Lundi 12 août
2013

L'Edito

 

SEUIL DE PARTAGE

Plus que jamais les Pyrénées constituent une barrière radicale entre la France taurine et l'Espagne qui se cherche. Résolument torista, la temporada d'Aquitaine est fidèle à ses promesses, tandis que résolument torerista, le calendrier des ferias aimables ne masque plus le problème.

Voir édito





   
Adolfo Martin

Actualité

EMBRUNS DE DUENDE

L'opus 46 de Terres Taurines arrive aujourd'hui dans les boîte à lettres des abonnés (sauf retard de la poste) et sera en vente en début de semaine.
Embruns de duende : volatile par nature, le souffle du toreo pur ne peut se capturer. Comme l’écume de mer ou l’eau pulvérisée des brumisateurs d’ambiance, l’embrun du duende est une effluve subtile : aussitôt le ressent-on, aussitôt il disparaît. Rencontre privilégiée avec Curro Romero, un mythe timide et discret.
Dans cet opus aussi, l’épopée des toros de Urquijo, de la splendeur à la nostalgie, l’histoire de ceux que l’on élève à Fuente Rey sous la protection d’une étrange pyramide, les talismans de Guisando et la consécration de Juan Bautista, ainsi que l’autre chemin d’Antonio Ferrera, triomphateur de la dernière San Isidro. Feuilletez-le en ligne... puis précipitez-vous.

BAYONNE : ESCRIBANO A HOMBROS, OREILLE POUR AGUILAR

Toros de Dolores Aguirre, irréprochables de présentation, de 496 à 556 kg, 525 de moyenne. Mansos sous le fer pour la plupart, à un degré moindre le 3ème et surtout le 5ème le meilleur de l’après-midi, parti de loin au cheval, lors de 3 assauts. Au total, 16 rencontres avec la cavalerie. De comportements divers à la muleta, souvent fuyards et distraits, avisés et con genio pour certains, ils n’ont pas rendu la besogne aisée aux toreros présents.
Javier Castano : Silence, 1 avis et bronca
Manuel Escribano : 1 avis et salut au tiers, 2 oreilles
Alberto Aguilar : 1 oreille, 1 avis et applaudissements
Salut de David Adalid et de Fernando Sanchez au 1er toro.
Prix au meilleur picador attribué à Juan Manuel Elena Lobato de la cuadrilla d M.Escribano, pour sa prestation au 5 ème toro.
Le toro d’ouverture, le plus faible de l’envoi, fléchit dès les premières passes main droite. Javier Castaño tente à gauche mais le toro freine ses charges et se montre avisé sur ce piton.
Après une brève reprise à droite à mi-hauteur, Castano ne parvient pas à faire humilier davantage ce toro. Après un pinchazo et une entière atravesada depuis le large… et quelques descabellos, il n’écoutera qu’un silence poli. Entame prudente par derechazos vers le centre de Castaño au 4ème de la tarde, le plus compliqué et le plus manso sans doute. Le toro confirme ses comportements apparus lors de la sortie en piste et lors du tercio de varas (malgré les efforts de Tito Sandoval pour pouvoir le piquer). Jamais fixé, Javier n’est pas parvenu à contenir ce toro. Après 1 pinchazo et 1 mete y saca, il pousse une ¾ de lame insuffisant et s’éternise à la mort (une quinzaine de descabellos…). Après 1 avis, il essuiera une bronca majuscule.
Pour sa présentation à Bayonne comme matador de toros, Escribano montre d’entrée son envie de triompher par une puerta gayola qu’il enchaîne ensuite par de jolis lances de capote et une media genou fléchi. Dans le même tempo, il faut souligner un quiebro exposé, au centre de la piste. Son premier, brindé à Canal + Espagne qui retransmettait la corrida en direct, Manuel débute par derechazos au centre, sans parvenir à tenir le toro dans sa muleta. Main gauche, sur un terrain plus réduit, il a des difficultés à enchaîner et essuie un désarmé. Idem main droite face à un toro certes distrait mais sur lequel il n’a pas de dominio. Après une entière trasera de côté et 1 descabello, il écoutera 1 avis mais sera invité à saluer au tiers. Au 5ème, le meilleur de l’après-midi, accueilli de nouveau à puerta gayola depuis le centre de la piste, il dessinera un élégant quite par gaoneras et autres saltilleras. Il ponctuera son actuacion par un superbe quiebro al violin non sans effet sur le conclave. Après avoir brindé au public, sa faena débute par un cambio cité depuis le centre, avec un enchaînement par statuaire et derechazos du meilleur effet. De la noblesse pour ce toro, mais après une bonne entame Escribano tarde à trouver le bon sitio et la bonne distance face à un toro qui va a menos. Accroché et cherché au sol au sortir d’une manoletina, sans conséquence, il enfoncera un grand coup d’épée concluant. L’octroi des 2 oreilles, sans doute un peu généreux, tombera du Palco.
Alberto Aguilar débute à son premier par derechazos au centre face à un toro qui montre rapidement du genio. Alberto tire une bonne série vers le bas avec un toro qui se retourne au sortir de chaque passe et manque de crocheter le torero à plusieurs reprises. Aguilar se doit d’écourter sa faena, courageuse et engagée. Après une entière un peu trasera et une puntilla un peu laborieuse, il coupera un pavillon mérité. A l’ultime de l’après-midi, la faena débute main droite vers le centre et Alberto parvient à enchaîner une série templée au près où le toro se montre déjà avisé et compliqué. A gauche, dans le style rageur de valiente que nous lui connaissons Alberto tente d’arracher quelque ultimes passes à un toro en querencioso et fuyard. Après 3 pinchazos et 1 entière caida, il écoutera 1 avis et sera applaudi pour sa prestation.
Joël Segot. Voir galerie Amandine.

MILLAS : VALDEFRESNO REMPORTE LE CONCOURS, JESUS FERNANDEZ A HOMBROS

Novillada concours. Le prix au meilleur novillo est revenu à Manzano de Valdefresno qui a eu les honneurs de la vuelta et auquel Jesus Fernandez a coupé les deux oreilles au terme d'une faena vibrante conclue d'un immense coup d'épée. Un novillo complet, brave lors de quatre piques, bien que mal mis en suerte, et d'une noblesse vive sur les deux cornes. Ont également été lidiés un novillo de Miura brave en quatre rencontres et bon sur la corne droite, un novillo du Laget de grande classe, un Victorino sorti tout droit des cauchemards d'antan, brave lui aussi lors de quatre rencontres dures, solides sur pattes, encasté et intraitable des deux côtés. Le novillo de Jalabert se laissa faire avec noblesse et le encinas de Urcola possédait la classe de son encaste. Jesus Fernandez a perdu une oreille du Miura à l'épée et s'est rattrapé avec le Valdefresno, Jesus Chover, qui a mis le public dans sa poche par son entrega et son originalité a perdu lui aussi un trophée de chacun de ses deux adversaires à l'épée, quant à Brandon Campos, éprouvé par sa rencontre avec le Victorino, il n'a qu'imparfaitement profité de la classe du Urcola. Deux tiers d'arène, concours très sérieux grâce à l'implication des cuadrillas et à la qualité de la cuadra Bonijol. Le prix au meilleur picador a été décerné à Oscar Bernal qui a piqué le Victorino et celui de meilleur lidiador à Jesus Fernandez.
André Viard. Voir galerie.

FERIA DE PARENTIS

Novillos de Raso de Portillo, compliqués, brave le quatrième. Jesus Fernandez avis et sifflets puis trois avis après voltereta, Imanol Sanchez palmas après avis et vuelta, Luis Gerpe silence et silence. Arènes pleines. Voir galerie Roland Costedoat. Parentis dimanche matin. Demi arène. Novillos de Sanchez Rico, très bien présentés mais donnant peu de jeu. Fabio Castañeda silence après avis et oreille, Vicente Soler silence et silence après avis. L'après-midi : arènes pleines, novillos de Paco Madrazo, durs et permettant peu de choses, très bien présentés. Mario Alcalde silence et silence, Tomas Angulo silence et silence, César Valencia applaudissements aux deux.


SOUSTONS : GONZALO CABALLERO A HOMBROS, BORJA JIMENEZ TRIOMPHE ET CORNADA

Demie arène. Novillos de Pedres, bons les 2, 3, 4 y 5, dur le premier, très bien présentés tous. Alvaro Sanlucar trois avis et sifflets, silence après avis face au meilleur de la course, et silence face au dernier combattu à la place de Borja Jimenez. Gonzalo Caballero oreille et oreille, Borja Jimenez deux oreilles avec cornada de vingt centimètres dans la cuisse en tuant son premier. Vuelta du mayoral à la fin et sortie en triomphe de Gonzalo Caballero. Voir galerie Roland Costedoat.

NOVILLADA DE ROQUEFORT

Jeudi 15 août à 18 heures, novillos de Valdefresno pour Rafael Cerro, Brandon Campos et Gonzalo Caballero. À 11 heures, 2 erales de l' Astarac et 2 de Camino de Santiago pour Daniel Soto et Louis Husson.

FERIA DE DAX

Pour la Feria : mardi 13 août en nocturne, novillos d’El Parralejo pour David Martin Escudero, Clemene et Armillita. Mercredi 14 journée landaise. Jeudi 15 août au matin toros de Fuente Ymbro pour Miguel Ángel Perera et Iván Fandiño mano a mano. L'après-midi, toros de Cuadri pour Javier Castaño, Manuel Escribano et Luis Bolívar. Vendredi 16, toros de José Escolar pour Fernando Robleño, Morenito de Aranda et Alberto Aguilar. Samedi 17 toros d'El Pilar pour Juli, Manzanares et Talavante. Dimanche 18, le matin toros de Fermín Bohórquez pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens. Lu'après-midi toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Alberto Aguilar et David Mora. Le 16 août à 11h15 éliminatoires du concours en sans chevaux : novillos de Baltasar Iban pour Jean-Baptiste Molas (DAX), Gines Marin (BADAJOZ), José Antonio Lavado (MALAGA), Louis Husson (DAX) et Andres Roca Rey (Pérou). Le 17 août à 11h15, finale : les 2 meilleurs de la demi-finale en mano a mano face aux novillos de Salvador Domecq. Tarifs : novillada piquée du 13 août : tendidos : 30 € (1-2-3) Tendidos couverts (2-3) : 25 € Rangs (2-3) : 18 €. Concours novilladas non piquées des 16 et 17 août : Prix unique 10€ (2-3). Abonnement 2 spectacles 17€.
(1) Tarif préférentiel pour personnes handicapées et leurs accompagnants
(2) Entrée gratuite aux jeunes de 12 à 17 ans munis d’un billet gratuit
(3) Entrée gratuite aux enfants de moins de 12 ans accompagnés.


TAUROMACHIE VINTAGE

La légende de Curro.




CORRIDA DE MIMIZAN

Le samedi 24 août à 17 heures : 6 toros de Camino de Santiago pour Thomas Dufau, Juan del Alamo et Juan Leal. Participation de la cuadra d'Alain Bonijol.
Le matin 11h. becerrada avec les élèves de Adour Aficion et la présentation d'André Lagravère. Location au 06 45 34 94 52.


TEMPORADA BAYONNAISE

Le bureau des arènes est ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et 15h00 à 18h00. Pour joindre le bureau des arènes: 0811 80 64 64. Renseignements. Mercredi 14 corrida portuguaise, six toros du Laget pour Joaquin Bastinhas, Roberto Armendáriz et Ginés Cartagena. Samedi 31 août toros de Cebada Gago pour Fernando Robleño, David Mora et Sergio Flores. Dimanche 1er septembre au matin novillos de Antonio Bañuelos pour Román, Brandon Campos et Tomás Campos. L'après-midi toros d'El Tajo y La Reina pour El Juli, Miguel Ángel Perera et Daniel Luque.


FERIA DU RIZ À ARLES

Jeudi 5 septembre, novillada sans chevaux nocturne avec des erales de Tardieu et les élèves de l'École taurine d'Arles. Vendredi 6, novillos de Dos Hermanas pour César Valencia, Francisco José Espada et Lilian Ferrani. En nocturne, second Championnat d'Europe des recortadores. Samedi 7 corrida goyesque, toros de Domingo Hernández pour Enrique Ponce, El Juli et Juan Bautista. L'amphithéâtre sera décoré par l'architecte Rudy Ricciotti. Dimanche 8 au matin, corrida portugaise, toros de Gallon pour Fermín Bohórquez, Joao Moura fils et Ginés Cartagena, avec les forcados de Chamusca. L'après-midi, toros de La Quinta pour El Cid, Manuel Escribano et Diego Silveti.

TEMPORADA DE DAX

Pour la Feria : mardi 13 août en nocturne, novillos d’El Parralejo. Mercredi 14 journée landaise. Jeudi 15 août au matin toros de Fuente Ymbro pour Miguel Ángel Perera et Iván Fandiño mano a mano. L'après-midi, toros de Cuadri pour Javier Castaño, Manuel Escribano et Luis Bolívar. Vendredi 16, toros de José Escolar pour Fernando Robleño, Morenito de Aranda et Alberto Aguilar. Samedi 17 toros d'El Pilar pour Juli, Manzanares et Talavante. Dimanche 18 toros de Fermín Bohórquez pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens. Lundi 19 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Alberto Aguilar et David Mora. En préambule de l'ouverture de la Feria, le 13 août à 20h30, les arènes de Dax
centenaires donnent un premier rendez-vous aux aficionados, en soirée, pour la novillada piquée de la Temporada 2013. Novillos d'El Parralejo pour David Martin Escudero, Clemene et Armillita. Le 16 août à 11h15 éliminatoires du concours en sans chevaux : novillos de Baltasar Iban pour Jean-Baptiste Molas (DAX), Gines Marin (BADAJOZ), José Antonio Lavado (MALAGA), Louis Husson (DAX) et Andres Roca Rey (Pérou). Le 17 août à 11h15, finale : les 2 meilleurs de la demi-finale en mano a mano face aux novillos de Salvador Domecq. Tarifs : novillada piquée du 13 août : tendidos : 30 € (1-2-3) Tendidos couverts (2-3) : 25 € Rangs (2-3) : 18 €. Concours novilladas non piquées des 16 et 17 août : Prix unique 10€ (2-3). Abonnement 2 spectacles 17€.
(1) Tarif préférentiel pour personnes handicapées et leurs accompagnants
(2) Entrée gratuite aux jeunes de 12 à 17 ans munis d’un billet gratuit
(3) Entrée gratuite aux enfants de moins de 12 ans accompagnés.
Pour Toros y Salsa : samedi 7 septembre toros de Torrestrella pour Padilla, Fandiño et Jiménez Fortes. Dimanche 8 deux toros de Victorino Martín, deux de Fuente Ymbro et deux de Garcigrande pour Morante et Castella.

FERIA DE CARCASSONNE

Vendredi 30 août à 20 heures, novillos de Aguadulce pour la rejoneadora Joana Andrade avec les forcados de Cascaïs, et les novilleros Miguel de Fernando et Luis Miguel Castrillón. Actuarán los Forcados de Cascaïs. Samedi 31 à 17 heures, novillos de Cebada Gago pour Tomás Angulo, César Valencia et Dorian Dejean. Dimanche 1er septembre à 11 heures 30 Fiesta campera, à 17 heures novillos de Miura pour Imanol Sánchez, Jesús Chover et Alberto Pozo.

EXPO PERMANENTE
DE TERRES TAURINES À LAS VENTAS


Devant un public fourni et en présence de nombreux ganaderos, l'exposition consacrée au toro au campo par Terres Taurines a été inaugurée hier midi par André Viard. Installée dans la galerie du Tendido 2 elle restera accrochée durant toute la temporada. Parmi les toros exposés, entre ceux de Miura, Adolfo Martin, Prieto de la Cal, Barcial ou Cuadri, quatre ganaderías françaises sont à l'honneur : Blohorn, Margé, Scamandre et Francine Yonnet. Au fil de la saison, de nouveaux élevages seront présentés, afin de montrer la diversité des paysages et des encastes qui sont la richesse des terres taurines.

UNE CAPE DE JOSÉ TOMAS AUX ENCHÈRES

Jose Tomas a fait don d une de ses capes , dédicacée, à sa Peña francaise. Elle fera l'objet d'une mise aux enchères durant la Feria de Dax, et les fonds recueillis seront mis au service d'une action sociale. Pour toute information complémentaire: PenaJoseTomas@aol.com."


NOVILLADA DE SOUSTONS

Le dimanche 11 août, novillos de Pedres pour Alvaro Sanlucar, Gonzalo Caballero et Borja Jimenez. Le jeudi 8 en soirée, novillos de Jalabert pour Lea Vicens et Andy Cartagena.


TOUTE LA TEMPORADA DU SUD-OUEST

Programme complet de sa temporada dans le Sud-Ouest. Voir programme. Voir numéros de réservations.


FERIA DE CARCASSONNE

L’association "Carcassonne Toros" a annoncé les élevages retenus pour la Féria 2013 : vendredi 30 août, corrida mixte d’Aguadulce (rejon et forcados, 2 novilleros à pied ), samedi 31 août, novillos de Cebada Gago, dimanche 1er septembre, novillos de Miura.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

 






































imprimez cette page