beziers
arles
Arles
Dimanche 9 août 2008

L'Edito

La photo

ON NE PRÊTE QU'AUX RICHES

Si José Tomas avait la veille offert la même prestation que Sergio Aguilar hier dans les mêmes arènes de Bayonne, il en serait sans doute reparti avec trois ou quatre oreilles et un tumulte d'applaudissements. Voir édito.

Actualité

BAYONNE : BOLIVAR ET AGUILAR A HOMBRO, BONNE CORRIDA DE ANA ROMERO

Bolivar et Aguilar a hombros
Sans vouloir porter ombrage au ganadero de La Quinta, ou à un degré moindre à celui d'Escolar Gil, il est permis d'affirmer qu'à partir d'hier une nouvelle ganaderia d'origine Santa Coloma vient de passer avec le public français un bail qui promet d'être de longue durée. Remarquablement présentés malgré quelques séquelles des bagarres furieuses qui les opposèrent lors du débarquement, les six toros de Ana Romero offrirent des peleas remarquables, la palme revenant au brave premier, au noble troisième, au sérieux cinquième et au noblissime dernier, embistant avec classe au rythme des golondrinas mexicaines. Son seul défaut fut de montrer une relative faiblesse à la sortie des piques, mais elle ne l'empêcha pas de se grandir dans le combat pour offrir à son torero une trentaine d'embestidas profondes, rythmées, longues, douces... Une aubaine que Bolivar ne laissa pas passer quand, à partir du milieu de sa seconde faena, il eut pris la mesure de cet admirable santa coloma issu du croisement Alipio Pérez-Tabernero (et donc Graciliano) - Joaquin Buendia. Le second se laissa toréer à gauche mais il fallut tout le pouvoir et le temple de Sergio Aguilar pour obtenir cette foulée supplémentaire qui permet aux muletazos de se prolonger, et le quatrième, handicapé par une cornada à la cuisse, par une seconde pique superflue et par un remate violent au burladero déclina trop vite.
Face à ce lot qui maintint l'intérêt en piste toute la tarde, Julien Lescarret parvint à canaliser la bravoure du grand premier sans toutefois le convaincre de sortir des muletazos à gauche pour n'avoir pas réussi à terminer ses passes par le bas ; à droite le toro restait plus court. Un bon coup d'épée fit tomber l'oreille. Face au quatrième, le seul qui ne dura pas, Lescarret se montra volontaire mais fut longuet épée en main.
Après Mont de Marsan, Sergio Aguilar a posé dans les arènes de Bayonne une nouvelle pierre à l'édifice de sa carrière. Il obtint donc du second la foulée supplémentaire que celui-ci rechignait à lui donner, parvenant grâce à cela à tirer de longues naturelles. Faena importante conclue d'une entière dont le torero sortit bousculé. Le cinquième fut manso mais puissant face à la cavalerie, puis enclin à mesurer du regard le torero. Celui-ci ne le douta pas un instant, s'imposa immédiatement à lui malgré quelques oeillades peu amènes, et construisit une longue faena des deux côtés qui, tout en passionnant les aficionados, ne fut pas saluée comme il aurait fallu. La froideur naturelle du torero et l'insolente impression de facilité qui ressort de ses muletazos sont des travers qu'il lui faudra corriger s'il ne veut pas, parce que le public ne comprend pas toujours l'importance de ce qu'il réalise, passer à côté de la grande carrière qui semble s'offrir à lui. Une entière d'effet rapide après un pinchazo fit tomber une nouvelle oreille.
Luis Bolivar a touché le meilleur lot : un toro noble humiliant beaucoup d'abord auquel il donna deux grandes séries à gauche avant un grand coup d'épée (oreille) et le fameux toro "mexicain" ensuite, dont il ne prit la mesure qu'une fois entré dans la faena mais dont il profita alors pleinement de la bonté et de la classe. Un nouveau grand coup d'épée semblait promettre les deux oreilles au torero mais le puntillero releva le toro et le descabello réduisit la récompense à une, synonime de grande porte en compagnie de Sergio Aguilar.
André Viard. Voir reportage.

Remise des prix
PARENTIS : MORENO DE SILVA REMPORTE LE CONCOURS

Le novillo de Moreno de Silva a remporté le prix au meilleur novillo de la novillada concours de Parentis. À signaler la prestation encourageante du novillo de Partido de Resina qui a sauvé l'honneur de sa devise après la sortie malheureuse d'Hagetmau. Côté toreros, Daniel Martin, face au Partido de Resina, et Pajares, face au novillo primé, ont offert de bons passages. L'indigence technique de leur compañero a malheureusement empêché de voir les novillos de Prieto de la Cal et Guardiola qu'il lui incombait de lidier.
Voir reportage Roland Costedoat.

Juan Bautista a hombros
SAINTES MARIES DE LA MER : HUIT OREILLES POUR JUAN BAUTISTA

Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, hier après-midi, temps chaud et lourd. Trois toros de Gallon (1er, 3e, 5e) et 3 de Palla, correctement présentés et mobiles. Juan Bautista : silence- 2 oreilles, oreille, 2 oreilles, oreille, 2 oreilles. C'était la fête à Juan Bautista hier aux Saintes avec un solo organisé pour fêter ses dix ans d'alternative. L'Arlésien a retrouvé son épée, une bonne nouvelle avant la suite d'un mois d'août important, et a pu répéter tout son répertoire, jusqu'aux banderilles qu'il a posé au sixième. Arènes pleines.. Voir reportage J.C Carbonne.

LES BANUELOS À SOUSTONS

La commission taurine, dirigée par Jean-Claude Lafitte, proposera cette année deux affiches taurines aux arènes Henri Canelas. Jeudi août à 21H30, corrida portuguaise sans mise à mort avec des toros de Roland Durand face aux cavaliers Manuel Lupi et Noelia Mota, prix des places de 14 à 35€. Dimanche 9 août "journée du toro" avec becerrada du Cercle Taurin le matin à12H avec des élèves d'écoles taurines françaises face à du bétail du Grand Soussotte propriété de Francis Lacoste avec entrée gratuite. Apéritif animé par un concert tzigane "Les Gipsy en Live" suivi de danse sévillanes avec le groupe "Canto y Baile". A 18H, novillada d'Antonio Bañuelos pour Fernando Tendero, Mario Aguilar et Thomas Dufau. Prix des palces de 14 à 38€. Location et réservation à la maison des Associations au 05 58 41 39 63 ouverte de 10H à 12H15 et de 16H30 à 19H.

SEUL CONTRE SIX DE JUAN BAUTISTA AUX SAINTES

Les Arènes des Saintes se parent de lumières pour accueillir la Corrida des 10 ans d¹alternative de Juan Bautista. A l¹occasion de la Corrida du 8 août au cours de laquelle Juan Bautista combattra seul six toros, les arènes des Saintes Maries de la Mer revêtiront leur « habit de lumières » grâce aux ¦uvres monumentales de Christian Lacroix, Jean-Paul Chambas, Lucien Clergue et Jean-Pierre Formica qui y seront accrochées. Samedi 8 Août 18h Arènes des Saintes Maries de la Mer Corrida Flamenca 6 toros de Gallon et Palla 6 Juan Bautista Seul contre Six Location par téléphone au 08 91 70 03 70 A partir du 2 août aux Arènes des Saintes Maries de la Mer 04 90 97 85 86.

FERIAS DES VENDANGES DE NÎMES

La feria des Vendanges aura lieu à Nîmes du 17 au 20 septembre. Jeudi 17 toros de Yonnet pour Antonio Barrera, Salvador Vega et Mehdi Savalli. Vendredi 18 au matin, novillos de La Quinta pour Pablo Lechuga, Angelino de Arriaga et Thomas Duffau. Vendredi 18 toros de Garcigrande pour El Juli, Sebastián Castella et Miguel Tenderoqui confirmera l'alternative. Samedi 19 au matin, toros de Juan Pedro Domecq pour Luis Francisco Esplá, Enrique Ponce et Julio Aparicio. Samedi 19 toros d'El Pilar pour Matías Tejela, Alejandro Talavante et Rubén Pinar. Dimanche 20 au matin toros de Victoriano del Río pour Morante de la Puebla et Sebastián Castella, mano a mano. Dimanche 20 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Miguel Ángel Perera et Daniel Luque.

SANS CHEVAUX À ARLES

Les arènes d'Arles proposent une novillada sans picador le lundi 10 août à 17 hures. Au cartel, six erales des Frères Tardieu pour les Diego Fernandez (Ecole El Juli) El Cotola (Colmenar viejo) Juan Cervera (Valencia).

NOVILLADA DE MAUBOURGUET

Dimanche 23 août, novillada sans picador avec des erales de Pages-Mailhan pour Jesús Chover, Mario Alcalde et Mateo Julian. Réservations 05.62.96.43.24

NOVILLADA DE SAINT-PERDON

Les organisateurs de Saint-Perdon ont bouclé hier le cartel de leur novillada du 30 août qui aura lieu dans les arènes de Mont de Marsan. Grâce à son triomphe Thomas Dufau a gagné son inclusion face aux novillos de Baltasar Iban aux côtés d'Angelino de Arriaga et de Juan del Alamo

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

L’Association Art &Tradition propose pour sa novillada du 23 août prochain des novillos de José Escolar Gil pour Alejandro Parralo, Patrick Oliver et Mario Dieguez

FERIAS DE NOVILLADAS DE RION

La 20 ème édition de la feria de novilladas sans chevaux de Rion : samedi 22 août, six novillos de Valdefresno pour Mateo Julia, Juan Cervera et un des trimphateurs de l'été en Aquitaine ; dimanche 23, six novillos de Valdefresno pour Juan Guerrero, Diego Fernandez et Luis Miguel Valiente. Réservations à partir du 5 août au 05 58 57 04 44.

camino santiago
NOVILLADA DE MILLAS

Les organisateurs de Millas ont bouclé le cartel de leur novillada du 9 août : novillos de Camino de Santiago (origine Marquis de Domecq, ci-contre) pour Marco Leal (triomphateur l'année dernière), Mathieu Guillon et le jeune novillero mexicain Sergio Flores, révélation de ce début de saison, qui a été engagé après son double triomphe dans la Monumental de Mexico et qui pour l'occasion se présentera en France à ce niveau.

ROQUEFORT LE 15 AOÛT

Pour la journée taurine du 15 août à Roquefort les cartels complets sont les suivants : Erales de La Quinta le matin à 11 heures pour Mateo Julian et Mario Alcalde. Novillos de La Quinta à 18 heures pour Javier Cortes, Ignacio Gonzalez et Angelino de Arriaga.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81.


FERIA DU NOVILLO DE PARENTIS

L’Association des Aficionados de Parentis en Born a communiqué les cartels de la Sen Bertomiu qui se déroulera les 8 et 9 août prochains. Samedi 8 aout à 18 heures novillada concours avec des novillos de Partido de Resina, Prieto de la Cal, Barcial, Moreno Silva, Alonso Moreno et Coquilla de Sanchez Arjona pour Daniel Martin, Julian Simon et Francisco Pajares. Dimanche 9 à 18 heures novillos de Raso del Portillo pour Carlos Guzman, Felix de Castro et Santiago Naranjo. Le dimanche 9 août à 13 heures 30, l’ADA de Parentis organise son repas de feria du 20° anniversaire de l’Association. Les aficionados qui souhaitent y participer sont priés de réserver. Renseignements et menu complet sur www.adaparentis.com.


VIC EN AOÛT

Pour la corrida de l'Astarac qui sera lidiée à Vic le 7 août prochain à 21 heures 30, le Club Taurin Vicois a retenu Sanchez Vara, Julien Miletto et Fernando Cruz.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 














imprimez cette page