veraguas
L'OPUS 5 EST EN VENTE

L'opus 5 de Terres Taurines, ouvrage de 192 pages entièrement consacré aux derniers veraguas et qui est en vente depuis samedi se présente comme un mélange d'enquête historique et de reportage tout au long des cinq siècles d'existence de cet encaste unique aujourd'hui pratiquement disparu. Le tirage étant logiquement diminué en période hivernale, il est prudent de ne pas tarder... ou de s'abonner pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, ce qui constitue une idée de cadeau de Noël pour soi-même ou un ami que l'on ne saurait trop conseiller. Pour les aficionautes qui le feraient en ligne, une surprise est prévue.

FERIA DE MEDELLIN

Samedi 21 janvier. Toros de Santa Bárbara pour le rejoneador Diego Ventura et Mari Paz Vega, Manuel Libardo. Samedi 28 janvier. Toros de “El Encenillo” pour César Rincón, “El Cid” et Sébastien Castella. Samedi 4 février. Toros de La Carolina pour Víctor Puerto, Sébastien Castella et Héctor José qui prendra l'alternative. Vendredi 10. Festival. Novillos de “Achury Viejo” pour César Rincón, Finito de Córdoba, Víctor Puerto, Uceda Leal, Sébastien Castella et Luis Bolívar. Samedi 11 février. Toros de Agualuna pour César Rincón, Finito de Córdoba et Morante de la Puebla. Samedi 18 février. Toros de Ernesto Gutiérrez pour Uceda Leal, “El Juli” et Andrés de los Ríos. Samedi 25. Quatre toros de Las Ventas delEspíritu Santo pour Paco Perlaza et Luis Bolívar, deux novillos pour le novillero Rubén Pinar. Dimanche 26 février. Novillos de Dosgutiérrez pour Ricardo Rivera, José Arcila et Juanito Ortiz. Samedi 4 mars. Toros de “La Gloria” pour le rejoneador Jorge Enrique Piraquive et César Camacho, Sebastián Vargas.

EXPO EN LIGNE

Après Bruno Lasnier (Voir) et Maurice Berho (Voir), André Viard propose quelques clichés. Voir.

TOROS Y TOREROS SUR CANAL ONCE

La chaîne méxicaine Canal Once a repris la programmation de son magazine taurin "Toros y Toreros" qui est mis en ligne chaque lundi sur http://oncetv-ipn.net/webcast/index.htm. A voir surtout pour les images d'archive diffusées dans certains sujets.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

L'ACTUALITE TAUROMACHIQUE SUR "SUD-OUEST"

Seul grand quotidien régional à offrir une actualité règulière en ligne d'accès libre, le journal Sud-Ouest invite les aficionautes à retrouver les chroniques de Zocato entre autres sur www.sudouest.com. Dans la rubrique "couleur sud-ouest", cliquer sur la rubrique "toros".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction









imprimez cette page