Dimanche 14 octobre 2012

L'Edito

 

POTINS D'AUTOMNE
La période étant propice aux rumeurs les plus folles, autant rapporter celles qui semblent posséder une probabilité raisonnable de se vérifier, tout en rappelant bien sûr la marge d'erreur possible dans un milieu où ce qui était vrai la veille ne l'est plus forcément le lendemain.
Voir édito




Actualité
SEMAINE TAURINO CULTURELLE DE SAINT-SEVER

La 28ème semaine taurino culturelle de Saint-Server aura lieu du 3 au 11 novembre. Au programme de la journée du 11 : à 10 heures 30, 3 novillos de Pilar Población pour Patrick Varin, Antonio Nazaré et Mario Dieguez ; à 16 heures, deux erales de Castillejo de Huebra (encaste Murube), deux de Miguel Zaballos (encaste Saltillo) et deux de Adelaida Rodriguez (encaste Lisardo Sanchez) pour Vicente Soler et Juan Torres en mano a mano. Voir programme complet de la semaine.

CLÔTURE MADRILÈNE : ARRIMÓN DE SALDIVAR

Dernière corrida de la temporada madrilène. Toros de Samuel Flores (1er, 4ème et 5ème) et de Agustina López Flores (2ème, 3ème et 6ème) (encaste Gamero Cívico) pour Eduardo Gallo, Miguel Angel Delgado et Arturo Saldivar du Mexique. Tous trois devaient leur contrat à de bonnes prestations à Las Ventas cette année et les confronter aux toros de Samuel Flores était une gageure car ces toros n’avaient pas laissé un grand souvenir l’an passé durant la San Isidro et étaient loin de leur réputation des années 90. Démonstration fut faite de la caste ? de ces toros qui offrirent peu de possibilités de briller sauf les deuxième et sixième qui sans être des foudres de guerre permettaient aux deux jeunes, M.A. Delgado et Arturo Saldivar de signer deux faenas qui méritaient de couper une oreille s’ils avaient été plus heureux à la mise à mort.
Eduardo Gallo fut le plus mal loti car, à son premier, il échappait, accroché et secoué au sol, en deux occasions, d’être expédié à l’infirmerie d’abord en se confiant au capote et ensuite s’étirant à la naturelle d’un toro manso qui courait dans tous les sens fuyant ou attaquant - « metiendose dentro » - les banderilleros. Quand on croyait que la corne mauvaise était la droite, le toro montrait que la gauche n’était pas meilleure. Malgré la « paliza » Eduardo Gallo, tranquille, se débarrassait du samuel par deux pinchazos et une estocade entière. A son deuxième, « bronco » et lançant des « derrotes » intempestifs (il aurait du être piqué une troisième fois), il n’y avait pas d’autre solution que d’abréger, ce qui ne fut pas le cas lors d’une mise à mort laborieuse…
Miguel Angel Delgado se montrait technique, varié à la muleta et élégant face à un toro, le 2ème, auquel il donnait distance en des séries de naturelles baissant la main et donnant la sortie par des passes de poitrine longues et serrées. Toreo fin, primesautier, à un toro qui en aurait intimider plus d’un car pourvu d’une encornure imposante. Deux estocades très arriière faisaient perdre une oreille au jeune sévillan. Au manso sorti cinquième qui perdait l’équilibre dès que la muleta lui était présentée basse, d’un galop « cansino », Miguel Angel Delgado ne pouvait lui donner que des passes sans relief et devait se résoudre à le mettre à mort sans autres fioritures.
Arturo Saldivar qui avait montré ses intentions dans des quites antérieurs, réalisait à son premier toro une faena des deux mains inconsistante. Ce toro aurait du être renvoyé au corral, diminué qu’il était des pattes arrières à la suite d’un retour brusque dans un premier capotazo du mexicain. Celui-ci donnait la mesure d’un talent trop peu valorisé cette saison au sixième dans une faena compacte, entreprise par une pedresina au centre de la piste, ensuite distillée passe à passe en allongeant la charge d’un toro qui justement n’en avait pas – rétif à la pique et aux capotes -, « bronco » au début et noble en fin de la faena. Le jeune mexicain se payait enfin le luxe d’un « arrimón » terminé par des manoletinas à la pointe des cornes. Un pinchazo avant l’estocade le privait d’un meilleur prix que l’ovation finale. Eduardo Gallo : saluts ; un avis et silence. Miguel Angel Delgado : Saluts et silence. Arturo Saldivar : silence ; petition d’oreille et saluts.
Georges Marcillac.

JOURNÉES TAURINES DE BÉZIERS

Au programme des journées taurines de Béziers, demain dimanche 14 octobre à 10h30 aux arènes (entrée gratuite) tienta de trois vaches de " Los Galos " par Conchi Rios et les élèves de l'école taurine de Béziers, puis 2 novillos des ganaderias Granier et Robert Margé pour Anthony Piñatel (rejoneador) et Ivan Suarez. À 15h30 un toro de Granier pour "San Gilen" et 5 novillos de Robert Margé pour Thomas Cerqueira, Cayetano Ortiz, Dorian Dejean, Joao Machado et Josian Laguia.

OPUS 41 : L'AFICIÓN ORPHELINE

Comme une maladie incurable dont nul ne sait expliquer l’origine, l’aficion orpheline alterne phases de crises et périodes de rémission. D’où vient le mal docteur ? De l’absence de toro, de la perte d’éthique, de cet étrange sentiment d’abandon que ressentent les aficionados face aux caprices des figuras et à la démission des empresas. Pour soigner la crise, une seule solution : fuir la routine et aller là où la tauromachie parvient encore à vivre à l’abri d’une modernité qui la banalise. L’itinéraire est hasardeux, les déceptions possibles, mais les rencontres riches. Au sommaire : "les mouettes de la Malgueta", "tendido paradis", "pique bleue", "veaux, vaches, cochons, couvées...", "le sereno de la Glorieta", "échec scolaire", "le syndrome de l’Heteronectes", "le palco de la Viergeet le chaudron du Dagda", "danse de la pluie et émail diamant". Mais aussi, "Révolution culturelle", et "Sánchez Covaleda : chronique d'une éradication annoncée". 160 pages d'un itinéraire athypique.

JOURNÉE VICTORINO À DAX

Dimanche 14 octobre 2012, journée Victorino Martin aux arènes de Dax. À 11 heures : 10 vaches "sans cordes" écartées et sautées par les toreros landais. À 16h : 4 toros de Victorino Martin. Victor Mendes, Antonio Ferreraa, Javier Castano et Eduardo Gallo, un novillo de Urcola pour Gines Cartagena et un eral de Urcola pour Louis Husson. Journée organisée par Toros y Movida avec Henri Thillet, au bénéfice du CCAS DAX.

FIESTA CAMPERA DE RION

Organisée au cœur des Landes par la peña "TORO BLANCO" de Rion-des-Landes avec la participation de la peña "CRÉO QUÉ SÍ" de Tartas, la FIESTA CAMPERA de Rion aura lieu les samedi 1er et dimanche 2 décembre. Le programme définitif sera communiqué ultérieurement. Possibilité de logement collectif à proximité de Rion-des-Landes pour la nuit de samedi au dimanche. Renseignements et Réservations : PEÑA TORO BLANCO à RION-des-LANDES. Pascal Vilaton : 06.79.55.28.53 ou penatoroblanco@orange.fr.

DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 






























imprimez cette page