Mardi 29 octobre
2013

L'Edito

 

L'HEURE DE VÉRITÉ


Le 15 octobre dernier, le Préfet du Gard a rappelé au président du CRAC que, selon les termes de l’article 431-9 du code pénal : «Est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende le fait d'avoir organisé une manifestation sur la voie publique n'ayant pas fait l'objet d'une déclaration préalable dans les conditions fixées par la loi ; ou d'avoir organisé une manifestation sur la voie publique ayant été interdite dans les conditions fixées par la loi."


Voir édito






   
Antonio Ferrera à Madrid

Actualité

BUG D'OVH

En raison des tempêtes qui ont soufflé sur la côte Atlantique ces derniers jours, nous avons eu à déplorer des pannes de servuer, raison pour laquelle nos parutions ont été cahotiques. Le mal semble réparé.

RODILHAN : ÉCHEC À LA PROVOCATION DES ANTIS


Les antisétaient venus, fanatisés, avec pour objectif d’empêcher la célébration du festival de l'association des matadors français et du club taurin Caridad. Au passage ils comptaient bien récolter quelques orrions de la part des forces de l'ordre pour pouvoir endosser le rôle de la victime innocente dans le monde rêvé de Dysney qui occupe la vacuité de leur cerveau. Ils ont fait chou blanc sur toute la ligne et c'est même exclusivement dans leur camp qu'ont été relevées les violences dont il faudra bien qu'un jour ou l'autre ils répondent devant la justice. Pour parvenir à ce résultat l'intelligence et la patience des aficionados, des organisateurs et des forces de l'ordre ont été mises à rude épreuve. Sous la pression des antis depuis le matin, personne n'a dérapé, alors que le camp adverse, dont les éléments les plus virulents agissaient visages dissimulés et harnachés comme des casseurs professionnels, multipliait les provocations. Opposant un calme indifférent à l'intolérance hystérique des manifestants l'aficion s'est grandie.
Coté taurin le succès artistique a accompagné la démonstration de civisme. Comme à Barcelonna, il y a deux ans, pour la fermeture des arènes, le spectacle s'est terminé par une émouvante vuelta triomphale de tous les acteurs, sous une standing ovation des gradins que personne ne se décidait à abandonner. A part l'exigeant exemplaire de Meynadier, lidié par Jonathan Veyrunes (une oreille), tous les novillos ont collaboré à la fête ; le généreux François André tué par Morenito de Nîmes (deux oreilles), le classieux et «humiliador» Gallon, pour Lescaret (deux oreilles), le collaborateur Marca de Roman Perez (deux oreilles et la queue), et le Fernay qui à permis la révélation au grand public de Andy Younes (deux oreilles et la queue). Frédéric Pascal.

RODILHAN :
LE TÉMOIGNAGE D'UNE VICTIME


Emmanuel Durand, avocat de l'Observatoire invité à présider le festival d'hier à Rodilhan, a été agressé à l'ntérieur de l'enceinte soit-disant sécurisée. Voici son témoignage :
"J'ai été appelé par les organisateurs pour présider le festival de Rodilhan de ce jour car les candidats au palco ne se bousculaient pas. Je suis donc arrivé sur place vers 13h15 et en essayant d'accéder aux arènes j'ai été apostrophé par une meute hystérique de militants anti corrida, la plupart masqués, preuve de leur courage. En traversant le parking devant le périmètre sécurisé par les forces de l'ordre j'ai été attrapé par deux militants qui m'ont immobilisé pendant que deux filles positionnaient une corne de brume de chaque coté des mes oreilles et m'ont complètement assourdi. En reprenant mes esprit face à la douleur provoquée j'ai été encerclé par une vingtaine de manifestant qui me poussaient de l'un à l'autre en proférant des injures et menaces de mort devant le cordon des forces de l'ordre qui regardait sans bouger. Puis un manifestant m'a jeté un liquide ressemblant à de l'urine sur les jambes et en relevant la tête un autre est arrivé avec une bouteille pleine d'un liquide rouge visqueux dont il m'a aspergé pendant qu'un second en faisait de même dans mon dos. Ce n'est qu'à ce moment qu'un gendarme a pris la décision d'intervenir et me mettre en sécurité. Je vais bien entendu déposer plainte. Si certains aficionados présents ont pu filmer ou photographier mon aggression merci de me contacter.
Le CRAC était aujourd'hui hors la loi, sa manifestation n'était pas autorisée.
Le préfet a déclaré souhaiter que les communauté pro et anti corrida cohabitent pacifiquement. Cela ne sera possible que si le préfet saisit la justice pour faire sanctionner le CRAC de façon exemplaire et que le parquet poursuive puis que le tribunal sanctionne fermement tous les hors la loi.
La démocratie ne peut supporter la désobéissance civile pronée par le casseur Garrigues alors qu'il ne s'agit que de hooliganisme".


RODILHAN : LE TÉMOIGNAGE D'AFICIONADOS AYANT REBROUSSÉ CHEMIN

Comme de nombreux aficionados, Judith et Gilles, de Nîmes, ont été obligés de rebrousser chemin alors qu'ils souhaitaient asister au festival de Rodilhan. Voici leur témoignage : "
Un couple de quadra profite d'un week-end sans enfant pour se rendre dimanche matin dans son cinéma nîmois préféré. A la fin de la séance, ils rentrent tous deux, joyeux à leur domicile, en se disant que le soleil est là, et l'automne pas tout à fait. ils se disent alors qu'ils iraient bien voir une dernière course en 2014. Ils trouvent dans le journal local les coordonnées de la billetterie des arènes de Rodilhan. "Oui, Monsieur, il reste des places" leurs répond le courageux responsable. Le couple prend cependant soin de contacter de la famille déjà sur place. "Ne venez surtout pas! Ici, c'est l'état de siège!. C'est dégueulasse ce qu'ils sont en train de faire!"... Ne pas laisser le terrain occupé seulement par des fanatiques, un peu à l'image de ce que dit Finkielkraut dans son dernier livre sur l'identité française, qui ne doit pas être la propriété exclusive des extrémistes (Oh, pardon, c'est vrai qu'il ne faut plus employer ce terme). Bref. Nouveau contact téléphonique avec les arènes de Rodilhan. Il est 13h30. "Désolé, Monsieur, la billetterie est fermée." Alors qu'il reste des places disponibles, les organisateurs du festival ont décidé face à la pression et aux menaces physiques de fanatiques, de fermer le guichet, qui à cette occasion était par ailleurs itinérant. Il est 13h35, et à Nîmes le ciel se couvre. On est bien en automne. Bientôt l'hiver. La saison. Mais bientôt aussi, la plus sombre des nuits. Celle qui verra les libertés individuelles bafouées par une poignée d'extrémistes. Oh, pardon! J'avais oublié qu'il ne fallait plus employé ce mot sous peine de poursuites judiciaires".

SEMAINE TAURINE DE SAINT-SEVER


Le programede la 29ème semaine taurine de Saint-Sever qui aura lieu du 2 au 11 novembre est en ligne sur le site de la Peña Jeune Aficion. Voir.

VESTIVAL DE VAUVERT

Organisé au profit de l'association LA CLE, le festival de Vauvert opposera six novillos de Cuillé et un de Christophe Fano à Marc Serrano (parrain de la manifestation), Damian Castano, Fabio Castaneda, Sergio Salas, Guillermo Valencia, Daniel Soto et Louis Husson.

LA CONSTRUCTION DES MYTHES

L'opus 47 de Terres taurines sort en kiosques aujourd'hui.
Sans Platon nous ne saurions rien de l’Atlantide, mais sans les scientifiques, nous ne saurions pas qu’elle s’appelait en fait Santorin et avait été engloutie par un tsunami méditerranéen. À Dax, le Splendid fermé, Ponce absent, la feria champagne qui devient torista, les aficionadophobes qui hurlent aux portes et trois élus verts en rupture de solidarité municipale battent en brèche le mythe d’un art de vivre cultivé depuis longtemps «chez nous». Les événements se précipitent, mais l’histoire nous apprend qu’il est toujours possible de les inverser. À condition de ne pas attendre, pendant 2000 ans, l’autopsie des scientifiques. Dans cet opus aussi, le retour en grâce d'Adolfo Martín, l'étonnnte histoire d'Andrés Moreno et de la ligne de vie de Camprodon, les trois élevages de Capea end C°, l'été indien de Ponce et le naturel au galop, l'incroyable tradition des Espantes de Fuentesauco, José Cruz et les secrets de Cabezal Viejo, et les toros du Castro Zamarril. 160 pages, 14 €. Feuilleter
.

FIESTA CAMPERA DE RION

La Fiesta campera de Rion aura lieu les samedi 23 et dimanche 24 novembre prochains. Samedi à 18 heures conférence taurine et buffet. Dimanche 24, à partir de 9 heures 30, "croupions grillés", pastis landais, café… 10h30, fiesta campera dans les arènes (cartel communiqué ultérieurement) avec  des toros et novillos de l’élevage français des Frères JALABERT (Arles). A l’issue du festival, le GRAND REPAS DE L’AFICION sera servi sous chapiteau chauffé aux participants à la fiesta, toreros acteurs et spectateurs (garbure à volonté, daube, tarte aux pommes, café. Participation aux frais : 36 €  la journée entière de dimanche (casse-croûte d’accueil, spectacle taurin et repas). Possibilité de logement collectif à proximité de Rion-des-Landes pour la nuit de samedi au dimanche. Renseignements et Réservations : PEÑA TORO BLANCO à RION-des-LANDES - Pascal Vilaton :  06.79.55.28.53 ou par Internet : penatoroblanco@orange.fr.

LAFITTE À BILBAO


Jean-Luc Lafitte expose à Bilbao dans les salons de l'hôtel Ercilla du 25 novembre au 15 décembe. 25 toiles sur le thème du toreo et du flamenco. Voir le film "Juan" qu'a consacré Xavier Sallefranque à Jean-Luc).

LETTRE OUVERTE D'HENRI EMMANUELLI AU CRAC

Il n'est pas fréquent, pour ne pas dire qu'il est fort rare, qu'un homme politique de premier plan se départisse de la langue de bois habituelle pour aborder des sujets sensibles, au risque de heurter ceux qu'il renvoie face à leurs responsabilité. Avec beaucoup de profondeur et en posant les vrais problèmes, c'est l'exercice auquel s'est livré Henri Emmanuelli dans une lettre ouverte au CRAC. Lire.

TERRES TAURINES SUR TWITTER

Depuis quelques mois Terres Taurines est sur twitter dans sa version espagnole. Rejoignez-le pour recevoir, en français, des infos parfois exclusives et impressions à chaud en direct des ruedos et du campo. @Tierras Taurinas.




EXPO PERMANENTE
DE TERRES TAURINES À LAS VENTAS


Devant un public fourni et en présence de nombreux ganaderos, l'exposition consacrée au toro au campo par Terres Taurines a été inaugurée hier midi par André Viard. Installée dans la galerie du Tendido 2 elle restera accrochée durant toute la temporada. Parmi les toros exposés, entre ceux de Miura, Adolfo Martin, Prieto de la Cal, Barcial ou Cuadri, quatre ganaderías françaises sont à l'honneur : Blohorn, Margé, Scamandre et Francine Yonnet. Au fil de la saison, de nouveaux élevages seront présentés, afin de montrer la diversité des paysages et des encastes qui sont la richesse des terres taurines.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

 































imprimez cette page