bayonne
riz arles
dax
 
 
Jeudi 7 octobre 2010

L'Edito

 

VISTAHERMOSA

Encaste ultra majoritaire depuis bientôt un siècle, celui de Vistahermosa est aussi celui dont les origines sont les moins connues. Dans les traités taurins, quelques lignes à peine, toujours les mêmes, pour résumer sa fondation, et guère plus pour évoquer la demi douzaine de personnages qui assurèrent son évolution : quatre Condes de Vistahermosa, le mystérieux “barbier” d’Utrera et son gendre Arias de Saavedra.

Voir édito.
morante

Actualité

VOTE SANS SURPRISE
AU SÉNAT MADRILÈNE

Comme prévu, la majorité hétéroclite constituée par le président Zapatero pour voter son budget (PSOE + indépendantistes basques et catalans), a voté contre la motion présentée par Pio Garcia Escudero (ci-contre) au nom du PP pour déclarer la Fiesta Bien d'Intérêt Culturel, politisant ainsi un domaine qui n'aurait jamais du l'être. Le résultat ne s'est pas fait attendre, et sur les blogs espagnols les aficionados qui avouent avoir toujours voté PSOE affirment qu'ils ne le feront plus. Ce qui est compréhensible au regard des motivations exposées par le porte-parole du PSOE, lequel, après avoir déclaré qu'il était aficionado et possédait depuis toujours un abonnement à Bilbao, a expliqué qu'il voterait contre la motion car l'approuver serait un mauvais service à rendre à la Fiesta. Quand la politique politicienne se vautre dans les caniveaux, il ne faut pas s'étonner que les électeurs s'indignent.

LE DOUBLE JEU DES FIGURAS

Alors que le monde taurin espagnol affronte une des plus graves crises de son histoire, il est consternant de constater que les figuras ne pensent qu'à préserver leurs propres intérêts, en développant une stratégie maladroite à deux niveaux : revendiquer pour la galerie le passage de la tauromachie vers le ministère de la culture, tout en essayant dans l'ombre de bétonner le marché. Manifestement, le groupe de toreros de ce G7 taurin n'a pas encore compris que sans le public il n'est rien et le risque de fracture n'est donc pas anodin. Faute de convoquer au plus vite des états généraux de la tauromachie (en France ce préalable posé en 2004 à Toulouse permit la naissance de l'Observatoire quatre ans plus tard), le monde taurin espagnol continuera de se battre en ordre dispersé : les aficionados, l'Association Taurine Parlementaire et la Mesa del Toro essayant de trouver une solution globale institutionnelle, tandis que les dix toreros semblent profiter de cette période d'incertitude pour poser les bases de la fameuses "Champion's League taurine" dont nous avons eu l'occasion de parler. Espérons pour eux qu'ils se rendront compte assez tôt de l'erreur qu'ils commettent avant que le public ne leur fasse savoir qu'il n'adhère pas à cette tentative de main-mise sur la Fiesta, à un moment où ils auraient du mettre tout leur poids dans la bataille commune. Ce qu'ils avaient l'occasion de faire en allant soutenir par exemple hier la motion présentée au Sénat, ce qu'aucun n'a jugé opportun.

LE ROMAN DE VISTAHERMOSA

À partir de samedi pour les abonnés, et en kiosques en milieu de semaine prochaine, l'opus 29 de Terres Taurines propose dans le "roman de Vistahermosa" de découvrir les secrets de l'histoire de cet encaste aujourd'hui très largement majoritaire. Au sommaire : dans un contexte historique fondamental, la véritable histoire des Condes de Vistahermosa comme jamais elle ne fut racontée, la légende réelle du "Barbier" (on saura enfin d'où lui vint cet apodo), la vraie histoire de son gendre Arias de Saavedra, celle des deux veuves de Murube, Dolores Monje et Tomasa Escribano, une évocation des derniers Urcolas (l'autre branche directe d'Arias de Saavedra) ainsi que pour la première fois un reportage complet sur la famille Ybarra, réalisé grâce aux descendants d'Eduardo Ybarra dans sa finca de la Cascajera où étaient jadis les toros. Pour terminer, grâce à divers livres ganaderos consultés (ceux de Dolores Monje, de Ybarra, de Parladé, de Gamero Cívico et de Curro Molina y Arias de Saavedra), une révélation extraordinaire qui remet en question - preuve à l'appui - la généalogie officielle de l'encaste Tamaron, c'est à dire celle de la plupart des ganaderias contemporaines. Il est prudent de réserver dans votre point de vente habituel.

ACOSO AUX SAINTES

Les 30 et 31 octobre aura lieu le désormais traditionnel acoso y derribo sur la plage des Saintes. Participeront cette année les toreros Canales Rivera, Arturo Macias, Daniel Luque, le novillero Mario Guirao, les ganaderos Victorino Martin, José Luis Cañaveral, Olivier Margé et la participation d'écarteurs landais.

PEYREHORADE : FINALE DES BECERRADAS

Dimanche 10 octobre à 11h aura lieu la finale des becerradas organisées cette année à Peyrehorade. Au cartel, Louis Husson, Jean-Baptiste Molas et Javier Martin face à des becerras du Grand Soussotte. Le triomphateur sera opposé à une vache supplémentaire à l'entracte de la course landaise de l'aprés-midi (ganaderia Lacoste ).

94ème CONGRÈS DE LA FÉDÉRATION DES SOCIÉTÉS TAURINES DE FRANCE

Le 94ème Congrès de la Fédération des Sociétés Taurines aura lieu à Bayonne les 22, 23 et 24 octobre prochains et sera organisé par la Peña Côte Basque. Le Congrès se terminera sur une novillada sans chevaux pour laquelle sont programmés les erales de Santafé Marton pour Fernando Adrian et Juan Leal. Renseignements : 05 59 59 35 88 ou 05 59 56 18 77.

XVIème SEMAINE TAURINE DE SAINT-SEVER

La 26ème semaine taurine de St Sever aura lieu du 4 au 11 novembre. Le programme qui n'est pas encore définitif peut-être consulté sur le site.

SOIRÉE DE SOLIDARITÉ

En soutien à la FNAIR (Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux) qui organise la semaine du rein à Nîmes du 2 au 10 octobre, l’Amicale des Clubs Taurins de Nîmes-Métropole propose une soirée taurine le mercredi 6 octobre au Novotel Atria de Nîmes avec Zocato pour invité d’honneur. 18h : séance de signature dans le hall par Zocato, organisée par la librairie Teissier. 19h : dans l’auditorium, projection des films « Carnets de chasse » film documentaire écrit par Frédéric Caule et Emmanuel Roy, réalisé pour la chaîne Seasons et dans lequel Zocato joue pour nous faire partager sa passion des toros et de la chasse, un remarquable monument d’écologie, y compris taurine, et « César Rincón en Colombie ». Vers 21h : dans le patio, apéritif/buffet offert par la FNAIR avec l’aimable participation de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard, des caves viticoles de Générac et Gallician et de plusieurs étaliers des halles de Nîmes. L’entrée pour l’ensemble de la soirée est libre et gratuite. Pour soutenir cette association, des billets de tombola seront proposés (3 €) avec tirage dans le patio en fin de soirée. Outre la tête de toro qui constituera le premier lot, une vingtaine de photographes, peintres et sculpteurs ont généreusement fait don d’une de leurs œuvres qui seront aussi à gagner.

MATEO JULIAN EN LIGNE

Mateo Julian invite les aficionautes à visiter son site

FESTIVALES À RODILHAN


Pour ses 10 ans de festival le Club Taurin TOROS Y CARIDAD propose à RODILHAN, le 23 octobre 5 novillos (3 en NSP 2 en piquée) pour les 5 derniers vainqueurs de Graines de Toreros (entrée 12€), le 24 octobre, en matinée PUCES TAURINES, repas le midi, l'après midi festival avec Chinito (Ferney), Patrick Varin (Riboulet), Marc Serrano (Fernay), Julien Miletto, Jonathan Veyrunes (Gallon), Mateo Julian (Jalabert). Journée complète 30 € (possible de ne retenir qu'une prestation : voir sur place).

LA FÊTE À SAN GILLEN

Samedi 23 octobre, à l'occasion des 30 ans de ruedo d'El San Gilien aura lieu une fiesta campera à la ganadéria Granier à Saint Martin de Crau. Au programme : 10 heures, 3 vaches en tienta pour les élèves de l'école taurine de Béziers ; 11 heures 30 un toro en acoso y derribo toréé à campo abierto, repas, 15 heures 30, 5 toros de la ganadérîa de La Cruz (ganadéria des frères Granier) pour El San Gilîen - Ricardo Torres - Medhî Savallî - Dorien - Juan Ortega. 30 euros la journée (Réservation 0665667988) Avec la participation des clubs taurins Paul Ricard et Sieur D'Arques de Limoux, animation Flamenca.

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS

De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


terres taurines

terres taurines

terres taurines

terres taurines))


terres taurines
terres taurines buendia


imprimez cette page