Dimanche 15 juillet 2012

L'Edito

 

UNE CORRIDA DE TOROS
Ni bonne, ni mauvaise : une corrida de toros, avec ses difficultés, ses possibilités de triomphe, son lot d'émotions et ce sentiment d'authenticité que fait planer en piste le toro qui y impose son physique, sa puissance et sa caste.

Voir édito



Actualité
PAMPLONA : PADILLA A HOMBROS, SCANDALEUX TORREHANDILLA

Porté par les peñas, Juan José Padilla a coupé deux fois une oreille dans une ambiance indescriptible, tandis que Luque en coupait une. Le Juli est reparti bredouille, Padilla a hombros et les aficionados médusés par la présentation très déficiente du lot de Torrehandilla-Torreherberos. Le prix au meilleur lot a été décerné à Cebada Gago et celui du meilleur toro à Cantillito del Pilar toréé par David Mora.

CÉRET : SÉRIEUSE CORRIDA DE MORENO SILVA, OREILLE POUR FUNDI


Six toros très bien présentés - un peu moins le quatrième - de 570 à 650 kilos, de comportement variés mais tous imposant le respect en piste. Les troisième et dernier, avec mention à celui-ci, furent les meilleurs pour le torero, le quatrième se laissa toréer à droite, les autres présentèrent des difficultés, ou, comme le premier, s'avérèrent difficilement toréables. Les six toros prirent un total de 22 piques. Le cinquième fut renvoyé pour boîterie et remplacé par un sobrero du même fer. El Fundi silence et oreille, Javier Castaño ovation aux eux, Serafín Marín silence après avis et ovation après avis.
Le Fundi fut reçu par une ovation de gala et un hommage musical pour lui seul en piste avant le paseo. Il pu remercier les aficionados en coupant l'oreille du quatrième, abordable à droite mais intraitable à gauche et par le haut. Face au premier, de beaucoup de sentido, il avait du se contenter d'une faena de aliño.
Javier Castaño toucha un lot compliqué, face auquel il fit front avec le cran et la maîtrise qu'on lui connait, permettant en outre à sa cuadrilla (David Adalid et Marco Galán) de se livrer à un régal de lidia. Tito Sandoval reçut l'ovation de la tarde après quatre puyazo au second toro, les deux premiers le saltillo sauta à la tête du cheval puis prit bien les deux autres, un cité en jetant le castoreño et l'autre al regaton. Aux deux, Castaño vola les quelques muletazos possibles, sur le côté gauche. Il perdit l'oreille du cinquième épée en main. . .
Face au lot le plus potable, le troisième se laissa et le dernier fut de loin le meilleur pour le torero, Serafín Marín offrit d'excellents moments sans toutefois bâtir une faena pleine. le meilleur de sa prestation vint à gauche face au dernier, mais aussi à la cape face aux deux. Il fut laborieux au descabello et perdit une oreille.
André Viard. Voir reportage.

CHATEAURENARD : INDULTO LIGHT, CASTELLA ET SÁNCHEZ A HOMBROS


La corrida de Santiago Domecq, de bon trapio, mais pauvre de tête, est sortie juste de force et collaboratrice. Sauf le premier, rebrincadito, tous ont baissé la tête et ont suivi docilement la muleta. Le meilleur et le seul a avoir été piqué fut le dernier. Il aurait mérité une vuelta posthume, mais un Président sans critères ne lui rendit pas cette justice alors qu'il venait d'accorder un indulto hors de propos au cinquième.
A son second, Conde a donné deux naturelles très pures en pesant lourdement sur la charge, mais a passé le reste de la faena à faire du théâtre en se passant le toro très loin des fémorales. Il a coupé une petite oreille. Il tua laborieusement l'incommode premier. Silence.
Dans le bon tempo et geste synchrone, Castella a légitimement coupé les deux oreilles du second. Le cinquième ne prit que deux picotazos, dont il sortit seul, comme un manso. Impressionnant de maitrise, Castella le torea avec la difficile facilité qui caractérise les grands. La faena culmina lors d'un numéro d'enchainements sur place, donné avec une désinvolture et une nonchalance époustouflantes. Epée de mort en main, il continua sa démonstration de virtuose alors que se développait une petite pétition d'indulto. Partie d'un secteur bien localisé du public elle resta ultra minoritaire, mais l'autorité y fit droit au moment où, comme pour souligner l'incongruité de cette décision, le Domecq affichait sa mansedumbre en échappant à l'emprise de Castella pour se réfugier dans les planches. Au lieu de servir la réputation de Châteaurenard, cet indulto déplacé a pour funeste effet de dévaloriser les précédents déjà survenus dans cette plaza. Deux oreilles et la queue symboliques pour le matador.
Grâce à sa capacité à allonger efficacement les bras, le mexicain Juan Pablo Sanchez fit briller le troisième, auquel il coupa l'oreille. Avec le brave et vibrant dernier, il lui a manqué un peu de génie pour se hisser à la hauteur de son adversaire. Il ne démérita pas, mais ne coupa qu'une oreille alors que les deux lui étaient offertes.
Frédéric Pascal. Voir galerie Elsa Vielzeuf.

À ROQUEFORT LE 15 AOÛT


Haut-lieu du torismo, Roquefort propose le 15 août des novillos de San Roman pour
Emilio Huertas, Javier Jimenez et Rafael Cerro. Le matin, deux erales de Camino de Santago et deux de l'Astarac pour Juanito et Carlos Aranda.

FERIA DU NOVILLO D'HAGETMAU


Dimanche 5 août novillos d'Alcurrucen pour Conchi Rios, Fernando Adrian et Juan ; lundi 6 août novillos de Moreno de Silva pour Javier Jimenez, Gomez del Pilar et Adrian de Torres.

PONCE POUR MANZANARES À MONT DE MARSAN

Ponce, déjà engagé face aux toros de Margé, prendra le poste laissé vacant par Manzanares face à ceux de Parladé.

CÉRET DE TOROS

Samedi 14 juillet, 18 heures, toros de Moreno De Silva pour El Fundi, Javier Castaño et Serafín Marín. Dimanche 15 juillet, 11 heures, novillos des Hros de Escobar et de Mauricio Soler Escobar pour El Dani, Imanol Sánchez et Emilio Huertas. Dimanche 15 juillet, 18 heures, toros de Escolar Gil pour Fernando Robleño. Voir site.

MÉJANES, FERIA DU CHEVAL

Depuis plus de 30 ans, la Feria du Cheval de Méjanes présente le meilleur de l’art équestre et du Rejoneo. Les meilleurs toreros à cheval du monde rendront hommage au quintuple vainqueur du Rejon d’Or Manuel VIDRIE. Découvrez une programmation gratuite exceptionnelle avec plus de 100 chevaux ibériques et camargues, l’acoso y derribo. Plus de 10 heures de spectacles équestresavec à 18 heures corrida du Rejon d’Or : Toros de Luis Terron pour Pablo Hermoso de MENDOZA, Diego VENTURA et Leonardo HERNANDEZ. Location ouverte 0 891 70 03 70 www.arenes-arles.com et à Méjanes à partir du 4 Juillet au 04 90 97 06 16. Vous pouvez télécharger le dossier de presse.

NOVILLADA DE PLAISANCE

Le 14 juillet à 18h, aux arènes de Plaisance (France), grande novillada sans picadors pour trois des meilleurs novilleros sans chevaux actuel : Vicente Soler (Castellon), Cesar Valencia (Vénézuela) et Alvaro Lorenzo (Tolède). Seront lidiés 6 novillos de Laget..

VIC : CORRIDA CONCOURS FRANÇAISE

Vendredi 10 août à 21 heures 30, les toros de Yonnet, Fernay, Gallon, Blohorn, Jalabert et Darré seront combattus par Sánchez Vara, Arturo Saldivar et Tomasito.

OPUS 39 EN KIOSQUES

L'opus 39 de Terres Taurines est désormais en kiosques sous le titre :
De Belmonte à Cuadri. Sans le premier, le toreo moderne n’existerait pas, et sans des toros comme ceux qu’élève le second, il perdrait tout son sens. «J’ai connu deux génies, disait Hemingway : Einstein et Juan Belmonte». Ce à quoi Belmonte répondait : «J’ai toujours donné raison à tout le monde, même à Hemingway. C’est pour cela qu’il parle si bien de moi». Au sommaire : Juan Belmonte, l'aute révolution des oeillets ; Gamero Cívico, le triomphe posthume de Parladé ; Lamamié de Clairac, le Mousquetaire Noir ; Espioja : Absorption dans les campos de Ledesma ; Guardiola Soto : les larmes salées de Zarracatín ; Santa Teresa : la réserve de Fuente Ovejuna ; Joaquin Alves : le sauvetage de Pinto Barreiros ; Cuadri : Péril rouge et canari vert... première partie d'un long reportage consacré à cette ganadería atypique.

DESPEDIDA FRANÇAISE DU FUNDI

Sous réserve d'un contrat de dernière heure, le Fundi toréera da dernière corrida en France à Saint Vincent de Tyrosse le 22 juillet, face à des toros de Joselito et en compagnie de Ivan Fandiño et Manuel Escribano. Une corrida qui sera en concurrence directe avec celle des toros de son beau-père, José Escolar, en clôture de la feria de Mont de Marsan.

TEMPORADA BAYONNAISE

Les cartels de la temporada bayonnaise sont les suivants : Samedi 28 juillet corrida de rejones à 18 h 30 : toros de Los Espartales pour Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Leonardo Hernandez. Samedi 4 août novillada sans picadors le matin et à 18 h toros de Fuente Ymbro pour Antonio Ferrera, Ivan Fandiño et Thomas Dufau. Dimanche 5 août novillada sans picadors à 11h et corrida à 18h : toros de Alcurrucen pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Daniel Luque. Samedi 1er septembre au matin finale des novillada sans picadors, erales de Alma Serena ; à 17h 30 toros de Cebada Gago pour Javier Castaño, Julien Lescarret qui fera ses adieux et Arturo Saldivar. Dimanche 2 septembre à 11h novillos de Camino de Santiago pour Cayetano Ortiz, Juan Leal et Brandon Campos ; à 17 h 30 toros de Joselito pour El Juli, Miguel Angel Perera et Sergio Flores qui prendra l'alternative. .

CARTELS MONTOIS

Les deux derniers cartels de la feria de la Madeleine sont les suivants : samedi matin, novillos de Alcurrucén pour Conchi Ríos, Juan Leal et Álvaro Sanlúcar ; vendredi 20 en nocturne, corrida portugaise, toros de Bohorquez pour Mendoza, Moura et Manzanares. Les autres cartels sont les suivants : Mercredi 18 juillet toros de Parladé pour Morante, Manzanares et Luque, jeudi 19 toros de Margé pour Ponce, Padilla et Mathieu Guillon qui prendra l'alternative, vendredi 20 toros de Fuente Ymbro pour Matias Tejela, Fandiño et David Mora, samedi 21 toros de Jandilla pour El Juli, Talavante et Thomas Duffau, dimanche 22 toros de José Escolar pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Julien Lescarret.

CORRIDA À VILLENEUVE

Le mardi 7 août à 19h, le Cercle Taurin de Villeneuve organise une corrida dans le cadre des fêtes patronales : toros de Santa Ana (origine Marquis de Domecq) pour Javier Conde, Julien Lescarret et Thomas Dufau.

CARTELS DE PARENTIS

Samedi 4 août novillos de Valdellan pour Imanol Sánchez, Cayetano Ortiz et Antonio Puerta. Dimanche 5 au matin novillos de Raso de Portillo pour Carlos Durán et Fabio Castañeda. Dimanche après-midi, novilos de Flor de Jara pour Javier Jiménez, Mario Alcalde et Rafael Cerro.

TEMPORADA DACQUOISE

Feria d'Août. Samedi 11. Ponce, Juli et Luque, toros de Jandilla. Dimanche 12. toros d'Escolar pour Robleño, Javier Castaño et Alberto Aguilar. Lundi 13. Toros de Alcurrucén pour Juan Bautista, Cid et Thomas Dufau. Mardi 14. Toros de Zalduendo pour Morante, Manzanares et Talavante. Mercredi 15 au matin toros de Murube pour Mendoza, Leonardo et Moura. L'après-midi toros de Baltasar Iban pour Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Álamo. Pour Toros y Salsa : samedi 8 septembre toros de Fuente Ymbro pour Cid, Fandiño et David Mora. Dimanche 9 toros de Garcigrande pour Curro Díaz, Juli et Manzanares.


UNION TAURINE BITERROISE

L'Union Taurine biterroise invite les aficionados à suivre ses activités sur son site.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 






















imprimez cette page