SAN FERMÍN


La San Fermín la plus chiche en figuras débute aujourd'hui, avec en toile de fond quelques intrigues juteuses.

À peine eurent-ils triomphé à Madrid que Manzanares et Talavante annoncèrent leur décision de ne pas aller à Pamplona, imitant en cela Morante et Cayetano, ainsi que Ponce bien sûr qui a tiré une croix sur Pamplona.

Raison invoquée, la Meca, qui organise, aurait refusé de revaloriser les cartels des triomphateurs... ce qui ne serait pas tout à fait vrai.

Et les rumeurs vont bon train, qui insinuent que le Juli aurait incité ses jeunes compañeros à ne pas y aller... pour être la seule figura engagée, deux fois, et percevoir à ce titre des honoraires historiques.

Quoiqu'il en soit, les cartels sont les suivants :

7 juillet toros de Torrestrella pour Rubén Pinar, Arturo Saldívar et Esaú Fernández.
8 juillet, toros de Herederos de José Cebada Gago pour Francisco Marco, Morenito de Aranda et David Mora.
9 juillet, toros de Dolores Aguirre pour Salvador Cortés, Alberto Aguilar et Joselillo.
10 juillet, toros de Miura pour Juan José Padilla, Rafaelillo et Serafín Marín.
11 juillet toros de Fuente Ymbro pour Antonio Ferrera, César Jiménez et Iván Fandiño.
12 juillet toros de Victoriano del Río pour Curro Díaz, El Juli et Miguel Ángel Perera.
13 juillet toros de El Pilar pour El Cid, El Fandi et Daniel Luque.
14 juillet, toros de Núñez del Cuvillo Juan Mora, El Juli et Sebastián Castella.

André Viard