Lundi 31 octobre 2005


EDITO


ENFIN LA PLUIE


Depuis presque un an il n'avait pas plu sur certaines régions d'Espagne où le campo commençait à ressembler à un sahel désolé. Voir édito d'André Viard



ACTUALITE

VALENCE : LES COUPS BAS COMMENCENT

Comme il était à prévoir suite à la pole position obtenue par la société Serolo lors de la barémation économique de l'appel d'offres de Valence, les réactions ne se sont pas faites attendre. Le quotidien Levante a donc publié hier une nformation selon laquel Justo Benitez, représentant taurin de l'empresa en question, serait débiteur notamment auprès de la sécurité sociale espagnole au titre de ses activités passées d'empresario dans diverses arènes espagnoles, dont celles de Benidorm, ce qui est, selon le quotidien cité, de nature à lui interdire toute participation à des concours. Rappelons que Justo Benitez fut matador de toros avant de se lancer dans les affaires taurines, qu'il géra avec des fortunes diverses un certain nombre d'arènes avant de disparaître de la scène taurine sous l'effet conjugué de mauvaises affaires et de gros problèmes de santé. Depuis cinq ans, Justo Benitez a travaillé dans un parc d'attraction où l'empresa Serolo a été le chercher afin de profiter de son expérience... et de ses relations politiques

CONGRES DE LA FEDERATION DES SOCIETES TAURINES

Réunie cette fin de semaine à Saint-Gilles, la Fédération des Sociétés Taurines Françaises a tenu son congrès annuel qui a alterné tient
a chez Olivier Riboulet pour la partie ludique et séances de travail consacrées au bilan de la temporada. Un communiqué complet sera diffusé mercredi dans lequel seront développées les positions prises dont les principales sont le vote en faveur de Denis Loré pour le prix Popelin, l'attribution du prix Tio Pepe conjointement à l'opération nîmoise "Graines de toreros" et à l'association des vétérinaires taurins pour l'intégrité manifestée dans un contexte difficile en raison des attaques portées contre elle. Le plus mauvais geste taurin de la temporada est décerné à Joao Folque Mendonça, ganadero de Palha, pour son "mépris de l'aficion française" ainsi qu'aux villes qui dans cette malheureuse affaire "ont cédé au chant des sirènes". Le bureau a été reconduit dans son intégralité sous la présidence de Roger Merlin.

TENSION PALPABLE À TYROSSE

La consultation menée par la municipalité de Saint-Vincent de Tyrosse en vue de l'attribution de la gestion des arènes pour les prochaines années divise l'aficion locale. Après les bons résultats obtenus par l'empresa sortante sa reconduction semble légitime pour la plupart des membres de la commission taurine, mais certains font toutefois remarquer qu'il ne serait pas étonnant d'assister à un changement. L'une des trois offres ayant été présentée hors délais et n'étant donc pas normalement recevable, celui-ci pourrait favoriser une candidature locale inédite...

FOURQUES : SYMPATHIQUES ADIEUX ET PLUIE D'OREILLES

On a peu l’habitude de voir véritablement toréer des subalternes, de voir piquer un novillero ou un éleveur et de voir le public cautionner cet agréable ensemble. Meca tirait sa révérence en ce 30 octobre en compagnie de ses amis face à une fort belle entrée, un quasi plein, et sous l’œil de beau papa Président, Gilbert Coppens, assisté de Monsieur Dumas, Maire, et de Michel Bouix. Belle et bonne surprise avec les novillos fort bien présentés, aux pelages variés, de Meynadier qui, hormis le pois chiche de cinquième échu à Stéphane, ont parfaitement joué leur rôle de faire valoir. Paquito Leal ouvrait les débats avec un novillo qui se révèlera quelque peu piquant après un tercio de varas à charge du ganadero Jacques Giraud. Quite al alimon avec Medhi et palos pour Christian Romero, Chico Leal et Samyr. Musique pour la faena servie a un novillo qui s’éteint un peu et oreille pour le vétéran arlésien. Oreille également pour Frédéric Leal remplaçant El Chano. Le joli burraco est piqué par Medhi puis banderillé par le père Frédéric et le fils Marco. La faena offerte à Stéphane est belle à gauche, déclenche la musique, mais reste moins évidente à droite. Triomphateur Morenito d’Arles avec deux oreilles accordées après une faena débutée raidillonne qui ira a mas face à un excellent novillo honoré d’une vuelta posthume. Loulou Tardieu manœuvre bien le cheval pour deux rencontres puis Rachid offre les palos à David Romero, Medhi Savalli et Julien Milleto qui en ressort décousu. Il brinde à ses compagnons de cartel et va au charbon de belle façon. En avant dernière position oeuvrait Lucas Benitez qui sera pour beaucoup une petite révélation. Face à un colorado bon collaborateur accueilli à portagayola, bien piqué par Marc et bandérillé en compagnie de Stéphane et Medhi, l’excellent banderillero oeuvrera quasiment dans la dentelle ! Musique pour de fort belles séquences templées à souhait, intervention rapide et sympathique de Max. Hélas l’entière au troisième essai puis un descabello priveront sans doute Lucas de la seconde oreille et la vuelta du novillo ne sera pas accordée ? Par contre la vuelta avec Paola sa fille dans les bras était émotionnante. Du coriace pour Stéphane Fernandez Meca qui clôturait l’agréable festival. Fort novillo qui ira mettre à bas Gabin au cours d’un batacazo monumental. Palos à charge de Medhi, Marco Leal et Miguelin puis brindis aux compañeros avant une courte faena bagarre et une épée libératrice d’une oreille. Plus de deux heures vingt cinq de tauromachie bon enfant au cours desquelles tous les intervenants ont eu l‘air, tout comme nous, de se régaler. Pierre Charrain. Voir reportage.

NÎMES : LA CORRIDA AU XXI SIÈCLE POURQUOI ?

Sous la présidence de Monsieur le Professeur Bartolomé BENNASSAR, historien (Grand Prix GOBERT 2005 pour «La guerre d'Espagne et ses lendemains») Arts - Cultures - Foi organise en collaboration avec le club taurin "Les Amis de Pablo Romero" et le CUEM-CPT (Cercle Universitaire d'Etudes et de Médiation des Cultures et Pratiques Taurines) un colloque sur le thème "la corrida au XXIème siècle, pourquoi ?" à Nîmes les 9 et 10 décembre prochain à l'Espace Pablo Romero, 12 rue Emile Jamais. La corrida est aujourd'hui en question dans notre société. Le temps semble venu de faire le point sur ce qu'exprime aujourd'hui ce rituel à la fois "barbare" et sublime… Ce colloque n’a pas pour but de se positionner "pour" ou "contre" la corrida. Avec une approche résolument plurielle, il s'agira simplement de tenter grâce au regard d’intervenants de renom, d'élucider le fait tauromachique. Pourquoi la tauromachie aujourd'hui ? Que se vit-il aujourd'hui dans une corrida ? Autrement dit, la corrida au XXI ème siècle : pour…quoi ? Libre à chacun de se positionner ensuite.
Vendredi 9 décembre de 19h00 à 21h15 : « Approche culturelle » A travers 3 démarches différentes : l’écriture, la peinture et l’action, nous tenterons une approche culturelle du fait tauromachique. 19h00 Ouverture du colloque, Bartolomé BENNASSAR 19h10 Présentation du programme, Jacques TEISSIER ACF Nimes. 19h15 Lecture du texte taurin d’un écrivain (non aficionado) du PRIX HEMINGWAY 2005 – Ed. «Le Diable Vauvert» Analyse de Jacques TEISSIER. 19h30 Dans l’arène de PICASSO. Diaporama commenté. Les tauromachies de Picasso au carrefour de l’histoire et de l’intime. Anne MAÏLLIS – Universitaire ayant réalisé de nombreuses études sur la tauromachie et auteur de nombreux ouvrages taurins Réflexions libres de Simon CASAS Maletilla, matador, empresa, apoderado, écrivain. La riche expérience d’une forte personnalité . 20h40 Echanges avec les intervenants 21h15 Le dernier mot à Bartolomé BENNASSAR. 21h30 Echanges autour d’un verre et d’une assiette Exposition des peintures taurines de Françoise FERRY.
Samedi 10 décembre de 17h30 à 22h00 : « Le regard des sciences humaines » Après l’approche culturelle et intuitive de ce "quelque chose" dont témoignent aussi, à leur manière, les peintures de Françoise Ferry exposées à "L'Espace Pablo Romero", nous chercherons à éclairer le «fait tauromachique» grâce à l’analyse de différentes sciences humaines telles que l’anthropologie et l’ethnologie, l’anthropologie religieuse, la psychologie, l’«esthétique». 17h30 Ouverture – Bartolomé BENNASSAR Présentation du programme Jacques TEISSIER 17H45 La place de l'animal dans notre société et la tauromachie . Jean-Pierre DIGARD - Anthropologue/ethnologue et directeur de recherche au CNRS. Il est l’auteur de «L’Homme et les animaux domestiques. Anthropologie d’une passion» Ed. Fayard (1990), «Une histoire du cheval. Art, techniques, société» Ed. Acte Sud (2004) et «Les Français et leurs animaux. Ethnologie d’un phénomène de société» Ed. Hachette (2005). 18h30 Un sacrifice rituel. La corrida au regard de l’anthropologie religieuse . Christian SALENSON - Directeur de l'ISTR de Marseille (Institut de Sciences et Théologie des Religions). Il est l’auteur de « La Montagne, symbole sacré » Chemins de Dialogue (Marseille). 19h15 Pause Agua y Vino y Tapas. 19H45 Nous ne sommes pas des anges Violence et culture. Patrick FAUGERAS - Psychanalyste à Alès. 20h30 Gestes et rythmes de la corrida. Regard philosophique. Bernard SALIGNON - Philosophe, professeur d'esthétique à l'université Montpellier III où il est directeur du département d'esthétique et de psychanalyse. Il est l’auteur de «Rythme et Art», «Parménide» et «La Puissance en Art» aux Ed. Téhétête, distribuées par les Belles Lettres. 21h00 Conclusions de Bartolomé BENNASSAR 21h15 «Echanges autour d’un verre et d’une assiette» Fin du colloque par une soirée conviviale et de rencontre dans la bodega magique de l’Espace Pablo Romero. Entrée aux 2 soirées du colloque, libre et gratuite. 200 places assises.
Les réservations sont recommandées (chaises et repas) par courriel : amis@pablo-romero.asso.fr Participation modique aux frais de boisson et assiettes de tapas cuisinées.


SOIREES TAURINES AU J'GO

Pour occuper le long hiver des aficionados les Restaurants J'GO  organisent des soirées Taurines tous les premiers lundis de chaque mois.
À Toulouse : Lundi 7 novembre, "le renouveau de la tauromachie en Gascogne". 17h - 19h : Table ronde animée par André Viard avec comme invités les éleveurs Paul et Jérôme Bonnet, Jean-Louis Doré et le novillero "El Santo". 20h30 : soirée taurine animée par André Viard sur les images de Guy Tanguy en présence des éleveurs Paul et Jérôme Bonnet, Jean-Louis Doré et le novillero "El Santo". Lundi 5 décembre : "Torero en Aquitaine". 17h - 19h : Table ronde animée par André Viard avec comme invité Julien Lescarret, matador de toros. 20h30 : Soirée taurine animée par André Viard sur les images de Guy Tanguy en présence de Julien Lescarret, matador de toros. Présentation du numéro spécial de Terres Taurines sur l'encaste Veragua. Lundi 9 janvier : "Hommage à Stéphane Fernandez Meca. 17h - 19h : Table ronde animée par André Viard avec comme invité Stéphane Fernandez Mecca, matador de toros. 20h30 : Soirée taurine animée par André Viard sur les images de Guy Tanguy en présence de Stéphane Meca, matador de Toros.
À Paris :  Présentation des meilleurs moments des émissions "Face au Toril" et "Tercios" avec des invités surprises. Ces soirées seront animées par Vincent Bourg "Zocato". Lundi 7 novembre à partir de 19 heures 30 : invités Julien Lescarret et Olivier Barachart, directeur des arènes de Bayonne. Lundi 5 décembre à partir de 19 heures 30 : Dax, avec la corrida d’Escolar Gil (El Fundi, Meca, Padilla) faenas de César Rincon, César Jimenez... Invité : Jean-Pierre Junca Lamarque, président de la commission taurine. www.lejgo.com

.
Les derniers veraguas
L'OPUS 5 ARRIVE

L'opus 5 de la revue Terres Taurines, (numéro spécial de 192 pages), est pratiquement bouclé.
Entièrement consacré à l'histoire de l'encaste vazqueño aujourd'hui pratiquement disparu, il se présente comme un mélange d'enquête historique et de reportage. Le tirage étant logiquement diminué en période hivernale, il est prudent de réserver chez votre dépositaire habituel... ou de vous abonner pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, ce qui est une idée de cadeau de Noël pour soi-même ou un ami que l'on ne saurait trop conseiller. Pour les aficionautes qui le feraient en ligne, une surprise est prévue.

EXPO EN LIGNE

Après Bruno Lasnier (Voir) et Maurice Berho (Voir), André Viard propose quelques clichés. Voir.

OSCAR CHOPERA DANS LE FAUTEUIL DE TERCIOS

Le numéro
58 du magazine Tercios qui sera diffusé le 6 novembre 2005 à 12 heures 50 sur France 3 Aquitaine, présenté et réalisé par l'excellent Jean-Michel Mariou propose au sommaire : Oscar Chopera, l’héritier d’un des empires taurins les plus puissants d’Espagne, sera cette semaine dans le fauteuil de Tercios pour répondre aux questions de Zocato. Celui qui contrôle la majorité des arènes du Sud Ouest – grandes ou petites – revient sur l’histoire de sa famille, sur sa passion et ses engagements. Le 6 août dernier, à Bayonne, le cavalier portugais Paulo Jorge Santos recevait l’alternative des mains de Pablo Hermoso de Mendoza, en présence de Diego Ventura. Rencontre avec le nouveau rejoneador, et avec ce monde de la tauromachie à cheval.

FIESTA CAMPERA DE RION

La désormais traditionnelle Fiesta Campera de Rion qui clôt la temporada en Aquitaine aura lieu les 19 et 20 novembre prochain. Au programme : samedi 19, tienta aux arènes à 17 heures de becerras de la ganaderia Alma Serana, conférence débat au cinéma le Rex sur "L'élevage du toro de combat" avec Tomas Prieto de la Cal et les toreros du lendemain, grillades et flamenco ensuite. Dimanche 20 : 8 heures 30 accueil, croupionnade et capea pourles amateurs avec du bétail d'Eric Vignolles ; 10 heures, un eral de Philippe Dubroca pour Mario de l'école taurine d'Hagetmau ; 10 heures 30, six novillos de Jalabert et Meynadier pour André Viard, fernandez Mea, Juan Bautista, Julien Lescarret, Mehdi Savalli et El Santo ; 13 heures 30 repas de l'aficion avec les toreros et les ganaderos. Journée ouverte à tous sur réservation auprès des peñas organisatrice : Rion 0558571740, Pontonx 0558579307, Tartas 0558733047.

TOROS Y TOREROS SUR CANAL ONCE

La chaîne méxicaine Canal Once a repris la programmation de son magazine taurin "Toros y Toreros" qui est mis en ligne chaque lundi sur http://oncetv-ipn.net/webcast/index.htm. A voir surtout pour les images d'archive diffusées dans certains sujets.

MECA ET LES SIENS À FOURQUES

Toujours sur la brèche malgré sa despedida, Stéphane Fernandez Meca participera à un festival organisé à Fourques le 30 octobre aux côtés de quelques uns de ceux qui l'accompagnèrent dans sa cuadrilla : Paquito Leal, Morenito de Arles, Vicente Yanguez “El Chano” et Lucas Benítez. les novillos seront de Pierre-Marie Meynadier, origine Marquis de Domecq.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

L'ACTUALITE TAUROMACHIQUE SUR "SUD-OUEST"

Seul grand quotidien régional à offrir une actualité règulière en ligne d'accès libre, le journal Sud-Ouest invite les aficionautes à retrouver les chroniques de Zocato entre autres sur www.sudouest.com. Dans la rubrique "couleur sud-ouest", cliquer sur la rubrique "toros".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction





















imprimez cette page