bayonne
riz arles
dax
 
 
Dimanche 15 août 2010

L'Edito

 

VALEUR ALTERNATIVE

La spectacle offert à Dax par la grande corrida de Victorino au lendemain de la faillite des figuras dans cette même arène ouvre pour les ferias d'Aquitaine une pespective nouvelle : après des années de m"oins bien", Victorino, du moins dans ce volume de toro moyen, a retrouvé son meilleur niveau. Et après les années de purgatoire qui accompagnèrent son relatif déclin, il n'est pas déplacé d'imaginer qu'il regagnera bientôt toute sa place.

Voir édito.
urdiales

Actualité

BÉZIERS : JUAN BAUTISTA ET SAVALLI A HOMBROS

La sérieuse et racée corrida de Margé est sortie sans défaut majeur, mais aussi assez loin de la qualité exceptionnelle des six exemplaires du même élevage lidiés ce printemps à Palavas. Le bon, mais pas exceptionnel, quatrième a surtout eut pour mérite de croiser un Jean Baptiste au mieux de sa forme, qui a su le mettre en valeur et lui couper les deux oreilles tout en le faisant honorer d'une vuelta posthume. La lidia des trois premiers a été perturbée par le vent, mais aucun n'avait cette étincelle qui fait les grands toros, Tejela escamota le lourd cinquième, seuls les quatrième et dernier rappelèrent générosité de leurs frères de Palavas. Juan Bautista: salut et deux oreilles. Tejela: silence et bronca. Savalli: silence après deux avis et deux oreilles. Juan Bautista et Savalli sont sortis en triomphe par la grande porte.
Une fois ses appuis assurés le premier poussa de toute la force de son arrière train, ce qui révéla un esprit agressif de bon aloi. Hélas ce dernier se trouva immédiatement tempéré par un fâcheux instinct de conservation, qui lui fit chercher l'abri des planches, où il se montra calculateur et avare de sa personne. Dans ce terrain exposé et ingrat, main basse et avancée, Juan Bautista, sut ne rien désavouer de ses bons fondamentaux. Au terme d'une faena adaptée, il aurait pu couper une oreille, si la quasi entière, laissée au premier voyage, n'avait pas tardé à faire effet. Salut. Le combat du quatrième face au cheval manqua d'explosivité. De la même manière, tête à mi hauteur, il répondit à toutes les sollicitations sans jamais s'employer à fond. En veillant à ne pas lui demander ce qu'il ne pouvait offrir, Juan Bautista obtint de lui une faena rythmée et plaisante, conclue d'un vigoureux volapié. Deux oreilles et vuelta, qui ne s'imposait pas, à la dépouille.
Le second joua de la tête dans le caparaçon, défaut qu'il ne reproduit pas dans la muleta, qu'il poursuivit sans coup de tête parasite. Cela étant, il ne concéda pas un centimètre de charge qui ne lui fut arraché. Après trois séries appliquées, Tejela opta pour s 'en défaire d'une entière d'effet rapide. Le lourd cinquième sortit seul de trois rencontres avec le picador et arriva entier au troisième tiers. Il confirma son manque de fond en s'éteignant vite. Après une timide tentative de dialogue, Tejela s'en débarrassa de pinchazo et entière. Bronca.
Mehdi Savalli prit le risque d'accueillir chacun de ses adversaires à puerta gayola, puis de conserver son public au chaud par de flamboyants tercios de banderilles. Le troisième s'employa avec classe au cheval, mais , comme ses frères, ne céda pas un pouce de charge qui ne lui fut imposée. Savalli tenta de donner du rythme à sa faena, mais le vent vint à bout de ses velléités. Entière. Descabello. Silence après deux avis. Le dernier se laissa châtier sans fuir ni se grandir. Tête à mi-hauteur, il obéit volontiers dans la muleta. Savali lui servit une faena, principalement droitière, ornées de circulaires enchainées au pecho, attributs indispensables à tout succès populaire. Deux oreilles, après un pinchazo et une entière. Bonne entrée. ¾ d'arène. Vent gênant. Lors de la vuelta finale Margé, père et fils, rejoignirent Mehdi pour répondre à la sollicitation du public.
Frédéric Pascal. Voir galerie Bruno Modica.

BÉZIERS : ANTONIO SANTANA VAINQUEUR

Erales de Margé âpres et « con genio » sauf le second. Grâce à son métier Fernando Adrian (Fondation Juli) s'est sorti sans dommages du piège que presentait l'incommode premier. Oreille. Face au placide et obéissant second Dorian fut prolixe et, par moments, artiste. Une mise à mort laborieuse le priva de trophée. Vuelta. Par manque de fond le troisième chercha les planches où il s'avera difficile à canaliser. A base de courage Roman (de Valencia) parvint à s'imposer. Malheureux aux aciers, il ne put que saluer. La technique, déjà très élaborée d'Antonio Santana, (Malaga) fait de lui un client sérieux. Par touches progressives il mit dans sa muleta le crocheteur et brutal dernier. Oreille après pinchazo et entière.
Frédéric Pascal. Voir galerie Bruno Modica.

DAX : GRANDE CORRIDA DE VICTORINO, URDIALES A HOMBROS

Toros de Victorino, bien présentés sans excés de poids ni d'armure, plus léger le modeste quatrième annoncé à 480 kilos (!). Mis à part le premier qui se réserva mais mit la tête chaque fois qu'on le lui demanda, tous ont fait preuve de caste et de cette noblesse incommode si caractéristique de la ganaderia, avec mention aux deux du lot d'Alberto Aguilar, moins pressants, tandis que les deux de Urdiales étaient plus exigeants. Le quatrième fut celui qui possédait le plus de classe pour le torero, mais il fut beaucoup trop durement piqué, ce qui l'empêcha de s'exprimer comme il l'aurait sans doute fait en recevant une meillleure lidia.
José Luis Moreno est un bon torero mais le public ne le voit pas toujours. On lui reprocha de ne pas avoir suffisamment tenté de "pousser" son premier adversaire vers l'avant, puis d'avoir trop fait piquer son second, ce qui enleva tout intérêt à sa faena qui comporta pourtant de très bon moments.
Diego Urdiales a hier réalisé une très bonne opération en ce sens qu'il a fait prendre conscience au public d'Aquitaine de la qualité de son toreo. Parions qu'à partir de ce jour il va devenir un habitué de nos arènes. Ces deux faenas furent les meilleures du jour, les plus puissantes et les plus justes. Il coupa l'oreille de chacun de ses adversaires, mais en tuant mieux aurait coupé les deux de son second.
Dans la lignée de ses dernières prestations, Alberto Aguilar a joué sur le registre de l'enthousiasme pour recueillir l'adhésion du public, ce qu'il est magnifiquement parvenu à faire. Face à deux toros très mobiles, il enchaîna tambour battant des séquences rapides, mais une fois de plus ses carences à l'épée le privèrent d'un triomphe retentissant. Il coupa l'oreille de son prmier, et en perdit une autre face au dernier, et avec la sortie a hombros qu'emprunta seul Diego Urdiales. No hay billetes, public aux anges.
André Viard. Voir galerie.

DAX : EXCELLENTE NOVILLADA DU PILAR, DEL ALAMO ET TOMASITO A HOMBROS

Même si les deux toreros de ce mano a mano peturbé par la rude voltereta subie par Tomasito face à son premier est élogieux, force est de constater que les quatre oreilles coupées à l'unité par les deux toreros à cette formidable novillada de Moises Fraile sont un bien maigre butin au regard des possibilités offertes par les novillos. Tomasito eut le mérite de revenir en piste après s'être fait réduire la luxation de l'épaule infligée dés son entrée en piste, puis d'offrir de belles séquences, surtout face au cinquième. Juan del Alamo alterna, comme souvent, le bon et le moins bon, réussissant à mettre dans sa muleta le trés encasté cinquième face auquel il réalisa le meilleur de sa matinée. Les deux toreros sont sortis a hombros avec le mayoral.
André Viard. Voir galerie.

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

L’Association Art et Tradition de SAINT SEVER propose pour la novillada du 22 août des novillos du  « Camino de Santiago » pour Patrick OLIVER, Thomas DUFAU et Mathieu GUILLON.


NOVILLADA DE MAUBOURGUET

Maubourguet Toros qui organise le 22 août une journée taurine, avec en point d'orgue une novillada sans picadors, a mis en ligne un site à l'intention des aficionautes. On peut le visiter.

FERIA DE RION

Pour la feria de novilladas sans chevaux de Rion qui aura lieu les 21 et 22 août, les novillos de Valdefresno seront combattus le premier jour par Juan Leal, Miguel Angel Leon et un triomphateur de Dax ou Bayonne, le second par Fernando Adrian, Roman et Roberto Blanco. Réservations : 05 58 57 04 44.

VEEDOR DE L'AFICION À BAYONNE

Hier ont été débarqués les toros de la feria de Bayonne dans les corrales flambant neuf construit à cet effet dans un soucis du bien-être animal qui honore la municipalité. Le veedor de l'aficion, entre autres confrères, était bien sûr présent pour voir descendre du camion, dans l'ordre, les toros de Nuñez del Cuvillo, ceux d'Alcurrucén, de Fuente Ymbro et de Miura. Les trois premières sont fort bien présentées et homogènes, quant à la quatrième arbore le type qui n'appartient qu'à elle. Voir galerie. Voir les toros des corridas concours françaises de Arles pour la Feria du Riz et Vic début août. Voir toutes les galeries.

SAINT-PERDON À MONT DE MARSAN

Pour le 29 août prochain à 17 heures 30 dans les arènes de Mont de Marsan : novillos de Baltasar Iban pour Juan del Alamo, Mathieu Guillon et Sergio Flores.

NOVILLADA DE COLLIOURE

Pour la novillada des fêtes de la Saint Vincent, qui reprend cette année sa date du 16 aôut et au cours de laquelle sera mis en jeu le sixième trophée de l’anchois, ont été programmés des novillos de Piedras Rojas (Patrick Laugier) pour Tomasito, Mathieu Guillon et José Arévalo. Cavalerie Bonijol. Renseignements : office de tourisme de Collioure au 04 68 82 15 47. Tarifs : barreras 30 euros et générales 20 euros.

FERIA DE CARCASSONNE

Le détail de la prochaine feria de Carcassonne a été dévoilé par l'Union des Aficionados du Carcassonnais (UDAC). Au programme, une corrida de toros, deux sans chevaux et un spectacle d'initiation. Le cartel de la corrida est le suivant : toros de Torrestrella pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Mehdi Savalli. Tout les détails de la feria sont en ligne sur le site de l'UDAC.

FERIA DE BÉZIERS

Jeudi 12 août toros de Nuñez del Cuvillo pour Enrique Ponce, Morante de la Puebla et Sébastien Castella. Vendredi 13 toros de Garcigrande pour El Juli, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Samedi 14 toros de Robert Margé pour Juan Bautista, Matias Tejela et Mehdi Savalli. Dimanche 15 toros de Miura pour Juan José Padilla, Antonio Barrera et Julien Lescaret. Le matin, novillos de Pages-Mailhan pour Tomasito, Patrick Oliver et Thomas Dufau.

riz arles
ARLES : FERIA DU RIZ

Jeudi 9 septembre à 21h30 classe pratique et novillada sans picadors organisée avec l’école taurine d’Arles (entrée gratuite). Vendredi 10 à 17h30 toros de La Quinta pour Sergio Aguilar, Alberto Aguilar et un 3ème torero à désigne. Samedi 11 à 17 h corrida goyesque : toros de Daniel Ruiz pour El Juli, Juan Bautista et José Mari Manzanares, plus un novillo de Bohorquez pour le rejoneador Manuel Manzanares. À 22h spectacle organisé par l’office de tourisme (entrée gratuite). Dimanche 12 à 11h novillos de Palla pour Tomasito, Diego Silveti et Alejandro Enriquez. À 17h corrida concours "Toros de France" : toros de Tardieu frères, Gallon, Christophe Yonnet, l'Astarac, Margé et Piedras Rojas pour Juan José Padilla, Israël Telles et Mehdi Savalli. Ouverture des abonnements Jeudi 24 juin, vente des places individuelles à partir de lundi 19 juillet au 0 891 70 03 70.

TIERRAS TAURINAS

De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

GENEALOGIES EN LIGNE

ésireux de voyager dans les arcanes de la caste, une visite sur l'excellent site Toro-Genèse est conseillée..


fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines
terres taurines
terres taurines))


terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines
terres taurines buendia




imprimez cette page