Mardi 23 août 2011

L'Edito

 

LE CALVAIRE DE LA QUINTA
Pour la ganaderia de La Quinta un cycle semble sur le point de s'achever, pour déboucher sur une période pleine d'incertitude et une véritable crise d'identité qui n'est pas sans rappeler celle qui provoqua la marginalisation des buendias de la grande époque.
Voir édito.

Actualité

BILBAO : FUENTE YMBRO SANS BRIO

Bien présentée et Intéressante corrida de Fuente Ymbro, trois cinqueños, et deux près de l'être. Les deux premiers et le sixième d'un trapio superbe. Corrida con casta et exigeante, sans être brave. Mal lidiés au cheval. Comme hier avec les Miuras la Plaza a reçu à peine plus d'un tiers de Plaza sans atteindre la demie Plaza.
Urdiales, en substitution de Fandiño, a toréé avec sérieux et détermination. Son premier mobile de salida et distrait donne des signes de se coller du coté gauche dès le capote. Il se défend, la tête levée à la première rencontre avec le cheval. Quite de Urdiales par chicuelinas dans un style très personnel et du coté droit. A la deuxième rencontre le toro s'emploie avec plus de classe et est bien piqué avec mesure. Quite par Veroniques de Jimenez toutes sur le piton droit. Brindis al publico. Engagée à droite la faena a eu la qualité de la douceur du toque au moment opportun. Urdiales profite des bonnes embestidas du toro. La cinquième série est un essai à gauche qui manque mal se terminer par un accrochage violent. Retour à droite pour une bonne série puis une à menos. Pinchazo en la cruz y estoconazo (certains ayant une perspective différente au ruedo ont critiqué l'épée ). Vuelta méritée. Son deuxième n'a pas les mêmes qualités et exige de Urdiales un engagement personnel. Distance, aguante et avantage au toro qui fini par rajarse en querencia. Media espada delantera.
César Jimenez n'a pas été à la hauteur des circonstances. Il venait blessé. A son premier, Tejela en quite lui montre que le toro est suave et noble. Brindis al Publico. Dans la première moitié de faena Jimenez passe à coté sur les deux cornes. Puis il arrive à lier à droite deux séries en restant dans le sitio, sans faire le pas en retrait à la sortie des passes et une serie a menos. Bajonazo. A son second Jimenez n'a pas solutionné les caractéristiques du bicho. En baissant la main le toro trébuche et s'il la garde à mi hauteur le toro se défend. Pinchazo, puis pinchazo profond caido et descabello.
Quant à Tejela son premier va bien au capote. Incompréhensiblement il est piqué excessivement à la première rencontre. Brindis au public. Faena sans jamais déceler les codes du bicho. Entière tendida cruzada, descabello. Sensation de toro perdu. Le dernier de la tarde est un Castaño précieux, splendide. Quelques signes de faiblesse. Toro pousse au cheval mais est mal piqué. Quite por delantales de Urdiales. Tejela donne quelques passes basses et suaves isolées, l'ensemble désordonné et quelques apuros lorsque le toro reste court ou se défend de la tête . ½ atravesada caida. Descabello. Probablement une opportunité perdue dans des circonstances compliquées. Corrida de Toros de Fuente Ymbro qui exige et qui fera que les figuras n'en voudront pas . Bonne brega en Banderillas de Victor Hugo et de Ruano.
René-Philippe Arneodau.

BILBAO : MIURA EN OUVERTURE

La corrida d'ouverture de la feria de Bilbao à pied a été comme le temps. Triste. Triste parce que le lot de Miura, présenté en type, sans excès de poids, a été faible (deux toros changés par mouchoir vert les deux et six) de charge courte ou violente ou de peu de charge. Du Miura me direz vous, oui mais en dessous de la moyenne. Ni les Miuras terribles, ni les bons. Il a plu par intermittence.
Padilla, plus mince, presque flaco, a été égal à lui-même. Volontaire, à la recherche du spectacle et des effets. Il banderilla ses deux bichos. Son premier Miura incertain et dangereux sera essayé sur les deux cornes sans succès pour finir par macheteo por la cara. Epée delantera caida. Son second est plus lourd du train arrière avec une petite tête. Au capote le toro est plutôt court. Il convient de ressortir la seconde paire de Banderilles de Padilla, exposée, dans les cornes dans un dentro por fuera. A la muleta le toro attaque avec force. A gauche Padilla le passe avec l'aide de l'ayuda . A droite le toro est avisado et violent. ¾ d'épée en place d'effet rapide. Aplausos et salut.
Rafaelillo combat un sobrero de la Campana serio et grandon. Larga de rodillas et veronicas a gusto. José Mora bien aux banderilles. La faena est marquée par la faiblesse du bicho. Rafaelillo tente sur les deux cornes mais le toro est court et se défend. Deux pinchazos et une entière contraria. Son second est un toraco. Rafaelillo n'est pas a gusto au capote. Première série de muleta bien, en ligne avec changement de main. Ensuite le Miura s'avère violent et bronco sur les deux cornes. Voltereta et varetazo à la cuisse droite. Gros effort de Rafaelillo. Vaillant et malin en étant obligé de tromper le bicho pour sortir quelque chose. Pinchazo dans la croix et entière a ley contraria. Descabello et aplausos.
Velasco était à Bilbao en remplacement de Marin, sans qu'on s'explique ce qui lui a valu telle substitution. A son premier Miura faible, incertain se défendant sur place, Velasco est désordonné au capote. Bien Domingo Navarro aux banderilles. Faena sans issue après voltereta. Un pinchazo profond et descabello. Son second est un sobrero du Marques de Domecq bajo, montado. Bonne et longue série de véroniques. Velasco se montre volontaire comme à son premier mais le Marques est tardo et calamochea. Entière desprendida.
René-Philipe Arneodau.

FERIA DE CARCASSONNE

Spectacle équestre aux arènes de l'espace Jean-Cau le vendredi soir 26 août. Samedi 27 août à 11 h, novillada sans picador de Granier avec, au cartel, l'Audois Dorian Déjean, plus trois autres toreros à désigner. Le soir, à 17 h, novillada piquée, avec un lot de six novillos français de Los Gallos, Gallon, Jalabert, Piedras Rojas, Pagès-Mailhan et Darré, pour Mathieu Guillon, Cayetano Ortiz et Juan Leal. Dimanche matin, à 11 h, novillada sans chevaux, avec les deux meilleurs novilleros de la veille, qui se disputeront le trophée Jean-Cau. Les erales seront de Bonnet. À 17 h, toros de Torrestrella pour Antonio Barrera, David Mora et Médhi Savalli.


TEMPORADA DE BAYONNE

La temporada bayonnaise se poursuit le samedi 3 septembre à 17h30, des toros de Jandilla pour le mano a mano Sébastien Castella / Miguel Angel Perera. Dimanche 4 à 11h, novillos de López Giibaja pour Thomas Cerqueira, Mathieu Guillon et Fernando Adrián. À 17h30, toros de Daniel Ruiz pour EL Juli, José María Manzanares et Alejandro Talavante. Voir programation complète.

VOYAGE À BARCELONE

Le Club Taurin Juan Bautista et le Club Taurin Paul Ricard d'Arles organisent un voyage à Barcelone le 28 août 2011. Le cartel est : Juan Bautista , Salvador Vega, Miguel Tendero et toros de El Sierro. Le départ, dimanche 28 août à 6h du matin de l' avenue Général leclerc. Retour, aprés la corrida. Prix du voyage en car et place de corrida 100€00. inscription au Club Taurin Paul Ricard d'Arles, Téléphone 06.80.23.60.08.

JUNTA DES PEÑAS ATURINES

La Junta de Peñas aturines organise une novillada sans picador le samedi 27 août à 18h30 aux arènes d’Aire sur l’Adour. Au cartel, 5 erales de Jean Louis Darré pour Juan Cortes (Cadiz), Tomas Campos (Badajoz), Dorian Dejean (Béziers). À l’issue de la novillada repas champêtre aux allées de l’Adour « Toro à la broche ».

MIMIZAN EN LIGNE

Les arènes de Mimizan où sera organisée cet été la première corrida de toros de leur histoire, disposent désormais d'un blog pour communiquer autour de leur évènement : Voir.

FERIA DU RIZ À ARLES

Les cartels de la feria du Riz à Arles sont les suivants : vendredi 9 septembre à 17 heures 30, novillos de Margé pour López Simón, Javier Jimenez et Juan Leal. À 21 heures 30, novillada non piquée, erales de Tardieu. Samedi 10 septembre à 17 heures 30 : Corrida Goyesque, toros de Daniel Ruiz pour Morante, El Juli et Juan Bautista. Dimanche 11 septembre à 11 heures, corrida de rejoneo : toros de Martelilla pour Joao Moura hijo, Manolo Manzanares et Noelia Mota. À 17 heures, corrida concours : toros du Conde de la Corte, Cebada Gago, Conde de Mayalde, Dolores Aguirre, Hubert Yonnet et Tardieu pour Rafaelillo, Julien Lescarret et David Mora. Renseignements au 0 891 70 03 70 et www.arenes-arles.com.

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
id

















imprimez cette page