Jeudi 27 octobre 2011

L'Edito

 

POLITICAILLE
Par-delà les arguments de communication et les éléments de langage, le débat imposé à la classe politique mexicaine par une poignée d'élus opportunistes de l'opposition, montre bien que le principal objectif de ses promoteurs est toujours le même : faire parler d'eux.
Voir édito.

Actualité



LA BAISSE DE 20% EST LÉGALE

Après avoir pris acte de la baisse de 20% décidée par les arènes françaises de première catégorie, Joaquín Moeckel, avocat de la plupart des toreros du G10, a déclaré à notre confrère Mundotoro que celle-ci était parfaitement valable d'un point de vue légal, chacun ayant la possibilité dans un marché dominé par la loi de l'offre et de la demande, de fixer un seuil à ne pas dépasser. Du côté des professionnels qui ont accepté de s'exprimer, apoderados et ganaderos, un certain scepticisme est de mise et chacun attend de voir ce qui se passera quand les premières négociations débuteront. Il y a donc tout lieu de craindre, à la lecture de ces déclarations, que loin d'avoir été comprises comme une tentative collective de sauver la Fiesta de manière solidaire au nom de sa valeur culturelle, les figuras et leurs ganaderos préférés ne la considèrent que comme une contre proposition susceptible d'être discutée dans le cadre des tractations habituelles qui jusqu'ici se sont toujours soldées par des hausses régulières. Un nouveau front s'ouvre donc.



PASITO ATRÁS
DES ABOLITIONNISTES MEXICAINS

Après avoir lancé l'idée d'une abolition possible des corridas dans le District Federal de Mexico, le député PRI Cristan Vargas a fait un grand pasito atrás et déclaré qu'il renonçait à vouloir faire adopter ce projet par le Parlement, au nom de la liberté culturelle et du droit au travail. Ce revirement est à mettre au crédit des professionnels mexicains qui ont expliqué au turbulent député la réalité d'une culture qu'il méconnaissait manifestement. Et lorsque l'on connaît la passion des toreros mexicains et celle du bouillant Rafael Hererias, empresario de la Monumental, qui avait affirmé que lui vivant personne n'abolirait, on peut être certain que les arguments qui ont été développés étaient absolument irréfutables. "Je suis un homme respectueux des libertés, et une cité comme Mexico, qui se revendique comme une capitale d'avant-garde, ne doit pas brider le droit au travail et aux loisirs d'une partie de sa population" a-t-il expliqué en faisant part de son renoncement. Qui sait, lors de la prochaine Temporada Grande, peut-être viendra-t-il aux arènes, et peut-être même usera-t-il un jour de son influence pour obtenir l'inscription de la Fiesta au Patrimoine Immatériel de l'UNESCO...

CONGRÉS DE LA FÉDÉRATION DES SOCIÉTÉS TAURINES DE FRANCE

Lors du 95ème Congrès de la FSTF organisé par le Cercle Taurin « La Querencia » de Saint GILLES (Gard), les travaux ont permis de faire le bilan de la temporada française, d’analyser les problèmes des Présidences et de proposer des solutions, enfin d’assister à une présentation de l’historique et des origines des élevages Français. Nos invités étaient : Francis FABRE, Christophe FANO, Joël BARTOLOTTI et René ANDRÉ.
Le bilan de la temporada a permis de mettre en exergue :
- La médiocrité d’un trop grand nombre de corridas du circuit des toreros vedettes avec leurs toritos standards et leurs déroulements triomphalistes, notamment dans les arènes de NÎMES, ARLES, BEZIERS, DAX et MONT de MARSAN qui ne méritent pas d’être en 1ère catégorie même s’il y eut quelques points positifs ;
- La qualité et l’émotion ont été présentes dans de nombreuses petites arènes avec des encastes variés, notamment à CERET, ORTHEZ, St MARTIN de CRAU, ALES, ROQUEFORT, PARENTIS, TARASCON, AIGNAN, VAUVERT, RION des LANDES, … Et bien d’autres qu’il serait trop long de citer ici. De plus, les petites arènes ont besoin d’être aidées par l’afición et le public en général.  
Lors de l’Assemblée Générale, les représentants des aficionados se sont tout d’abord recueillis en hommage à Henri CAPDEVILLE qui fut Président emblématique de la FSTF durant 22 ans. Ils ont ensuite pris les décisions suivantes :
* Travailler sur la création d’un Corps de Présidents.
* Créer un Symposium « Présidence » pour une rencontre annuelle de Présidents, d’Assesseurs et de Vétérinaires Taurins et transmission des conclusions des travaux à l’UVTF.
* Éditer et distribuer un Document d’information sur le déroulement correct de la corrida et son jugement (destiné au grand public).
* Utiliser un Mouchoir violet pour signifier le désaccord des aficionados lorsque l’octroi de trophées est immérité.
* Le vote de la FSTF au sein du jury du prix Claude POPELIN (Meilleur lidiador de la temporada française) va à David MORA.
* Le prix « EL TIO PEPE » va au picador Tito SANDOVAL qui s’est distingué à plusieurs reprises par d’excellentes prestations.
* Le prix au plus mauvais geste taurin va :
- Aux MAESTROS VEDETTES du « G10 » pour leurs exigences suicidaires quant à l’avenir de la corrida, notamment :
« Combattre » des toros de piètre présentation, quelquefois même indignes, provenant le plus souvent des mêmes élevages, ceux qui n’ont pas la meilleure réputation de force, de caste et de bravoure (voir les parodies du tercio des piques !) ;
Demander des cachets exorbitants, qui plus est, dans un contexte de crise.
Accessits :
- Aux MAESTROS qui ont accepté les contrats de Quito (simulacres de corrida !) ;
- Au groupe de presse « MIDI LIBRE » qui, au mépris de la déontologie de la presse, se fait le porte-parole des groupuscules antis corrida, de leurs provocations dangereuses et censure volontairement le monde taurin !
* Le Bureau fédéral, qui a été élu à l’unanimité pour les trois ans à venir, est le suivant :
Roger MERLIN Président (Bayonne), Jean-François COSTE Vice Président, Secrétaire (Céret), Guy TANGUY Trésorier (Toulouse), Jean-Jacques DHOMPS communication, webmaster (Castres), Pierre ROUGEOT (Béziers), Patrice SIFFLET (Montpellier), Hubert VAUDOUX (Beaucaire), Yannick JAOUL (Arles), Christian JAURIBERRY (Paris), Charles CREPIN (Nîmes), Eric PUJANTE (Nîmes).
Par ailleurs, une déléguée participera aux travaux du bureau : Dominique DESPLATS (Mont de Marsan).
Le prochain Congrès sera organisé les 20 et 21 Octobre 2012 dans la région Sud-Centre.

STAGE DE TAUROMACHIE CHEZ LES AFICIONADOS PRÁCTICOS

L'Association Française des Aficionados Prácticos organise son premier stage de tauromachie du 4 au 6 novembre sous la direction de Stéphane Fernández Meca. Le programme est le suivant : vendredi 4 novembre accueil à 18 heures chez Pablo Romero et cours de toreo de salon jusqu'à 20 heures, puis apéritif ; samedi 5 novembre à 10 heures, à Franquevaux, cours d'apprentissage dirigé par Stéphane Fernández Meca puis tienta "pédagogique" de cinq vaches de Turquay, 13 heures buffet, puis de 14 heures à 17 heures capea avec 8 vaches et becerros ; diamche 6 novembre à 10 heures cours d'apprentissage à Eyguières chez Turquay, 11 heures capea avec du bétail de la même ganaderia, et à 13 heures 30 repas tapas. À 15 heures, café culture taurine. Renseignements et inscription avant le 31 octobre.

FIESTA CAMPERA À GIMEAUX

Robert Piles fétera ses 40 ans d'alternative dimanche 30 octobre prochain dans le cadre d'une journée campera à la monumental de Gimeaux (Arles) À 11H 3 Vaches en tienta, à 13h repas champêtre, à 15h 4 novillos de La Ganaderia de Gallon pour Robert Piles, Ruiz Miguel, Stéphane Fernandez Meca. Morenito d’Arles. Participation aux frais 10€. Renseignements et réservations : 04.90.93.95.58.

FIESTA CAMPERA DU CLUB TAURIN MAC SERRANO

Dimanche 30 octobre à partir de 11 heures au domaine du Grand Bordes à Saint Laurent d'Aigouze aura lieu la Fiesta Campera du Club Taurin Marc Serrano. Au programme, tienta de deux vaches de Patrick Laugier et lidia d'un toro de même origine par Marc Serrano. Apéritif et repas ensuite. Renseignements et réservations : querencianimes@hotmail.fr

FIESTA CAMPERA DES AMIS DE TOMASITO

La Peña Los Amigos de Tomasito, organise sa traditionnelle Fiesta Campera le dimanche 6 novembre à St Gilles au Mas d'Auzieres. Au programme : 9h30 déjeuner suivi d'une tienta d'une vache de la ganaderia La Paluna par Tomasito et capea pour les élèves de l'école taurine d'Arles ; 12h30 repas complet, au menu: daube de sanglier (café compris) ; 15h tienta d'une vache et lidia d'un toro de la ganaderia La Paluna par Tomasito. Participation 25€ pour les membres, 35€ extèrieurs, enfants de 6 à 14 ans 15€. Gratuit pour les moins de 6 ans. Réservations avant le 1er novembre au 06.98.42.14.40 et 06.18.64.60.64.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 













imprimez cette page