Samedi 21 juillet 2012

L'Edito

 

ANTITHÈSE
Sans figuras au cartel, les arènes de Mont de Marsan ont enregistré hier une baisse d'environ 300 places par rapport aux deux premières journées et une hausse incomparable de qualité grâce à la présentation impeccable des toros de Fuente Ymbro qui, en outre, offrirent un grand jeu. La question est donc posée : faut-il continuer à satisfaire les caprices des stars, si en leur absence le public vient tout de même aux arènes et que le spectacle lui plaît ?

Voir édito



Actualité
MONT DE MARSAN : MATÍAS TEJELA INDULTE UN FUENTE YMBRO

La plaza de Mont de Marsan a vécu hier une grande tarde de toros grâce à un lot imposant de Fuente Ymbro dans lequel il convient de distinguer le troisième bis primé d'une vuelta et le quatrième, Jazmín, grâcié après un grand tercio de varas de Luciano Nuñez "Chano" et une grande faena de Matías tejela. Ivan Fandiño a en outre coupé les oreilles du cinquième, un toro de qualité mais plus éteint, et David Mora celle de l'excellent troisième.
Matías Tejela oreille et deux oreilles et la queue symboliques, Ivan Fandiño applaudissements après avis et deux oreilles, David Mora oreille et ovation.
Le grand moment d'une tarde au cours de laquelle la Fiesta authentique est apparue dans toute sa splendeur, fut sans aucun doute la lidia du quatrième toro. Un toro doté d'un trapío important bien qu'estrecho de sienes, mais doté également d'un profil de brute antique, d'une bravoure profonde et d'une classe incontestable dont il fit offrande à tout instant. Après l'avoir reçu par des lances ajustés et templés, Matías Tejela, un torero en plénitude, eut le bon goût de permettre à son adversaire de briller en le plaçant trois fois au centre du ruedo pour trois rencontres parfaites : à la rectitude d'embestida du toro et à sa poussée de brave tout en bas du peto, répondirent l'équilibre et la mesure de Luciano Nuñez "Chano" qui y gagna une somptueuse ovation. Dès le premier muletazo, Matías Tejela épousa le rythme lent et profond du toro, ce qui lui permit de bâtir la meilleure faena qu'on lui ait vu à ce jour, à base de temple, clacicisme, profondeur et originalité. Une oeuvre majeure de la part d'un torero qui sut à tout moment conduire les embestidas jusqu'au bout, avec bon goût, élégance et sens de la mesure. La pétition d'indulto enfla au moment où le torero partit chercher l'épée de mort et Matías Tejela, qui avait dés le début mis en valeur ce grand toro, lui offrit trois séries supplémentaires qui emportèrent l'adhésion de la présidence. La vuelta qu'il partagea avec son picador et le ganadero fut accompagnée des clameurs du public montois. Face à son premier, un toro de qualité mais un peu faible, il avait déjà donné un échantillon du bon moment qu'il traverse et récolté une première oreille à force de temple, naturel et technique affirmée.
Face au second de la tarde, un toro sérieux, volumineux et brave lrs de deux rencontres, noble mais quelque peu éteint et tardo, Ivan Fandiño construisit une faena sérieuse de facture classique, profitant de toutes les possibilités offertes par son adversaire. Le pinchazo qui précéda une épée atravesada en raison d'un extraño du toro lui fit perdre le bénéfice d'une oreille probable. Face au cinquième, bravito sans éclat lors de deux piques, Fandiño s'imposa à nouveau à base d'aguante, de fermeté et de temple, lors d'une faena in crescendo tout au long de laquelle il exprima les possibilités offertes. L'estoconazo maison fit tomber les deux oreilles en même temps.

Le premier grand moment de cette tarde importante survint lors de la lidia du troisième bis, sorti en remplacement d'un tituaire affecté de problèmes de locomotion, un toro bas, armé large et embistant au galop. David Mora le toréa très bien de cape avant de le mettre en suerte par deux fois de loin. La première, le toro poussa Destinado monté par Israël de Pedro contre les planches que l'on entendit craquer. Le cheval chuta à moitié, puis se releva sans que son picador ait cessé de s'arc-bouter sur son palo. David Mora profita immédiatement des embestidas vibrantes du Fuente Ymbro pour construire une première partie de faena de très haut niveau sur le pitón droit, enchaînant trois séries de sept muletazos parfaitement liés entre eux et rématés sans rectifier son placement. À gauche le toro n'offrit pas la même vibration, et David Mora eut peut-être le tort d'insister. La faena baissa d'intensité et l'estocade un poil basse réduisit la récompense à une seule oreille, alors que les deux semblaient possibles. Justement, Cazador fut récompensé d'une vuelta.
Le dernier, manso dés la sortie et incommode, poussa au cheval à mi hauteur et d'une seule corne - la gauche -. Il ne s'employa réellement jamais, se colla par deux fois sur le torero qui aguanta stoïquement sans bouger, puis se réfugia aux planches interdisant tout toreo lié. Mora n'en fit pas moins un effort important qui, en tuant mieux, aurait pu lui valoir une oreille, le public étant visiblement désireux de lui permettre d'accompagner a hombros ses deux compañeros et le mayoral. Arènes quasiment pleines, à l'exception d'un trous de 200 ou 300 places au soleil
. André Viard. Voir reportage Roland Costedoat.

NOVILLADA DE GARLIN

Samedi 28 juillet en matinée, tremplin des jeunes toreros à 11 heures : deux vaches pour Dorian Canton et Louis Husson et l'école de la fédération de la course landaise (démonstration sauts et écarts) ; à 13 heures apéritif taurin et repas de l'aficion (jambon à la broche) dans le parc des arènes ; à 18 heures novillada des fêtes. Au programme, novillos de Hoyo de la Gitana pour Juan Leal, Gonzalo Caballero et Brandon Campos.

NO HAY BILLETES À MÉJANES POUR LE REJON D'OR

Trois jours avant la corrida du Rejon d'Or le no hay billetes est affiché à Méjanes, ce qui ne s'était jamais produit depuis sa création. L'organisation précise toutefois à ceux qui souhaiteraient se rendre sur le site qu'ils pourront assister gratuitement à toutes les animations prévues : plus de 100 chevaux ibériques et camarguais, 40 artistes, prés de 10 heures de spectacle qui débuteront à 10 heures par un concours, se poursuivront par une démonstration d'acoso y derribo...

TEMPORADA DE SOUSTONS

Jeudi 2 août à 21h30 : Corrida Portugaise, 5 novillos de Jalabert pour Palha - Joanna Andrade et Gines Cartagena. Dimanche 5 août à 18h : 6 novillos de Pédres pour Cayetano Ortiz, Sergio Flores et Emilio Huertas.

LA FERIA DE LA MADELEINE EN DIRECT


France Bleu Gascogne retransmet tous les jours les corridas de la feria de Mont de Marsan. De 12 heures 07 à 12 heures 30 tertulia, à 18 heures l'intégralité de la corrida du jour. Commentaires André Viard et Pierre Arnouilh. Pour écouter. Au programme : jeudi 19 toros de Margé pour Ponce, Padilla et Mathieu Guillon qui prendra l'alternative, vendredi 20 toros de Fuente Ymbro pour Matias Tejela, Fandiño et David Mora, samedi 21 toros de Jandilla pour El Juli, Talavante et Thomas Duffau, dimanche 22 toros de José Escolar pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Julien Lescarret.

À ROQUEFORT LE 15 AOÛT


Haut-lieu du torismo, Roquefort propose le 15 août des novillos de San Roman pour
Emilio Huertas, Javier Jimenez et Rafael Cerro. Le matin, deux erales de Camino de Santago et deux de l'Astarac pour Juanito et Carlos Aranda.

FERIA DU NOVILLO D'HAGETMAU


Dimanche 5 août novillos d'Alcurrucen pour Conchi Rios, Fernando Adrian et Juan ; lundi 6 août novillos de Moreno de Silva pour Javier Jimenez, Gomez del Pilar et Adrian de Torres.

VIC : CORRIDA CONCOURS FRANÇAISE

Vendredi 10 août à 21 heures 30, les toros de Yonnet, Fernay, Gallon, Blohorn, Jalabert et Darré seront combattus par Sánchez Vara, Arturo Saldivar et Tomasito.

OPUS 39 EN KIOSQUES

L'opus 39 de Terres Taurines est désormais en kiosques sous le titre :
De Belmonte à Cuadri. Sans le premier, le toreo moderne n’existerait pas, et sans des toros comme ceux qu’élève le second, il perdrait tout son sens. «J’ai connu deux génies, disait Hemingway : Einstein et Juan Belmonte». Ce à quoi Belmonte répondait : «J’ai toujours donné raison à tout le monde, même à Hemingway. C’est pour cela qu’il parle si bien de moi». Au sommaire : Juan Belmonte, l'aute révolution des oeillets ; Gamero Cívico, le triomphe posthume de Parladé ; Lamamié de Clairac, le Mousquetaire Noir ; Espioja : Absorption dans les campos de Ledesma ; Guardiola Soto : les larmes salées de Zarracatín ; Santa Teresa : la réserve de Fuente Ovejuna ; Joaquin Alves : le sauvetage de Pinto Barreiros ; Cuadri : Péril rouge et canari vert... première partie d'un long reportage consacré à cette ganadería atypique.

DESPEDIDA FRANÇAISE DU FUNDI

Sous réserve d'un contrat de dernière heure, le Fundi toréera da dernière corrida en France à Saint Vincent de Tyrosse le 22 juillet, face à des toros de Joselito et en compagnie de Ivan Fandiño et Manuel Escribano. Une corrida qui sera en concurrence directe avec celle des toros de son beau-père, José Escolar, en clôture de la feria de Mont de Marsan.

TEMPORADA BAYONNAISE

Les cartels de la temporada bayonnaise sont les suivants : Samedi 28 juillet corrida de rejones à 18 h 30 : toros de Los Espartales pour Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Leonardo Hernandez. Samedi 4 août novillada sans picadors le matin et à 18 h toros de Fuente Ymbro pour Antonio Ferrera, Ivan Fandiño et Thomas Dufau. Dimanche 5 août novillada sans picadors à 11h et corrida à 18h : toros de Alcurrucen pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Daniel Luque. Samedi 1er septembre au matin finale des novillada sans picadors, erales de Alma Serena ; à 17h 30 toros de Cebada Gago pour Javier Castaño, Julien Lescarret qui fera ses adieux et Arturo Saldivar. Dimanche 2 septembre à 11h novillos de Camino de Santiago pour Cayetano Ortiz, Juan Leal et Brandon Campos ; à 17 h 30 toros de Joselito pour El Juli, Miguel Angel Perera et Sergio Flores qui prendra l'alternative. .

CORRIDA À VILLENEUVE

Le mardi 7 août à 19h, le Cercle Taurin de Villeneuve organise une corrida dans le cadre des fêtes patronales : toros de Santa Ana (origine Marquis de Domecq) pour Javier Conde, Julien Lescarret et Thomas Dufau.

CARTELS DE PARENTIS

Samedi 4 août novillos de Valdellan pour Imanol Sánchez, Cayetano Ortiz et Antonio Puerta. Dimanche 5 au matin novillos de Raso de Portillo pour Carlos Durán et Fabio Castañeda. Dimanche après-midi, novilos de Flor de Jara pour Javier Jiménez, Mario Alcalde et Rafael Cerro.

TEMPORADA DACQUOISE

Feria d'Août. Samedi 11. Ponce, Juli et Luque, toros de Jandilla. Dimanche 12. toros d'Escolar pour Robleño, Javier Castaño et Alberto Aguilar. Lundi 13. Toros de Alcurrucén pour Juan Bautista, Cid et Thomas Dufau. Mardi 14. Toros de Zalduendo pour Morante, Manzanares et Talavante. Mercredi 15 au matin toros de Murube pour Mendoza, Leonardo et Moura. L'après-midi toros de Baltasar Iban pour Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Álamo. Pour Toros y Salsa : samedi 8 septembre toros de Fuente Ymbro pour Cid, Fandiño et David Mora. Dimanche 9 toros de Garcigrande pour Curro Díaz, Juli et Manzanares.


UNION TAURINE BITERROISE

L'Union Taurine biterroise invite les aficionados à suivre ses activités sur son site.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 






















imprimez cette page