bayonne
riz arles
dax
 
 
Lundi 9 août 2010

L'Edito

 

LE DERNIER CORREFOC ?

Depuis que les fêtes existent, le midi la jeunesse millassoise court dans les rues devant les toros de l'abrivado, et le soir elle court sous le feu à l'occasion du correfoc. Celui de l'édition 2010 était peut-être le dernier.

Voir édito.
palha

Actualité

BAYONNE : OREILLE POUR RAFAELILLO

Toros de Miura, bien présentés et compliqués en général, un peu plus abordables ceux de Valverde et beaucoup moins ceux de Rafelillo. Rafelillo salut et oreille, Javier Valverde salut aux deux, Alberto Aguilar salut aux deux.
Rafaelillo a réalisé le plus méritoire de la tarde et le plus important face à deux miuras compliqués qu'il parvint à mettre dans sa muleta poderosa à base de courage et de métier. Valverde a réalisé le meilleur de sa prestation face à son second et Alberto Aguilar a fait preuve de son entrega habituelle, ainsi que de ses tout aussi habituelles carences à l'épée. Voir galerie Roland Costedoat. Voir galeries du week-end.

PARENTIS : OREILLE POUR JUAN ORTIZ

La fête autour des arènes mais pas vraiment sur le sable pour les trois jeunots présents au paseo de ce dimanche. Un lot de six fauves très bien présentés de Moreno Silva qui ont donné beaucoup de fil à retordre aux piétons. Pas de réelle bravoure lors des trois rencontres imposées (pourquoi insister ?) hormis le second qui prendra une seconde pique en véritable brave et le cinquième qui ira flanquer ‡ bas le cheval de la cuadra Bonijol. Du danger réel lors de "fusées"ª impressionnantes sur les cuadrillas et notamment Felipe Gonzalez ! Le résultat reste minimum avec une seule oreille accordée par le Président Desclaux à Juan Ortiz après une faena hautement méritoire servie à son second et bel adversaire.
Nuno CASQUINHA (blanc et argent, silence et silence) auteur d'une première faena qui ira a menos malgré le brindis au ganadero. Brega de Rafael Canada excellente et lame au troisième essai. Encore volontaire face à son second et la faena, sans brindis, débutera de bonne façon et comportera quelques séries méritoires et gauchères, la droite restant moins évidente. Lame au second essai et silence curieux malgré le bon vouloir du garçon.
Juan ORTIZ (marine et or, vuelta et oreille), vuelta qui pouvait se transformer en petite oreille ne serait-ce que pour la lame en se jetant. Brindis au public et début sincère, comme ils l'ont tous été, face au cornu refusant de mettre la tête. Larga et capoteo généreux à son second, fort bien banderillé par Venturita, et, sans brindis, la faena sera à la merci des cornes. Séries de naturelles extra en fin de parcours.
Daniel PALENCIA (grenat et or, silence après avis et silence) paraîtra un peu inexpérimenté face à ses forts opposants. Chez lui, aussi, une bonne volontÈ évidente mais peu de réussite à l'épée. Sa seconde faena débutée face au seul toro se laissant approcher sur la droite montera d'intensité jusqu'à faire jouer la musique qu'il fera lui même taire !
Le prix au meilleur picador (Prix JP.Falbaron) sera justement attribué à Carlos REBOSA piquant le second toro de Juan Ortiz). Il faisait beau, chaud et les arènes étaient gaillardement remplies.
Pierre Charrain. Voir Galerie Amandine Segot.

MILLAS : UN RABO POUR JOSÉ ARÉVALO, VUELTA POUR CAMINO DE SANTIAGO

Le ganado français a encore marqué des points avec cette novillada de Camino Santiago dont les six exemplaires ont tous montré de la classe. Les premier, second et quatrième ont hélas manqué de moteur pour s'exprimer totalement. Le cinquième s'éteignit un peu en fin de parcours. Le troisième fut le plus complet pour le ganadero et le dernier supérieur à la muleta. Sauf le premier tous ont été applaudis à l'arastre. Le dernier à été honoré de la vuelta posthume. Patrick Oliver, silence aux deux. Mathieu Gillonc; oreille et salut. José Arevalo oreille et deux oreilles et la queue.
Le faible premier poussa par à coup avec style sous la pique. Par manque de force il resta cout à la muleta. Oliver l'aida en lui donnant de la distance et réussit de belles séquences templées. Il finit spectaculairement par des circulaires parfaitement maitrisées et des enchainements sur place mais une épée tombée lui coûta l'oreille. Silence. A peine piqué, le quatrième ne montra sa bravoure que dans la lidia à pied. Il suivit les leurres tête basse en se propulsant violemment, et parfois de manière désordonnée, vers la sortie de passe de toute la force de son arrière train. En fin de parcours il rompit le combat et chercha l'appui des planches. Sur la corne gauche, la meilleure, Oliver livra d'excellentes séries avant de devoir composer avec la finale
décadente de son adversaire. Entière tombée. Silence.
Le mobile second fut brave au cheval et afficha dans les leurres une volonté d'en découdre de tous les instants. Il répondit à tous les toques mais par manque de moteur ne sortit jamais du passe sur l'inertie et se révéla collant. Guillon sut profiter de ses attaques franches et rusa avec sa course réduite. Il bascula valeureusement sur la corne pour enfoncer une entière mortelle. Oreille. Le cinquième montra classe et engagement au cheval. Au troisième tiers il donna des charges claires et de bonne amplitude. Habille et inspiré Guillon composa une faena copieuse, alternant les séquences profondes et les plages moins appuyées. Salut après mise à mort en deux voyages.
Le troisième s'employa avec force et grande classe, poussant droit perpendiculairement au peto, tête basse, ce qui laissa espérer le meilleur comportement dans la muleta. Il confirma entre les mains de Arevalo qui lui servit un toreo sain et efficace non dénué d'inventivité mais plus physique qu'artistique. Entière tendida. Oreille. Le dernier permit à l'aprés midi de finir en apothéose. Il poussa de toute la force de son arrière train, reins engagés, tête basse. Il attaqua la muleta dans la même attitude, donnant des charges vibrantes et de grande classe. Jusqu'au bout il se battit avec générosité, puissance et franchise. Par sa générosité personnelle et son engagement sans faille Arevalo sut hisser sa prestation à hauteur de l'évènement; à la grande satisfaction du public qui pétitionna bruyamment pour
la queue. Le président céda à la volonté populaire, tout en n'oubliant pas de récompenser légitimement le novillo d'une vuelta posthume. Lors de son tour de piste le novillero invita le ganadero à se joindre à lui. Les trois novilleros (même Patrick Oliver !) alternèrent avec brio aux banderilles. Chaleur sèche de type catalan, trois quart d'arène, sortie sur les épaules de José Arevalo.
Frédéric Pascal. Voir galerie André Viard.

SOUSTONS : ESCRIBANO ET DUFAU A HOMBROS, VUELTA POUR BANUELOS

Novillos de Antonio Bañuelos, bons en général, avec vuelta au dernier. Gómez del Pilar silence et silence, Christian Escribano oreille et oreille, Thomas Dufau, silence et deux oreilles.

BOLSIN DE CÉRET

Le 2ème BOLSIN TAURIN NIMENO 2 aura lieu à Céret le vendredi 13 aout 2010 à 21 Heures. Au programme : 4 vaches de Francine Yonnet + un becerro pour le triomphateur. Au cartel : SOFIANE - MORALES BALTI - CLEMENTITO - JORDI
organisation club tautin cérétan ci-joint l' adresse du site du club.

NOVILLADA DE MAUBOURGUET

Maubourguet Toros qui organise le 22 août une journée taurine, avec en point d'orgue une novillada sans picadors, a mis en ligne un site à l'intention des aficionautes. On peut le visiter.

FÊTES DE SOUSTONS

Le 5 août à 21 heures 30 corrida portugaise. 5 toros de Roland Durand pour Raul Martin Burgos, A. de Almeida. Dimanche 8 à 18 heures, novillos de Antonio Bañuelos pour Paco Chavez, Cristian Escribano et Thomas Dufau.

FERIA DE RION

Pour la feria de novilladas sans chevaux de Rion qui aura lieu les 21 et 22 août, les novillos de Valdefresno seront combattus le premier jour par Juan Leal, Miguel Angel Leon et un triomphateur de Dax ou Bayonne, le second par Fernando Adrian, Roman et Roberto Blanco. Réservations : 05 58 57 04 44.

VEEDOR DE L'AFICION À BAYONNE

Hier ont été débarqués les toros de la feria de Bayonne dans les corrales flambant neuf construit à cet effet dans un soucis du bien-être animal qui honore la municipalité. Le veedor de l'aficion, entre autres confrères, était bien sûr présent pour voir descendre du camion, dans l'ordre, les toros de Nuñez del Cuvillo, ceux d'Alcurrucén, de Fuente Ymbro et de Miura. Les trois premières sont fort bien présentées et homogènes, quant à la quatrième arbore le type qui n'appartient qu'à elle. Voir galerie. Voir les toros des corridas concours françaises de Arles pour la Feria du Riz et Vic début août. Voir toutes les galeries.

SAINT-PERDON À MONT DE MARSAN

Pour le 29 août prochain à 17 heures 30 dans les arènes de Mont de Marsan : novillos de Baltasar Iban pour Juan del Alamo, Mathieu Guillon et Sergio Flores.

CORRIDA CONCOURS FRANCAISE À VIC

Vendredi 6 août à 19 heures le Club Taurin Vicois propose une corrida concours d'élevages français, toréée par trois matadors français et mis en valeur par une cuadra française. Au cartel : toros de  Hubert Yonnet, Tardieu frères, Marc et Luc Jalabert, L'Astarac, Jean-Louis Darré, Robert Margé et Pagès Mailhan, pour Marc Serrano, Julien Lescarret et Julien Miletto. Cavalerie d'Alain Bonijol.  Restauration autour des arènes avant et après la corrida. Possibilité d'achat de places en ligne sur  www.clubtaurinvicois.com. Les bureaux du CTV seront fermés du 3 au 18 juillet. Renseignements et  réservations au 05 62 06 56 55.

SAN BERTOMIU DE PARENTIS

L’Association des Aficionados de Parentis en Born vient de rendre public les cartels de la prochaine édition de la Sen Bertomiu qui se déroulera  les 7 et 8 Août prochains. Les cartels sont les suivants : samedi 7 août novillos de Prieto de la Cal pour Javier Herrero, Luis Martin Nuñez et Esau Fernandez. Dimanche 8 août : novillos de Moreno de Silva pour Nuño Casquinha, Juan Ortiz et Daniel Palencia.

NOVILLADA DE COLLIOURE

Pour la novillada des fêtes de la Saint Vincent, qui reprend cette année sa date du 16 aôut et au cours de laquelle sera mis en jeu le sixième trophée de l’anchois, ont été programmés des novillos de Piedras Rojas (Patrick Laugier) pour Tomasito, Mathieu Guillon et José Arévalo. Cavalerie Bonijol. Renseignements : office de tourisme de Collioure au 04 68 82 15 47. Tarifs : barreras 30 euros et générales 20 euros.

FERIA DE CARCASSONNE

Le détail de la prochaine feria de Carcassonne a été dévoilé par l'Union des Aficionados du Carcassonnais (UDAC). Au programme, une corrida de toros, deux sans chevaux et un spectacle d'initiation. Le cartel de la corrida est le suivant : toros de Torrestrella pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Mehdi Savalli. Tout les détails de la feria sont en ligne sur le site de l'UDAC.

FERIA DE BÉZIERS

Pour la feria de Béziers, la vente des abonnements se poursuit jusqu'au 25 juin par téléphone au 04 67 76 13 45 et sur le site des arènes : www.arenes-de-beziers.com. Les cartels de la feria sont les suivants : Jeudi 12 août toros de Nuñez del Cuvillo pour Enrique Ponce, Morante de la Puebla et Sébastien Castella. Vendredi 13 toros de Garcigrande pour El Juli, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Samedi 14 toros de Robert Margé pour Juan Bautista, Matias Tejela et Mehdi Savalli. Dimanche 15 toros de Miura pour Juan José Padilla, Antonio Barrera et Julien Lescaret. Le matin, novillos de Pages-Mailhan pour Tomasito, Patrick Oliver et Thomas Dufau.

riz arles
ARLES : FERIA DU RIZ

Jeudi 9 septembre à 21h30 classe pratique et novillada sans picadors organisée avec l’école taurine d’Arles (entrée gratuite). Vendredi 10 à 17h30 toros de La Quinta pour Sergio Aguilar, Alberto Aguilar et un 3ème torero à désigne. Samedi 11 à 17 h corrida goyesque : toros de Daniel Ruiz pour El Juli, Juan Bautista et José Mari Manzanares, plus un novillo de Bohorquez pour le rejoneador Manuel Manzanares. À 22h spectacle organisé par l’office de tourisme (entrée gratuite). Dimanche 12 à 11h novillos de Palla pour Tomasito, Diego Silveti et Alejandro Enriquez. À 17h corrida concours "Toros de France" : toros de Tardieu frères, Gallon, Christophe Yonnet, l'Astarac, Margé et Piedras Rojas pour Juan José Padilla, Israël Telles et Mehdi Savalli. Ouverture des abonnements Jeudi 24 juin, vente des places individuelles à partir de lundi 19 juillet au 0 891 70 03 70.

NOVILLADA DE MILLAS

Pour la novillada de Millas du dimanche 8 août prochain, les novillos du Camino de Santiago seront combattus par Patrick Oliver, Mathieu Guillon et José Arévalo.

TIERRAS TAURINAS

De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

GENEALOGIES EN LIGNE

ésireux de voyager dans les arcanes de la caste, une visite sur l'excellent site Toro-Genèse est conseillée..


fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines
terres taurines
terres taurines))


terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines
terres taurines buendia




é&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&@imprimez cette page