Lundi 30 septembre 2013

L'Edito

 

CHAUSSURE À SON PIED

Après seulement quatre novilladas piquées pour tout bagage, Clemente s'est présenté à Arnedo face à une petite corrida de toros, devant les yeux de l'Espagne entière grâce aux caméras de Canal Plus et aux côtés de deux compañeros beaucoup plus chevronnés.


Voir édito






   

Actualité

SÉVILLE : JUAN PEDRO NI BRAVES, NI NOBLES

Le lot de Juan Pedro Domecq et Parladé, ce qui est la même chose, a détruit tous les espoirs des aficionados qui avaient couvert en totalité les tendidos de la Maestranza, venant parfois de loin. Ce lot pas si mal présenté pour Séville, avec quelques têtes d'adolescents, n'a pas été manso, mais pire, sans désir de combattre. L'antithèse du toro brave. Les plus optimistes parleront de mala suerte, les autres d'alchimie néfaste où bravoure et noblesse tendent à s'annuler.
Morante n'a pu que dessiner quelques véroniques profondes et esthétiques à son premier. Il met le toro en suerte à grande distance pour la première pique. Le toro tarde puis va comme un bolide et tape fort contre le peto et pousse. A ce stade tous les espoirs sont permis. Les gradins bruissent de jubilation. La sensation ne dure que le temps d'un soupir. Le toro s'immobilise. Il est nécessaire de le mettre sous le cheval pour la seconde rencontre, dans laquelle il est incapable de s'employer. Tout un symbole. Demi-épée défectueuse avec le bras et descabello. Sifflets au toro. Silence. Morante dessine trois véroniques suaves à son second et se acabo, plus rien, le toro victime du même syndrome. Pinchazo profond et descabello. Bronca au toro.
El Juli friand de cet élevage dont il a certainement inspiré l'alchimie n'est pas mieux servi. Il reçoit son premier par des delantales lents, donnés quasiment en recortes tellement le toro reste sur sa ligne, essayant ainsi de le rapprocher. Le Juan Pedro abandonne toute velléité sous la pique. Julipie en arrière et atravesada. Sifflets au toro et Silence. Juli pare son second par véroniques marquant fortement la sortie et toréant avec le vuelo. Le toro ne dure pas plus. Le seul intérêt fut de voir el Juli, à ses deux toros, devoir toréer en se croisant et jambe de sortie en avant, c'est-à-dire en toréant classique, pour tenter de déclencher les charges. Cela faisait longtemps. Julipie en arrière et de coté. Descabello. Bronca au toro.
Talavante voit son premier remplacé par un autre JPD. Il dessine deux véroniques et trois demies avec lenteur. Il met en suerte au cheval par une revolera de face. Le bicho gratte le sol avant de s'élancer aux deux piques. Il s'emploi aux deux rencontres mais n'est que peu châtié. Talavante est le seul à déclencher la musique en fin de faena après avoir réussi à passer son opposant dans de doux muletazos droitiers sans brusquer l'opposant. A gauche le toro est brusque et la muleta est accrochée. Talavante finit en restant hors la trajectoire, ouvrant la porte pour une dernière série à droite terminée par changement de main. Entière en entrant droit, résultant en arrière et desprendida. Pétition, Palmas et salut. Le dernier de la course est reçu par véroniques main de sortie poussant la cape, chicuelinas et demie. Le toro donne des signes de faiblesse à la pique et le public proteste. Morante s'avance pour donner un quite et dessine une demie splendide mais isolée qui sème la perplexité sur les tendidos. Malgré les signes décourageants, Talavante brinde au public. La faena est brouillonne, courte et sans intensité. Entière en entrant droit. Sifflets au toro. Silence.
Triste épilogue d'une San Miguel qui promettait et qui a terriblement déçu. La cause et la solution se trouvent au campo.
René Philippe Arneodau.

TERRES TAURINES SUR TWITTER

Depuis quelques mois Terres Taurines est sur twitter dans sa version espagnole. Rejoignez-le pour recevoir, en français, des infos parfois exclusives et impressions à chaud en direct des ruedos et du campo. @Tierras Taurinas.




EXPO PERMANENTE
DE TERRES TAURINES À LAS VENTAS


Devant un public fourni et en présence de nombreux ganaderos, l'exposition consacrée au toro au campo par Terres Taurines a été inaugurée hier midi par André Viard. Installée dans la galerie du Tendido 2 elle restera accrochée durant toute la temporada. Parmi les toros exposés, entre ceux de Miura, Adolfo Martin, Prieto de la Cal, Barcial ou Cuadri, quatre ganaderías françaises sont à l'honneur : Blohorn, Margé, Scamandre et Francine Yonnet. Au fil de la saison, de nouveaux élevages seront présentés, afin de montrer la diversité des paysages et des encastes qui sont la richesse des terres taurines.


TOUTE LA TEMPORADA DU SUD-OUEST

Programme complet de sa temporada dans le Sud-Ouest. Voir programme. Voir numéros de réservations.


FERIA DE CARCASSONNE

L’association "Carcassonne Toros" a annoncé les élevages retenus pour la Féria 2013 : vendredi 30 août, corrida mixte d’Aguadulce (rejon et forcados, 2 novilleros à pied ), samedi 31 août, novillos de Cebada Gago, dimanche 1er septembre, novillos de Miura.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

 































imprimez cette page