bayonne
riz arles
dax
 
 
Lundi 2 août 2010

L'Edito

 

PRÉVISIBILITÉ

Plutôt que toréabilité, concept un peu confus et qui peut être lourd de connotations péjoratives, celui de prévisibilité me semble mieux convenir pour définir la situation que traverse la Fiesta.

Voir édito.
palha

Actualité

AZPEITIA : OREILLE POUR MANZANARES

En changeant de créneau, du torista au torerista, Azpeitia n'en a pour autant perdu ni son âme ni sa bonne humeur, même si quelques spectateurs firent savoir aux figuras qu'on eut aimé les voir la veille. Correctemet présentée conformément aux codes du genre, la corrida de Tornay (origine Salvador Domecq) fut ainsi qu'on pouvait l'attendre, plutôt noble et plutôt un peu faible, à l'exception des deux de Aguilar qui remplaçait Macias, lesquels firent étalage d'une belle mobilité et de pas mal de caste. Toujours aussi bouillant, Alberto mesura le chemin qu'il lui reste à faire pour voir son toreo aboutir, et par comparaison avec l'exercice de figures composées enchaînées dans le bon tempo et en soignant le style offert par ses deux compañeros d'un jour, sa première faena parut nettement insuffisante (sans doute les effets d'une nouvelle rouste reçue en donnant un quite approximatif), mais heureusement sa seconde fut bien meilleure. Dans les deux cas il tua très mal et perdit trois oreilles, mais pas la sympathie du public qui en a fait le triomphateur de sa feria. Le Cid et Manzanares ont donc déroulé leur toreo sans problème, à l'exception d'un accrochage pour le premier après s'être trop confié lors d'un numéro de pendule rapproché. Le Cid tua mal et se borna à saluer, tandis que Manzanares coupa l'oreille de son premier. Arènes presque pleines, temps gris puis pluvieux.  Voir galerie. Voir autres galeries Azpeitia.

HAGETMAU : DUFAU ET DEL ALAMO A HOMBROS

Dans une plaza remplie au 7/8 ème et par un temps assez agréable ce sont six pensionnaires à la devise verte qui ont entretenu cette première novillada de feria. Un peu disparates de trapio et de comportements divers tous sont allés volontiers au cheval pour un fort puyazo suivi d'un simulacre. Nobles pour la plupart, solides et parfois éteints en fin de parcours.
Cristian ESCRIBANO (vert et or, ovation après avis et silence après avis) ne s'est pas vraiment complètement entendu avec ses deux adversaires. Son premier, léger et mobile, est reçu trés élégamment, genou plié, à la muleta. Les séries s'enchaînent sans trop de relief face à un novillo qui répète des deux côtés, musique, détails bienvenus et lame tendida au second essai refroidissant le conclave. Son second, long et fin, ne l'inspirera pas outre mesure et la faena, brindée au public, débutera bien pour tourner à l'ennui face à un novillo ayant tendance à s'endormir. Lame transperçante par deux fois et le novillo se couche.
Juan del Alamo (blanc et azabache, deux oreilles et oreille) sera décoiffé au cours de la larga d'accueil servie à son costaud de premier qui se montrera brave sous un fort puyazo. Brindis au public et faena de mas a menos malgré la musique face au novillo rajado. Splendide lame. Plus léger et liston son second mettra quelques épines dans le capote et ne prendra qu'un léger contact contre l'un des chevaux de la cavalerie Alain Bonijol. Début en gagnant le centre, envie communicative et faena volontaire jusqu'à la petite voltereta. Musique obligatoire, lame en se jetant et arrastre fortement applaudi.
Un cas, Thomas Dufau, (violet et or, silence et deux oreilles) car, comme le soulignait ma voisine Evelyne "il lui faut un tour de chauffe à ce pitchoun"ª. Effectivement sa première faena indolore, inodore, sans saveur et sans brindis laissera froid le conclave contrairement à sa seconde qui démontrera haut et fort qu'il est absolument capable de construire une faena de bon goût. Bel accueil au capote et excellente faena servie des deux bords à un novillo extra qui sera honorÈ d'une vuelta posthume.
Pierre Charrain. Voir reportage Roland Costedoat

LE JEU DU FOND DES ÂGES

Alors que le quotidien Midi Libre ne sait plus trop comment se positionner au point de donner l'impression parfois de cautionner les mouvements anti taurins, le groupe propriétaire des journaux du Midi, "Sud-Ouest", ne fait pas dans la nuance et confirme que pour lui la tauromachie est un fait culturel majeur qu'il défend sans ambiguité. Voir le magnifique édito de Yves Harté.

VEEDOR DE L'AFICION À BAYONNE

Hier ont été débarqués les toros de la feria de Bayonne dans les corrales flambant neuf construit à cet effet dans un soucis du bien-être animal qui honore la municipalité. Le veedor de l'aficion, entre autres confrères, était bien sûr présent pour voir descendre du camion, dans l'ordre, les toros de Nuñez del Cuvillo, ceux d'Alcurrucén, de Fuente Ymbro et de Miura. Les trois premières sont fort bien présentées et homogènes, quant à la quatrième arbore le type qui n'appartient qu'à elle. Voir galerie. Voir les toros des corridas concours françaises de Arles pour la Feria du Riz et Vic début août. Voir toutes les galeries.

SAINT-PERDON À MONT DE MARSAN

Pour le 29 août prochain à 17 heures 30 dans les arènes de Mont de Marsan : novillos de Baltasar Iban pour Juan del Alamo, Mathieu Guillon et Sergio Flores.

CORRIDA CONCOURS FRANCAISE À VIC

Vendredi 6 août à 19 heures le Club Taurin Vicois propose une corrida concours d'élevages français, toréée par trois matadors français et mis en valeur par une cuadra française. Au cartel : toros de  Hubert Yonnet, Tardieu frères, Marc et Luc Jalabert, L'Astarac, Jean-Louis Darré, Robert Margé et Pagès Mailhan, pour Marc Serrano, Julien Lescarret et Julien Miletto. Cavalerie d'Alain Bonijol.  Restauration autour des arènes avant et après la corrida. Possibilité d'achat de places en ligne sur  www.clubtaurinvicois.com. Les bureaux du CTV seront fermés du 3 au 18 juillet. Renseignements et  réservations au 05 62 06 56 55.

SAN BERTOMIU DE PARENTIS

L’Association des Aficionados de Parentis en Born vient de rendre public les cartels de la prochaine édition de la Sen Bertomiu qui se déroulera  les 7 et 8 Août prochains. Les cartels sont les suivants : samedi 7 août novillos de Prieto de la Cal pour Javier Herrero, Luis Martin Nuñez et Esau Fernandez. Dimanche 8 août : novillos de Moreno de Silva pour Nuño Casquinha, Juan Ortiz et Daniel Palencia.

NOVILLADA DE COLLIOURE

Pour la novillada des fêtes de la Saint Vincent, qui reprend cette année sa date du 16 aôut et au cours de laquelle sera mis en jeu le sixième trophée de l’anchois, ont été programmés des novillos de Piedras Rojas (Patrick Laugier) pour Tomasito, Mathieu Guillon et José Arévalo. Cavalerie Bonijol. Renseignements : office de tourisme de Collioure au 04 68 82 15 47. Tarifs : barreras 30 euros et générales 20 euros.

FERIA DE CARCASSONNE

Le détail de la prochaine feria de Carcassonne a été dévoilé par l'Union des Aficionados du Carcassonnais (UDAC). Au programme, une corrida de toros, deux sans chevaux et un spectacle d'initiation. Le cartel de la corrida est le suivant : toros de Torrestrella pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Mehdi Savalli. Tout les détails de la feria sont en ligne sur le site de l'UDAC.

FERIA DE BÉZIERS

Pour la feria de Béziers, la vente des abonnements se poursuit jusqu'au 25 juin par téléphone au 04 67 76 13 45 et sur le site des arènes : www.arenes-de-beziers.com. Les cartels de la feria sont les suivants : Jeudi 12 août toros de Nuñez del Cuvillo pour Enrique Ponce, Morante de la Puebla et Sébastien Castella. Vendredi 13 toros de Garcigrande pour El Juli, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Samedi 14 toros de Robert Margé pour Juan Bautista, Matias Tejela et Mehdi Savalli. Dimanche 15 toros de Miura pour Juan José Padilla, Antonio Barrera et Julien Lescaret. Le matin, novillos de Pages-Mailhan pour Tomasito, Patrick Oliver et Thomas Dufau.

riz arles
ARLES : FERIA DU RIZ

Jeudi 9 septembre à 21h30 classe pratique et novillada sans picadors organisée avec l’école taurine d’Arles (entrée gratuite). Vendredi 10 à 17h30 toros de La Quinta pour Sergio Aguilar, Alberto Aguilar et un 3ème torero à désigne. Samedi 11 à 17 h corrida goyesque : toros de Daniel Ruiz pour El Juli, Juan Bautista et José Mari Manzanares, plus un novillo de Bohorquez pour le rejoneador Manuel Manzanares. À 22h spectacle organisé par l’office de tourisme (entrée gratuite). Dimanche 12 à 11h novillos de Palla pour Tomasito, Diego Silveti et Alejandro Enriquez. À 17h corrida concours "Toros de France" : toros de Tardieu frères, Gallon, Christophe Yonnet, l'Astarac, Margé et Piedras Rojas pour Juan José Padilla, Israël Telles et Mehdi Savalli. Ouverture des abonnements Jeudi 24 juin, vente des places individuelles à partir de lundi 19 juillet au 0 891 70 03 70.

NOVILLADA DE MILLAS

Pour la novillada de Millas du dimanche 8 août prochain, les novillos du Camino de Santiago seront combattus par Patrick Oliver, Mathieu Guillon et José Arévalo.

TIERRAS TAURINAS

De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

GENEALOGIES EN LIGNE

ésireux de voyager dans les arcanes de la caste, une visite sur l'excellent site Toro-Genèse est conseillée..


fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines

terres taurines
terres taurines buendia
terres taurines
terres taurines buendia

terres taurines buendia


imprimez cette page