REBONDS IMPREVUS



Alors que la Comunidad madrilène tarde à annoncer le nom du lauréat de son appel d'offres pour Las Ventas, les informations qui filtrent de ses bureaux font état d'une belle cacophonie.

Avant-hier soir, la décision semblait prise : les arènes étaient pour les Choperitas malgré le risque de tollé que pourrait soulever ce choix dans les rangs de l'aficion, mais aussi chez les deux autres concurrents dont les offres, selon la barémation, devancent celle de l'empresa sortante.

Hier matin, changement radical : rien ne serait décidé encore sauf le fait que les Choperitas ne rempileront pas bien que depuis le début cette consultation semblait avoir été taillée sur mesure pour eux. Au vu de la barémation, Simon Casas arrive pourtant en tête et devrait donc être vainqueur, mais certains des décideurs de la Comunidad désireux de l'écarter argumentent que son offre trop copieuse aboutira à terme soit à des manquements, soit, s'il respecte ses promesses, à une faillite financière, ce qui dans les deux cas éclabousserait ceux qui auraient pris la décision. Les mêmes défendent donc la candidature Entero-Jalabert-Lartigue arrivée en deuxième position lors de la barémation.

On en était là hier soir, mais chaque heure qui passe semble compliquer les choses et de nouveau ce matin les Choperitas semblent avoir toutes les chances de l'emporter. Une fois de plus on s'aperçoit que la barémation ne sert finalement que d'indication et que dans la coulisse d'autres arguments entrent en ligne de compte. En tout état de cause, une décision pourrait être annoncée lundi. Ce qui semble probable, c'est que hormis dans le cas où Simon Casas serait désigné, l'attribution à l'une des deux autres empresas risque de déclencher des polémiques en chaîne. Et ce n'est pas très bon pour la tauromachie.

André Viard