Dimanche 14 septembre 2008


L'Edito

La photo

SABADO DE GLORIA

N'ayons pas peur des mots : il est des dates qui restent parfois dans les mémoires en raison d'évènements fastes qui permettent de les situer dans le temps... "tu sais, le jour où Morante avait été si bien à Ecija "... ou, "mais si, quand Daniel Luque avait coupé une queue à Murcia". Voire "quand Castella s'était retrouvé à Salamanca." Voir l'édito


Actualité

ARLES : MENDOZA, JULI ET JUAN BAUTISTA A HOMBROS

Corrida mixte. Deux « El Capea » en rejoneo et quatre Zalduendos, braves sans niaiserie, idéalement mobile le premier et exigeants les trois autres. Mendoza : salut et deux oreilles. El Juli une oreille et deux oreilles.  Juan Bautista oreille et oreille.
Le centaure Mendoza fit une nouvelle fois la démonstration de ses immenses qualités de torero. Avec le mansote premier il fut admirable de profondeur et d’onctuosité sur SILVETTI, puis mit le feu aux poudres sur PIRATA. Trois passages avec le rejon de mort lui firent perdre les trophées. Salut. Au brave et mobile second, il se fit prendre  dans les planches avec CHENEL, sans mal apparent ni pour l’homme ni pour le cheval, il revint en piste avec ICARO et tua spectaculairement avec PIRATA. Deux oreilles.
Mieux servi au sorteo que son compagnon, El Juli, n’a pas laissé échapper une occasion de triomphe. Son premier fut le toro de la course. Pour charger, chanfrein parallèle au sol, il découvrit la nuque dès les premiers capotazos.  Avec férocité (fiereza), il poussa droit, tête basse, reins et postérieurs engagés, naissance de la queue en érection.  A pied il confirma toutes les espérances déductibles de son comportement  au cheval. Mufle au raz du sol, sans le relever entre les passes, et s’ouvrant vers l’extérieur en fin de trajectoire, il répondit  avec vibration à tous les défis. Comme toujours, dans des circonstances pareillement favorables, Juli  sut agrémenter sa faena, de trouvailles techniques et de fantaisies qui égayèrent  son  toreo  plutôt naturellement austère. Un petit tiers de lame suivi d’un descabello limitèrent la récompense  à une oreille. L’allègre  et galopeur cinquième poussa,  deux fois,  de biais, évitant l’affrontement de « poder a poder »( face à face). A la muleta il arriva malcommode, aussi prompt à s’élancer qu’à s’arrêter au milieu de la passe. Très intelligemment mobile, Juli lui octroya les plus longues distances possibles, pour se ménager un effet d’inertie maximum. A la deuxième série le toro se rendit à sa domination. Juli put alors raccourcir les distances et, magnifique d’autorité et de précision, imposer une faena dominatrice de bout en bout. Il conclut d’une grande entière aux effets spectaculaires. Deux oreilles.
Avec le lot le moins propice Juan Bautista dut payer de sa personne pour ne pas se laisser distancer. Son premier poussa droit, reins et train arrière engagé, et avec suffisamment de tempérament pour laisser supposer une pointe d’âpreté.  Apreté qu’il confirma dans la muleta, où il exigea une présence de tous les instants pour se laisser manœuvrer. Avec sincérité et dans le respect des règles Juan Bautista  lui livra un combat où chaque pouce de terrain gagné devait se payer comptant. Main basse et en avant, il laissa quelques batailles au crédit de son adversaire,  mais gagna la guerre. Il signa sa victoire d’une estocade engagée qui résulta un peu en arrière. Une oreille. L’hargneux dernier se défendit de la tête en prenant le cheval par le poitrail, ce qui déséquilibra le groupe. Quasiment entier à l’entame du troisième tiers, il demandait à être travaillé exclusivement par le bas pour finir ses actions. Juan Bautista lui opposa audace et décision. Il lui imposa un tempo rapide pour ne lui ceder  aucun temps de réflexion entre les passes. De la sorte, il garda toujours un temps d’avance sur le Zalduendo, ce qui l’autorisa à mener à bien une autre faena de guerrier,  achevée d’une belle épée. Une oreille. Arènes presque pleines. Temps à peine moins polaire que la veille.
Frédéric Pascal. Voir reportage André Viard.

NÎMES : "ORIGINES ET PASSION" EXPO AU CHEVAL BLANC

Stagiaire au Musée du Vieux Nîmes et au Musée des Cultures Taurines, Manon Le Rolland, soeur d'un des élèves du Centre de Tauromachie de Nîmes, a souhaité dans le cadre de sa fin d'études organiser une exposition sur les élèves. Est apparue alors que sur l'ensemble des inscrits, les trois quart n'étaient pas originaires de Nîmes ni de sa région mais plutôt de l'Ain (Oyonnax) pour Mateo Julian, Niort pour Thomas Bournel, Paris pour Folco Jullien, Saint Rémy en Bourgogne pour Victor Alvarez, Cergy pour Arthur Pons... Avec l'aide d'Eric Portales, Professeur d'Art Plastique à Arles qui a fait les photos, l'expo est donc née, laquelle met en évidence le fait qu'il ne suffit pas d'être Nîmois, Arlésien ou Montois, bref de venir d'une région à tradition taurine, pour vouloir être torero.
L'exposition se compose de 12 cadres correspondant chacun à un élève et dans lequel il y a trois photos : une sur son lieu de naissance avec un objet de leur enfance, une à l'entraînement de salon dans les Arènes de Nîmes puisque les entraînements du Centre de Tauromachie de Nîmes se déroulent dans l'amphithéâtre romain, et une en train de toréer. L'exposition est en place jusqu'à la fin septembre et visible au Salon Picasso de l'Hôtel Résidence Le Cheval Blanc aux heures et jours d'ouverture de l'établissement (qui ne ferme pour ainsi dire jamais). Une rencontre autour de cette exposition aura lieu le mercredi 17 septembre à partir de 19h00 à l'Hôtel Résidence le Cheval Blanc de Nîmes. Un apéritif sera offert à cette occasion. En même temps que cette discussion, Philippe Donadille présentera en avant-première son dernier court métrage intitulé : "Mort dans l'après-midi" dans lequel notre élève Mateo Julian joue son propre rôle.

ISTRES CLÔTURE SA TEMPORADA

Samedi 4 et dimanche 5 octobre Istres clôture sa temporada par  la 2e édition du week-end de l’aficion. Au programme : Samedi 4 octobre: soirée de l'aficion. Halle polyvalente, 19h Remise des prix de la temporada  Apéritif, Repas en présence des toreros du festival  Spectacle de Corinne Sauvage Expositions (peinture, sculpture, céramique, photos), film taurin... Tarifs : 25 euros/ personne. Réservations et inscriptions au 04 90 55 27  97 ou directement sur place : DEP, Arènes le Palio. Inscriptions : DEP Arènes Le Palio : 04 90 55 27 97. Dimanche 5 octobre : Grand Festival taurin. Arènes Le Palio, 15h Organisé en collaboration avec le club taurin Paul Ricard d'Istres pour Juliette et Nicolas au profit de l'association VML (vaincre les maladies Lysosomales). N ovillos de Antonio Banuelos (Burgos) pour  Ruiz Miguel, Ortega Cano, Victor Mendes, Julio Aparicio et les novilleros Patrick Villebrun et "Tomasito". Tarifs : 40 et 20 euros. Réservations : Office de Tourisme 04 42 81 76 13 ou CTPR 04 42 55 00 38

FERIA DEL PILAR DE ZARAGOZA

Samedi 4 octobre, toros de Dolores Aguirre pour Mari Paz Vega, Iván Vicente et Joselillo. Dimanche 5 toros de Los Espartales pour Antonio Domecq, Diego Ventura et Joao Moura. Lundi 6, toros du Conde de la Corte pour Luis Miguel Encabo, Fernando Robleño et Alberto Álvarez. Mardi 7, toros de Adolfo Martín, pour Javier Valverde, Serranito et Luis Bolívar. Mercredi 8 toros de Valdefresno, pour El Fundi, Antonio Barrera et Serafín Marín. Jeudi 9 t oros de Fuente Ymbro, pour Cesar Jiménez, Matías Tejela et Daniel Luque. Vendredi 10 toros de Núñez del Cuvillo, pour El Juli, El Cid et El Fandi. Samedi 11 toros d'El Torreón, pour Enrique Ponce, Sébastien Castella et Salvador Vega. Dimanche 12 toros de Zalduendo, Victoriano del Río, La Campana, Núñez del Cuvillo, El Pilar et La Palmosilla pour Morante de la Puebla. Lundi 13 toros de Miura, pour El Fundi, Rafaelillo et Jesús Millán. Samedi 18 novillos de Angoso Catalina y Hermanos, pour Manuel Rodríguez, José Arévalo et Martín Campanario. Dimanche 19 toros de Guadalest pour Manolo Sánchez, Eugenio de Mora et Daniel Cuevas qui prendra l'alternative.

LA FERIA DU RIZ CHEZ LES PASSIONNES

La Boutique des Passionnés, rue Réattu à Nîmes, propose les dédicaces suivantes : vendredi 12 septembre à partir de 15h00 Marine de Tilly à propos de son livre "Corridas, de sang et d'or".
Samedi 13 septembre Robert Bérard et Marc Delon pour "Corrida de Muerte" et autres nouvelles du prix Hemingway Jacques Durand pour ses "Carnets taurins" et les actes du colloque "D'un taureau l'autre" Michaëla Jacobi pour l'abécédaire "Fous de férias", Antoine Martin pour ses nouvelles réuunies sous "La cape de Mandrake" et pour "Fous de ferias" Annie Maïllis pour les actes du colloque "D'un taureau l'autre". La librairie sera ouverte durant toute la feria de 9 heures à 20 heures non stop.

VIC : BOLSIN TAURIN DE LA SAINT-MATHIEU

Pour clôturer sa temporada, le 21 septembre le Club Taurin Vicois organise comme chaque année son bolsin taurin. Au programme : à 11 heures deux novillos de « Aimé Gallon » pour Cayetano Ortiz et Mathieu Guillon, le meilleur étant qualifié pour l’après-midi.13 heures  repas Champêtre - Animation Musicale.   16 heures 4 novillos de « Aimé Gallon » pour Sergio Blanco, Cristian Escribano et le qualifié du matin. Le triomphateur combattra le 4 ème novillo

FERIA DU RIZ À ARLES

Vendredi 12 septembre  à 17 heures 30 toros de La Palmosilla pour César Jimenez, Daniel Luque et Joselito Adame. Samedi 13 à 17 heures corrida Goyesque : deux toros de Guttierez Lorenzo pour Pablo Hermoso de Mendoza et 4 de Zalduendo pour El Juli et Juan Bautista. Dimanche 14 à 11 heures novillos de Martelilla pour  Marco Leal, Miguel Tendero et Tomasito. À 17 heures corrida concours. Toros de Murube, Miura, La Quinta, Victorino Martin, Guardiola Fantoni et Escolar Gil pour Luis Francisco Espla, Javier Valverde et Sergio Aguilar. Vente des abonnements à partir du 23 juin, places individuelles à partir du 21 juillet. BUREAU DES ARENES D’ARLES - BP 40042 – 13633 Arles Cedex Du Lundi au Vendredi de 9H à 12H / 14H30 à 18H www.arenes-arles.com TEL. 0 891 70 03 70 (0,225/mn) Fax 04 90 96 64 31 e-mail : contact@arenes-arles.com.

FERIA DES VENDANGES À NÎMES

L'affiche ci-contre réalisée par Jean Nouvel en hommage au solo de Sébastien Castella a été dévoilée hier. La feria des Vendanges débutera le 18 septembre avec des toros de Robert Margé pour Curro Diaz, Salvador Vega et Luis Bolivar, se poursuivra par la double cession du vendredi 19 : le matin, novillos de Manolo Gonzalez pour Roman Pérez, Alejandro Espla et Tomasito, l'après-midi le Juli face à six toros de Daniel Ruiz à l'occasion du dixième anniversaire de son alternative. Le samedi 20, cartel d'artistes le matin avec Julio Aparicio, Javier Conde et Morante de la Puebla face à des toros de Domingo Hernandez et Garcigrande, l'après-midi solo de Sébastien Castella face à deux toros des ganaderias de Nuñez del Cuvillo, Garcigrande et Victoriano del Rio. Le dimanche 21 enfin, toros de José Vazquez le matin pour Juan Bautista, Matias Tejela et Alejandro Talavante, toros de Victoriano del Rio l'après-midi pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et l'alternative de Ruben Pinar. Renseignements et réservations à la taquilla du 4 rue de la Violette. Tel : 0891701401. Et sur
www.arenesdenimes.com.

ALEJAN... D'UTILITE TAURINE

Encouragé par la confiance des aficionados et par la reconnaissance des Toreros français, ALEJAN poursuit son aventure pour aider et soutenir les jeunes apprentis toreros des écoles taurines. Les menaces qui pèsent sur ces jeunes, en partie écartées par une première victoire de l'Observatoire, doivent nous pousser à continuer de les soutenir d'avantage, car d'autres batailles arrivent et ils sont l'Avenir de notre Culture. - Vêtements de qualité 100% français, Fierté de porter élégamment notre Aficion, Soutien aux jeunes apprentis toreros: 3 bonnes raisons de faire confiance àALEJAN . Nouveau site, nouvelle collection, nouvelles actions pour les écoles taurines avec nos matadors français, retrouvez tout cela sur notre site www.alejan.eu. Ils sont l'Avenir de notre Culture Taurine, mobilisons-nous pour les encourager, continuez de nous faire confiance. ALEJAN, Porter nos valeurs avec Fierté..."

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 








imprimez cette page