Mercredi 15 août 2007


EDITO


MONTALVEAUX... D'OR

Grâce au pur esprit dacquois qu'est notre ami Bernard "Titi" Dussarat, le mot avait animé durant l'hiver les tertulias. Soupçonnés de platitude après leur sortie ici-même voici deux temporadas, les "Montalveaux" seraient-ils présentables, et, mieux, seraient-ils toréables autrement qu'en s'évertuant à les tenir debout ? Voir l'édito d'André Viard.



ACTUALITE

DAX : JULI ET JUAN BAUTISTA A HOMBROS

Très attendue au tournant, la corrida de Montalvo a offert aux toreros cinq toros de qualité pour le toreo moderne, ce qui suppose une pique unique et parfois légère ainsi que beaucoup, beaucoup de bonté. Ainsi furent-ils donc à divers degrés, le seul chat noir de la course étant le premier, abordable à gauche mais intraitable à droite. Les autres, en vertu du degré de domination que leur imposaient les toreros, révélèrent tous un fond de classe certain, ainsi qu'une toute aussi certaine soseria dés lors que l'on n'exigeait pas d'eux une entrega de chaque instant. Un bon lot donc, de plus, pour les toreros, même si les aficionados plus exigeants trouveront sans doute à redire sur le fond de caste. Présent dans le callejon non loin de José Ignacio Pérez-Tabernero, ganadero presque comblé, Daniel Ruiz, qui lui a fourni quelques sementales dont on retrouvait la trace dans le physique bas et rond de plusieurs des toros du jour, apprécia lui aussi à juste titre.
Le Juli a réalisé après celles de Arles, Barcelone et Madrid, une nouvelle grande faena dans ce qui restera sans doute comme sa temporada de référence. Profitant au mieux de la noblesse du quatrième, il tissa un ouvrage parfait qui culmina lors de trois redondos inversés qui firent basculer l'arène. Le public demanda avec force la queue que la présidence refusa d'octroyer ce qui lui valut une bronca monumentale.
Face au premier, le seul réellement récalcitrant du lot, il réussit à tirer parti de la corne gauche plus potable.
Après ce tourbillon de toreo, il n'était pas facile de maintenir l'ambiance et tout le mérite de Juan Bautista, déjà auteur d'une faena intelligente face au second d'abord sur la bonne corne gauche, puis par derechazos, qui lui valut de couper la première oreille de la tarde, fut d'y parvenir malgré la soseria et la noblesse faible du cinquième dont il sut administrer le potentiel pour donner un nouvel aperçu de son toreo classique et profond ce qui lui valut une seconde oreille. En tuant mieux, Fernando Cruz aurait vraisemblablement coupé lui aussi une voire deux oreilles, surtout face au bon troisième auquel il donna des muletazos longs et templés dans sa manière très personnelle. Pour donner une idée de l'importance de la faena réalisée par le Juli au quatrième un seul détail suffit : ses deux amis, Juan Bautista et Fernando Cruz, lui brindèrent chacun leur second adversaire en témoignage d'admiration. Voir reportage de Valérie Lhéraud.

BEZIERS : OREILLE POUR IVAN GARCIA

Six toros du Puerto San Lorenzo et un sobrero du même fer,  volumineux qui imposèrent leur présence en piste et l'émotion dans les gradins. A part le cinquième, refusé, et le mastodonte dernier (680Kgr), couard, tous montrèrent de la bravoure, ce qui, paradoxalement, causa la faillite du spectacle. En effet, pour diverses raisons, ils furent tous trop châtiés et arrivèrent à la muleta avec un capital de mobilité bien entamé. Padilla: salut et silence. Domigo Lopez Chaves, silence et sifflets. Yvan Garcia: oreille et silence. Voir chronique de Frédéric Pascal. Voir reportage Roland Costedoat.

DEAMBULATIONS EN TERRES TAURINES : FERIA DE GIJON

En fin de cycle, et hors abonnement, les villes où d’importantes férias se déroulent, ont pour habitude en Espagne, d’organiser une « corrida de la Beneficiencia ». Celle de Madrid est très réputée et sa Majesté le Roi d’Espagne en profite, en famille, pour paraître à la loge Royale à las Ventas. A Santander, elle est en général de bonne qualité, mais ici, à Gijon, la fête est courte, six petits jours, il n’y en a donc pas. Mais ce qui nous a été offert ce jour en est un ersatz, et ce ne sera faire injure à personne que de dire qu’aujourd’hui fut la journée de la Générosité.  Voir chronique de Dionxu.

FINALE DES SANS CHEVAUX DE DAX : TOMASITO VAINQUEUR

Face à quatre erales très maniables (trés encasté et excellent le premier) nobles tous les autres à divers degrés de forces, Tomasito et Mario se sont départagés à l'épée, Mario ayant coupé la seule oreille face au second. Aucun des deux jeunes français n'a démérité même si l'on peut leur faire un reproche commun, celui de ne pas assez mettre en valeur les bonnes choses qu'ils réalisent cape et muleta en main. Même si son essence est d'ordre intime - et l'on sent chez les deux torerillo un même soucis de toréer tels qu'ils sont - l'art taurin est aussi un spectacle qui recquiert également l'art de la mise en scène pour permettre au spectateur parfois novice de comprendre ce qu'il voit. Après une vuelta de Tomasito en compagnie du mayoral du Conde de Mayalde (la seconde en deux jours), le Juli a remis à Tomasito le prix du triomphateur.

SANS CHEVAUX DE BEZIERS : INDULTO D'UN MARGE, CALITA TRIOMPHATEUR

Quatre erales de Robert Marge, de sa souche Cebada Gago, piquants, sauf le troisième, gracié. Juan Carlos Rey, une oreille. Ernesto Tapia Carla, « CARLITA », une oreille et prix du meilleur novillero. Carlos Ruiz, deux oreilles symboliques et indulto du novillo. Cayetano Ortiz, une oreille. Le premier rechigna à baisser la tête, mais s'engagea dans les leurres, comme les meilleurs, à l'allure du galop et sur une forte poussée des postérieurs. J.C. Rey, de Colmenar, ne trouva la solution que sur la fin, où il avança, il était temps, la muleta pour deux beaux derechazos. Une oreille. Sans mobilité et circonspect  au capote, le second finit soumis et avaleur de muleta grâce aux bons fondamentaux déployés par le sevillan d'adoption « Carlita ». Il excella partout et n'accusa qu'une légère faiblesse à l'épée. Une oreille et prix du triomphateur mérité. Le troisième offrait ses oreilles à couper. Carlos Ruiz, de Chiclana, n'eut pas à puiser aux sources de l'art taurin pour le faire briller. Le public pris fait et cause pour l'animal et obtint pour lui un indulto tout aussi taurinement incorrect que démocratiquement légitimé. Deux oreilles symboliques. Andarin, tête incommode et à mi hauteur, le dernier s'arrêta systématiquement à mi passe dans la muleta de Cayetano Ortiz. Après une faena heurtée, ce dernier arracha une oreille en se jetant spectaculairement sur les cornes lors de l'estocade. Public nombreux et juvénile (gratuit pour les enfants) ne boudant pas son plaisir.
Frédéric Pascal

LOCATIONS POUR NÎMES

La location pour les corridas séparées (en dehors des abonnements) de la feria des Vendanges débutera le jeudi 16 août. Tel : 0891 701 401 www.arenesdenimes.com Bureaux de location, 4 rue de la violette : du lundi au vendredi de 10h à 18h, le samedi de 10h à 13h.

SIGNATURE À DAX

A l'invitation de la librairie Campus, Catherine Leguellaut dédicacera son dernier recueil de nouvelles taurines "Et la lune nous regardait" paru aux éditions Cairn en mars dernier après la corrida à l'hötel Splendid de DAX , le mardi 14 août.

VOYAGE À BILBAO

La peña Julien Lescarret de Mont de Marsan organise une sortie en bus le samedi 25 août à Bilbao, à l'occasion du solo de Manuel Jesus El Cid devant des Victorinos Martin. Départ devant les arènes de Mont de Marsan à 10h, retour aux environs de 2h. Possibilité de récupérer des personnes sur le chemin. Prix de la journée: 55 euros, comprenant le trajet en bus, le repas du midi au restaurant, la place de corrida(ombre) et le buffet froid du soir. Pour réserver, 06 07 43 89 08 ou 06 17 49 32 69 jusqu'au 21 août.

LES PRIX DE LA CRITIQUE

À l’occasion de la Feria de Béziers, les critiques taurins du Sud-Est remettront à leurs récipiendaires les prix récompensant les triomphateurs de la temporada 2006. Celui du meilleur matador à Sébastien Castella le lundi 13 août 2007 à 11 heures aux corrales des arènes ; celui du meilleur lot de toros à Nicolas Fraile ganadero de « Valdefresno » pour celui lidié à Béziers le 15 août 2006. Ce prix sera remis le mercredi 15 août 2007 en piste avant la course.

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

Dimanche 19 août, novillos de Robert Margé pour Alfonso Oliva Soto, Marco Leal et José Manuel Mas.

LES PEÑAS ATURINES SE BOUGENT

Les associations taurines aturines (Peña los Arsouillos, Peña Aquet Taben, Peña 69, Peña Christophe Dussau et le Comité des Fêtes) se sont regroupées sous le nom de JUNTA DES PEÑAS ATURINES afin de mobiliser l’aficion locale et d’organiser diverses manifestations visant à promouvoir la tauromachie à AIRE. L’objectif de l’Association ainsi créée est de valoriser l’image de marque et la crédibilité de la Plaza de Toros d’AIRE SUR L’ADOUR en mobilisant l’aficion aturine et locale, en organisant toutes les manifestations promouvant celle-ci,  en fédérant et mutualisant tous les acteurs de la tauromachie espagnole de la Ville, en agissant pour étoffer la programmation de la temporada aux arènes,  en organisant, par elle-même, des spectacles de tauromachie espagnole. Le challenge est d’envergure, cependant la Ville d’Aire et sa proximité, semblent receler un vivier d’aficionados de qualités mais dispersés et isolés. Aussi, récupérant les érales de LOS MANOS par deux fois suspendus, l’Association propose une NSP avec cet élevage le vendredi 24 août 2007, date qui n’entre pas en concurrence avec un autre site. Au cartel, six erales de Los Maños pour Marc Antoine Romero, Mario Guirao et Juan Diez "Fini" de Badajoz.

LES AMIS DE TOMASITO À RION

La peña los amigos de Tomasito organise un voyage du 17 aout 2007 au 19 août 2007 afin de soutenir son torero et de découvrir une feria typique d’un village du sud-ouest : Rion des Landes. Le prix de ce voyage est fixé à 180€ pour les membres et  200€ pour les non membres et comprend : Le voyage en bus aller-retour, l’hébergement, les spectacles (becerada, course landaise, concours de cocardes et becerada avec mise à mort, novillada…).Logement prévu à Morcenx (15km de Rion) dans un lycée (chambres de 4 personnes). Inscriptions et renseignements au tél.: 06.18.64.60.64  06.98.42.14.40  ou par E-Mail : penataurinelosamigosdetomasito@yahoo.fr 

FERIA DE RION

Samedi 18 août à 11H30. Becerrada : 2 erales de Jalabert  pour Thomas Dufau et Mathieu Guillon. À 18 heures : 6 novillos de Valdefresno pour Damian Castaño (Salamanca) vainqueur du Bolsin de Ciudad Rodrigo et finaliste du Bolsin d'Arnedo, Tomasito (Arles) finaliste du Bolsin de Bougue, Mario Guirao (Hagetmau), révélation 2007 des novilladas sp. Dimanche 19 à 18 heures, novillada sans chevaux : 6 novillos de Valdefresno pour Javier Calita  (Mexique) le mexicain de Séville  vainqueur du cycle des novilladas de la Maestranza, Pablo Lechuga (Madrid) le numéro 1 de l’école taurine de Madrid et Patrick Villebrun (Nîmes)  finaliste du Bolsin d’Arnedo pour une de ses dernières prestations avant son passage en piquée. LOCATION 05 58 57 04 44. Pour les novilladas places de 15 à 25€. Les autres spectacles taurins proposés sont : vendredi 17 à 18 heures  concours de capeas inter écoles taurines ; à 21H30  course landaise formelle. Samedi 18 août à 10 heures encierro et abrivado ; à 11 heures 30 concours de cocardes et becerrada. Lundi 20 août à 17 heures gala comico taurin avec finale du concours des capeas.

LOS TOROS VUS DEPUIS BROOKLIN

Notre compañero Michael Crouser, photographe de Brooklyn, nous fait part de la publication prochaine d'un ouvrage qu'il consacre à la tauromachie sous le titre "Los Toros". Plus de 120 photographies noires et blanches "du bullrings du monde" avec une introduction de Mario Vargas Llosa en anglais et en espagnol. Le livre est publié par Twin Palms Publishers, l'éditeur de référence aux Etats Unis en ce qui concerne les livres de photographie d'art. Une présentation de l'ouvrage est consultable sur www.lostoroslivre.com.

CORRIDA PORTUGAISE AU GRAU DU ROI

Une corrida portuguaise aura lieu le 16 août dans les arènes du Grau du Roi. Au cartel, à 22 heures, 5 novillos-toros de l'élévage de Malaga, pour les réjonéadores Sergio Vegas (Espagne), Ana Rita (Portugal) et le jeune réjonéador landais Thomas Bacqué qui fera ainsi sa présentation dans le Sud Est. Les Forcados de Chamusca arrêteront les toros à mains nues.

CLERGUE HABILLERA L'AMPHITHEÂTRE DE LUMIERES

Pour la corrida Goyesque du vendredi 7 septembre à Arles qui réunira El Juli, Juan Bautista et Joselito Adame face aux toros d’Antonio Bañuelos, Lucien Clergue, arlésien et premier photographe membre de l’Académie habillera l'amphithéâtre de lumières après Christian Lacroix (2005) et Jean-Paul Chambas (2006). A l’extérieur, d’immenses photographies de plus de 9 mètres de haut recouvriront les tours sarrazines des arènes. A l’intérieur, les burladeros (barrières de protection pour les matadors) seront ornés de photos, la piste de sable sera décorée d’une fresque imaginée par Lucien Clergue : un triptyque d’ombres portées de toreros matérialisées par des ocres sombres et clairs. Manitas de Plata, le gitan aux doigts d’argent, interprétera spécialement pour l’évènement l’air du paseo.

LE CTB EN LIGNE

Nos amis de l'Union Taurine Biterroise sont désormais présents en ligne et vous invitent à les visiter :
www.uniontaurinebeziers.asso.fr.

ESCALERA DEL EXITO

La Fondation Escalera del Éxito invite les aficionados à visiter le site qu'elle consacre à la culture taurine : www.escaleradelexito.com

FERIA DE LA PÊCHE ET DE L'ABRICOT DE SAINT-GILLES

Samedi 18 août, novillos du Scamandre pour Antonio Joao Ferreira, Camille Juan et Marco Leal. Dimanche 19, toros de Tardieu pour Denis Loré, Julien Miletto et Jeremy Banti.
 
VENDANGES NÎMOISES

Jeudi 13 septembre à 17h30. Trois novillos de Pio Tabernero de Vilvis et trois de Vidal Garcia Tabernero Orive pour: Jose Garcia “Chechu”, Oliva Soto et Marco Leal. Vendredi 14 septembre à 17h30, toros de Miura pour El Fundi, Juan Jose Padilla et Rafaelillo. Samedi 15 septembre à 11h00 deux toros de Guttiérez Lorenzo pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Garcia Jimenez pour Pablo Hermoso de Mendoza, El Juli et Juan Bautista. Samedi 15septembre à 17h00 toros de Fuente Ymbro pour César Jimenez, Miguel Angel Perera et Daniel Luque. Dimanche 16 septembre à 11h00 toros de Juna Pedro Domecq pour César Rincon, Enrique Ponce et Sebastian Palomo Linarès (confirmation d’alternative). Dimanche 16 septembre à 17h00 toros de Domingo Hernandez et Garcigrande pour Denis Loré, Jose Tomas et Sébastian Castella.

NOVILLADA DE MILLAS

Pour la novillada de Millas qui aura lieu le dimanche 12 août, les novillos du Scamandre (origine Valdefresno) seront combattus par Joselito Adame, Alberto Lamelas et El Santo.

VOYAGE DU CLUB TAURIN PAUL RICARD D'ARLES

Le club taurin Paul Ricard d'Arles organise un voyage à la feria de Salamanque du 12 au 16 septembre 2007 (départ mardi 11 à 21H, retour le lundi 17 dans la journée). Les cartels 12/09 :E Ponce José Tomas  Capea toros El Pilar, 13/09 El Cid, El Fandi, Sébastien Castella toros Valdefresno, 14/09 Remplaçant de Morante, Eduardo Gallo, Cayetano toros Garcigrande, 15/09 César Rincon, Finito de Cordoba, Valverde toros de Puerto de San Lorenzo, 16/09 Lopes Chavez, Manzanarés, Talavante toros Vellosino. Les tarifs : 550 euros par personne (aller retour en car, places de corrida, hotel) visites de ganaderias. renseignements et inscriptions au 0686274600..

NUIT DU TORO À VIC

Vendredi 10 août 2007 -18h Novillada sans picadors 3 erales de Gallon pour les jeunes novilleros landais : Mario Guirao, Tomas Duffau et Mathieu Guillon. Le meilleur sera qualifié pour la novillada du 16 septembre. -19H 30 Restauration et animations autour des Arènes -21h 30 Novillada de « Valdellan » pour, Antonio Joao Ferreira– El Santo – Marco Leal.

DANS LES CLUBS

Les activités des clubs taurins restent en ligne jusqu'à la date des manifestations en page agenda du site.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
"













imprimez cette page