Edition du dimanche 7 août 2005

EDITO


LE CREDO TORISTE


Si l'on considère les entrées réalisées à Riscle et Parentis hier, on ne peut que se réjouir de l'embellie dont bénéficient la plupart des arènes aquitaines qui ont fait de la novillada piquée à forte connotation torista leur credo. Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurines.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE


RISCLE : SAVALLI A HOMBROS

Les novillos des Herederos Vidal Garcia Tabernero Orive étaient bien présentés, bas mais bien roulés. Côté moral, le bétail a été décevant ; faibles et décastés, les novillos ont manqué de transmission pour la plupart seuls les 1 er , 3 ème et 5 ème possédaient un fond de noblesse, exploitable mais de courte durée de part leur faiblesse latente. Daniel Luque, silence et silence, Alejandro Morilla, silence et oreille, Medhi Savalli, oreille et oreille avec sortie à hombros.
Daniel Luque, le plus jeune novillero, passe en premier à cause de ses débuts en piquée au Mexique en 2004 avant ses compagnons de cartel. Face à son premier, un novillo faible mais noble, le gamin enfile les passes avec goût mais sans personnalité. A la mort c’est un fracaso : onze pinchazos, huit descabellos, le public compatit et reste silencieux. Devant son second, un castaño assez fort, le jeune novillero fait ses gammes et bâtit une faena du même acabit : beaucoup de passes, certaines bonnes mais sans alegria. Par chance il tue d’un pinchazo hondo qui touche le poumon et achève le novillo immédiatement. Silence.
Alejandro Morilla a calé sec devant son premier, un novillo très faible mais qui possédait une bonne corne gauche. Il tua d’une demie et un descabello, silence. Son second possédait une embestida meilleure malgré sa faiblesse. Morilla réalise une multitude de passes laissant ainsi au public le soin de faire son choix. Entière dans une exécution atypique, les deux bras se croisent entièrement, un avis, une oreille.
Medhi Savalli réceptionne son premier par une larga de rodillas. Le novillo vient bien dans les capes mais manque de force. Aux banderilles, Savalli excelle. Muleta en mains, il débute bien puis le novillo se décompose et la faena est inégale. Medhi s’arrime et termine par ¾ d’épée trasera mais d’effet fulgurant et coupe une première oreille. Devant son dernier, nouvelle belle prestation aux palos et début de faena par une cambiada. L’aguante et le courage seront les moteurs de sa faena. Légèrement bousculé en fin de labeur, l’arlésien termine par deux pinchazos et une entière basse. Le public réagit avec du retard pour demander l’oreille qui tombe finalement. Cette sortie à hombros sera fêtée par un public acquis à la cause du novillero français mais elle fausse un peu la novillada dans son ensemble qui n’a pas été bonne. Ceci dit combien de toreros français auraient aimés être soutenus de la sorte il y a seulement quelques années ? Félicitations à l’organisation générale riscloise avec une superbe entrée, arènes presque pleine, temps doux et nuageux. Jean-Paul Campistron
. Voir reportage André Viard

PARENTIS : SERGIO SERRANO A HOMBROS

Novillos de Pablo Mayoral, origine Santa Coloma, bien présentés, encastés, durs de pattes et de caractère, très braves au cheval, nobles sous réserve de savoir les toréer. Les meilleurs furent les second, troisième et quatrième, le plus dur le dernier. Les quatrième et cinquième qui a pris trois piques (tous les autres deux) ont été applaudis à l'arrastre. Alberto Aguilar silence après deux avis, salut après deux avis et silence face à celui tué pour Talavante, Alejandro Talavante applaudissements après s'être blessé avec son épée à la cheville, Sergio Serrano oreille et oreille.
Alberto Aguilar a combattu trois novillos suite à la blessure de Talavante. Il a banderillé ses deux premiers à l'arrachée, réussi une bonne faena au premier sur la corne droite, fait un bon début de faena à son second avant de tomber dans un tremendisme superflu qui lui a valu une grosse rouste dont il s'est tiré sans mal, puis fini difficilement face au dernier, le plus dur de la course. Aguilar a globalement mal tué ses trois novillos, échappant même de peu au troisième avis face à son second. Il a terminé épuisé par l'important effort fourni.
Alejandro Talavante a bien toréé de cape le second, puis a aligné des séries profilées des deux côtés sans profondeur mais avec continuité. Après un pinchazo, il s'est planté l'épée dans la cheville et est parti à l'infirmerie dont il n'est pas ressorti, après avoir porté deux nouveaux pinchazo et un bajonazo. Il a été transféré à l'hôpital de la Teste pour des examens complémentaires.
Sergio Serrano a été excellent face à son très bon premier lors d'une faena complète de corte classique sur les deux cornes conclue d'une entière efficace. Face au cinquième, un novillo plus réservé, nouvelle faena sérieuse et bonne entière après pinchazo. Il avait brindé sa faena à Aguilar. Serrano est sorti en triomphe en compagnie du mayoral, le prix de la meilleure pique a été attribué à xxx qui a piqué le quatrième novillo. À noter l'excellente prestation de la cavalerie Bonijol mise à dure épreuve par le punch des novillos. Soleil puis nuages, grande entrée avec 9/10èmes d'arènes, présidence sévère, public attentif, durée du spectacle trois heures sans que personne n'ait trouvé le temps long.
Roland Costedoat. Voir reportage.


BAYONNE : VENTURA A HOMBROS

Toros de Los Bayones nobles en général. Pablo Hermoso de Mendoza oreille et salut, Diego Ventura salut et deux oreilles, Paulo Jorge Santos qui prenait l'alternative, salut et vuelta. Arènes pleines.

SANTANDER : GALLO A HOMBROS

Eduardo Gallo est sorti en triomphe lors de la corrida de Bienfaisance de Santander au cours de laquelle il a coupé une oreille de chacun de ses adversaires de La Gloria.

ALICANTE : OREILLE POUR DAVID ESTEVE ET EUGENIO PEREZ

Novillos de San Miguel, (Manolo Gonzalez) bien présentés mais mansos en général, le dernier étant condamnés aux banderilles noires. Eugenio Pérez, oreille et vuelta après pétition, David Esteve vuelta et oreille, Carlos Torrente, qui débutait avec picadors silence et silence. Les deux novilleros se sont imposés par leur volonté dans des circonstances difficiles.


LANGUE BLEUE : NOUVEAU FOYER EN EXTREMADURA

Alors que la province de Huelva risque d'être fermée pour cause de découverte d'un foyer de langue bleue à Aracena, c'est celle de Badajoz qui l'a été hier suite à la mise en évidence d'un foyer infectieu prs de Jérez de los Caballeros. Divers embarquements prévus avant le week-end ont été suspendus, comme celui de la corrida de Cayetano Muñoz qui devait être lidiée à Gijon.

TERRES TAURINES OPUS 4

L'opus 4 de la revue Terres Taurines sera en kiosques début de semaine prochaine. Au sommaire, la vie quotidienne dans les ganaderias d'El Pilar, Adelaïda Rodriguez, Paco Galache, Valdefresno... mais aussi dans les coulisses de la temporada aux côtés de Julien Lescarret, Sébastien Castella, Salvador Vega, Miguel Angel Perera, Cayetano, Morante, Javier Conde... 160 pages de reportages et de rêverie, au campo et dans les coulisses des arènes, à Las Ventas en particulier, ainsi que les chroniques habituelles à charge des auteurs maison. Par ailleurs, en partenariat avec la caisse régionale d'Aquitaine du Crédit Agricole, une exposition de photos grands formats tirées de la revue et représentant exclusivement des toros au campo est organisée tout l'été. Elle est actuellement installée dans les agences de Saint Vincent de Tyrosse et Hagetmau, puis le sera à Parentis, Roquefort, Soustons, Dax et Rion des Landes.

2eme FESTIVAL DE L'ART TAURIN ET FLAMENCO

Le programme du second festival de l'Art taurin et flamenco de Perpignan est en ligne sur le site  http://perpignan.arttaurin2.monsite.wanadoo.fr

NOVILLADA DE BOUJAN

Boujan sur Libron - 2 km de Béziers samedi 6 août - 18 heures. Novillada non piquée : 6 erales de Jalabert pour David Oliva (Chiclana) El Santo (Pontonx -Landes) Marco Leal (Arles).

CLUB TAURIN AFICION DE BEZIERS

Le Club Taurin l'AFICION de Béziers recevrA Jesus Manuel "El Cid", le 13 août vers 22h30, à la Bodega El Toril (avenue du 22 août). A cette occasion le Club lui remettra un trophée le récompensant de son sérieux durant le début de temporada 2005.


NOVILLADA DE SAINT-SEVER

Dimanche 21 août. N ovillos de Mercedes Pérez Tabernero pour Antonio Joao Ferreira, Mehdi Savalli et Camille Juan. Paseo à 18 heures.


TIENTA À AUBAIS

Samedi 6 août à 17 heures, une tienta est organisée à Aubais (Gard) dans la cour du chateau, avec des vaches de Patrick Laugier pour "Chinito", Joel Matray, "El Andaluz" et Camille Juan. Les arènes seront décorées par les peintres renommés Claude Viallat et Denis XXII. Animation flamenca. Prix 8 euros.

FERIA DE MILLAS

Le dimanche 7 aout à 16 heures dans les rues de Millas, encierro à l'ancienne de toros espagnols encadrés de cabestros et de chevaux. À 18 heures, novillos de Andres Ramos pour Sergio Serrano, David Esteve et Joselito Adame qui fera sa présentation avec chevaux.

CLUB TAURIN SOL Y SOMBRA DE BEZIERS

Le Club Taurin Sol y Sombra de Béziers oragnise le 14 août après la novillada sans chevaux une remise de prix aux jeunes de l'école taurine, à la Bodega Manolo, face à la grande porte des arènes. Le 15 août vers 22 heures 30 à la bodega le Toril (avenue du 22 août), réception d'El Fundi avec remise de trophée pour sa temporada 2004.

FERIA DE HUELVA

Samedi 30 juillet. Toros de Núñez del Cuvillo pour Jesulin, El Fandi et Miguel Angel Perera.
Dimanche 31. Toros de Fermín Bohórquez pour Fermin Bohorquez, Pablo Hermoso de Mendoza et Andy Cartagena. Mardi 2 août. Toros de Jandilla pour Rivera Ordoñez, Salvador Vega et Matias Tejela. Mercredi 3. Toros de Santiago Domecq pour Enrique Ponce, El Juli et El Cid.

FERIA D'ALGEMESI

Samedi 24 septembre. Novillos du Puerto de San Lorenzo pour le rejoneador Iván Magro, Raul Martí et David Esteve. Dimanche 25. Novillos de Sánchez Arjona pour le rejoneador José Miguel Callejón, Ismael López et Sergio Serrano. Lundi 26. Erales de María Luisa Domínguez Pérez de Vargas pour Pascual Javier, Alberto Gómez, Juan Francisco Prados, Vicente Marrero et Juan Carlos Martínez. Mardi 27. Novillos de María Luisa Domínguez Pérez de Vargas pour le rejoneador Martín Burgos, Gabriel Picazo et Medhi Savalli. Mercredi 28. Novillos de Fuente Ymbro pour le rejoneador José Luis Cañaveral, Alberto Aguilar et Alejandro Morilla. Jeudi 29. Novillos de Giménez Indarte pour le rejoneador Sergio Galán, Curro Sierra et Cayetano. Vendredi 30. Novillos de Lagunajanda pour le rejoneador Álvaro Montes, David Mora et Sergio Marín. Samedi 1er octobre. Novillos de Manolo González et González Sánchez Dalp pour le rejoneador Mariano Rojo, Pérez Mota et Joselito Adame. Dimanche 2: novillos de Cebada Gago pour le rejoneador Genaro Tent, Emilio de Justo et Alejandro Portaña.
.

CORRIDA MIXTE À PALAVAS


Dimanche 7 août. Toros et novillos de Alcurrucén pour José Mari Manzanares et le Cordobes junior.

CORRIDAS TELEVISEES

TVE retransmettra la corrida du 20 août en direct de Saint Sébastien : toros de Jandilla pour César Rincón, El Juli et Eduardo Gallo. Le 28 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction

 

























imprimez cette page