Samedi 9 août 2008


EDITO


TOROS FERMIER


Elevés dans les côteaux de Gascogne avec le même soin jaloux que celui apporté aux fameux poulets gerseois, les toros de Jean-Louis Darret se sont comportés conformément à leur encaste Guardiola : superbes, jamais niais face aux hommes mais durs aux piques et parfois avisés. Une corrida vicoise en somme. Ce qui tombe bien, on y était. Voir l'édito. CV d'André Viard



ACTUALITE

VIC : AGUILAR A HOMBROS, DARRET AUX ANGES

Magnifiques de présentation, les toros de Jean-Louis Darré, sortant pour la première fois en corrida sous le fer de l’Astarrac, ont fait preuve de bravoure sous les treize piques reçues. Hauts et lourds, ils ont eu des comportements divers et compliqués avec un handicap commun : la lumière et les ombres générées par les projecteurs qui captaient leurs regards et perturbaient ainsi leurs trajectoires car la corrida se donnait en nocturne. Le premier était noble mais tardo, le second, très mobile, fut le meilleur de la soirée, le troisième fut noble à droite mais manqua de transmission, le quatrième s’est éteint après trois grosses piques, le cinquième, mansote, se réfugia aux planches trop rapidement, le sixième, très armé, fut bon à droite, plus compliqué à gauche et mobile.
Marco Serrano, salut et silence, Julien Lescarret, oreille et silence, Alberto Aguilar, oreille et oreille.
Marc Serrano a démontré une belle motivation mal récompensé par un sorteo malheureux. Face à son premier court de charge il s’appliqua à faire un travail soigné mais mal conclu par un pinchazo, une demie basse et deux descabellos, salut. Son second recevra trois piques en brave et va s’éteindre complètement à la muleta obligeant le nîmois à conclure rapidement par un bajonazo, silence.
Julien Lescarret entreprend le second par capotazos distants. Aux piques le toro révèle une bravoure superbe sur deux rencontres époustouflantes. A la muleta le toro est mobile et noble. Lescarret en profite dès l’entame par deux séries à droite bien guidées. La suite est moins probante et le landais, trop rapide, s’empêtre dans un patchwork de passes plus ou moins bien exécutées. L’estocade est portée avec foi mais c’est un bajonazo à l’arrivée, couronné toutefois par une oreille réclamée par le public. Devant son second, un toro manso et faiblard, il ne profitera pas de la poignée d’embestidas qu’offraient ce toro en tout début de faena et le Darré partira aux planches illico pour ne plus en sortir. Vilaine demie plate dans l’épaule, silence .
Alberto Aguilar aura tiré son épingle du jeu grâce à son entrega et à un courage énorme. Il reçoit son premier par une larga de rodillas osée et enchaîne sans douter les véroniques en gagnant du terrain vers le centre. Le jeune torero avance la muleta avec cran et extirpe les muletazos a un toro faible mais noble et pas facile à manier. Même si l’ouvrage manque de classe et de délicatesse, il fait preuve d’un courage ahurissant et d’un engagement total. Un pinchazo suivi d’un bajonazo, oreille. Devant son dernier, même registre : le jeune espagnol s’arrime, fait fi des deux avertissements donnés à la cape et aux banderilles et continue d’avancer le bras et de prendre le dessus sur son opposant petit à petit en exploitant plus la corne droite. Nouveau bajonazo d’effet immédiat en conclusion et oreille synonyme de sortie a hombros.
A la fin de la corrida, Marc Raynaud, de la cuadrilla de Lescarret a été déclaré meilleur picador de la soirée pour ses puyas sur le second toro de Darré. Arène remplie au trois quart, température 18°.
Jean-Paul Campistron. Voir reportage André Viard.

LA TAUROMACHIE INTEGRE L'EDUCATION NATIONALE...

Luis Armando Reynoso Fermat, gouverneur de l'état d'Aguascalientes au Mexique (un des plus taurins qui soit), a décidé qu'à partir du mois d'août des activités taurines intègreraient les cours du secondaire au même titre que les arts plastiques afin que tout élève puisse se familiariser avec la culture taurine. Les deux dernières heures de chaque journées de classe seront réservées à l'enseignement des arts, l'option tauromachie permettant d'appréhender les secrets de l'art du toreo et des métiers de l'arène. Une classe pilote confiée notamment au matador César Pastor va être créée cette année, l'objectif du gouvernement d'Aguascalientes étant d'étendre à terme le système à toutes les classes du secondaire. Il existe par ailleurs une école de tauromachie à Aguascalientes, de laquelle est issu notamment Joselito Adame.

ARLES : DEUX OREILLES JIMENEZ, UNE POUR BOURNEL

Novillos de Alain Tardieu encastés, lourds et sérieux, excellents les premier et cinquième, sans problèmes majeurs les troisième et dernier, plus compliqués les second et quatrième. Adrian Abad : salut et silence. Thomas Bournel : vuelta et oreille. Javier Jimenez : oreille et oreille. En sus du bon résultat enregistré par le sosie de Espartaco, et outre le bon comportement des pupilles d'Alain Tardieu, on retiendra de cette course les progrès et la maturité affichés par Thomas Bournel.
Les bons principes d'Adrian Abad ne lui permirent pas de se hisser à  la hauteur de son encaste, fijo et humillando premier. La classe du becero  appelait cette étincelle de créativité qui fait les oeuvres de poids. Arrastre applaudie et salut pour Abad. Son second portait aussi la tête humblement basse dans les leurres mais sa charge rapide et parfois indécise ne lui facilita pas la tâche.  Il s'en défit laborieusement. Silence.
Depuis ses débuts, les progrès de Thomas Bournel sont constants. Il avance règulièrement  par pallier successifs. Il fallait un haut niveau technique pour mettre dans la muleta son premier, bronco, querencioso et crocheteur. Une mise à  mort sans brio lui couta une oreille. Vuelta. Il reçut l'excellent colorado cinquième par six véroniques données à  genoux. A la muleta, main très avancée, à  l'image des plus grand, pour obliger le becerro à répéter, il réussit d'importantes séries de derechazos. Entière en avant. Une oreille.
Le lourd et encasté troisième manqua un peu de fixité dans son combat. Il dut, de plus, compenser par sa générosité les nombreuses maladresses du protégé© d'Espartaco. Il ne fut que partiellement exploité lors d'une faena spectaculaire où la fougue l'emporta sur la technique.   Une oreille. Pareillement au collaborateur dernier, la volonté de s'imposer l'emporta sur la technique et la raison. Il en résulta une faena heurtée, émaillée d'accrochages, mais sauvée par l'engagement et le charisme du garçon. Une oreille en dépit d'une mise à  mort approximative. Public  bon enfant aux réactions étonnamment saines.
Frédéric Pascal.

RUE 89 OUVRE LE DEBAT

Le site d'information en ligne rue89 a ouvert sur sa une le débat taurin à partir du communiqué envoyé hier par l'Observatoire des Cultures Taurines sous le titre "Les bébés toreros dans la fosse aux médias". Les antis sont nombreux à réagir, les aficionados beaucoup moins... Mais on peut.

REMPLACEMENT À PARENTIS

L'association des aficionados de Parentis vient de rendre public le choix du remplaçant de Octavio Garcia « El Payo » qui n'est pas remis de sa blessure reçue le week end dernier dans les arènes de Iscar ( Valladolid ). Ce sera Francisco Pajares, originaire de Plasencia. Le cartel de samedi 9 août est donc le suivant : novillos de Pablo Mayoral pour Alberto Lamelas, Francisco Parajes et Juan Luis Rodriguez. Paseo à 18h00.

SANS CHEVAUX DES PEÑAS À AIRE

La Junta des Peñas Aturines organise sa novillada sans chevaux le vendredi 22 août à 19h30 aux Arènes Maurice Lauche d’Aire sur l’Adoure. Au programme,  6 erals de Ana Corera pour José Fernando Arévalo de l’école taurine d’Arganda del Rey, Thomas Duffau de l’école taurine du sud ouest et Matéo Julian de l’école taurine de Nîmes. « Toro à la Broche » à l’issue de la novillada aux allées de l’Adour.

NOVILLADA DE SAINT-PERDON

Le 31 août Saint-Perdon propose à 11 heures novillada sans chevaux trois erales de Malabat pour Mario Dieguez, Tomas Duffau et Juan del Alamo. 12 heures 30 concert de la peña Al Violin. 13 heurs apéritif et repas de l'aficion. 17 heures 30  novillos de Bucaré pour El Payon,  Mario Aguilar et Santiago Naranjo. Forfait pour la journée (novillada s/p . repas. novillada piquee) 36 €. Réservations à partir du 18 août au 05 58 75 14 79.

DE L'ASTARAC AU FEZENSAC

Vingt kilomètres à peine séparent l'Astarac du Fezensac au coeur de la Gascogne brave, mais pour Jean-Louis Darret il aura fallu plus de quinze ans, ce qui est finalement peu, pour les franchir, en tant que ganadero s'entend. Mais quel début ! Une corrida de toros somptueuse marquée du fer de l'Astarac (origine Guardiola) qui a fait l'admiration de tous les présents lorsqu'elle a été débarquée hier matin. Elle sera lidiée vendredi prochain à 21 heures 30. Au cartel, Marc Serrano, Julien Lescarret et Alberto Aguilar. À ne pas manquer pour les débuts dans le temple du toro du ganadero gerseois dont le travail et le talent sont justement récompensés. Voir reportage.

ALEJAN... D'UTILITE TAURINE

Encouragé par la confiance des aficionados et par la reconnaissance des Toreros français, ALEJAN poursuit son aventure pour aider et soutenir les jeunes apprentis toreros des écoles taurines. Les menaces qui pèsent sur ces jeunes, en partie écartées par une première victoire de l'Observatoire, doivent nous pousser à continuer de les soutenir d'avantage, car d'autres batailles arrivent et ils sont l'Avenir de notre Culture. - Vêtements de qualité 100% français, Fierté de porter élégamment notre Aficion, Soutien aux jeunes apprentis toreros: 3 bonnes raisons de faire confiance àALEJAN . Nouveau site, nouvelle collection, nouvelles actions pour les écoles taurines avec nos matadors français, retrouvez tout cela sur notre site www.alejan.eu. Ils sont l'Avenir de notre Culture Taurine, mobilisons-nous pour les encourager, continuez de nous faire confiance. ALEJAN, Porter nos valeurs avec Fierté..."

AOÛT AUX SAINTES

Les arènes des Saintes Maries de la Mer proposent une corrida flamenca et deux corridas portugaises :
samedi 9 août à 18 heures corrida flamenca 6 Toros Antonio Palla pour un mano a mano Juan Bautista – Joselito Adame avec le groupe flamenco Ibor Sanchez. Jeudi 14 août à 22 heures corrida portugaise : 5 toros du Laget pour Rui Fernandes, Sergio Vega et les forcados de Chamusca. Mercredi 20 août à 22 heures corrida portugaise : toros à désigner pour Alfonso Lopez Bayo, Joao Salgueiro (fils) et les forcados de Chamusca. Location : 04 90 97 85 86 partir du 28 Juillet  aux Stes Maries de la Mer.

FERIA DE NOVILLADAS DE RION

La feria de novilladas sans chevaux de Rion se déroulera les samedi 23 et dimanche 24 août prochains. Au programme du samedi, becerrada matinale avec Michelito le jeune prodige mexicain et Santi Mario l'espoir bitterrois. L'après-midi, novillada des leaders de la novillada sans picador avec Thomas Dufau, Juan del Alamo et Adrian de Torres. Dimanche 24, novillada des confirmés avec le valencien Manuel Sarrion, le bitterrois Cayetano Ortiz et un troisième torero désigné parmi les triomphateurs du mois d'août. Les deux jours seront lidiés des erales de Valdefresno. Location: 05 58 57 04 44

LOCATIONS POUR LA FERIA DE NÎMES

L'ouverture des locations pour la feria des vendanges nîmoise qui se déroulera du jeudi 18 septembre au dimanche 21 aura lieu pour les abonnements du lundi 28 juillet au mercredi 20 août. Billeterie, 4 rue de la Violette-Nîmes Tél : 0891-701-401 (0,225€ ttc/mn).  www.arenesdenimes.com. Du lundi au vendredi de 10 heures à 18 heures, le samedi de 9 heures à 12 heures.

LOCATION POUR RIEUMES

Pour la Féria de Rieumes qui aura lieu les 6 et 7 septembre le bureau des réservations est ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heurs et de 14 heures à 18 heures par téléphone au 05.62.14.66.13 et par internet sur www.feria-rieumes.com   ou  www.clubtaurin-rieumes.free.fr.


NOVILLADA DE ROQUEFORT

Pour la journée du 15 août. À 11 heures novillada sans picador, erales de Santafé Marton pour  Thomas Bacqué, Thomas Duffau et Adrian de Torres. À 18 heures novillos de Aimé Gallon et Fils pour Juan Belda, Mario Aguilar et Javier Cortes. Réservations à partir du 9 août au 05 58 45 79 33.

D'AFICIONAUTE À AFICIONAUTE

Aficionaute propose 3 places pour la corrida du 14 août à Dax à 18h (Tendido couvert 1er rang) au prix de 46 euros l'unité. tel : 06 84 51 14 27.
Pour cause impossibilité, vend pour la Féria de Dax 3 abonnements pour les 5 corridas des 13/14/15/16/17 août en gradins supérieurs ombre 2ème rang escalier 15 / porte principale, places côte à côte numéros 238-239-240. Prix: 37 euros X 3 X 5 corridas : 555 euros.( prix coûtant). tél 06 77 74 37 74
A vendre pour Béziers 5 abonnements (4 corridas et une novillade Gradin haut, 1er rang à l’ombre. 192 € l’abonnement. Tel 06.28.72.05.09.

DEUX SOLOS POUR LA FERIA DES VENDANGES À NÎMES

Outre le Juli qui fêtera ainsi ses dix ans d'alternative, Sébastien Castella combattra aussi six toros "en réponse à l'ostracisme dont on fait preuve à son encontre les arènes françaises" a précisé Simon Casas lors de la conférence de presse tenue hier en mairie. Les cartels sont les suivants.
Jeudi 18 septembre toros de Robert Margé pour Luis Bolívar qui confirmera l'alternative, Curro Díaz et Salvador Vega. Vendredi 19 au matin novillos de Manolo González pour Román Pérez, Alejandro Esplá et Tomasito. L'après-midi toros de Daniel Ruiz pour El Juli à l'occasion du dixième anniversaire de son alternative dans les mêmes arènes. Samedi 20 au matin toros de Garcigrande pour Julio Aparicio, Morante de la Puebla et Javier Conde. L'après-midi, six toros de différentes ganaderias pour Sébastien Castella. Dimanche 21 au matin toros de José Vázquez pour Juan Bautista, Matías Tejela et Alejandro Talavante. L'après-midi toros de Victoriano del Río pour Enrique Ponce, Miguel Ángel Perera et Rubén Pinar qui prendra l'alternative.

CARTELS DE SAN SEBASTIAN

La Semana Grande qui se déroulera du 10 au 17 août propose les combinaisons suivantes. Dimanche 10 toros de Cebada Gago pour El Fundi, Juan José Padilla et Iván Fandiño. Lundi 11. Deux toros de Fermín Bohórquez pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Valdefresno pour Julio Aparicio et El Cid. Mardi 12 toros de Jandilla para Morante de la Puebla, El Juli et El Fandi. Mercredi 13 toros d'El Ventorrillo pour Enrique Ponce, Antonio Barrera et Sébastien Castella. Jeudi 14 toros de Núñez del Cuvillo pour Finito de Córdoba, José Tomás et Juan Bautista. Vendredi 15 toros deux toros de Sanchez y Sanchez (origine El Capea) pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Joselito pour Eduardo Gallo et Cayetano. Samedi 16 toros de García Jiménez pour El Juli, José María Manzanares et Miguel Ángel Perera. Dimanche 17 toros de Victorino Martín pour Pepín Liria, Antonio Ferrera et Diego Urdiales.

LOCATIONS POUR BEZIERS

La location pour les abonnements de la feria de Béziers est ouverte jusqu'au 20 juin. Par téléphone au 04 67 76 13 45 de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures du lundi au vendredi, ou par internet sur le site des arènes.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 








imprimez cette page