Vendredi 5 octobre 2012

L'Edito

 

VOILE PUDIQUE
Mieux vaut oublier très vite le spectacle médiocre offert hier à Las Ventas par trois novilleros "triomphateurs", face à une novillada toréable sans être bonne d'El Cortijillo. Nous touchons le fond en prétendant qu'il faut faciliter le chemin des débutants, et bien malgré eux ces trois jeunes gens viennent d'en apporter la preuve.
Voir édito



Actualité
MADRID : DÉBUT MÉDIOCRE

Cette première de la Feria de Otoño 2012, novillada des fers de la Casa Lozano - Alcurrucén (1er et 5ème) et El Cortijillo – n’a pas tenu ses promesses en regard de la réputation des novillos et toros de l’encaste Nuñez. Cette novillada s’est soldée par des silences assourdissants au terme des faenas des trois novilleros révélation de la temporada qui s’achève. Gómez del Pilar, Luis Gerpe et Gonzalo Caballero se sont heurtés à des novillos sans caste, mansos, distraits, qui rechignaient à charger ou du moins quand ils daignaient s’intéresser aux capotes ou muletas le faisaient sans classe, s’arrêtaient en cours de passe ou sortaient la tête haute. Le novillo sorti en cinquème position, protesté par le public pour une présentation indigne de Las Ventas s’est révélé noblote et permettait un semblant de faena que Luis Gerpe tentait de construire à base de passes sans relief. Le dernier novillo montrait de surcroît un tempérament erratique – il avait animé la seule pique de ce nom pour ensuite refuser la suivante réduite à un picotazo – mettant en difficulté la cuadrilla de Gonzalo Caballero. Le novillero, tout frais sorti de l’école Martial Lalanda de Madrid, recherchait un succès qui ne venait pas malgré ses efforts de se mettre dans les cornes du novillo. De Gómez del Pilar qui avait accueilli ses deux novillos à « puerta gayola » on pourra dire qu’il fut facile mais sans que son trasteo passe la rampe tant son toreo et ses deux opposants ne soulevaient l’enthousiasme d’un public résigné. Les seuls éclairs de l’après midi sont à mettre au crédit des subalternes Fernando Sánchez et Curro Robles dans la pose des banderilles. Gómez del Pilar : silence aux deux. Luis Gerpe : silence ; un avis et silence. Gonzalo Caballero : silence aux deux.
Georges Marcillac.

OPUS 41 : L'AFICIÓN ORPHELINE

Comme une maladie incurable dont nul ne sait expliquer l’origine, l’aficion orpheline alterne phases de crises et périodes de rémission. D’où vient le mal docteur ? De l’absence de toro, de la perte d’éthique, de cet étrange sentiment d’abandon que ressentent les aficionados face aux caprices des figuras et à la démission des empresas. Pour soigner la crise, une seule solution : fuir la routine et aller là où la tauromachie parvient encore à vivre à l’abri d’une modernité qui la banalise. L’itinéraire est hasardeux, les déceptions possibles, mais les rencontres riches. Au sommaire : "les mouettes de la Malgueta", "tendido paradis", "pique bleue", "veaux, vaches, cochons, couvées...", "le sereno de la Glorieta", "échec scolaire", "le syndrome de l’Heteronectes", "le palco de la Viergeet le chaudron du Dagda", "danse de la pluie et émail diamant". Mais aussi, "Révolution culturelle", et "Sánchez Covaleda : chronique d'une éradication annoncée". 160 pages d'un itinéraire athypique.

JOURNÉE VICTORINO À DAX

Dimanche 14 octobre 2012, journée Victorino Martin aux arènes de Dax. À 11 heures : 10 vaches "sans cordes" écartées et sautées par les toreros landais. À 16h : 4 toros de Victorino Martin. Victor Mendes, Antonio Ferreraa, Javier Castano et Eduardo Gallo, un novillo de Urcola pour Gines Cartagena et un eral de Urcola pour Louis Husson. Journée organisée par Toros y Movida avec Henri Thillet, au bénéfice du CCAS DAX.

JOURNÉE TAURINE À BOUILLARGUES

Le samedi 6 octobre, la Peña Taurina « La Embestida » de Bouillargues propose une grande journée taurine. À 10 H 30 aux arènes, trois « minots toreros » en capéa, face à trois vaches de la ganadéria de Roland Durand. À 16 H 30, au plan di Biou, dans les arènes André Dupuis, novillada sans picador avec 6 erales d’élevages Français différents : François André, Roland Durand, Pages Mailhan, Le Lartet, Alma Serena et Malabat, pour Joao Machado de l’Ecole Taurine de Béziers, Bastien Roulier du Centre Français de Tauromachie et Louis Husson de l’Ecole taurine Adour-Aficion. Entrée 10€. Entrée gratuite pour les enfants de – de 16 ans accompagnés. PACK : Repas + Novillada : 22€ sur réservation. Après la course, dans la salle de la Bergerie, dans la parc municipal, remise du prix « Chaquetilla » offert par le CFT au meilleur novillero et du prix « Embestida » au meilleur toro suivi d’un apéritif et d’une soirée bodéga animés par le groupe « Sangre Flamenca » et par DJ Bastien.

FIESTA CAMPERA DE RION

Organisée au cœur des Landes par la peña "TORO BLANCO" de Rion-des-Landes avec la participation de la peña "CRÉO QUÉ SÍ" de Tartas, la FIESTA CAMPERA de Rion aura lieu les samedi 1er et dimanche 2 décembre. Le programme définitif sera communiqué ultérieurement. Possibilité de logement collectif à proximité de Rion-des-Landes pour la nuit de samedi au dimanche. Renseignements et Réservations : PEÑA TORO BLANCO à RION-des-LANDES. Pascal Vilaton : 06.79.55.28.53 ou penatoroblanco@orange.fr.

DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 






























imprimez cette page