Lundi 10 octobre 2011

L'Edito

 

VIOLENCE EN BANDE
Il y a quelques années encore, les malheureux espontaneos qui osaient sauter en piste se faisaient alpaguer sans douceur et reconduire la sortie des arnes, avec parfois un détour par la case cachot.
Voir édito.

Actualité

ZARAGOZA : OREILLE POUR MANZANARES ET TALAVANTE

No hay billetes pour ce premier cartel de figuras en la feria del Pilar, avec un lot inégal de Núñez del Cuvillo, très noble le troisième, compliqués à divers degrés les autres. Le Fandi a pris une grosse rouste par le premier (ovation et ovation), Manzanares a été très bien face à son premier (oreille avec pétition de la seconde et silence), et Alejandro Talavante a profité de la candeur du troisième pour offrir une faena imaginative, variée, esthétique, inégale... mais d'un mérite équivalent à la mièvrerie de l'opposition (oreille et ovation).

MADRID : L'AVANT DERNIÈRE ET ON FERME

Le cartel de Las Ventas en cette fin de saison avait subi des changements de dernière heure puisque les novillos prévus avaient été remplacés, - pour une meilleure présentation ? - par des novillos de Maria Carmen Camacho et Damián Castaño, blessé à une main, avait du déclarer forfait.
Entendu lors d’un colloque sur Canal+ il était suggéré que les jeunes novilleros débutants devraient être confrontés à des toros offrant des garanties afin qu’ils puissent développer leurs qualités et sens artistique… Ces conditions sont rarements réunies à Las Ventas où des novilleros de bagage plus que léger doivent se mesurer à des novillos ayant des allures de toros faits et ne permettant que très rarement les faenas rêvées dans cette plaza qui peut faire et défaire une carrière. Une fois de plus les novillos-toros de Mari Carmen Camacho, mansos en général et peu mobiles après les piques, nobles néanmoins dans les muletas mais sans caste, rendirent la tâche difficile aux trois débutants.
Daniel Morales put toréer son premier sans rien montrer de notable sauf de donner des passes à un toro insipide.
Cayetano García, bien que fils du matador Julián García torero « tremendista » de Valence des années 70, dans un tout autre style de toreo posé et froid, vertical et tracé court, réussit par intermittence des passes valeureuses tant au capote qu’à la muleta dont l’exécution n’était pas toujours adaptée à la charge courte de ses opposants.
Raúl Rivera se livra beaucoup et bien au capote et aux banderilles mais ne put développer ses bonnes dispositions de torero classique et élégant devant des novillos qui, l’un de charge irrégulière tirant des coups de tête avant la fin de passe, l’autre s’étant transformé en une masse statique après avoir successivement provoqué un chute de la cavalerie et presque désarçonné le picador de service en deux rencontres typiques de manso. Daniel Morales : un avis et saluts ; silence. Cayetano García : un avis et silence ; silence. Raúl Rivera : saluts ; un avis et saluts. Georges Marcillac.

COMMUNIQUÉ DE L'OBSERVATOIRE NATIONAL DES CULTURES TAURINES

Suite à l'espontaneada de Rodilhan samedi, l'Observatoire National des Cultures Taurine a publié hier soir le communiqué suivant :

"Après avoir profané la statue de Nimeño devant les arènes de Nîmes, acte odieux qui faisait suite à d'autres commis durant l'été, le CRAC et diverses autres associations anti taurines françaises et étrangères, ont envahi le ruedo de Rodilhan avant le paseo de la finale de Graines de Toreros samedi, où trente activistes se sont enchaînés en piste.
Ces faits sont condamnables et il est souhaitable que les organisateurs – dont Nîmes Métropole - portent plainte contre les associations concernées.
La radicalisation des moyens employés par ces groupuscules rompus aux techniques d'agitation et de propagande n'a pour autre objet que de provoquer des réactions violentes de la part des aficionados, pour pouvoir les condamner ensuite.
Ce subterfuge est la seule arme qui reste aux abolitionnistes, suite à la décision de la totalité des candidats à l'élection présidentielle de ne pas faire de la tauromachie, inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel Français depuis janvier, un enjeu politique de leur campagne.
La corrida est légitimement inscrite, toutes les tentatives pour revenir sur cette décision ont échoué, et tous les partis politiques en ont pris acte.
L'observatoire National des Cultures Taurines invite donc les organisateurs à prendre désormais toutes les mesures de sécurité pour éviter que les arènes ne soient le théâtre de pareils désordres, les élus à user de leurs pouvoirs de police pour protéger le public contre de pareils attentats, et les autorités à veiller au respect l'ordre public.
Il invite enfin les aficionados à ne pas tomber dans le piège qui leur est tendu, et, comme ils l'ont toujours fait, à conserver leur calme face au visage haineux de l'intolérance et de l'obscurantisme".

JOURNÉE DU CENTRE FRANCAIS DE TAUROMACHIE

Dimanche 16 octobre 2011, à 15 heures, aux arènes Emile-Trazic, de Garons,  le Centre Français de Tauromachie, pour sa "Rentrée Solennelle", offrira 6 becerros de la ganaderia des frères Gallon, qui seront toréés et mis à mort, par un représentant : de Nîmotaure (Jordi Le Rolland), de l'Ecole Taurine de Catalogne (Mario Lopez Moya), de l'Ecole Taurine d'Arles (Yoan Martinez), de l'Ecole Taurine de Béziers (Joao Machado), d'Adour Aficion (Louis Husson) et du Centre Français de Tauromachie (Joaquin Dupont-Ferrier). Entrée gratuite. Le Centre Français de Tauromachie est la seule école taurine française qui ait programmé, grâce au soutien de ses partenaires, trois becerradas  (de 6 becerros chacune) à Palavas, Bellegarde et Garons, en 2011.n collectif .

JOURNÉE TAURINE À BÉZIERS

Dimanche 16 octobre aux arènes de Béziers, la Fédération des Clubs Taurins Biterrois propose : 10h00 tienta de 3 vaches de Margé par école taurine de Béziers sous la conduite de Emilio Oliva, suivie de 2 becerros de Margé pour Joao Machado (Béziers) et Juan Antonio Moreno (La Algaba). Entrée gratuite. 15h30. Ganadéria Margé : un toro pour Juan Bautista, trois novillos pour Thomas Cerqueira, Cayetano Ortiz et Carlos Segovia et trois becerros pour Dorian Dejean, Sofianito et El Tolosa. Participation 10 euros.

FESTIVAL À SAINT ÉTIENNE DU GRÉS

Dimanche 16 octobre, l'école taurine d'Arles organise un festival à Saint-2tienne du Grés : quatre novillos seront combattus par Mehdi Savalli, Marco Leal, Roman Pérez et Tomasito. Par ailleurs, l'école taurne d'Arles organise une novillada sans picadors le 15 octobre 2011 à Atienza de Los Canes : Mojales BALTI et Lilian FERRANI, mano a mano, Ganaderia Manuel Vidrie ; une Fiesta Campera le 16 octobre 2011 aux Arènes de Saint-Etienne du Grès (10ème anniversaire des becerradas), réservation : 06-50-43-14-18 ou 06-07-45-81-84 ; et participera enfin à une classe pratique le 23 octobre 2011 aux Arènes d'Almeria avec Mojales BALTI, Ganaderia D. Javier Molina. Voir site.

APPEL D'OFFRES À TYROSSE

Depuis le 30 septembre une consultation a été lancée par la ville de Saint-Vincent de Tyrosse, laquelle a pour objet la délégation de service public des arènes. Un changement important conditionnera sans doute les offres des candidats : en 2012, la corrida des fêtes de Tyrosse tombera en même temps que les fêtes de Mont de Marsan, cette dernière ayant choisi unilatéralement de reculer ses dates.

ARLES FÊTE LA BOUVINE LES 7, 8 ET 9 OCTOBRE


Arles organise la Finale du championnat de France de course camarguaise, 60 ème anniversaire du Trophée Taurin La Provence - Midi Libre.
Vendredi 7 et Samedi 8 Octobre Aux Corrales d’Arles à partir de 10h (entrée gratuite)  :
-   Des ateliers avec les Gardians , le Parc de Camargue, les Razeteurs, les Exposants, les Eleveurs, les Manadiers.
-   Des rencontres dans les arènes avec les Razeteurs qui ont fait l’actualité taurine durant toute cette saison.
-   Des courses camarguaises avec les meilleurs Razeteurs des Ecoles Taurines de Provence et du Languedoc.
Dimanche 9 Octobre
- A 11 h, festival d’abrivado sur le boulevard des Lices.
- Aux arènes à 15h Finale du 60ème anniversaire du Trophée Taurin La Provence- Midi Libre. En piste, les 14 meilleurs Razeteurs du classement, et les Taureaux : Géricault (Chauvet) - Embrum (Nicollin) - Athor (Daumas) - Guépard (Cuillé) Garlan (les Baumelles) - Valmont (Lautier) -  St Rémois (Fabre Mailhan) Parmi ces taureaux, le meilleur de l’année, le fameux « Biou d’Or » qui sera élu au matin du 2 Octobre. Prix des places de la course camarguaise : à partir de 15 €. Location : Arènes d’Arles 0891 70 03 70.
www.arenes.arles.com

CLÔTURE DE TEMPORADA À AIRE

Le 23 octobre, avec la collaboration de la Junta des Peñas Aturines qui accueille les clubs Taurins Paul Ricard, pour leur journée annuelle, Hubert Yonnet organise une corrida avec ses toros. Au programe, six toros de Hubert Yonnet pour Javier Castaño, Mehdi Savalli et Manuel Escribano.


TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 













imprimez cette page