Lundi 28 août 2006


EDITO


ADAME, PRIX D'INTERPRETATION

Pour dépasser ce qui semble être une barrière infranchissable par ceux qui confondent réalité et ressenti, peut-être faudrait-il imaginer une nouvelle façon de rendre compte des faenas en séparant la partie technique de la partie artistique, quitte, comme le font les professionnels du cinéma, à attribuer un prix d'interprétation aux toreros. Voir édito d'André Viard



ACTUALITE

DANS LES RUEDOS HIER

La bonne affaire de la journée est à mettre au crédit de Ivan Garcia qui a coupé trois oreilles à Barcelone face à des toros de Guadalest. Corrida triomphale à Saint-Sébastien de los Reyes où les trois premiers toros de Victoriano del Rio ont laissé leurs deux oreilles entre les mains du Cid, de Castella et de César Jimenez. Le second a fait une vuelta posthume. À Cieza, Talavante a coupé les deux oreilles de son premier toro de Gavira tandis que le Juli et Morate n'ont rien coupé.

BILBAO : OREILLE POUR LOPEZ CHAVES

Dernière corrida de la dernière feria, ultime étape du périple en terres taurines : Denis tire sa révérence et prend congé :
"Voilà, à l'image de certains maestros de cette glorieuse place, à moi de plier les gaules et reprendre la route de Paris dès l'aurore. Fidèle donc jusqu'à la dernière corrida du cycle, comme prévu, et contrairement à certains qui sont partis depuis ce matin en ayant marre d'avance des frasques de Juan José ( c'est hélas un peu général), j'ai tenu ma promesse et ai essayé, avec mon coeur et mes doigts, de vous faire tous partager cette passion commune. Que le Dieu Toro, si souvent invoqué ces derniers jours, fasse que j'y aie réussi, en y portant pourtant la mention classique "peut mieux faire", c'est quasi certain. L'avenir nous le dira. Pour ce qui est du proche, ce sont les kilomètres au travers du pays basque, l'Aquitaine, et les derniers serpentins d'áutoroute me ramèneront vers mes élèves dès la semaine prochaine, mais dans peu de temps, les ruedos du sud-est viendront encore attiser ma passion début septembre. Je vous souhaite à tous, évidemment,  une bonne reprise....pour ceux qui reprennent. Et merci d'avoir pris le temps de lire mes envolées." Voir chronique Denis Guermonprez.

CARCASSONNE : DEUX OREILLES POUR EL JOSE

Patrcik Villebrun remporte la finale du bolsin le matin tandis que El José coupe deux fois une oreille à des novillos d'El Sierro sans problème. Voir reseñas de Frédéric Pascal.

SAINT-PERDON : ADAME ET LUQUE A HOMBROS

Toros de Jalabert et du Laget (premier et troisième) bien présentés, nobles et encastés, faible le premier et soso le second, très brave et excellent le troisième, bruque le quatrième qui fut le moins intéressant pour le torero, excellent le cinquième malheureusement trop piqué, brave et noble le dernier qui s'abîma lors d'une vuelta de campana. Pedro Carrero silence et vuelta, Daniel Luque oreille et oreille, Joselito Adame oreille et deux oreilles. Adame a brindé le dernier à Luc Jalabert, apoderado et ganadero, tandis qu'à la fin de la novillada le public a invité Marc Jalabert et Jean-Luc Couriol, mayoral de la ganaderia, à saluer.
Sans l'interminable pique infligée à l'excellent cinquième et sans la vuelta de campana inopportune subie par le dernier après les piques, le score de cette novillada déjà triomphale en terme de trophées coupés aurait probablement pris plus d'ampleur encore.
Même s'il faut mettre à sa décharge qu'il fut le moins bien servi avec un premier faible et un quatrième brusque, Pedro Carrero n'a guère convaincu qu'il possédait, au-delà de sa technique bien apprise et du courage suffisant, une envie débordante de devenir figura. Il s'adapta très bien à ses deux adversaires, résolut les problèmes posés, mais ne parut jamais en mesure de soulever l'enthousiasme d'un public pourtant prêt à déborder.
Précédé d'une réputation flatteuse depuis son triomphe madrilène, Daniel Luque a quelque peu déçu même si l'on ne peut nier ni sa technique aboutie, ni ses bonnes manières. Il accompagna fort bien ses deux novillos, trouva toujours le sitio et le rythme adéquat, mais ne fut sauvé in extremis d'une sortie à pieds que par la mort spectaculaire du cinquième tombé en brave qui lui permit de couper la seconde oreille. Auparavant, il lui avait arraché les passes une à une, en regrettant peut-être d'avoir laissé ce brave si longtemps sous la pique inopportune d'un picador peu mesuré.
Moins aguerri que ses compañeros, Joselito Adame leur a donné à tous deux une bonne leçon de sincérité et sa rage de convaincre, ainsi que son entrega de chaque instant ont fait la différence avec leur frileuse technicité. Il fit crânement front face à la caste endiablée du troisième qu'il parvint à parfaitement canaliser à droite et sut se montrer patient pour permettre au dernier qui s'était abîmé lors d'une vuelta de campana de lui offrir suffisamment de charges douces bien exploitées une par une pour que, après une estocade tellurique, le public exige une seconde oreille qui en dit long sur le charisme du torero. Même si son toreo n'est encore qu'imparfaitement en place, ses progrès sont évidents et les lacunes observées à Garlin sont déjà corrigées ce qui confère à son toreo droitier une prestance dont la géométrie n'est pas sans rappeler celle de Curro Vazquez novillero, avec ces muletazos enchaînés en pivotant sur un seul pas et en allant au bout des embestidas bien en appui sur les reins. Qu'il trouve le même sitio et la même assurance à gauche et l'on parlera bientôt de Joselito Adame comme d'un torero important. En attendant, son omniprésence en piste durant les trois tercios, sa générosité (une voltereta en banderillant son premier, une autre à la cape face au dernier) et ses formidables coups d'épée constituent déjà un viatique suffisant pour faire de lui, sauf accident, un des pivots de la prochaine temporada à ce niveau. Car Adame, rappelons-le, a tout juste dix-sept ans. Beau temps malgré quelques nuages et du chirimiri à la sortie, arènes quasi pleines, Luque et Adame a hombros, public ravi. André Viard. Voir reportage André Viard.


GRAVE BLESSURE DE DAVID CASARIN

Alors qu'il participait à un concours de recortes à San Sebastian de los Reyes, le recortador landais David Casarin a été grièvement blessé au cou dans la soirée de samedi. Hier son état était toujours qualifié de grave.

EN SAVOIR PLUS SUR LA LANGUE BLEUE

Toujours à propos de la langue bleue, une aficionaute nous signale un article paru dans le quotidien national algérien El Watan le 22 août dernier.
Voir article. Par ailleurs, suite à notre info d'hier, un autre aficionaute nous signale également que plusieurs élevages des Pays Bas et d'Allemagne sont touchés. Voir les mesures de restriction prises par l'UE sur http://www.lefigaro.fr

CARTELS DU ZAPATO DE ORO

La XXXIIIème édition du Zapato de Oro d'Arnedo débutera le mercredi 27 septembre par une novillada de Baltasar Iban pour Benjamín Gómez, Miguel Raya et Rubén Pinar. Le 28, novillos de Torrenueva pour Emilio de Justo, Javier Blanco et Pepe Moral. Le 29, novillos d'El Torreon pour Julio Benítez, Ángel Teruel et Miguel Ángel Delgado. Le samedi 30, novillos de La Quinta pour Joao Ferreira, Eugenio Pérez et Joselito Adame. Le dimanche 1er octobre novillos du Marquis de Domecq pour Pérez Mota, Nuno Casquinha et David Esteve. Le lundi 2 enfin. Ricardo Rivera, Daniel Luque et Salvador Fuentes combattront une novillada de Fuente Ymbro.

NOUVEAU SITE SUR LA COURSE LANDAISE

L'ami Michel Puzos, coursayre de longue date - revistero dans la mythique "tuile" puis membre de la Fédération -, nous informe de la création d'un site consacré à sa passion sur lequel il propose des analyses et des informations sur le ton courtois et posé qui l'a toujours caractérisé.
Voir site.

AFICION À LYON

Le "Club Taurin l'Aficion" vient de naître à Lyon où comme chacun sait la trace du taureau remonte au début de notre ère. Actif depuis janvier, le nouveau club compte aujourd'hui une quinzaine de membres et espère de nombreux ralliements dans un futur proche. Après le succès de sa soirée d'inauguration placée sous le signe des sévillanes, de la sangria et des tapas, les aficionados adhérents lyonnais ont été présents aux férias de Madrid, Nîmes et Béziers. Suerte pour la suite ! aficion@emailasso.net

CARTELS DU ZAPATO DE ORO

La XXXIIIème édition du Zapato de Oro d'Arnedo débutera le mercredi 27 septembre par une novillada de Baltasar Iban pour Benjamín Gómez, Miguel Raya et Rubén Pinar. Le 28, novillos de Torrenueva pour Emilio de Justo, Javier Blanco et Pepe Moral. Le 29, novillos d'El Torreon pour Julio Benítez, Ángel Teruel et Miguel Ángel Delgado. Le samedi 30, novillos de La Quinta pour Joao Ferreira, Eugenio Pérez et Joselito Adame. Le dimanche 1er octobre novillos du Marquis de Domecq pour Pérez Mota, Nuno Casquinha et David Esteve. Le lundi 2 enfin. Ricardo Rivera, Daniel Luque et Salvador Fuentes combattront une novillada de Fuente Ymbro.

LA LETTRE DE TERRES TAURINES

La lettre de Terres Taurines réalisée en complément du site va prendre à l'automne son régime de croisière avec l'envoi aux lecteurs qui le souhaitent d'informations ciblées ayant trait à la culture taurine. Pour s'inscrire.

DE PARTICULIER À PARTICULIER

A vendre pour Nîmes : 2 Torils Bas A pour la corrida mixte du vendredi 15 Septembre 17 heures 30. Contact : 04-66-84-10-90

CLÔTURE DE FLOIRAC

Le 24 septembre prochain, pour la dernière corrida des arènes actuelles de Floirac et dans l'attente de la réalisation de l'ambitieux projet qui devrait prendre la suite, trois toros de Andres Ramos et trois de Bañuelos seront combattus par Sanchez Vara, Julien Miletto et Mehdi Savalli qui fera sa présentation de matador en Aquitaine. Le matin, quatre erales de Jalabert pour Santiago Naranjo et Tomas Cerqueira. Réservations au 05 56 40 90 18 ou sur toros@wanadoo.fr.

L'OPUS 9 EN KIOSQUE

L'opus 9 de Terres Taurines est en kiosques. Au sommaire : deux portraits de Manzanares et Talavante dans l'intimité de leur préparation "Indispensable légèreté de l'être" pour le premier, "Grandeur de l'homme absurde" pour l'autre ; portrait aussi de Fernando Cruz dans les coulisses de la "Station Ventas" et retour sur Sébastien Castella à travers une étude inédite de son toreo : "Peau de lumière". Du côté des ganaderias, "Safari en Ariège" avec l'histoire hallucinante d'un ganadero installé en Ariège, "Choc pétrolier" à l'occasion du retour des toros de Juan Luis Fraile à Bayonne; espace fraîcheur enfin avec "Bonheur gascon", visite chez Paul et Jérome Bonnet. Ainsi que les rubriques habituelles à charge de Jean-Michel Mariou, Patrick Louis, Yves Charnet et Frédéric Pascal.

MAUBOURGUET TOROS A ARLES

Le jeune Club Bigourdan monte un déplacement à Arles pour l'alternative de Medhi Savalli le 8 septembre. Aller et retour dans la journée en autobus de grand confort, un repas et entrée aux arénes pour 60 € tout compris. Il reste quelques places. Renseignements au 0562969982.

POUR VOYAGER SUR LA TOILE

Nos excellents compañeros German Jimenez et Jean-Louis Pous nous prient de rappeler aux aficionautes l'adresse de leur site, ce que nous faisons volontiers : www.torosfrance.com. Découvert par hasard sur la toile un site taurin en langue anglaise que l'on peut visiter sur : http://www.darkbrownbuckets.com/

LOCATION POUR LES VENDANGES DE NÎMES

La vente des abonnements pour la feria des Vendanges nîmoises qui restera dans les mémoires comme celle des confirmations d'alternative a débuté hier. La vente des places séparées débutera le 21 août prochain.

LOCATION POUR LA FERIA DU RIZ À ARLES

Bureau des Arènes d’Arles et par Téléphone du lundi au vendredi de 9H à 12H / 14H30 à 18H. À partir du 19 août ouvert le samedi de 10H à 13H. Sur internet : www.arenes-arles.com Arènes d’Arles, BP 40042 - 13633 Arles Cedex Tél. 08 91 70 03 70 (0.225 € TTC la mn) Fax : 04 90 96 64 31 . email : contact@ arenes-arles.com.

FACE AU TORIL EN LIGNE

Sur
www.france3.fr (région sud), France 3 Sud a décidé de mettre en ligne quelques numéros de la saison 2005 / 2006 de son magazine tauromachique « Face au toril ». À partir de septembre 2006, France 3 Sud mettra en ligne chaque nouveau numéro de l’émission quelques jours après sa diffusion.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 




imprimez cette page