beziers
Arles
Lundi 7 septembre 2009

L'Edito

La photo

POTINS BAYONNAIS

Les antis ? Vingt pelucres invisibles à force d'insignifiance et de nullité. Contenus loin des arènes par un très opportun cordon sanitaire, ils ont renoncé à manifester... Quelle paix pour nos oreilles ! Voir édito.

Actualité

BAYONNE : OREILLE POUR JUAN BAUTISTA

Bien et uniformément présentée la corrida de Valdefresno a également fait preuve d'un manque de bravoure inquiétant, cinq des six toros se réfugiant plus ou moins vite aux planches. Le quatrième s'y laissa toréer et le dernier y développa un genio accusé. Seul le second fit preuve d'une bravoure offensive compatible avec le toreo contemporain. Juan Bautista, dont on put percevoir le retour à son meilleur niveau, ne laissa pas passer l'occasion et construisit, dans un silence quasi sépulcral de prime abord, une faena structurée, solide, patiente, au terme de laquelle il obtint de son adversaire une poignée d'embestidas claires à gauche. Le public prit alors fait et cause pour lui, et après une grande estocade demanda et obtint une oreille légitime. Juan Bautista compléta sa journée par le meilleur toreo de cape de la tarde face au quatrième d'abord lors d'un quite terminée par une media de cartel, puis face au cinquième, trois lances deux genoux en terre puis quatre véroniques amples et lentes, deux chicuelinas remarquablement enveloppées et une revolera élégante. Puis ce fut tout, ce cinquième ne se prêtant plus au jeu pas plus que ne s'y prêtèrent les deux adversaires de Sébastien Castella, un premier qui dura trois séries puis partit aux planches et un dernier qui y alla aussi mais y conserva une agressivité incommode face à laquelle Sébastien ne put montrer que son pundonor, aguantant stoïquement quelques coladas.
Le premier de Ponce partit aux planches également, de même que son second brindé à Patrick Oliver (cinq brindis en quatre courses dont ceux de Juli et Ponce, record difficile à battre), mais celui-ci s'y laissa toréer, de manière plus habile que conventionnelle, lors d'une faena qui recueilla l'adhésion de la présidence d'abord (musique après quelques trapazos rateros) puis du public. Las, un infâme bajonazo doucha l'enthousiasme montant. Ce qui n'empêcha pas le maestro de s'offrir une vuelta protestée au début, laquelle qui lui permit de lire la pancarte que quelques aficionados militants avaient déployé à son intention et sur laquelle était écrit : "Las Vegas, NO !" Arènes pleines, public désolé par le jeu des toros, respectueux vis-à-vis des toreros et prêt à s'enflammer à la moindre occasion.
André Viard. Voir reportage.

BAYONNE : BONNE NOVILLADA DU CAMINO DE SANTIAGO

L'excellent lot du Camino de Santiago a offert aux deux jeunes novilleros l'occasion de montrer leur talent : plus aguerri, le sévillan Jimenez a coupé trois oreilles en faisant preuve d'engagement. Ce qui ne l'a pas emp^ché aussi de montrer ses limites actuelles face à l'excellent premier qui épuisa tout son répertoire et demandait une muleta plus inventive... Le vuelta fut un chiche prix par rapport à ce qui aurait pu lui être offert en étant mieux mis en valeur. A noter qu'il était le premier fils lidié de Buenojo, de Santafé Marton, grâcié dans ces mêmes arènes par Pepe Moral voici cinq ans. Les aulités de Juan leal demandent à s'affirmer encore car il a peu toréé. Mais il a laissé entrevoir de la caste - une base nécessaire pour progresser - et surtout d'excellentes manières de fin styliste doté d'un jeu de ceinture ouvrant la voie au toreo profond. Il coupa les deux oreilles de l'excellent dernier qui dérouilla d'importance les deux toreros : Jimenez lors d'un quite (coupure à la tempe) et Leal lors de l'estocade (puntazo au niveau du genou).
André Viard. Voir reportage.

L'ESPACE TORO A ARLES

En prélude à la Feria, l'Espace Toro sera inauguré le samedi 5 septembre à 18 heures 30. Visite des toros, tientas, courses camarguaises... Il sera ouvert au public jusqu'au jeudi 10 avril inclus de 11 heures à 19 heures.

PLACES A VENDRE POUR BAYONNE

Fidèle abonné vend au prix d'achat, pour cause indisponibilité, trois tendidos ombre septième rang pour la corrida de dimanche à Bayonne (Toros de Valdefresno pour Ponce, Juan Bautista, Castella). tel : 0627285164.


ARLES FERIA DU RIZ

Vendredi 11 septembre à 17 heures 30 corrida concours de ganaderias. Toros de Partido de Resina, Prieto de la Cal, Hubert Yonnet, Conde de la Corte, Pérez de Vargas et Cuadri pour Lopez Chaves, Sanchez Vara et Fernando Cruz. Samedi 12 septembre à 11 heures, entrée gratuite sur invitation. Présentation du jeune torero franco-mexicain Michelito dans le cadre d'une classe pratique d'entrainement organisée par l’Ecole Taurine d’Arles : 4 erales de Gallon pour Morad Balti, El Tolosa, Gregorio Lopez et Sofianito. Deux erales de Gallon sans mise à mort pour Michelito. Samedi 12 à 17 heures corrida goyesque. Toros de Jandilla pour Aparicio, El Cid et Manzanares. Intervention des meilleurs écarteurs et sauteurs landais sur un toro qui leur sera réservé. Dimanche 13 septembre à 11 heures corrida de rejoneo. Toros de Guttierez Lorenzo pour Joao Moura Hermoso de Mendoza et Diego Ventura. Dimanche 13 à 17 heures toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Sébastien Castella et Roman Pérez qui prendra l'alternative.


FERIAS DES VENDANGES DE NÎMES

La feria des Vendanges aura lieu à Nîmes du 17 au 20 septembre. Jeudi 17 toros de Yonnet pour Antonio Barrera, Salvador Vega et Mehdi Savalli. Vendredi 18 au matin, novillos de La Quinta pour Pablo Lechuga, Angelino de Arriaga et Thomas Duffau. Vendredi 18 toros de Garcigrande pour El Juli, Sebastián Castella et Miguel Tenderoqui confirmera l'alternative. Samedi 19 au matin, toros de Juan Pedro Domecq pour Luis Francisco Esplá, Enrique Ponce et Julio Aparicio. Samedi 19 toros d'El Pilar pour Matías Tejela, Alejandro Talavante et Rubén Pinar. Dimanche 20 au matin toros de Victoriano del Río pour Morante de la Puebla et Sebastián Castella, mano a mano. Dimanche 20 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Miguel Ángel Perera et Daniel Luque.

NOVILLADA DE SAINT-PERDON

Les organisateurs de Saint-Perdon ont bouclé hier le cartel de leur novillada du 30 août qui aura lieu dans les arènes de Mont de Marsan. Grâce à son triomphe Thomas Dufau a gagné son inclusion face aux novillos de Baltasar Iban aux côtés d'Angelino de Arriaga et de Juan del Alamo

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 











imprimez cette page