beziers
arles
Arles
Samedi 8 août 2008

L'Edito

La photo

NOUVELLE FRONTIERE

Pas plus tard qu'en décembre dernier, comme il s'est plu à le rappeler lui-même au micro de France Bleu alors qu'il venait de triompher hier à Bayonne, Sébastien Castella avait laissé entrevoir dans Terres Taurines (opus 21) son intention d'accèder à une dimension supérieure du toreo que peu de toreros ont atteint avant lui. Voir édito.

Actualité

BAYONNE : TRIOMPHE DE CASTELLA... ET DES AUTRES

Triomphe de Castella
Dans la corrida emmenée par Moises Fraile à Bayonne, trois grands toros autorisaient le triomphe : les premier, troisième et dernier. Les deux de José Tomas, second et cinquième, furent les plus ingrats, et le second du Fundi, le quatrième, sans classe ni méchanceté.
Face au très noble et clair premier, le Fundi eut une occasion en or de reprendre confiance après la dure loi des séries qui ne l'a pas épargné : fracture du crâne, cornada à Tolède, corridas compliquées derrière... Sans lui offrir la faena importante que n'auraient pas manqué de placer ses deux compañeros du jour, il lui coupa toutefois une oreille, grâce, essentiellement, à un grand coup d'épée. Face au quatrième, qui prit deux piques sans classe et arriva quelque peu décomposé à la muleta, il trouva un terrain d'entente plus familier et sut convaincre le public par sa ténacité. Sentant le triomphe à sa portée, il se jeta pour une estocade à la loyale, fut accroché de manière dramatique et se releva avec un simple puntazo alors que l'on aurait pu craindre le pire. L'oreille était indiscutable, mais sous la pression du public la présidence en octroya deux, ce qui lui valut une belle bronca.
José Tomas, que le public "écouta" toréer dans un silence religieux, toucha le lot le moins propice avec un premier brave au cheval (une chute), encasté et collant à gauche. José Tomas opta pour la pureté et laissa une grande estocade qui lui valut un salut chaleureux. Le cinquième montra plus de genio que de réelle bravoure et n'humilia pratiquement jamais. José Tomas n'en prit pas moins le parti de lui offrir une muleta toujours basse, ce qui lui permit, en ne doutant jamais, d'obtenir enfin ce qu'il cherchait : une poignée de naturelles d'une profondeur presque irréelle. Il entendit un premier avis après avoir pinché, puis un second tandis que son adversaire se couchait après une grande estocade. L'oreille fut octroyée, la seconde demandée.
Lorsque l'on vit le galop du troisième et la manière dont Sébastien Castella le capta en douceur dans les plis de sa cape, lors d'un redondo - mais oui - donné dans les tablas, puis lors d'une série de véroniques à l'envol parfait, on comprit qu'une oeuvre majeure se préparait. Malheureusement, avec trop de précipitation, le président cèda à la partie du public qui demanda le changement du toro suite à une boîterie de l'antérieur qui sembla disparaître par la suite. À la place de ce toro de grande classe sortit un sobrero du même fer, noble mais sans vibration, auquel Castella coupa une oreille "facile". La grande oeuvre survint en fait face au dernier, un grand toro, brave, noble et prompt à répondre à tous les cites, dont Castella dégusta en douceur la caste jusqu'à la dernière goutte, tel un vampire consciencieux de n'en rien laisser. Brave lors de deux piques dont la seconde était superflue - mais obligatoire - le toro du Pilar fit preuve d'une générosité folle que Castella n'essaya à aucun moment de réprimer, invitant au contraire son adversaire à approfondir davantage ses embestidas, ce qui donna lieu à des enchaînements originaux, tant à la continuité des charges toujours développées vers le bas répondit une inventivité de chaque instant. Une faena référence pour le torero et une grille de lecture nouvelle pour le public désireux de comprendre son toreo... et son évolution. Une telle débauche d'énergie durant la première partie de la faena coûta sans doute la vie au toro du Pilar - "Bilanovo" de nom - dans la mesure où malgré un indulto demandé avec force et cautionné par le matador, la présidence refusa justement la grâce après que le toro ait baissé de ton. Avec une faena moins exigente, avec un torero plus soucieux de créer "l'évènement" que d'exprimer jusqu'à la dernière goutte de caste, l'indulto aurait pu être accordé. Mais Sébastien fit hier le choix d'approfondir son toreo et il serait mal venu de le lui reprocher. Un pinchazo puis une entière et deux oreilles indiscutables, de même que la vuelta posthume accordée à ce grand toro. Arènes pleines, temps gris mais sec, public respectueux, parfois sévère mais finalement généreux.
André Viard. Reportage Valérie Lhéraud et Roland Costedoat.

VIC : DURE CORRIDA DE L'ASTARAC

Corrida très compliquée de l'Astarac, magnifiquement présentée, dure de pattes l'exception du dernier, peu propice au toreo moderne. Le cinquième fut bien piqué trois fois par le Pimpi qui reçut le prix au meilleur picador, et le quatrième, d'une puissance phénoménale blessa Rafael Lopez Garcia en l'envoyant au tapis. Par la suite tous restèrent sur la défensive et aucun ne se livra. Les trois toreros furent volontaires, Miletto tirant mieux son épingle du jeu que ses compañeros face au second qui se laissa un peu faire à droite. La musique joua, quelques muletazos furent de qualité, mais il tua mal (silence après avis aux deux). Sanchez Vara se battit également avec vaillance sans pouvoir intéresser le public face au premier ; face au tio sorti en quatrième il renouvela ses efforts sans réussite (silence et silence après avis). Fernando Cruz toréa de cape avec vibration le troisième dont il ne put tirer grand chose par la suite. Fae au dernier qui fut faible, il fut élégant à la cape avant de renoncer. (silence et silence). Grosse demie arène, public décalé et parfois déroutant. Grosse prestation de la cavalerie Bonijol. Temps lourd
.
Pierre Charrain.

GRAVE BLESSURE DE MORANTE

Morante a été gravement blessé hier au Puerto de Santa Maria par un toro sobrero de Camacho alors qu'il culminait une importante faena. Il souffre d'une cornada de deux trajectoires de 6 et douze centimètres dans la cuisse droite. Lors de la même corrida Manzanares a coupé trois oreilles à des toros de Nuñez del Cuvillo tandis que la cuadrilla de Morante a reçu celle, bien chiche, du toro qui avait blessé le torero.

VISITE DES TOROS À DAX

Les visites des toros dans les corrales de Dax auront lieu les 9, 10 et 11 août. L’entrée se fera dans le patio des caballos de 10 heures à 12h30 et de 15 heures à 18h30. Tarif : 3 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans.

LE KIWI D'OR DE PEYREHORADE

Au cartel de la becerrada de Peyrehorade qui aura lieu le dimanche 9 août à 11 heures, añojas du "Grand Soussotte" pour Clementito, Ivan Seoanes Gomez et Jean-Baptiste Molas. Le premier trophée du "Kiwi d'Or" sera attribué au triomphateur.

LES BANUELOS À SOUSTONS

La commission taurine, dirigée par Jean-Claude Lafitte, proposera cette année deux affiches taurines aux arènes Henri Canelas. Jeudi août à 21H30, corrida portuguaise sans mise à mort avec des toros de Roland Durand face aux cavaliers Manuel Lupi et Noelia Mota, prix des places de 14 à 35€. Dimanche 9 août "journée du toro" avec becerrada du Cercle Taurin le matin à12H avec des élèves d'écoles taurines françaises face à du bétail du Grand Soussotte propriété de Francis Lacoste avec entrée gratuite. Apéritif animé par un concert tzigane "Les Gipsy en Live" suivi de danse sévillanes avec le groupe "Canto y Baile". A 18H, novillada d'Antonio Bañuelos pour Fernando Tendero, Mario Aguilar et Thomas Dufau. Prix des palces de 14 à 38€. Location et réservation à la maison des Associations au 05 58 41 39 63 ouverte de 10H à 12H15 et de 16H30 à 19H.

SEUL CONTRE SIX DE JUAN BAUTISTA AUX SAINTES

Les Arènes des Saintes se parent de lumières pour accueillir la Corrida des 10 ans d¹alternative de Juan Bautista. A l¹occasion de la Corrida du 8 août au cours de laquelle Juan Bautista combattra seul six toros, les arènes des Saintes Maries de la Mer revêtiront leur « habit de lumières » grâce aux ¦uvres monumentales de Christian Lacroix, Jean-Paul Chambas, Lucien Clergue et Jean-Pierre Formica qui y seront accrochées. Samedi 8 Août 18h Arènes des Saintes Maries de la Mer Corrida Flamenca 6 toros de Gallon et Palla 6 Juan Bautista Seul contre Six Location par téléphone au 08 91 70 03 70 A partir du 2 août aux Arènes des Saintes Maries de la Mer 04 90 97 85 86.

FERIA DE BOUJAN

La 20ème féria de Boujan sur Libron qui se déroulera dans les arènes neuves, propose le vendredi 7 août à 19 heures des novillos de La Cruz (Granier frères) pour Dorian Dejean, Juan Cervera, Geraldo Adame et Victor Barrio. Samedi 8 août 9 heures déjeuner aux prés avec ferrade, 11 heures 30 capéa pour les jeunes élèves de l’école taurine de Béziers à l’issue le laquelle sera remis le 1er trophée Claude Naquer ; 19h novillos de Robert Margé pour Santi Mario, Vicente Villaverde, Sergio Sanchez et José Miguel Valiente. Dimanche 9 août 11heures 30 capéa pour les practicos.

FERIAS DES VENDANGES DE NÎMES

La feria des Vendanges aura lieu à Nîmes du 17 au 20 septembre. Jeudi 17 toros de Yonnet pour Antonio Barrera, Salvador Vega et Mehdi Savalli. Vendredi 18 au matin, novillos de La Quinta pour Pablo Lechuga, Angelino de Arriaga et Thomas Duffau. Vendredi 18 toros de Garcigrande pour El Juli, Sebastián Castella et Miguel Tenderoqui confirmera l'alternative. Samedi 19 au matin, toros de Juan Pedro Domecq pour Luis Francisco Esplá, Enrique Ponce et Julio Aparicio. Samedi 19 toros d'El Pilar pour Matías Tejela, Alejandro Talavante et Rubén Pinar. Dimanche 20 au matin toros de Victoriano del Río pour Morante de la Puebla et Sebastián Castella, mano a mano. Dimanche 20 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Miguel Ángel Perera et Daniel Luque.

SANS CHEVAUX À ARLES

Les arènes d'Arles proposent une novillada sans picador le lundi 10 août à 17 hures. Au cartel, six erales des Frères Tardieu pour les Diego Fernandez (Ecole El Juli) El Cotola (Colmenar viejo) Juan Cervera (Valencia).

RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Le Club Taurin Cérétan invite les ficionados à visiter son site. Et l'Ecole Taurine de Béziers aussi.

NOVILLADA DE MAUBOURGUET

Dimanche 23 août, novillada sans picador avec des erales de Pages-Mailhan pour Jesús Chover, Mario Alcalde et Mateo Julian. Réservations 05.62.96.43.24

LES GALLON EN LIGNE


La ganaderia française de Jean-Pierre et Michel Gallon dispose désormais d'un site que les ganaderos invitent les aficionautes à visiter.

NOVILLADA DE SAINT-PERDON

Les organisateurs de Saint-Perdon ont bouclé hier le cartel de leur novillada du 30 août qui aura lieu dans les arènes de Mont de Marsan. Grâce à son triomphe Thomas Dufau a gagné son inclusion face aux novillos de Baltasar Iban aux côtés d'Angelino de Arriaga et de Juan del Alamo

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

L’Association Art &Tradition propose pour sa novillada du 23 août prochain des novillos de José Escolar Gil pour Alejandro Parralo, Patrick Oliver et Mario Dieguez

FERIAS DE NOVILLADAS DE RION

La 20 ème édition de la feria de novilladas sans chevaux de Rion : samedi 22 août, six novillos de Valdefresno pour Mateo Julia, Juan Cervera et un des trimphateurs de l'été en Aquitaine ; dimanche 23, six novillos de Valdefresno pour Juan Guerrero, Diego Fernandez et Luis Miguel Valiente. Réservations à partir du 5 août au 05 58 57 04 44.

SANS CHEVAUX DE LA JUNTA DES CLUBS TAURINS D'AIRE

Pour sa novillada sans picador du samedi 8 août à 18 heures, la Junta des peñas Aturines a retenu 6 erales d’Ana Correa Esparza origine Joselito pour Mateo JULIAN (école Taurine de Nîmes), Gerardo ADAME (Mexicain, école taurine de Badajoz), et SOFIANE (école taurine du sud ouest). A l’issue de la novillada, Toro à la broche aux allées de l’Adour.

NOVILLADA DE MIMIZAN

Pour la novillada sans chevaux du 5 août à Mimizan le cartel est le suivant : cinq erales de Lescot pour Diego Fernandez, Mario Alcalde, Juan Leal et Mateo Julian., le meilleur combattant un eral supplémentaire de Roland Durand. A l’issue du spectacle la rejoneadora Noelia Mota combattra un novillo de la ganaderia Roland Durand. Location ouverte sur www.ticketnet.fr et salle des stagiaires à Mimizan à partir du 1er juillet.

camino santiago
NOVILLADA DE MILLAS

Les organisateurs de Millas ont bouclé le cartel de leur novillada du 9 août : novillos de Camino de Santiago (origine Marquis de Domecq, ci-contre) pour Marco Leal (triomphateur l'année dernière), Mathieu Guillon et le jeune novillero mexicain Sergio Flores, révélation de ce début de saison, qui a été engagé après son double triomphe dans la Monumental de Mexico et qui pour l'occasion se présentera en France à ce niveau.

ROQUEFORT LE 15 AOÛT

Pour la journée taurine du 15 août à Roquefort les cartels complets sont les suivants : Erales de La Quinta le matin à 11 heures pour Mateo Julian et Mario Alcalde. Novillos de La Quinta à 18 heures pour Javier Cortes, Ignacio Gonzalez et Angelino de Arriaga.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81.


FERIA DU NOVILLO DE PARENTIS

L’Association des Aficionados de Parentis en Born a communiqué les cartels de la Sen Bertomiu qui se déroulera les 8 et 9 août prochains. Samedi 8 aout à 18 heures novillada concours avec des novillos de Partido de Resina, Prieto de la Cal, Barcial, Moreno Silva, Alonso Moreno et Coquilla de Sanchez Arjona pour Daniel Martin, Julian Simon et Francisco Pajares. Dimanche 9 à 18 heures novillos de Raso del Portillo pour Carlos Guzman, Felix de Castro et Santiago Naranjo. Le dimanche 9 août à 13 heures 30, l’ADA de Parentis organise son repas de feria du 20° anniversaire de l’Association. Les aficionados qui souhaitent y participer sont priés de réserver. Renseignements et menu complet sur www.adaparentis.com.


VIC EN AOÛT

Pour la corrida de l'Astarac qui sera lidiée à Vic le 7 août prochain à 21 heures 30, le Club Taurin Vicois a retenu Sanchez Vara, Julien Miletto et Fernando Cruz.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 














imprimez cette page