Samedi 17 novembre 2012

L'Edito

 

LOGIQUE ÉCONOMIQUE

En annonçant de manière unilatérale et à la surprise générale la suspension de la feria de Quito, l'empresa Citotusa, bien qu'elle s'en défende, donne la désagréable impression de céder davantage à une logique économique qu'à une menace anti taurine radicale invoquée.

Voir édito




Actualité
GRAND CHAMBARDEMENT À VIC

Lors de l'asemblée générale extraordinaire convoquée hier soir à Vic par une majorité de membres de Club Taurin, il a été procédé à un renouvellement du conseil d'administration. Ont été élus 14 membres de la nouvelle liste présentée par Marcel Garzelli et Dédé Cabannes, et un de l'ancienne. Marcel Garzelli est donc le nouveau Président du Club Taurin Vicois, avec pour ambition de revenir vers les fondamentaux, à commencer par la liberté de négociation et la gestion directe. Dans les prochains jours des consultations seront menées pour désigner un mandataire chargé de la partie contratation et administrative en Espagne.

ACCOR COMMUNIQUE, LA COORDINATION AUSSI

Suite au retrait annoncé des expositions permanentes de l'hôtel Atria à Nîmes, et après avoir pris acte des réactions du monde taurin, le groupe Accor a publié le communiqué suivant :

"Les hôtels Novotel souhaitent s'exprimer sur la polémique autour du Novotel Atria de Nîmes. Comme dans tous les hôtels sous enseigne Novotel, le Novotel Atria ne pratique aucune discrimination à l'égard de sa clientèle. Le principe d'hospitalité est une valeur fondatrice du Groupe Accor, premier groupe hôtelier français et leader européen, et à laquelle nous sommes profondément attachés car il fonde la raison d'être de notre métier d'hôtelier. Nous nous devons de pouvoir accueillir tous nos clients, sans distinction, avec la même attention, le même respect et le même niveau de qualité d'accueil. Pour Accor et Novotel, l'hospitalité c'est avant tout le respect des cultures et de la diversité. C'est la raison pour laquelle l'Hôtel Novotel Atria continuera d'accueillir des aficionados, matadors, ganaderias, ainsi que les rendez-vous ou les expositions liés à la tradition du spectacle taurin. A l'image de tous les autres clients de l'hôtel."


Pour sa part, au même moment, la Coordination des Clubs Taurins nîmois a publié cette mise au point :

"En décrochant les expositions permanentes de plusieurs clubs taurins à l’hôtel NOVOTEL ATRIA, le groupe ACCOR a choisi de mettre à la porte de son établissement nîmois 120 ans d’histoire de la tauromachie de la Ville de NÎMES. La COORDINATION DES CLUBS TAURINS DE NÎMES ET DU GARD affirme son total soutien à l’égard des clubs concernés et de leurs membres, particulièrement l’UNION TAURINE NÎMOISE qui a dû trouver un nouveau siège ouvert à l'accueil de son patrimoine. Elle met en garde le groupe ACCOR et tous les autres établissements qui, une fois accueillis dans notre cité, seraient tentés d’en rejeter les valeurs et les symboles de la tauromachie. Cette absence de respect des traditions locales ne peut que créer des tensions et finir par se retourner contre ces mêmes établissements.
La COORDINATION DES CLUBS TAURINS DE NÎMES ET DU GARD tient à rappeler au groupe ACCOR, sa vocation d’accueil, sans restriction ou discrimination liée aux origines et aux cultures locales. Elle laisse à chaque association taurine et chaque aficionado sa liberté de comportement vis à vis du groupe ACCOR, que ce soit à NÎMES ou ailleurs".


CONCHA Y SIERRA VIENT EN FRANCE

Après avoir acheté en début d'année la ganadería du Curé de Valverde (origine Conde de la Corte - Espioja) qu'i compte rafraîchir par l'adjonction de sementales de la première origine, l'arlésien Jean-Luc Couturier a acheté cette semaine le troupeau et le fer de Concha y Sierra, ganadería qui a présenté cette année une novillada à Las Ventas.

FIESTA CAMPERA DE RION

Le cartel de la Fiesta Campera qui aura lieu à Rion le dimanche 2 décembre au matin est le suivant : novillos de Jalabert pour Juan Bautista, Fernando Robleño, Fernando Cruz, Juan Leal et Juan Bautista Molas. À cette occasion, Fernando Cruz reprendra l'épée après la terrible blessure reçue à Madrid en août dernier. A l’issue de la Fiesta Campera, le grand repas de l’aficion sera servi sous chapiteau chauffé aux participants à la fiesta, toreros acteurs et spectateurs. Au menu : garbure à volonté, daube, fromage, tarte aux pommes, café. Le samedi 1er, onférence-débat, entrée gratuite, avec la participation des matadors et éleveurs présents. Après la conférence : soirée tapas et grillades (participation 5€). Participation aux frais: 36 €  la journée entière de dimanche (casse-croûte d’accueil, spectacle taurin et repas). Renseignements et Réservations :  penatoroblanco@orange.fr.

VIème COLLOQUE DE L'UNION DES BIBLIOPHILES TAURINS

Le sixième Colloque des Bibliophiles Taurins aura lieu dans le Gard, au cœur du Pays d’Argence, à Fourques, les 1er et 2 décembre 2012. Au programme :
Samedi 1er décembre 14h 15: Hommages à Hubert Yonnet et Marc Roumengou 14H 30 – 15h 30: Tertulia en mano à mano : Hubert Yonnet, Marc Roumengou. 15H 45: Début des communications. Serge Milhé : Des toros à l’eau de rose. Araceli Guillaume-Alonso: Le chevalier, le taureau et le prince: entre Valence et Valladolid la corrida-spectacle renaît au Siècle d'Or. Jacques Garcin: Les toreros de l'ombre. Jean-Paul Rabanit: 15 août 1923, catastrophe à Fourques. 18 heures: fin des communications. 20h30 : Soirée-spectacle dans l'auditorium (entrée libre) - Flamenco avec la Compagnie Luisa - ''Fou de férias'', textes d'Antoine Martin, lecture mise en scène par Damien Alibert et Gaëlle Lévêque. -Projection d’extraits des corridas.
Dimanche 2 décembre : 15 heures: Jean-Yves Bauchu: La féria de la Placette. Marc Thorel: Adolfo, pourquoi tu tousses ? (ou : les bienfaits du tabac dans le petit monde taurin) Albert Payen-JC Lassalle: Cartophilie et tauromachie. Jacques Dalquier: D'une attribution erronée. Guy Suire: La tauromachie vue par le cinéma burlesque. 17H 30: Discussion et clôture. L’entrée au Colloque et à la Soirée du samedi 1er décembre est libre et gratuite. Renseignements : ubtf@orange.fr, Auditorium-fourques@gmail.com, www.fourques.com



LÉGENDES DE L'ART ÉQUESTRE

Les 4 plus grandes Ecoles d’Art Equestre du monde seront présentes à Arles pour 9 soirées de gala dans l’écrin des Arènes décorées par Christian Lacroix :
Vendredi 26 et samedi 27 Juillet Le Cadre Noir de Saumur ; Vendredi 9 et samedi 10 août L’Ecole Royale d’Art Equestre de Jerez ; Vendredi 16 et Samedi 17 août L’Ecole Portugaise d’Art Equestre de Lisbonne ; Jeudi 22, Vendredi 23 et Samedi 24 août l’Ecole Espagnole de Vienne. Ces 4 Ecoles ne sont pas des conservatoires aux équitations similaires, elles portent et transmettent chacune un patrimoine vivant qu’elles n’ont de cesse d’enrichir à leur façon et en cela elles sont toutes différentes. Toutes sont les dignes héritières de la tradition équestre la plus artistique, la plus accomplie et la plus noble. Ces hommes et leurs chevaux sont à la fois les reflets de leur époque et les maillons d’une longue chaîne qui ne cesse aujourd’hui encore d’affiner ses connaissances. En équitation comme dans d’autres arts, comment comparer Van Gogh à Picasso ou Mozart à Beethoven ? Location à partir du 12 novembre 2012, places à partir de 30 € (enfants de – de 12 ans 15 €). Tous les galas débuteront à 22h. contact@arenes-arles.com. Abonnements – 10% (1 billet dans la même catégorie pour chaque Ecole). Groupes (+ de 10 personnes) – Comités Entreprises – Centres Equestres - Opérations Entreprises – Soirées VIP : 04 90 96 90 93.


OPUS 41 : L'AFICIÓN ORPHELINE

Comme une maladie incurable dont nul ne sait expliquer l’origine, l’aficion orpheline alterne phases de crises et périodes de rémission. D’où vient le mal docteur ? De l’absence de toro, de la perte d’éthique, de cet étrange sentiment d’abandon que ressentent les aficionados face aux caprices des figuras et à la démission des empresas. Pour soigner la crise, une seule solution : fuir la routine et aller là où la tauromachie parvient encore à vivre à l’abri d’une modernité qui la banalise. L’itinéraire est hasardeux, les déceptions possibles, mais les rencontres riches. Au sommaire : "les mouettes de la Malgueta", "tendido paradis", "pique bleue", "veaux, vaches, cochons, couvées...", "le sereno de la Glorieta", "échec scolaire", "le syndrome de l’Heteronectes", "le palco de la Viergeet le chaudron du Dagda", "danse de la pluie et émail diamant". Mais aussi, "Révolution culturelle", et "Sánchez Covaleda : chronique d'une éradication annoncée". 160 pages d'un itinéraire athypique.

DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 






























imprimez cette page