Edition du jeudi 18 août 2005

EDITO


LE COUP D'ETAT PERMANENT


Parce qu'il repose avant tout sur des règles non écrites mais qu'on veut le corseter dans des contraintes administratives, le mundillo dérape parfois lorsque l'urgence lui impose de transgresser ce qui est sa véritable loi : le respect de la parole donnée. Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurines.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE


MALAGA : OREILLE POUR SALVADOR CORTES

Toros de Parladé, bons les trois premiers et le cinquième. Dávila Miura applaudissements et silence, Salvador Cortés salut et oreille avec pétition de la seconde, David Galán salut après pétition et avis et silence. Bonne tarde de Salvador Cortes qui continue sa progression. Les trois toreros étaient venus en remplacement au pied levé de Ponce, Cid et perera qui ont décidé de ne pas toréer au moment du sorteo, la corrida prévue pour eux ayant été lidiée la veille. Voir édito.

SAN SEBASTIAN : DEUX OREILLES POUR MENDOZA

Deux toros de Los Espartales nobles pour Pablo Hermoso de Mendoza oreille avec pétition de la seconde et oreille, et quatre du Marqués de Domecq correctement présentés, faibles et nobles pour Miguel Abellán silence après avis et silence, Sébastien Castella applaudissements et applaudissements. Les matadors n'ont pas pu grand chose en raison du manque de mobilité de leurs toros.

LE GANADERO DE PALHA RECIDIVE

Plutôt que de faire profil bas dans l'attente de la décision de l'UVTF qui devrait logiquement lui interdire de lidier en France l'an prochain, le matin de sa corrida bitteroise, le ganadero de Palha déclarait à notre confrère Midi Libre : "(...) Mon élevage est irréprochable. Rien n'a été fait dans les règles (...) Au final, je pense qu'il y a des intérêts cachés et des jalousies. On a cherché avec cette affaire à me décrédibiliser, me bouter du marché du toro de combat et des arènes. Cela me fait penser à l'affaire Dreyfus (...) C'est un combat inégal. Le mien n'est pas d'arranger les cornes des toros pour Stéphane Meca ou Jesus Millan, le leur est de me mettre hors jeu au prix d'alliances contre nature, de tactiques pitoyables. (...)". De là à affirmer que les vétérinaires français qui ont procédé aux analyses sont complices il n'y a qu'un pas que le bouillant ganadero franchira sans doute. Il n'est bien sûr pas inutile de rappeler que personne n'a jamais prétendu que le sieur Folque avait "afeité" ses toros pour faire plaisir aux toreros qui les combattent, mais chacun sait, et cela a été démontré par les analyses, que les "pertes artificielles de substance" constatées au bout des cornes de certains des toros de Palha ont le même but que le bâton oint d'essence de thérébantine planté au fondement de leurs haridelles par les maquignons gitans pour les faire passer pour des pur-sang : vendre du second choix au prix du premier en refaisant des pointes abîmées pour leur donner un aspect plus crédible.

LA RUMEUR QUI TUE

L'an passé à pareille époque, un média en ligne n'avait pas hésité à publier en exclusivité l'info selon laquelle César Jimenez s'était tué dans un accident de voiture en se rendant à San Sebastian où il devait toréer. Avant-hier à Dax, une autre rumeur maligne a couru, lancée par on ne sait trop qui, laquelle faisait état du décés de Juan José Padilla... Renseignements pris auprès de l'intéressé, celui-ci se porte comme un charme malgré la cornada reçu et les complications normales qui résultent de l'effort produit le lendemain à Béziers où il a triomphé. Hier, dans les nouvelles arènes de Azuaga, Padilla a coupé quatre oreilles et deux queues à de bons toros de Galache.

FERIA DE RION

Samedi 20, erales de Valdefresno pour Jorje Jimenez, Santiago Naranjo et Jose del Toro. Dimanche 21, erales de Valdefresno pour Juan Fernando, Marco Leal et le Santo.

TERRES TAURINES OPUS 4

L'opus 4 de la revue Terres Taurines que les abonnés ont déjà reçu est en kiosques. Au sommaire, la vie quotidienne dans les ganaderias d'El Pilar, Adelaïda Rodriguez, Paco Galache, Valdefresno... mais aussi dans les coulisses de la temporada aux côtés de Julien Lescarret, Sébastien Castella, Salvador Vega, Miguel Angel Perera, Cayetano, Morante, Javier Conde... 160 pages de reportages et de rêverie, au campo et dans les coulisses des arènes, à Las Ventas en particulier, ainsi que les chroniques habituelles à charge des auteurs maison. Par ailleurs, en partenariat avec la caisse régionale d'Aquitaine du Crédit Agricole, une exposition de photos grands formats tirées de la revue et représentant exclusivement des toros au campo est actuellement installée à Rion des Landes.

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

Dimanche 21 août. Novillos de Mercedes Pérez Tabernero pour Antonio Joao Ferreira, Mehdi Savalli et Camille Juan. Paseo à 18 heures.


CORRIDAS TELEVISEES

TVE retransmettra la corrida du 20 août en direct de Saint Sébastien : toros de Jandilla pour César Rincón, El Juli et Eduardo Gallo. Le 27 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction

 




















imprimez cette page