Lundi 20 août 2007


EDITO


AFICIONADOS D'APRES-DEMAIN

N'en déplaise aux abolitionnistes, les enfants des terres taurines qu'ils voudraient interdire d'arène ont aussi leur point de vue. Hier à Rion, Ana, huit ans et demi, a retranscrit ainsi la novillada qu'elle a vu. Voir l'édito d'André Viard.



ACTUALITE

RION : CALITA A HOMBROS, VUELTA POUR UN VALDEFRESNO

Irréprochables de présentation, les novillos de Valdefresno ont survolé cette après-midi rionnaise. Le mexicain Javier Calita a su mettre en valeur les superbes embestidas de ses adversaires, démontrant ainsi à ses compañeros la voie qu’ils auraient du suivre. Les premier, troisième, quatrième développèrent bravoure et noblesse avec de la classe dans les charges museau au ras du sol, un vrai régal pour les toreros. Le deuxième fut le plus compliqué et le cinquième le plus brave, mais auraient permis des ouvrages limpides avec une muleta autoritaire. Le sixième fut le joyau de la tarde : un novillo lourd, armé bas qui répétait les charges inlassablement, avec classe et vibration ; du caviar ! Voir chronique de Jean-Paul Campistron Voir reportage de Marie et André Viard

SAINT-GILLES / OREILLE POUR LORE

La corrida de Tardieu Frères, c'est à dire issue des vaches de souche Pouly, est sortie lourde et charpentée, elle a beaucoup exigé des toreros. Au moral il n'y eut rein d'excellent, le spectre allant du correct (le quatrième) au toro avisé et dangereux (le second) en passant par tous les autres états. Denis Loré silence et oreille. Julien Miletto, ovation et salut. Jérémi Banti, silence aux deux. Voir chronique de Frédéric Pascal.

MAUBOURGUET : DEUX OREILLES POUR TOMASITO, UNE POUR MARIO

Deux tiers d’arène, temps menaçant mais la pluie a eu le bon goût d’attendre la fin de la novillada pour tomber. Six erales du Laget des frères Jalabert, bien présentés, encastés et durs pour les jeunes toreros. Le premier qui échut à Mario mit la panique en piste et il fallut l‘aide de toutes les cuadrillas pour le canaliser. Grosses difficultés à l’épée pour l’Hagtemaucien qui entendit deux avis. Sur son second l’élève de Béatrice Brethes fut plus à l’aise et se montra sous un meilleur jour, tout en toréant tout de même un peu trop le pubic qui le lui rendit par une oreille de sympathie. Thomas Cerqueira parut bien absent, ce n’était pas son jour. Mais c’est l’Arlésien Tomasito qui donna du bonheur au public Bigourdan. Très volontaire dés les salutations au capote, y compris les quites sur les toros de ses collègues, complet à la muleta, tentant presque tout quitte à le payer par un coup ou une voltereta. De la graine de torero c’est sûr.
Roger Martin.

DANS LES RUEDOS HIER

Au Puerto de Santa Maria, face à une corrida de Zalduendo fortement protestée en raison de sa présentation, Castella a coupé les deux oreilles de son second, Ponce et Morilla une. À Bilbao, face au meilleur lot d'une noble corrida de la Quinta, Padilla a coupé deux fois une oreille. À Saint-Sébastien, Luis Bolivar a coupé la seule oreille de la tarde au dernier toro de la feria, un Victorino Martin noble comme le furent les deux précédents auxquels Fernando Cruz et Lopes Chaves donnèrent de bonns faenas mal conclues épée en main. À Malaga, tandis que Mendoza et Ventura coupaient chacun deux oreilles, Marie Sara a reçu une voltereta en essayant de descabeller son premier. Après avoir donné une vuelta, elle a gagné l'infirmerie d'où elle n'est pas ressortie. À Leganes, Juan Bautista a coupé les deux oreilles de son second adversaire de Bernardino Piriz. À Saint-Sever, face à une novillada de Margé inégale de comportement, Mario Aguilar et José Manuel Mas ont coupé chacun une oreille.

TEL PARRAIN, TEL FILLEUL

Coïncidence médiatique : tandis que Laurent Joffrin signait samedi dans Libération un édito à charge contre la culture taurine, Marine Le Pen confiait à l'AFP qu'elle trouvait injuste le procès fait aux aficionados, contrairement à son père Jean-Marie (parrain de baptême du petit Laurent à l'époque où celui-ci n'avait pas encore choisi Joffrin pour nom de plume) qui s'y est à diverses reprises déclaré hostile. Quelle famille !

SAINT-GILLES SAMEDI : DEUX OREILLES POUR FERREIRA ET CAMILLE JUAN

Les novillos du Scamandre, de la branche d'origine Sepulveda, ont un peu déçus. A part les deux du lot de Mesa, les autres ont manqué de fond, les deux de Ferreira se révélant les plus compliqués. Le métier d'Isaac Mesa, venu en remplacement de Leal, ne fait pas oublier son manque de charisme. Avec son premier, il toucha le seul novillo collaborateur de l'après midi et fut loin d'en assécher les potentialités. Silence. Son second qui faisait l'avion, tête basse dans les leurres, ne lui réussit pas plus Silence. La détermination et l'élégance du frêle Joao Ferreira est impressionnante. Il joua de malchance au tirage au sort mais salua au second et coupa les deux oreilles du tardo et incommode cinquième. Avec deux adversaires mobiles mais brusques, Camille Juan a eu de beaux gestes. Il sortit son épingle du jeux, ce qui n'était pas gagné d'avance, vu son peu d'entraînement. Oreille à chacun. Beau temps. Entrée misérable. Frédéric Pascal

SAINT LAURENT D'EYGOUSE : TRIOMPHE DE MARC ANTOINE ROMERO

A part le premier, les erales du Scamandre, de la branche originaire de Sol, ont été difficiles, brusques dans leurs réactions et imprévisibles dans leurs trajectoires.  Les triomphes successifs renforcent Marc Antoine Romero. Au bon premier il réalisa une faena de qualité constante bien conclue à l'épée. Une oreille. Il fut sélectionné pour tuer un novillo supplémentaire, qui ne lui donna que dix trajectoires. Silence. L'adversaire de Vincent Cardo commença mieux qu'il ne finit. Une oreille. Thomas Bournel confirme ses progrès. Il donna un nombre ahurissant de passe à un novillo incommode et inconstant qu'il tua mal. Vuelta. Cayetano Ortiz fut habile avec un exemplaire qui jetait les pattes en avant et restait court. Une oreille. Frédéric Pascal

CAISSARGUES : GRAINE DE TORERO

Face à quatre bonnes et douces vaches de François André, Marc Antoine Romero a été appliqué, Clement Moras classieux, Dorian Munoz encore vert, Folco Julien décontracté. Marc Antoine Romero et Clémént Moras ont été sélectionnés pour toréer en simulacre deux males qui se sont avérés plus âpres.
Frédéric Pascal

DEAMBULATIONS EN TERRES TAURINES : FERIA DE SAN SEBASTIAN

Décidément, les Victorinos ne font plus recette car il aurait été impensable il n’y a que deux ans, d’imaginer une arène de première catégorie avec plus de places libres que de sièges occupés. C’est pourtant ce qui s’est passé aujourd’hui, et pourtant, la presse regorgeait d’articles indiquant que le lot apporté était exceptionnel en tous genres, et des qualificatifs comme parfaits , sublimes, extraordinaires, fleurissaient aux quatre coins des rubriques consacrées à la dernière journée de cette féria. Voir chronique de Dionxu.

GANADERIA EN LIGNE

La ganaderia Malabat possède désormais un site que les aficionautes sont invités à visiter :
http://www.ganaderia-malabat.fr.

"JOURNEE POUR NOS HANDICAPS" À MONT DE MARSAN

Le dimanche 28 octobre la Peña EL BRINDIS, en partenariat avec le Conseil Général des Landes, propose une journée de sensibilisation et d’information sur le thème du handicap. Ce sera notamment l’occasion de mieux connaître les associations représentant les personnes handicapées ou leur famille et celles gérant des établissements et services pour personnes handicapées, dans différents stands, près des arènes. A partir de 9 H : Informations sur le handicap, vente de produits réalisés par des personnes handicapées et rencontre avec des entreprises pour l’insertion professionnelle de personnes handicapées. A 16 h : Fiesta Campera » avec 4 novillos de CAMINO de SANTIAGO (J.L. DARE) et 2 de BRETHES pour : Richard MILIAN Julien LESCARRET Mehdi SAVALLI Thomas DUFAU Mathieu GUILLON Thomas BACQUE. Location à l’Office du Tourisme et au centre LECLERC de Mont de Marsan. Tél : 05 58 05.87.37. Entrée Générale 15 €. Parking réservé aux personnes handicapés (logo de la carte H). Information sur le site : www.elbrindis.canalblog.com

CORRIDA PORTUGAISE DE CAZAUBON

Au cartel de la corrida portugaise qui aura lieu à Cazaubon le samedi 25 août à 17 heures : Marie Sara, Sergio Vegas et des novillos du Laget.

LOCATIONS POUR NÎMES

La location pour les corridas séparées (en dehors des abonnements) de la feria des Vendanges débutera le jeudi 16 août. Tel : 0891 701 401 www.arenesdenimes.com Bureaux de location, 4 rue de la violette : du lundi au vendredi de 10h à 18h, le samedi de 10h à 13h.

VOYAGE À BILBAO

La peña Julien Lescarret de Mont de Marsan organise une sortie en bus le samedi 25 août à Bilbao, à l'occasion du solo de Manuel Jesus El Cid devant des Victorinos Martin. Départ devant les arènes de Mont de Marsan à 10h, retour aux environs de 2h. Possibilité de récupérer des personnes sur le chemin. Prix de la journée: 55 euros, comprenant le trajet en bus, le repas du midi au restaurant, la place de corrida(ombre) et le buffet froid du soir. Pour réserver, 06 07 43 89 08 ou 06 17 49 32 69 jusqu'au 21 août.

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

Dimanche 19 août, novillos de Robert Margé pour Alfonso Oliva Soto, Marco Leal et José Manuel Mas.

LES PEÑAS ATURINES SE BOUGENT

Les associations taurines aturines (Peña los Arsouillos, Peña Aquet Taben, Peña 69, Peña Christophe Dussau et le Comité des Fêtes) se sont regroupées sous le nom de JUNTA DES PEÑAS ATURINES afin de mobiliser l’aficion locale et d’organiser diverses manifestations visant à promouvoir la tauromachie à AIRE. L’objectif de l’Association ainsi créée est de valoriser l’image de marque et la crédibilité de la Plaza de Toros d’AIRE SUR L’ADOUR en mobilisant l’aficion aturine et locale, en organisant toutes les manifestations promouvant celle-ci,  en fédérant et mutualisant tous les acteurs de la tauromachie espagnole de la Ville, en agissant pour étoffer la programmation de la temporada aux arènes,  en organisant, par elle-même, des spectacles de tauromachie espagnole. Le challenge est d’envergure, cependant la Ville d’Aire et sa proximité, semblent receler un vivier d’aficionados de qualités mais dispersés et isolés. Aussi, récupérant les érales de LOS MANOS par deux fois suspendus, l’Association propose une NSP avec cet élevage le vendredi 24 août 2007, date qui n’entre pas en concurrence avec un autre site. Au cartel, six erales de Los Maños pour Marc Antoine Romero, Mario Guirao et Juan Diez "Fini" de Badajoz.

FERIA DE RION

Samedi 18 août à 11H30. Becerrada : 2 erales de Jalabert  pour Thomas Dufau et Mathieu Guillon. À 18 heures : 6 novillos de Valdefresno pour Damian Castaño (Salamanca) vainqueur du Bolsin de Ciudad Rodrigo et finaliste du Bolsin d'Arnedo, Tomasito (Arles) finaliste du Bolsin de Bougue, Mario Guirao (Hagetmau), révélation 2007 des novilladas sp. Dimanche 19 à 18 heures, novillada sans chevaux : 6 novillos de Valdefresno pour Javier Calita  (Mexique) le mexicain de Séville  vainqueur du cycle des novilladas de la Maestranza, Pablo Lechuga (Madrid) le numéro 1 de l’école taurine de Madrid et Patrick Villebrun (Nîmes)  finaliste du Bolsin d’Arnedo pour une de ses dernières prestations avant son passage en piquée. LOCATION 05 58 57 04 44. Pour les novilladas places de 15 à 25€. Les autres spectacles taurins proposés sont : vendredi 17 à 18 heures  concours de capeas inter écoles taurines ; à 21H30  course landaise formelle. Samedi 18 août à 10 heures encierro et abrivado ; à 11 heures 30 concours de cocardes et becerrada. Lundi 20 août à 17 heures gala comico taurin avec finale du concours des capeas.

LOS TOROS VUS DEPUIS BROOKLIN

Notre compañero Michael Crouser, photographe de Brooklyn, nous fait part de la publication prochaine d'un ouvrage qu'il consacre à la tauromachie sous le titre "Los Toros". Plus de 120 photographies noires et blanches "du bullrings du monde" avec une introduction de Mario Vargas Llosa en anglais et en espagnol. Le livre est publié par Twin Palms Publishers, l'éditeur de référence aux Etats Unis en ce qui concerne les livres de photographie d'art. Une présentation de l'ouvrage est consultable sur www.lostoroslivre.com.

CLERGUE HABILLERA L'AMPHITHEÂTRE DE LUMIERES

Pour la corrida Goyesque du vendredi 7 septembre à Arles qui réunira El Juli, Juan Bautista et Joselito Adame face aux toros d’Antonio Bañuelos, Lucien Clergue, arlésien et premier photographe membre de l’Académie habillera l'amphithéâtre de lumières après Christian Lacroix (2005) et Jean-Paul Chambas (2006). A l’extérieur, d’immenses photographies de plus de 9 mètres de haut recouvriront les tours sarrazines des arènes. A l’intérieur, les burladeros (barrières de protection pour les matadors) seront ornés de photos, la piste de sable sera décorée d’une fresque imaginée par Lucien Clergue : un triptyque d’ombres portées de toreros matérialisées par des ocres sombres et clairs. Manitas de Plata, le gitan aux doigts d’argent, interprétera spécialement pour l’évènement l’air du paseo.

LE CTB EN LIGNE

Nos amis de l'Union Taurine Biterroise sont désormais présents en ligne et vous invitent à les visiter :
www.uniontaurinebeziers.asso.fr.

ESCALERA DEL EXITO

La Fondation Escalera del Éxito invite les aficionados à visiter le site qu'elle consacre à la culture taurine : www.escaleradelexito.com

FERIA DE LA PÊCHE ET DE L'ABRICOT DE SAINT-GILLES

Samedi 18 août, novillos du Scamandre pour Antonio Joao Ferreira, Camille Juan et Marco Leal. Dimanche 19, toros de Tardieu pour Denis Loré, Julien Miletto et Jeremy Banti.
 
VENDANGES NÎMOISES

Jeudi 13 septembre à 17h30. Trois novillos de Pio Tabernero de Vilvis et trois de Vidal Garcia Tabernero Orive pour: Jose Garcia “Chechu”, Oliva Soto et Marco Leal. Vendredi 14 septembre à 17h30, toros de Miura pour El Fundi, Juan Jose Padilla et Rafaelillo. Samedi 15 septembre à 11h00 deux toros de Guttiérez Lorenzo pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Garcia Jimenez pour Pablo Hermoso de Mendoza, El Juli et Juan Bautista. Samedi 15septembre à 17h00 toros de Fuente Ymbro pour César Jimenez, Miguel Angel Perera et Daniel Luque. Dimanche 16 septembre à 11h00 toros de Juna Pedro Domecq pour César Rincon, Enrique Ponce et Sebastian Palomo Linarès (confirmation d’alternative). Dimanche 16 septembre à 17h00 toros de Domingo Hernandez et Garcigrande pour Denis Loré, Jose Tomas et Sébastian Castella.

NOVILLADA DE MILLAS

Pour la novillada de Millas qui aura lieu le dimanche 12 août, les novillos du Scamandre (origine Valdefresno) seront combattus par Joselito Adame, Alberto Lamelas et El Santo.

VOYAGE DU CLUB TAURIN PAUL RICARD D'ARLES

Le club taurin Paul Ricard d'Arles organise un voyage à la feria de Salamanque du 12 au 16 septembre 2007 (départ mardi 11 à 21H, retour le lundi 17 dans la journée). Les cartels 12/09 :E Ponce José Tomas  Capea toros El Pilar, 13/09 El Cid, El Fandi, Sébastien Castella toros Valdefresno, 14/09 Remplaçant de Morante, Eduardo Gallo, Cayetano toros Garcigrande, 15/09 César Rincon, Finito de Cordoba, Valverde toros de Puerto de San Lorenzo, 16/09 Lopes Chavez, Manzanarés, Talavante toros Vellosino. Les tarifs : 550 euros par personne (aller retour en car, places de corrida, hotel) visites de ganaderias. renseignements et inscriptions au 0686274600..

NUIT DU TORO À VIC

Vendredi 10 août 2007 -18h Novillada sans picadors 3 erales de Gallon pour les jeunes novilleros landais : Mario Guirao, Tomas Duffau et Mathieu Guillon. Le meilleur sera qualifié pour la novillada du 16 septembre. -19H 30 Restauration et animations autour des Arènes -21h 30 Novillada de « Valdellan » pour, Antonio Joao Ferreira– El Santo – Marco Leal.

DANS LES CLUBS

Les activités des clubs taurins restent en ligne jusqu'à la date des manifestations en page agenda du site.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
"










imprimez cette page