Dimanche 5 août 2012

L'Edito

 

LE SÉRIEUX DE FANDIÑO
Au-delà des apparences d'une saison prolifique en contrats et en triomphes, le quotidien d'Ivan Fandiño est une lutte permanente contre le renoncement auquel l'invite la quasi totalité du système. Car c'est peu de le dire : du haut en bas de l'escalafón, Fandiño dérange.

Voir édito



Actualité

BAYONNE : SÉRIEUX TRIOMPHE DE FANDIÑO

Ivan Fandiño est sorti en triomphe après avoir coupé une oreille de chacun de ses adversaires de Fuente Ymbro, qui a lidié à Bayonne une corrida inégalement mais bien présentée et de comportements divers. Thomas Dufau a également coupé une oreille face à un des trois toros les plus aptes au toreo. Demie arène, beau temps. Toros de Fuente Ymbro, braves en général mais jamais mis en valeur lors du premier tiers, toréables sans plus les second, troisième et dernier. Brusque le premier, compliqué et avec du sentido le quatrième, très exigeant et peu reconnaissant le très sérieux cinquième.
Antonio Ferrera applaudissements et silence, Ivan Fandiño oreille et oreille après avis, Thomas Dufau salut au tercio et oreille, les deux fois après avis. Fandiño est sorti en triomphe. Il avait brindé son second toro à Yolanda Barciño, présidente du Gobierno de Navarra, qui assista à la corrida aux côtés de Jean Grenet, maire de Bayonne.

Ivan Fandiño a remporté à Bayonne un nouveau triomphe important face aux toros de Fuente Ymbro, après ceux de Arles et Mont de Marsan. Son premier fut noble mais dura trop peu pour que la faena prenne de la hauteur, ce qui n'empêcha pas Fandiño qui administra à merveille les force et caste déclinantes de son adversaire de couper une oreille après une grande estocade. Son second, sérieusement armé et de trapío impecable ne se rendit jamais et montra dés sa sortie qu'il vendrait cher la moindre de ses embestidas. Un toro très exigent, comme l'on dit aujourd'hui, mais peu reconnaissant, face auquel nombreux auraient été ceux qui auraient préféré renoncer. Ce ne fut pas le cas de Fandiño, qui, oreille du premier en poche, imposa sa domination de bout en bout à base de courage, de fermeté et d'ambition, sans jamais accélérer son geste, ce qui en dit long sur son degré de maturité et sa capacité de réflexion qui lui permettent de résoudre calmement les problèmes les plus compliqués. Malgré les derrotes que lui tra à diverses reprises son imposant adversaire, il parvint à construire une faena émouvante et limpide, conclue à nouveau d'un somptueux coup d'épée. L'oreille tomba de manière tout à fait légitime, et elle aura sans doute plus de poids que beaucoup de celles coupées durant cette saison. Antonio Ferrera a touché le plus mauvais lot, un premier basto et brusque face auquel il essaya de lier des séries improbables en dépit des embestidas décomposées de son adversaire, et un second compliqué et doté d'un sentido évident duquel il obtint à force de patience et d'aguante une bonne série de naturelles à la fin. Il fut ovationné pour ses banderilles face à ce dernier.
Thomas Dufau toucha le lot le plus propice, et s'il ne profita pas tout à fait du bon troisième - le meilleur du lot car le plus complet - il se rattrapa face au dernier qui, moins brillant mais noble, lui permit de couper une oreille après un grand coup d'épée.
André Viard. Voir galerie Roland Costedoat.

RISCLE : ROBERTO BLANCO A HOMBROS, VUELTA POUR UN LARTET

La novillada de Coquilla de Sánchez Arjona n'a pas donné le jeu espéré et a été sauvée par un sobrero du Lartet - ligne Marquis de Domecq - lidié en dernière position et de grande qualité. Il fut justement primé d'une vuelta qui récompense le travail de la famille Bonnet. Triomphateur numérique après avoir coupé une oreille de chacun de ses adversaires, Roberto Blanco, venu en remplacement, a laissé une bonne impression. Technique mais froid, Emilio Huerta fut meilleur face à son second dont il coupa l'oreille, tandis que Juan Leal, face au lot le plus compliqué, justifia la bonne réputation qui le précède et coupa également une oreille.

PARENTIS : TRIOMPHE DE VALDELLAN, OREILLE POUR IMANOL SÁNCHEZ

La novillada de Valdellan, dans le droit fil de la corrida lidiée à Zahagun en juin, a pleinement rempli les attentes des aficionados. Bien présentée, brave au cheval puis toréable à condition d'oser ensuite, elle a confirmé le statut de plaza torista de Parentis et permis une nouvelle fois, grâce à la cuadra Bonijol, la mise en valeur du tercio de piques. Le quatrième prit cinq piques de Juan Aguado qui a justement remporté le prix en lice et le troisième a été primé d'une vuelta tandis que le mayoral était invité à saluer à la fin. 4/5ème d’arène. face à pareille opposition, les trois toreros, soit par manque de métier, soit par manque d'ambition, ont paru quelque peu timides. Imanol Sanchez salut et oreille, Cayetano Ortiz vuelta et salut, Antonio Puerta silence et silence.

FERIA DE BÉZIERS

Samedi 11 août toros de Garcigrande pour David Mora, Alejandro Talavante et Thomas Cerqueira qui prendra l’alternative. Dimanche 12 toros de Daniel Ruiz pour Enrique Ponce, El Juli et Daniel Luque. Lundi 13 deux toros de Bohórquez pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre toros de Robert Margé pour Juan José Padilla et Iván Fandiño. Mardi 14 toros de Fuente Ymbro pour Juan Bautista, David Mora et Thomas Dufau. Mercredi 15 au matin novillos de Los Galos pour Cayetano Ortiz, Luis Miguel Castrillón et Dorian Dejean. L'après-midi toros de Miura pour Rafaelillo, Javier Castaño et Mehdi Savalli. Renseignements et réservations au 04 67 76 13 45 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 15h à 19h (ouverture exceptionnelle le samedi 4 août de 9h à 13h) ou sur www.arenes-de-beziers.com.




OPUS 40 EN KIOSQUES

L'opus 40 de Terres Taurines sera en kiosques sous peu sous le titre :
Éloge de la solitude. À l’opposé de la complaisance chaleureuse de ceux qui vivent en troupeau, il faut, écrivait Nietzsche, rechercher la solitude des cimes. Cette solitude des cimes, c’est dans les profondeurs de la marisma que Paco Ojeda la chercha, et qu’il la cultive encore, trente ans après l’été 1982 au cours duquel il repoussa les limites du toreo de Belmonte. C’est là que nous l’avons rencontré. Au sommaire également, Juan Leal "À parité égale", Gabin "La caravanne passe", "Éclaircie à Hernandinos", Ivan Fandiño "Le temps retrouvé" , et la suite de la saga Cuadri : Les origines de la légende, Pepe Limeño, quand le monde était monde, Puerta Camino, consécration....

SAINT-SEVER, NOVILLADA DE LA SAINT-JEAN

Le 19 aout 2012 à 18 heures, novillos de Montecillo pour Juan Leal, Roberto Blanco et Gonzalo Caballero.

TEMPORADA DE SOUSTONS

Jeudi 2 août à 21h30 : Corrida Portugaise, 5 novillos de Jalabert pour Palha - Joanna Andrade et Gines Cartagena. Dimanche 5 août à 18h : 6 novillos de Pédres pour Cayetano Ortiz, Sergio Flores et Emilio Huertas.

À ROQUEFORT LE 15 AOÛT


Haut-lieu du torismo, Roquefort propose le 15 août des novillos de San Roman pour
Emilio Huertas, Javier Jimenez et Rafael Cerro. Le matin, deux erales de Camino de Santago et deux de l'Astarac pour Juanito et Carlos Aranda.

FERIA DU NOVILLO D'HAGETMAU


Dimanche 5 août novillos d'Alcurrucen pour Conchi Rios, Fernando Adrian et Juan ; lundi 6 août novillos de Moreno de Silva pour Javier Jimenez, Gomez del Pilar et Adrian de Torres.

VIC : CORRIDA CONCOURS FRANÇAISE

Vendredi 10 août à 21 heures 30, les toros de Yonnet, Fernay, Gallon, Blohorn, Jalabert et Darré seront combattus par Sánchez Vara, Arturo Saldivar et Tomasito.


TEMPORADA BAYONNAISE

Les cartels de la temporada bayonnaise sont les suivants : Samedi 28 juillet corrida de rejones à 18 h 30 : toros de Los Espartales pour Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Leonardo Hernandez. Samedi 4 août novillada sans picadors le matin et à 18 h toros de Fuente Ymbro pour Antonio Ferrera, Ivan Fandiño et Thomas Dufau. Dimanche 5 août novillada sans picadors à 11h et corrida à 18h : toros de Alcurrucen pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Daniel Luque. Samedi 1er septembre au matin finale des novillada sans picadors, erales de Alma Serena ; à 17h 30 toros de Cebada Gago pour Javier Castaño, Julien Lescarret qui fera ses adieux et Arturo Saldivar. Dimanche 2 septembre à 11h novillos de Camino de Santiago pour Cayetano Ortiz, Juan Leal et Brandon Campos ; à 17 h 30 toros de Joselito pour El Juli, Miguel Angel Perera et Sergio Flores qui prendra l'alternative. .

CORRIDA À VILLENEUVE

Le mardi 7 août à 19h, le Cercle Taurin de Villeneuve organise une corrida dans le cadre des fêtes patronales : toros de Santa Ana (origine Marquis de Domecq) pour Javier Conde, Julien Lescarret et Thomas Dufau.

CARTELS DE PARENTIS

Samedi 4 août novillos de Valdellan pour Imanol Sánchez, Cayetano Ortiz et Antonio Puerta. Dimanche 5 au matin novillos de Raso de Portillo pour Carlos Durán et Fabio Castañeda. Dimanche après-midi, novilos de Flor de Jara pour Javier Jiménez, Mario Alcalde et Rafael Cerro.

TEMPORADA DACQUOISE

Feria d'Août. Samedi 11. Ponce, Juli et Luque, toros de Jandilla. Dimanche 12. toros d'Escolar pour Robleño, Javier Castaño et Alberto Aguilar. Lundi 13. Toros de Alcurrucén pour Juan Bautista, Cid et Thomas Dufau. Mardi 14. Toros de Zalduendo pour Morante, Manzanares et Talavante. Mercredi 15 au matin toros de Murube pour Mendoza, Leonardo et Moura. L'après-midi toros de Baltasar Iban pour Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Álamo. Pour Toros y Salsa : samedi 8 septembre toros de Fuente Ymbro pour Cid, Fandiño et David Mora. Dimanche 9 toros de Garcigrande pour Curro Díaz, Juli et Manzanares.


UNION TAURINE BITERROISE

L'Union Taurine biterroise invite les aficionados à suivre ses activités sur son site.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 

























imprimez cette page