Vendredi 14 septembre 2012

L'Edito

 

CARTES SUR TABLE
Il n'y a rien de pire que le non dit, et pour solutionner un problème, rien de mieux que de mettre toutes les cartes sur la table. Et au point où nous en sommes, ce n'est pas une polémique de plus qui pourrait nous nuire.
Voir édito



Actualité
NÎMES : VUELTA POUR JUAN LEAL

La sérieuse novillada dépêchée par Fuente Ymbro est sortie sans classe et compliquée, seul le dernier a poussé comme un vrai brave. Les meilleurs s'avérant les premier, troisième et dernier; les pires les second et cinquième. Tous âpres et exigeants, à leur décharge il faut noter que le vent compliqua leur lidia. Fernando Adrian, qui tua trois novillos suite au retrait de Roman, silence aux trois. Juan Leal, vuelta et silence. Roman, silence au seul qu'il tua.
Le premier poussa sans conviction mais sans donner de coup de tête parasite. Il confirma sa toréabilité tant à droite qu'à gauche en chargeant tête basse sans intention déloyale. F. Adrian manqua de rigueur dans son placement et se fit trop souvent accrocher le leurre. Il ne brilla qu'en fin de parcours dans l'exploitation des distances courtes. Entière longue à faire effet. Silence. Le quatrième attaqua le caparaçon par coté. A pied, il engagea les reins pour peu que la muleta soit synchrone à sa charge. Gêné par le vent, F. Adrian se fit accrocher le drap quasi à chaque passes. Quand il parvint à trouver le sitio, le novillo répondit positivement mais le meilleur avait déjà été consommé. Entière. Silence. Le dernier fut le seul à vraiment pousser. En puissance et avec hargne, il coinça le cheval dans les planches. Replacé loin, il y revint avec race et alegria. En dépit de ces bonnes manières, il ne se départit pas d'une certaine violence et se montra exigeant. Il s'avisa rapidement. A sa décharge il faut reconnaître que F. Adrian ne fit pas preuve d'assez d'autorité pour le soumettre. Silence après un vraie déroute aux aciers.
Le second sortit pattes en avant et tête haute. Il se défendit dans la même attitude à la pique et en dépit du fait que son matador lui en ait offert toutes les chances, il ne s'améliora pas à l'usage. Bien au contraire, il s'avisa et lui infligea une voltereta. Talequilla démontée, Leal revint au combat et, au prix d'un arimon importantissime, aurait coupé une oreille sans sa malchance au descabello. Vuelta. Le cinquième subit le châtiment en mettant les reins par vague. Mis en suerte de loin il s'élança avec classe mais ne s'employa pas une fois la tête dans le peto. Il ne s'employa pas plus à la muleta qu'il prit tête basse mais sans sortir de la suerte. Faisant fi des bourrasques et les retours rageurs des cornes, Leal fit une nouvelle démonstration de courage, sans que son adversaire ni le public ne lui en soit reconnaissant. Il tua en cinq voyages. Silence.
Une fois ses appuis assurés le troisième poussa avec classe mais sans impétuosité. Peu piqué, il arriva entier au troisième tiers et doté d'une belle mobilité. Vibrant, franc et sans mièvrerie, il ne refusa rien des sollicitations de son matador. Muleta en avant et main basse Roman sut déjouer les pièges du vent pour offrir quelques enchaînements profond et sentis. Il tua mal et se fit écraser les métatarses au passage, ce qui lui interdit d'assurer la lidia de son second adversaire. Silence. Plus de 4000 entrées, temps clair mais venteux, froid glacial en fin de tarde.
Frédéric Pascal. Voir galerie Roland Costedoat.

Juan Bautista Molas à Autol lundi
pour ses débuts en Espagne.
NOVILLADA À SOUSTONS

La novillada du Houga n'ayant pas lieu cette année, Soustons a décidé de profiter de l'été indien pour en organiser une le samedi 30 septembre prochain à 16 heures. Au cartel, quatre novillos de Santafé Martón pour Javier Marin de Cintruenigo et Juan Bautista Molas de Dax, qui pour ses débuts en Espagne a fait grosse impression lundi à Autol (Rioja), face à une novillada de Torregrande. Entrée générale 12 euros. Gratuit pour les enfants.


JEAN-LUC LAFITTE EXPOSE À NÎMES

Jean-Luc Lafitte exposera son travail de peintre à Nîmes pour Les Vendanges à la Pena Pablo Romero, aux côtés de Sophie Laguerre qui exposera pour sa part des photos. Voir site. (Cliquer sur la guitarre).

DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.

OPUS 40 EN KIOSQUES

L'opus 40 de Terres Taurines sera en kiosques sous peu sous le titre :
Éloge de la solitude. À l’opposé de la complaisance chaleureuse de ceux qui vivent en troupeau, il faut, écrivait Nietzsche, rechercher la solitude des cimes. Cette solitude des cimes, c’est dans les profondeurs de la marisma que Paco Ojeda la chercha, et qu’il la cultive encore, trente ans après l’été 1982 au cours duquel il repoussa les limites du toreo de Belmonte. C’est là que nous l’avons rencontré. Au sommaire également, Juan Leal "À parité égale", Gabin "La caravanne passe", "Éclaircie à Hernandinos", Ivan Fandiño "Le temps retrouvé" , et la suite de la saga Cuadri : Les origines de la légende, Pepe Limeño, quand le monde était monde, Puerta Camino, consécration.... et bien sûr "la balade des egos meurtris" sur la confrontation José Tomas Juli.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 

























imprimez cette page