bayonne
riz arles
dax
 
 
Vendredi 17 septembre 2010

L'Edito

 

ÉLECTIONS

La proximité des prochaines élections régionales et générales provoque dans la classe politique espagnole une vague de ralliements à la cause taurine.

Voir édito.
morante

Actualité

NÎMES : PÂLE OUVERTURE DANS LA BRUINE

La corrida de Valdefresno est sortie mobile, sans mauvaise intention, mais aussi sans transmission. Ou plutôt elle demandait pour transmettre une part de créativité venant des matadores. Or le trio du jour n'a pas su apporter à ses faenas, techniquement sans faute, le supplément d'âme qui différencie l'oeuvre d'art de la production en série. En dépit de leur bonne volonté et de leur application Tendero et Jimenez ont laissé échapper chacun une occasion de sortir du peleton avec, respectivement, le premier, à qui il manqua peu pour être un grand toro, et le quatrième, franchement collaborateur. Seul le dernier fut incommode. Le second s'éteignit à mi faena. Plus roué que ses compagnons, Pinar sortit son épingle du jeu avec le lot le plus fade. Les second et cinquième portaient le fer de Fraile Mazas. Miguel Tendero, qui confirmait l'alternative: salut et ovation. Cesar Jimenez: silence aux deux. Ruben Pinar, ovation et salut.
Le premier poussa droit et en profondeur, en appui sur les quatre sabots. C'est à dire dans l'attitude qui laisse espérer un bon comportement ultérieur. Il confirma ces dispositions à la muleta où il chargea au galop, tête basse, chanfrein parallèle au sol. Aveugle à tout ce qui se déplaçait à plus de vingt centimètre » du sol, il donna des charges faciles à maitriser, au point d'en paraître fades. Alliant élégance et technicité, Tendero lui servit une faena bien construite, mais sans surprise. Il s'engagea loyalement derrière l'épée, mais dut avoir recours au descabello. Salut. Le dernier fut épargné au cheval, qu'il poussa mollement, de biais et sans style. Il arriva sans malice à la muleta mais montra peu d'empressement à se livrer. Il demanda a être consentit à fond pour donner, avec brutalité, d'incommodes arancadas. Tendero assura, mais dut se résoudre à abréger en raison du manque de charge. Entière. Ovation.
Le second attaqua le peto par le bas, sans pousser. Au début, il prit la muleta en s'ouvrant beaucoup vers l'extérieur, assurant une confortable marge à son matador, puis il se décomposa , manqua de continuité et finit par s'éteindre. Après avoir pris les deux bonnes séries disponibles Jimenez dut le solliciter intensément pour obtenir trois séquences complémentaires. Estocade propre. Silence. Le quatrième prit les piques sans style, mais suivit la muleta au galop sans coup de tête parasite. A gauche comme à droite il offrit des courses longues et claires, mais finit sur une mauvaise note en demandant les planches. La faena ne comporta que des passes de qualité, notamment à gauche, mais sans lié ni la moindre étincelle de créativité. Après un épée maladroitement de coté Jimenez tua de pinchazo et entière. Silence.
Le troisième s'élança de loin pour s'employer modérément et sans continuité au cheval. A pied il fut franc et s'économisa en ne baissant que modérément la tête. Dans son style, un peu contorsionniste, Pinar le guida efficacement en lui laissant la possibilité de sortir tête vers le haut, ce qui permit à la faena de prendre du rythme. Il perdit l'oreille qu'il avait en main en tuant laborieusement Ovation. Le cinquième s'employa modérément tête basse dans le caparaçon. Au troisième tiers, il collabora sans mauvaise intention, mais aussi sans brio. Très profilé, en prenant tous les avantages de ce type de placement, Pinar exploita les charges sur toute leur longueur, mais ne put lier. Il tenta de compenser par des effets spectaculaires de circulaires inversés et de changements de main sans l'épée, à la manière de son frère ennemi D. Luque. Pinchazo. Entière. Descabello. Salut. Environ trois mile personnes. Triste ciel de plomb et pluie intermittente.
Frédéric Pascal. Voir galerie Roland Costedoat.

DANS LES RUEDOS HIER

À Murcia, le Cid (trois oreilles), Sébastien Castella (deux) et Daniel Luque (oreille et oreille) sont sortis a hombros face à une bonne corrida de Salvador Domecq. À Salamanca Juli et Fandi ont coupé chacun une oreille des toros de Garcia Jimenez.

LE CENTRE FRANCAIS DE TAUROMACHIE, CANAL HISTORIQUE

Après quelques temporadas de repos, Christian Lesur reprend du service et relance le Centre Français de Tauromachie "Canal Historique", dont la mise en sommeil avait coïncidé avec la création du Centre de Tauromachie de Nîmes. Il y aura donc désormais deux centres de formation à Nîmes.


FESTIVAL À RODILHAN

Pour ses 10 ans de festival le Club Taurin TOROS Y CARIDAD propose à RODILHAN, le 23 octobre 5 novillos (3 en NSP 2 en piquée) pour les 5 derniers vainqueurs de Graines de Toreros (entrée 12€), le 24 octobre, en matinée PUCES TAURINES, repas le midi, l'après midi festival avec Chinito (Ferney), Patrick Varin (Riboulet), Marc Serrano (Fernay), Julien Miletto, Jonathan Veyrunes (Gallon), Mateo Julian (Jalabert). Journée complète 30 € (possible de ne retenir qu'une prestation : voir sur place)
.

FIESTA CAMPERA À AIGREMEMONT, GANADERIA LA SARDANA

Dimanche 2 octobre aura lieu une fiesta campera à la ganaderia La Sardana. Au programme : 11 heures marquage des veaux, 13 heures paella, 16 heures 2 novillos pour 2 élèves des écoles taurines Béziers et Arles. Prix de la journée 15€. Places limitées-Réservation Tel : 06 85 64 16 82

LA FÊTE À SAN GILLEN

Samedi 23 octobre, à l'occasion des 30 ans de ruedo d'El San Gilien aura lieu une fiesta campera à la ganadéria Granier à Saint Martin de Crau. Au programme : 10 heures, 3 vaches en tienta pour les élèves de l'école taurine de Béziers ; 11 heures 30 un toro en acoso y derribo toréé à campo abierto, repas, 15 heures 30, 5 toros de la ganadérîa de La Cruz (ganadéria des frères Granier) pour El San Gilîen - Ricardo Torres - Medhî Savallî - Dorien - Juan Ortega. 30 euros la journée (Réservation 0665667988) Avec la participation des clubs taurins Paul Ricard et Sieur D'Arques de Limoux, animation Flamenca.

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS

De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines
terres taurines
terres taurines))


terres taurines
terres taurines buendia


imprimez cette page