Mardi 2 octobre 2012

L'Edito

 

FAUT-IL INTERDIRE LE HAND ?
L'exemple désastreux donné à la jeunesse de France par des stars olympiques soupçonnées d'avoir perdu un match pour empocher les paris, permet de se demander s'il ne faut pas, dès demain, interdire les enfants de stade, puis, à terme, la pratique de ce sport dont les dérives leur font courir un danger évident.
Voir édito



Actualité
SOUSTONS : JUAN BAUTISTA MOLAS A HOMBROS

Face à une novillada astifina et pas commode de Santafé Marton (les deux premiers compliqués les deux autres toréables), Juan Bautista Molas a une nouvelle fois convaincu les aficionados de la solidité de sa vocation, coupant trois oreilles après cinq volteretas et deux grands coups d'épée. Durement secoué par le premier, Javier Marin revint combattre son second adversaire en quatrième position et lui couper une oreille. Voir galerie Roland Costedoat.

VAUVERT : OREILLE POUR DAVID SILVETI

La corrida de Vellosino a fait illusion aux piques, puis, à l'exception du quatrième, s'est dégonflée comme une baudruche. Tous ont fait leur devoir au cheval mais se sont, par la suite, montrés mansos à divers degrés, impossibles à fixer et cherchant à fuir le combat vers les planches. Silveti, avec le seul lot potable, silence et oreille. Jimenez Fortes, silence aux deux. Tomas Cerqueira, silence aux deux.
Fin de race comme ses frères le premier accepta malgré ce de donner quelques charges fades. Pour le faire durer, Silveti opta pour ne jamais peser sur la charge. Résultat un travail sans lié ni émotion, très mal conclu aux aciers. Bajonazo deux atravesadas et un descabello. Silence. Le quatrième fut l'exception du lot. Il poussa puissamment le cheval et garda assez de bravoure en réserve par assurer une première partie de faena vibrante, puis il baissa de ton mais sans tourner aussi manso que les autres. Silveti vendangea brillamment les fruits les plus accessibles, puis montra un professionnalisme bien rodé. Entière un peu basse. Une oreille.
Le second se laissa facilement tromper mais en sortant de la passe distraitement et tête haute, manifestant ainsi sa volonté de rompre le combat. Muleta avancée et courant la main, Jimenez Fortes exploita le peu qu'il y avait à prendre, sans pouvoir empêcher la faena de décliner. Il tua laborieusement. Silence. Le cinquième alla crescendo au cheval mais se changea radicalement en manso querencioso dans la lidia. Totalement décomposé il n'eut de cesse de chercher les planches. Ce n'est qu'en pratiquant par aller-retours dans ce terrain que Fortes parvint à le retenir. Autre mise à mort laborieuse par pinchazo, deux voyages et descabello. Silence.
Avec le manso troisième, coureur et distrait, Tomas Cerqueira ne put qu'ébaucher quelques gestes avant une authentique déroute à l'épée. Silence. Le même scénario se répéta au dernier. Manso et fuyard, il n'offrit pas d'option à Cerqueira, qui le tua très mal. Silence. Temps couvert. A peine un demi millier d'assistants.
Frédéric Pascal.

JOURNÉE TAURINE À BOUILLARGUES

Le samedi 6 octobre, la Peña Taurina « La Embestida » de Bouillargues propose une grande journée taurine. À 10 H 30 aux arènes, trois « minots toreros » en capéa, face à trois vaches de la ganadéria de Roland Durand. À 16 H 30, au plan di Biou, dans les arènes André Dupuis, novillada sans picador avec 6 erales d’élevages Français différents : François André, Roland Durand, Pages Mailhan, Le Lartet, Alma Serena et Malabat, pour Joao Machado de l’Ecole Taurine de Béziers, Bastien Roulier du Centre Français de Tauromachie et Louis Husson de l’Ecole taurine Adour-Aficion. Entrée 10€. Entrée gratuite pour les enfants de – de 16 ans accompagnés. PACK : Repas + Novillada : 22€ sur réservation. Après la course, dans la salle de la Bergerie, dans la parc municipal, remise du prix « Chaquetilla » offert par le CFT au meilleur novillero et du prix « Embestida » au meilleur toro suivi d’un apéritif et d’une soirée bodéga animés par le groupe « Sangre Flamenca » et par DJ Bastien.

FIESTA CAMPERA DE RION

Organisée au cœur des Landes par la peña "TORO BLANCO" de Rion-des-Landes avec la participation de la peña "CRÉO QUÉ SÍ" de Tartas, la FIESTA CAMPERA de Rion aura lieu les samedi 1er et dimanche 2 décembre. Le programme définitif sera communiqué ultérieurement. Possibilité de logement collectif à proximité de Rion-des-Landes pour la nuit de samedi au dimanche. Renseignements et Réservations : PEÑA TORO BLANCO à RION-des-LANDES. Pascal Vilaton : 06.79.55.28.53 ou penatoroblanco@orange.fr.

DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.

OPUS 40 EN KIOSQUES

L'opus 40 de Terres Taurines sera en kiosques sous peu sous le titre :
Éloge de la solitude. À l’opposé de la complaisance chaleureuse de ceux qui vivent en troupeau, il faut, écrivait Nietzsche, rechercher la solitude des cimes. Cette solitude des cimes, c’est dans les profondeurs de la marisma que Paco Ojeda la chercha, et qu’il la cultive encore, trente ans après l’été 1982 au cours duquel il repoussa les limites du toreo de Belmonte. C’est là que nous l’avons rencontré. Au sommaire également, Juan Leal "À parité égale", Gabin "La caravanne passe", "Éclaircie à Hernandinos", Ivan Fandiño "Le temps retrouvé" , et la suite de la saga Cuadri : Les origines de la légende, Pepe Limeño, quand le monde était monde, Puerta Camino, consécration.... et bien sûr "la balade des egos meurtris" sur la confrontation José Tomas Juli.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 

























imprimez cette page