Lundi 24 novembre 2008


L'Edito

La photo


LA FERIA DEL TORO

Depuis une dizaine d'années, Séville organisait début février la "Feria del Toro", évènement conçu comme une vitrine prestigieuse des traditions camperas. Voir l'édito


Actualité

RION : LA FÊTE DE L'AFICION

La fiesta campera de Rion-des-Landes rassemble de plus en plus d’aficionados et les gradins étaient copieusement garnis malgré le crachin. Six novillos de ganaderias différentes, pas faciles à manœuvrer, ont défilé dans le ruedo.
André Viard a ouvert la matinée face à un Sepulveda collant des deux bords. Il dessinera trois bonnes véroniques. La suite est moins réjouissante, le novillo prend deux piques puis s’éteint complètement après les banderilles. Le boucalais réalise deux séries de droitières avant d’occire un animal trop lourd et n’offrant aucune option. Epée tombée, applaudissements.
Juan Bautista confirme son statut de figura. Parfaitement maître d’une technique épurée, l’arlésien s’est montré particulièrement à l’aise à la cape et muleta en mains. Il reçoit le Sepulveda par des parones millimètrés et une demie véronique au ralenti. A la muleta, la faena est parsemée de trincherillas et autres pechos d’un temple parfait. Après deux pinchazos et une entière trasera, ses compañeros lui attribueront une oreille.
Julien Lescarret affronte un novillo énorme de Jean Louis Darré. Les pieds rivés au sol, le landais réalisera plusieurs véroniques longues et templées. Malgré les deux piques prises avec plus de violence que de bravoure, le Camino de Santiago poursuit les leurres avec mobilité et caste. Lescarret s’arrime, règle la tête du toro et enchaîne les séries avec cran et technique. Il vient de montrer à l’aficion qu’il faudra compter avec lui pour la future temporada. Epée entière dans la croix, un descabello, deux oreilles.
Medhi Savalli assure le spectacle. Deux largas à genoux en guise de réception, l’arlésien chauffe les étagères de bois en grimpant sur le cheval de pique pour mettre en valeur la bravoure du novillo de Meynadier qui viendra quatre fois sous le peto, au galop, depuis plus de trente mètres. Mais ces courses épuisèrent l’animal et la faena se limitera à une séance trémendiste qui vaudra un léger accrochage à Medhi. Grosse entière basse, deux oreilles.
Marco Léal se méfie, à juste titre, du novillo de Colombeau qui sort ankylosé et hésite dans ses embestidas sous la cape. Le novillo est faible et prend une seule pique. A droite, il ne supporte que deux passes d’affilée et complique les affaires de l’arlésien à gauche. Entière tendida et contraire suivie d’une belle épée dans la croix, une oreille.
Le dernier novillo de Jalabert est toréé de concert par Mario Guirao et Matthieu Guillon. Mario réalise un bon capeo en ouverture mais souffre d’un peu de précipitation. Le petit novillo faiblit mais se montre noble et bon collaborateur. Guirao débute par deux bonnes séries à droite, passe la main à Matthieu qui démontre de belles qualités sur trois séries enchaînées très bien maîtrisées. Mario se fait chahuter sans gravité avant d’enfouir une très belle épée foudroyante. Oreille chacun.
Temps maussade avec un peu de pluie et thermomètre à 10° mais un réel plaisir pour un public de plus en plus nombreux.
Jean-Paul Campistron. Voir reportage Roland Costedoat.

TOMASITO REVIENT AUX SOURCES

Après une première année de novillero dirigée par Curro Caro et appuyée par Simon Casas, la carrière du novillero arlésien Tomasito sera de nouveau gérée par Paquito Leal, les résultats de l'expérience n'ayant pas été convainquants. Auprès de celui qui a dirigé ses pas depuis ses débuts à l'école taurine, Tomasito espère confirmer tous les espoirs placés en lui lors de son étape de novillero sans chevaux.

LIMA : NEUF OREILLES ET UNE QUEUE

Corrida triomphale à Lima où Enrique Ponce a coupé quatre oreilles de ses deux toros de Puga, Fandi trois, tandis que Sébastien Castella a indulté son second adversaire, un toro de grande qualité qu'il a toréé avec beaucoup de douceur.

MEXICO : BONNE CORRIDA DE FUNTANET

Pecho de Lizardo au premier
derechazo de Jorge Lopez au second
Media de Ismaël Rodriguez face au troisième Photos Raphael Petit-Milian
Toros de Funtanet très bien présentés et nobles dans l'ensemble. Tous se laissèrent sauf le dernier qui fut faible. Le quatrième fut applaudi à l'arrastre et le cinquième ovationné à sa sortie et lors de l'arrastre. Manolo Lizardo confirmait l'alternative : silence après avis et salut avec sifflets ; Jorge López silence et bronca. Ismael Rodríguez division d'opinions et applaudissements.
Bonne entrée dans la Monumental, avec environ 7000 spectateurs. Bonne, dans la mesure où le cartel n'était guère attractif. Il y avait heureusement les toros, très bien présentés et de caste espagnole. Ils furent de qualité mais les toreros ne furent pas à la hauteur.
Il est difficile de comprendre pourquoi des matadors à qui on donne si peu de chances ne profitent pas de toros de qualité. Lizardo fut électrique, ne resta quieto à aucun moment et ne se croisa jamais. Face à son premier, un toro sans grande fougue mais avec une bonne corne gauche, le torero de Jalisco offrit deux paires de bonnes naturelles et ce fut tout. Au quatrième il donna des passes sans contenu et bien qu'il sembla content de lui le public le siffla. Il ne domina jamais son adversaire. Poussé par ses amis et familiers, il sortit au tercio pour saluer une ovation inexistante. Ce que le public lui reprocha.
Jorge López laissa passer le second par excès de précautions. Par moments il resta quieto et courut la main mais une hirondelle ne fait pas le printemps. Le pétard vint face au cinquième, un joli castaño qui en imposait du fait de son trapio et de son armure, mais qui embistait avec noblesse. Le neveu de Zotoluco se fit la frayeur du siècle et ne réussit qu'à chasser les mouches du pauvre animal. Le public se mit du côté du toro et siffla copieusement le torero. On peut toujours chercher des excuses mais quand on est torero il faut s'arrimer et le démontrer.
Ismael Rodríguez ne fut ni mal ni bien. Son premier fur le toro le plus clair du lot mais malgré cela Isamel ne put rester quieto et ne lia jamais ses muletazos. Le quite par gaoneras manqua d'allure et même les passes changées dans le dos furent fébriles. Le public choisit le camp du toro qu'il tributa d'une forte ovation. Face au dernier qui n'avait pas de forces et s'affala en début de faena, le torero de Leon essaya tout ce qu'il put mais le toro était moribond. Ainsi va la vie : quand il y a des toros il n'y a pas de toreros et vice versa.
En sortant des arènes, je repensais à une phrase de Eulalio González "Piporro" dans le film "Torero por un Día" où il interprète le rusé et un peu ridicule Mil Faenas : "Il y a ceux qui sont nés pour être figures et d'autres pour faire mauvaise figure." Les trois toreros d'aujourd'hui sont plus prés du second terme que du premier.
Gaston Ramirez.

MORT DANS L'APRES MIDI

Le court-métrage de Philippe Donadille "Mort dans l'après-midi" sera projeté le 29 novembre au Carré d'Art à Nîmes à 16h. Le film met en scène une histoire qui se déroule dans les rues de Nîmes durant une féria, en parallèle d'une corrida. Ce court-métrage de 18 minutes tire son titre du roman d'Hemingway qui joue un rôle à part entière dans le film. Le rôle du matador est tenu par Mateo Julian, vainqueur 2008 de Graines de Torero. Le gardois Philippe Donadiller gardois, a réalisé ce film à titre privé, sans structure de production ni de distribution professionnelle en appui. C’est un projet mené par une équipe de passionnés de cinéma, qui ont tâché de travailler sans les moyens mais avec le même sérieux qu’une équipe professionnelle. Au départ il y avait un triple souhait de la part du réalisateur gardois : faire un film ayant pour toile de fond la tauromachie espagnole, rendre hommage à la ville et aux arènes de Nîmes, et tourner un film lumineux, avec l’omniprésence du soleil.

PRIX DE LA NOUVELLE TAURINE DE LA VILLE DE MUGRON

Dans le cadre des fêtes 2009, la Peña Taurine Mugronnaise organise son traditionnel prix de la nouvelle. Les textes devront être consacrés soit à la tauromachie espagnole, soit à la course landaise (maxi 10 feuillets de 30 lignes-format A4). Ces exemplaires seront adressés a la Peña Taurine qui les transmettra aux membres du jury composé entre autre d’Olivier Baratchart et Miguel Darrieumerlou ainsi que de personnalités reconnues de la corrida et de la course landaise. Les six meilleures nouvelles ainsi que la meilleure nouvelle jeune ( moins de 18 ans) seront récompensées et éditées. 1 er prix 600 euros, 2éme prix 400 euros. Inscription gratuite. Les nouvelles devront parvenir à la Peña taurine mugronnaise Parc chantilly 40250 MUGRON avant le 15 Mars 2009. Pour toutes les informations concernant le règlement : Peña taurine mugronnaise parc chantilly 40250 Mugron ou pena-taurine-mugronnaise@ wanadoo.fr.

APPEL D'OFFRES DE MONT DE MARSAN

La Régie des fêtes de Mont de Marsan a enclanché le processus qui aboutira à la mise en place de sa nouvelle organisation des spectacles taurins. L'avis officiel peut être consulté en ligne, de même que le cahier des charges pour ceux qui souhaiteraient se porter candidats.

JOURNEE AU CAMPO DE L'ASTARAC

Jean-Louis Darre, ganadero de l'Astarac et de Camino de Santiago, propose le 30 novembre une jounrée au campo. À partir de 10 heures ferrade au Coularot sur la commune de Saint-Christaud. À 12 heures 30 repas servi à Bars à la ferme de Cantaou, à 14 heures 30 tienta de quatre becerras par Julien Lescarret et Alberto Aguilar. Renseignements et réservations au 05 62 66 73 73.

LE JULI À PARIS

Le Club Taurin de Paris recevra le mercredi 10 décembre lors d'une soirée-tertulia, El Juli et Victoriano del Rio (l'éleveur du fameux Desgarbado). Le lieu de la réunion et les détails logistiques seront communiqués bientôt.

LA TEMPORADA 2009 EN AQUITAINE

Les organisateurs de corridas et novilladas du Sud-Ouest ont traçé les grandes lignes de la saison prochaine (sauf Bayonne) :
Janvier : le 18, journée des clubs taurins gerseois.
Février : le 8 novillada de Samadet avec fiesta campera le matin.
Mars : le 8 festival à Arzacq, le 22 novillada sans chevaux à Magescq.
Avril : le 12 sans chevaux et corrida à Aignan, le 13 sans chevaux et novillada à Mugron, le 19 novillada et peut-être sans chevaux matinale.
Mai : le 1er novillada et sans chevaux, le 3 bolsin de Bougues, les 30, 31 et 1er juin feria de Vic, quatre corridas et une novillada.
Juin : le 1er (lundi férié) Vic, le 7 Captieux novillada et tienta matinale, le 20 La Brède, corrida et sans chevaux matinale, le 21 Aire corrida et sans chevaux matinale, le 27 Orthez corrida portugaise, Rieumes becerrada, le 28 Rieumes novillada et sans chevaux, Saint-Sever novillada.
Juillet : le 4 Castelanu Rivière Basse tienta et sans chevaux, Eauze becerrada, le 5 Eauze corrida et sans chevaux matinale, le 12 Tartas sans chevaux, le 14 Plaisance becerrada et sans chevaux, du 17 au 21 feria de Mont de Marsan ( 4 ou 5 corridas, une de rejones ou portugaise, deux sans chevaux et peut-être une piquée), le 20 Vieux-Boucau corrida portugaise, le 25 Garlin novillada, le 26 Orthez, novillada le matin et corrida, Tyrosse sans chevaux et corrida, le 27 Tyrosse corrida portugaise.
Août : 1 et 2 Bayonne, le 1er Riscle sans chevaux et novillada, les 2,3,4 Hagetmau, deux novilladas et une sans chevaux, le 4 Villeneuve novillada sans chevaux, le 5 Mimizan novillada sans chevaux, le 7 Vic corrida, , les 8 et 9 Parentis trois novilladas dont 2 le dimanche, le 8 Soustons corrida portugaise, le 9 Soustons capea et novillada, le 8 Cazaubon corrida portugaise, le 8 Aire, novillada sans chevaux, du 13 au 17 feria de Dax (cinq corridas, une de rejones le 15, deux sans chevaux et une piquée ou trois sans chevaux les 14,16,17), le 15 Roquefort novillada et sans chevaux, Bayonne corrida et sans chevaux, le 17 Vieux-Boucau sans chevaux, les 22 et 23 Rion deux novilladas sans chevaux, le 23 Saint-Sever novillada et sans chevaux, Maubourguet sans chevaux, le 29 Cazaubon, becerrada et sans chevaux, le 30 Saint-Perdon novillada et sans chevaux.
Septembre : les 4,5,6 Bayonne (à confirmer) , les 12 et 13 Dax (deux corridas, une novillada et une sans chevaux à confirmer), le 20 Vic novillada ou sans chevaux.
Octobre : le 11 Le Houga capea et sans chevaux.
Novembre : le 11 Saint-Sever sans chevaux sous réserve, le 22 Rion Fiesta Campera.

DU SENS ET DES VALEURS

Sous le thème Tauromachie et démocratie, les Clubs Taurins Réunis d'Arles organisent le 19 décembre à 20h30 (salle d'honneur de la Marie), une rencontre sous forme de mano a mano entre Michel VAUZELLE et Francis WOLFF. Six thèmes seront abordés :
- Corrida et cultures régionales, Tauromachie et environnement, Corrida et respect des animaux, Corrida et valeurs humaines, Tauromachie et valeurs sociales, Corrida et enfants.

ACTIVITES DANS LES CLUBS ET PEÑAS

Retrouvez le programme complet des activités dans les clubs et peñas pour les prochaines semaines en page "agenda".

ALEJAN CELEBRE SON PREMIER ANNIVERSAIRE

En effet, voilà 1 an que ALEJAN ouvrait son site en France, c’était le 01 Décembre 2007.
1 année durant laquelle vous avez pu découvrir et apprécier la qualité de nos vêtements 100% Français.
1 année riche en actions pour les jeunes des écoles taurines qu’il faut continuer à soutenir car ils sont l’avenir de notre Culture.
1 année de triomphes pour ALEJAN qui se positionne, grâce à vous, comme la marque des vrais aficionados, fiers de porter nos valeurs, celle des professionnels et de nos matadors qui aiment porter ALEJAN et le font savoir.

Pour célébrer cet anniversaire et vous remercier de votre confiance, ALEJAN vous offre, du 15 Octobre au 20 Novembre 2008, 3 avantages cadeaux :
 -       
Les frais de port gratuits pour toute commande supérieure à 100 Euros
 -        La participation au tirage au sort pour gagner 15 abonnements de 1 an à Terres Taurines pour toute commande supérieure à 150 Euros. *
 -        Une nouvelle Collection  d’une trentaine de tissus supplémentaires 
ALEJAN porte en elle ces valeurs que nous partageons dans la Tauromachie :
-       
Vous respectez en vous offrant des produits de Qualité Française
-        Soutenir l’Avenir de notre Aficion que sont ces jeunes apprentis toreros
-        Etre Fier de revendiquer notre Passion Rejoignez-nous sur le www.alejan.eu pour célébrer cet anniversaire et continuer ensemble cette Aventure d’Utilité Taurine. ALEJAN, Porter nos valeurs avec Fierté…

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 








imprimez cette page