Dimanche 10 août 2008


EDITO


TROIS SEMAINES DE FOLIE


Si tout va bien, c'est à dire si le wifi fonctionne partout et que les voyages se goupillent correctement, les trois semaines à suivre seront mouvementées : Dax, Béziers, Bayonne, Parentis, Soustons, Millas, San Sebastian, Bilbao, Saint-Perdon, Rion, Pontonx... nous serons partout. Voir l'édito. CV d'André Viard



ACTUALITE

BAYONNE : BRAVE MIURADA, FUNDI A HOMBROS

Globalement brave face à la cavalerie lors de quinze rencontres, la corrida de Miura a consciencieusement poussé sans toutefois faire preuve de cette explosivité qui donne à chaque rencontre des allures d'épopée. De la bravoure de fond, sérieuse, constante, parfois doublée de noblesse mais jamais dénuée de ce fond de malice qui peut à tout moment dégénérer... et qui dégénéra en difficulté quand les muletas se firent moins précises, celle de Joselillo surtout qui malgré un louable effort fut dépassé de bout en bout par la bravoure de ses deux adversaires, le dernier s'avérant pourtant être le meilleur du lot (cinq ans et demie). Un toro brave mais noble aussi qui offrait un triomphe incontestable que par manque de métier (normal) Joselillo ne put décrocher.
L'autre noble du lot fut le second que Javier Valverde toréa avec beaucoup de temple sans toutefois soulever l'enthousiasme du public bayonnais. Noble à un degré moindre fut le cinquième que Valverde toréa bien de cape puis avec douceur en début de faena avant que le toro ne baisse de ton et que le torero n'offre un arrimon sérieux mais sans ostentation. Faudrait-il en faire trop pour que le public adhère ? Sans doute. Ce qui est dommage, car le toreo de Valverde, plein de retenue et de mesure, n'y gagnerait rien... sinon des oreilles.
Le Fundi toucha pour sa part deux sérieux clients : le premier se livra aux piques, humilia au début puis comprit très vite. À base de toques puissants et de replacements constants le Fundi s'imposa pourtant , obligeant son adversaire à rompre malgré quelques retours périlleux. Un pinchazo puis une entière et une oreille fortement réclamée. Le quatrième fut brave aussi et plus compliqué mais une fois de plus l'autorité insolente du Fundi vint à bout des retours en fauchage et des regards en biais. Entière et nouvelle oreille tout aussi incontestable. Joselillo brinda son premier à Marc Lièvremont, entraîneur de l'équipe de France de rugby. Quatre cinquièmes d'arènes, public attentif, tercios de piques mieux menés que lors de la miurada de Mont de Marsan.
André Viard. Voir reportage.

LES SAINTES : JUAN BAUTISTA ET ADAME A HOMBROS

Deux toros de Gallon (1er et sixième) braves et mobiles ; 4 toros de Palla, lourds, suaves et soumis, trop faible le cinquième. Juan Bautista : deux oreilles, deux oreilles et silence. Joselito Adame : salut, une oreille et deux oreilles.
Le premier de Gallon poussa le cheval, reins pris et tête à  mi hauteur. Il s'engagea au galop dans les derechazos donnés à  genoux,  lors de l'entame de muleta de Jean Baptiste, dont la joie de toréer se fit communicative. Il poursuivit crescendo une faena dominatrice, car le Gallon demandait à être   guidé jusqu'au bout, et esthétique. Sa connexion avec le public ne faiblit jamais et comme il décocha une de ces estocade en forme de coup de canon qu'il a  copié dans le Cossio, le président dut concéder deux oreilles. Le Palla sorti en troisième s'avéra vulgaire et sans conviction aux piques. A la muleta, le temple de Jean Baptiste suppléa son manque de classe et de conviction, pour composer une faena calibrée et de bon goût, qui culmina lors de naturelles allongées au maximum.  Après une nouvelle estocade parfaite d'exécution et d'efficacité, le président se fit prier pour accorder la seconde oreille. Toujours  en verve Jean Baptiste reçut le cinquième par des véroniques à  genoux. Il ne put, hélas, continuer dans la même veine car l'arrière train du  Palla donna vite des signes de faiblesse. Bien que Jean Baptiste ait fait le maximum pour le tenir debout, en finissant les passes par le haut, il chuta souvent. Le combat tourna à  l'exercice de style. Avec temple et doigté, le matador s'en tira à  son avantage, mais sans prétendre à  l'émotion. Entière efficace. Silence.  
Le second poussa droit des deux cornes dans le peto.  Aux allures d'un suave galop et sans un coup de tête, il collabora des deux côtés  à  la faena de Adame, qui put vérifier l'efficacité de ses fondamentaux. Prenant peu à  peu confiance il distilla quelques finitions bien senties, mais une mise à  mort par une demi-lame sans brio lui coûta l'ooreille. Salut. Le quatrième obtint une chute puis revint de loin mais tête à  mi hauteur. Adame corrigea ce défaut. Muleta très basse et dans le bon tempo, il imposa sa volonté tout au long d'une faena très réussie du côté droit et parsemée de pétillants détails exotiques. Une oreille en dépit de deux pinchazos avant une lame efficace. Et pour souligner que l'étiage des trophées n'est pas le même sur les plages qu'à  Madrid, la dépouille fut gratifiée d'une vuelta al ruedo qui ne s'imposait vraiment pas.  Le Gallon sorti en dernier engagea les reins sous le fer. Adame lui trouva le sitio dès le premier muletazo. Il s'étira avec vibration et sentiments en de longues séries des deux mains. Il finit en donnant libre cours à  sa fantaisie lors de 360° habilement conduits. Entière. Deux oreilles. Arènes presque pleines. Public conquis. Sortie triomphale des participants.
Frédéric Pascal. Voir reportage Laurent Deloye.

PARENTIS : DECEVANT LOT DE PABLO MAYORAL

Temps chaud, 9/10ème d’entrée. Alberto Lamelas silence et vuelta, Franscisco Pajares silence et silence, Juan louis Rodriguez silence et oreille. Décevante novillada de Pablo Mayoral par manque de bravoure et de caste. Chaque novillo prit deux piques mais sans pousser à l'exception du quatrième. Lamelas face à son premier ne put realiser de faena en raison du danger des deux pitons mais démontra son courage face au second avec son toreo spectaculaire : porta gayola, banderilles courtes, faena rapide conclue d’une entière de côté, le président ne lui accordant pas l’oreille malgré la demande majoritaire du public. Pajares ne put rien démontrer devant un lot fade et Rodriguez eut les plus beaux gestes de l’après midi devant son second, le plus noble du lot, qui le novillo le déborda pourtant sans l'empêcher de couper la seule oreille de l’après midi avec une bonne estocade. Le train d’arrastre renversa l’alguazil Robert Soldeville à la sortie de la piste, lequel fut évacué pour examens sur Bordeaux.
Roland Costedoat. Voir reportage.

CARRETERA Y MANTA : FERIA DE VITORIA

Le Grand Jour est arrivé pour le novillero El Vitoriano : tout étant (enfin) en règle, il peut recevoir l’alternative et à partir d’aujourd’hui, il pourra inscrire sur sa carte de visite Matador de toros, et on devra l’appeler Maestro. Et il est gâté car Enrique Ponce, chef de lidia sera son parrain assisté du Cid devant des toros du Puerto de San Lorenzo. Voir chronique de Denis Guermonprez

RUE 89 OUVRE LE DEBAT

Le site d'information en ligne rue89 a ouvert sur sa une le débat taurin à partir du communiqué envoyé hier par l'Observatoire des Cultures Taurines sous le titre "Les bébés toreros dans la fosse aux médias". Les antis sont nombreux à réagir, les aficionados beaucoup moins... Mais on peut.

SANS CHEVAUX DES PEÑAS À AIRE

La Junta des Peñas Aturines organise sa novillada sans chevaux le vendredi 22 août à 19h30 aux Arènes Maurice Lauche d’Aire sur l’Adoure. Au programme,  6 erals de Ana Corera pour José Fernando Arévalo de l’école taurine d’Arganda del Rey, Thomas Duffau de l’école taurine du sud ouest et Matéo Julian de l’école taurine de Nîmes. « Toro à la Broche » à l’issue de la novillada aux allées de l’Adour.

NOVILLADA DE SAINT-PERDON

Le 31 août Saint-Perdon propose à 11 heures novillada sans chevaux trois erales de Malabat pour Mario Dieguez, Tomas Duffau et Juan del Alamo. 12 heures 30 concert de la peña Al Violin. 13 heurs apéritif et repas de l'aficion. 17 heures 30  novillos de Bucaré pour El Payon,  Mario Aguilar et Santiago Naranjo. Forfait pour la journée (novillada s/p . repas. novillada piquee) 36 €. Réservations à partir du 18 août au 05 58 75 14 79.

ALEJAN... D'UTILITE TAURINE

Encouragé par la confiance des aficionados et par la reconnaissance des Toreros français, ALEJAN poursuit son aventure pour aider et soutenir les jeunes apprentis toreros des écoles taurines. Les menaces qui pèsent sur ces jeunes, en partie écartées par une première victoire de l'Observatoire, doivent nous pousser à continuer de les soutenir d'avantage, car d'autres batailles arrivent et ils sont l'Avenir de notre Culture. - Vêtements de qualité 100% français, Fierté de porter élégamment notre Aficion, Soutien aux jeunes apprentis toreros: 3 bonnes raisons de faire confiance àALEJAN . Nouveau site, nouvelle collection, nouvelles actions pour les écoles taurines avec nos matadors français, retrouvez tout cela sur notre site www.alejan.eu. Ils sont l'Avenir de notre Culture Taurine, mobilisons-nous pour les encourager, continuez de nous faire confiance. ALEJAN, Porter nos valeurs avec Fierté..."

AOÛT AUX SAINTES

Les arènes des Saintes Maries de la Mer proposent
le jeudi 14 août à 22 heures corrida portugaise : 5 toros du Laget pour Rui Fernandes, Sergio Vega et les forcados de Chamusca. Mercredi 20 août à 22 heures corrida portugaise : toros à désigner pour Alfonso Lopez Bayo, Joao Salgueiro (fils) et les forcados de Chamusca. Location : 04 90 97 85 86 partir du 28 Juillet  aux Stes Maries de la Mer.

FERIA DE NOVILLADAS DE RION

La feria de novilladas sans chevaux de Rion se déroulera les samedi 23 et dimanche 24 août prochains. Au programme du samedi, becerrada matinale avec Michelito le jeune prodige mexicain et Santi Mario l'espoir bitterrois. L'après-midi, novillada des leaders de la novillada sans picador avec Thomas Dufau, Juan del Alamo et Adrian de Torres. Dimanche 24, novillada des confirmés avec le valencien Manuel Sarrion, le bitterrois Cayetano Ortiz et un troisième torero désigné parmi les triomphateurs du mois d'août. Les deux jours seront lidiés des erales de Valdefresno. Location: 05 58 57 04 44

LOCATIONS POUR LA FERIA DE NÎMES

L'ouverture des locations pour la feria des vendanges nîmoise qui se déroulera du jeudi 18 septembre au dimanche 21 aura lieu pour les abonnements du lundi 28 juillet au mercredi 20 août. Billeterie, 4 rue de la Violette-Nîmes Tél : 0891-701-401 (0,225€ ttc/mn).  www.arenesdenimes.com. Du lundi au vendredi de 10 heures à 18 heures, le samedi de 9 heures à 12 heures.

LOCATION POUR RIEUMES

Pour la Féria de Rieumes qui aura lieu les 6 et 7 septembre le bureau des réservations est ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heurs et de 14 heures à 18 heures par téléphone au 05.62.14.66.13 et par internet sur www.feria-rieumes.com   ou  www.clubtaurin-rieumes.free.fr.


NOVILLADA DE ROQUEFORT

Pour la journée du 15 août. À 11 heures novillada sans picador, erales de Santafé Marton pour  Thomas Bacqué, Thomas Duffau et Adrian de Torres. À 18 heures novillos de Aimé Gallon et Fils pour Juan Belda, Mario Aguilar et Javier Cortes. Réservations à partir du 9 août au 05 58 45 79 33.

D'AFICIONAUTE À AFICIONAUTE

Aficionaute propose 3 places pour la corrida du 14 août à Dax à 18h (Tendido couvert 1er rang) au prix de 46 euros l'unité. tel : 06 84 51 14 27.
Pour cause impossibilité, vend pour la Féria de Dax 3 abonnements pour les 5 corridas des 13/14/15/16/17 août en gradins supérieurs ombre 2ème rang escalier 15 / porte principale, places côte à côte numéros 238-239-240. Prix: 37 euros X 3 X 5 corridas : 555 euros.( prix coûtant). tél 06 77 74 37 74
A vendre pour Béziers 5 abonnements (4 corridas et une novillade Gradin haut, 1er rang à l’ombre. 192 € l’abonnement. Tel 06.28.72.05.09.

DEUX SOLOS POUR LA FERIA DES VENDANGES À NÎMES

Outre le Juli qui fêtera ainsi ses dix ans d'alternative, Sébastien Castella combattra aussi six toros "en réponse à l'ostracisme dont on fait preuve à son encontre les arènes françaises" a précisé Simon Casas lors de la conférence de presse tenue hier en mairie. Les cartels sont les suivants.
Jeudi 18 septembre toros de Robert Margé pour Luis Bolívar qui confirmera l'alternative, Curro Díaz et Salvador Vega. Vendredi 19 au matin novillos de Manolo González pour Román Pérez, Alejandro Esplá et Tomasito. L'après-midi toros de Daniel Ruiz pour El Juli à l'occasion du dixième anniversaire de son alternative dans les mêmes arènes. Samedi 20 au matin toros de Garcigrande pour Julio Aparicio, Morante de la Puebla et Javier Conde. L'après-midi, six toros de différentes ganaderias pour Sébastien Castella. Dimanche 21 au matin toros de José Vázquez pour Juan Bautista, Matías Tejela et Alejandro Talavante. L'après-midi toros de Victoriano del Río pour Enrique Ponce, Miguel Ángel Perera et Rubén Pinar qui prendra l'alternative.

CARTELS DE SAN SEBASTIAN

La Semana Grande qui se déroulera du 10 au 17 août propose les combinaisons suivantes. Dimanche 10 toros de Cebada Gago pour El Fundi, Juan José Padilla et Iván Fandiño. Lundi 11. Deux toros de Fermín Bohórquez pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Valdefresno pour Julio Aparicio et El Cid. Mardi 12 toros de Jandilla para Morante de la Puebla, El Juli et El Fandi. Mercredi 13 toros d'El Ventorrillo pour Enrique Ponce, Antonio Barrera et Sébastien Castella. Jeudi 14 toros de Núñez del Cuvillo pour Finito de Córdoba, José Tomás et Juan Bautista. Vendredi 15 toros deux toros de Sanchez y Sanchez (origine El Capea) pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Joselito pour Eduardo Gallo et Cayetano. Samedi 16 toros de García Jiménez pour El Juli, José María Manzanares et Miguel Ángel Perera. Dimanche 17 toros de Victorino Martín pour Pepín Liria, Antonio Ferrera et Diego Urdiales.

LOCATIONS POUR BEZIERS

La location pour les abonnements de la feria de Béziers est ouverte jusqu'au 20 juin. Par téléphone au 04 67 76 13 45 de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures du lundi au vendredi, ou par internet sur le site des arènes.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 








imprimez cette page