Dimanche 12 août 2012

L'Edito

 

POUR CONTRER BILDU
La Semana Grande de San Sebastian sera-t-elle la dernière ? C'est en tous cas ce que laisse entendre Bildu qui a gagné les dernières élections municipales et entend consacrer l'immeuble à d'autres activités, sans préciser lesquelles. Des meetings à sa propre gloire, peut-être ?

Voir édito



Actualité

FESTIVAL DE VICTORINOS À DAX

Abesents de la temporada officielle, les toros de Victorino Martin reviendront dans les arènes dacquoises à la faveur d'un festival mixte organisé de concert par Henri Tilhet et des peñas dacquoises. Au programme, 10 vaches pour les écarteurs landais le matin et 6 toros l'après midi. On parle de Victor Mendes, Ferrera, Bolivar... et d'autres.

LE G10 SE FISSURE

Alors que la dernière ligne droite de la saison se profile et que divers de ses membres peinent à conserver leur rang dans la programmation des ferias, les rumeurs d'implosion du G10 se font chaque jour plus insistantes. Plusieurs de ses membres envisagerait de rompre avec leurs apoderados-empresarios, comme vient de le faire César Jimenez, le premier à franchir le pas.

DAX : SANS LE LATIN...

... la messe nous emmerde, chantait Brassens, et sans les toros la corrida aussi. Terne début de feria dacquoise placé sous le signe de l'insipidité des toros de Jandilla/Vegahermosa imposés par l'omnipotent Juli qui s'est offert le luxe de passer une heure dans les corrales le midi de la course pour sortir du lot un jabonero qui ne lui plaisait pas. Au vu du jeu donné par ceux qui lui plaisaient, on peut craindre le pire, à moins que bien sûr il ne se soit trompé. Un bon point à la présidence pour avoir résisté à la pétition, non majoritaire, après la mort du cinquième. On a certes vu des oreilles se couper à Dax pour moins que cela, mais peut-être que le changement de maintenant doit passer par là.
J.R. Voir reportage Roland Costedoat.

BÉZIERS : TOUS A HOMBROS

Avec six oreilles coupées l'après midi s'est donné des airs de triomphe, mais il faut diviser par deux le nombre de trophées distribués par la Présidence pour avoir une idée plus objective de la teneur artistique réelle de l'évènement. L'autorité ne s'est pas trompée, en revanche, en faisant donner une vuelta posthume au troisième, qui fut un toro complet, brave, vibrant et mobile. Le premier fut aussi un toro de note, très linéaire dans son comportement. Tout en restant maniables les second, quatrième et cinquième présentèrent des difficultés, le dernier ne se livra pas. Thomas Cerquera, qui prenait l'alternative: oreille et oreille. Alejandro Talavante: 2 oreilles et salut. David Mora 2 oreilles et salut.
Avec le lot le moins propice Talavante a largement dominé les débat, s'adaptant idéalement aux caractéristiques de ses adversaires. Par d'aériens envols de muleta, il convainquit le réticent second, qui finit par se livrer sans retenue et avec la même muleta, mais cette fois lourde de domination il réalisa un faenon important au quatrième, qu'il tua mal et dont il perdit les oreilles. Toujours fantasque et créatif il laissa l'impression d'avoir inventé dix passes nouvelles par faena.
Pour sa part David Mora est toujours aussi généreux, ce qui l'amène à manquer parfois de rigueur et à se retrouver marginalisé. Ce qui lui arriva avec l'important troisième, auquel il coupa les deux oreilles, sans en avoir extrait toute la quintessence. On lui accordera les circonstances atténuantes au cinquième, qui ne dura pas.
Thomas Cerquera est encore trop à court de compétition pour rivaliser au niveau des figuras. Son toro d'alternative lui offrit gracieusement ses oreille, tant il était prévisible, mais le dernier, qui demandait les papiers le mit à l'amende. Dans un sursaut de pundonor il le tua d'un grand volapié qui lui valut la dernière oreille de la soirée.
Public chauvin et bon enfant. Présidence généreuse.
Frédéric Pascal. Voir reportage Elsa Vielzeuf.


OPUS 40 EN KIOSQUES

L'opus 40 de Terres Taurines sera en kiosques sous peu sous le titre :
Éloge de la solitude. À l’opposé de la complaisance chaleureuse de ceux qui vivent en troupeau, il faut, écrivait Nietzsche, rechercher la solitude des cimes. Cette solitude des cimes, c’est dans les profondeurs de la marisma que Paco Ojeda la chercha, et qu’il la cultive encore, trente ans après l’été 1982 au cours duquel il repoussa les limites du toreo de Belmonte. C’est là que nous l’avons rencontré. Au sommaire également, Juan Leal "À parité égale", Gabin "La caravanne passe", "Éclaircie à Hernandinos", Ivan Fandiño "Le temps retrouvé" , et la suite de la saga Cuadri : Les origines de la légende, Pepe Limeño, quand le monde était monde, Puerta Camino, consécration.... et bien sûr "la balade des egos meurtris" sur la confrontation José Tomas Juli.

À ROQUEFORT LE 15 AOÛT


Haut-lieu du torismo, Roquefort propose le 15 août des novillos de San Roman pour
Emilio Huertas, Javier Jimenez et Rafael Cerro. Le matin, deux erales de Camino de Santago et deux de l'Astarac pour Juanito et Carlos Aranda.

TEMPORADA BAYONNAISE

Les cartels de la temporada bayonnaise sont les suivants : Samedi 1er septembre au matin finale des novillada sans picadors, erales de Alma Serena ; à 17h 30 toros de Cebada Gago pour Javier Castaño, Julien Lescarret qui fera ses adieux et Arturo Saldivar. Dimanche 2 septembre à 11h novillos de Camino de Santiago pour Cayetano Ortiz, Juan Leal et Brandon Campos ; à 17 h 30 toros de Joselito pour El Juli, Miguel Angel Perera et Sergio Flores qui prendra l'alternative.

SAINT-SEVER, NOVILLADA DE LA SAINT-JEAN

Le 19 aout 2012 à 18 heures, novillos de Montecillo pour Juan Leal, Roberto Blanco et Gonzalo Caballero.

TEMPORADA DACQUOISE

Feria d'Août. Samedi 11. Ponce, Juli et Luque, toros de Jandilla. Dimanche 12. toros d'Escolar pour Robleño, Javier Castaño et Alberto Aguilar. Lundi 13. Toros de Alcurrucén pour Juan Bautista, Cid et Thomas Dufau. Mardi 14. Toros de Zalduendo pour Morante, Manzanares et Talavante. Mercredi 15 au matin toros de Murube pour Mendoza, Leonardo et Moura. L'après-midi toros de Baltasar Iban pour Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Álamo. Pour Toros y Salsa : samedi 8 septembre toros de Fuente Ymbro pour Cid, Fandiño et David Mora. Dimanche 9 toros de Garcigrande pour Curro Díaz, Juli et Manzanares.


UNION TAURINE BITERROISE

L'Union Taurine biterroise invite les aficionados à suivre ses activités sur son site.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 

























imprimez cette page