Dimanche 23 octobre 2011

L'Edito

 

RÉGULATION

Comme chacun sait, un marché est le lieu de rencontre entre une offre et une demande. Cette rencontre détermine une quantité échangée (de travail, de production, de monnaie, de titres) et un prix de vente (salaire, prix des biens, taux d'intérêt, cours boursier). Dans une économie libérale il appartient au marché de trouver son meilleur équilibre, mais lorsque cela s'avère impossible il n'y a d'autre issue qu'une régulation forcée.
Voir édito.

Actualité
DÉCÉS D'ANTOÑETE

Hospitalisé depuis trois jours à Madrid pour une broncho pneumonie chronique qui avait déjà nécessité son hospitalisation deux fois l'an passé, Antonio Chenel "Antoñete" est décédé hier après-midi. Pour plusieurs générations d'aficionados, c'est un véritable torero culte qui disparaît, dont la trajectoire atypique inspira tous les toreros des années quatre-vingt. À une époque ou le mono passe donné dans une distance courte avait conduit le toreo dans une impasse, ses cites lointains, sa manière d'enchaîner les muletazos sur place, sa torería et sa profonde orthodoxie furent pour beaucoup dans le virage radical pris par la tauromachie dans les années suivante, avec l'émergence de toreros comme César Rincón ou José Tomás. Véritable poête des ruedos, Antoñete possédait à la ville le même charme indéfinissable qui fit de lui un prince errant des ruedos. Dans et hors de l'arène il alterna périodes fastes et de dèche, avant de profiter d'une retraite heureuse aux côtés d'une jeune dacquoise, Carine, qu'il avait épousé en seconde noce et qui lui a donné un fils, Marco Antonio, auquel le maestro vouait une véritable adoration. À tous ceux qui eurent le privilège de compter au nombre de ses amis, Antoñete laisse le souvenir d'un homme bon, bohème, drôle et profond. Une chapelle ardente sera installée toute la journée à Las Ventas afin que l'aficion et le monde taurin puissent lui rendre l'hommage dù à sa condition de torero de toreros. Que Carine et Marco Antonio, trouvent ici le témoignage de notre immense peine.

LES SEPT ARÈNES FRANCAISES DE PREMIÈRE CATÉGORIE COMMUNIQUENT

À l'issue de la réunion tenue hier matin en mairie de Bayonne, les sept arènes de première catégorie ont publié le communiqué suivant :
"Pour la première fois, à l’initiative des Maires de Bayonne, Dax et Mont de Marsan, s’est tenue ce matin à Bayonne une rencontre historique entre les sept organisateurs publics et privés des Arènes françaises de 1ère catégorie.
Dans le contexte de crise économique mondiale et dans le but de pérenniser la tauromachie, aujourd’hui inscrite au patrimoine immatériel culturel de la France, l’ensemble des participants (Bayonne, Dax, Mont de Marsan, Arles, Nîmes, Béziers et Vic Fezensac), à l’unanimité, a décidé de signer une charte définissant des règles communes afin de garantir l’avenir des places taurines françaises de façon solidaire.
Il a été convenu :
- de créer un groupe de travail visant à obtenir l’application du taux de TVA relatif aux spectacles vivants et culturels ;
- de réduire les honoraires des toreros et le prix des élevages de 20 % pour les cachets et les contrats supérieurs à un montant de 60 000 euros ;
- de revaloriser dans la même mesure (20 %) les cachets des toreros les plus modestes.
Par ailleurs, pour l’ensemble des novilladas, piquées et non piquées, il est décidé de faire appel aux ganaderos français, dans la mesure de leurs possibilités.
Cette charte sera proposée à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée générale de l’U.V.T.F., afin d’être discutée et appliquée dans l’ensemble des Arènes françaises.
La réunion des sept Arènes de 1ère catégorie est fondatrice d’un groupe qui se réunira aussi souvent que nécessaire".
.

UNE NOUVELLE ARÈNE S'OUVRE À LA TAUROMACHIE

Pour la première fois, le 16 octobre dernier, les arènes de Saint Etienne du Grès ont été le théâtre d'un spectacle avec mise à mort, avec au cartel les quatre matadors issus de l'Ecole Taurine d'Arles face à du bétail de la Ganaderia Gallon. Mehdi Savalli a coupé deux oreilles d'un novillo primé de la vuelta, Roman Pérez une, Marco Leal une et Tomasito deux. Un hommage a été rendu à monsieur Del Testa, Maire de Saint Etienne du Grès, qui a toujours soutenu l'Ecole Taurine d'Arles en organisant chaque année une becerrada le 14 juillet.

NOUVEAU VEEDOR À DAX

Dans la logique des changements souhaités par la mairie pour la gestion des arènes, José Maria Cerezo, veedor depuis de longues années, a été remercié. Il sera remplacé dans les prochains jours.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 













imprimez cette page