Lundi 4 juillet 2011

L'Edito

 

L'ÉCOLE DES FANS

À force de vouloir préfabriquer des toreros conformes à ce que l'on pense être le goût du jour, on aboutit souvent à abandonner en route des talents différents, tout en carbonisant les chances de ceux que l'on souhaite mettre en avant.

Voir édito.

Actualité

LA DÉRIVE FASCISTE DES ANTIS PARISIENS

Le Toreo-Picnic organisé ce dimanche aux arènes de Lutèce par Culturafición, le Ruedo Newton et La Belgicana de Bruxelles, a été perturbé par les agissements d'une trentaine d'anti taurins qui ont pris à partie les pacifiques aficionados venus pour toréer de salón, en brandissant les banderoles habituelles et en les abreuvant d'injures, cherchant manifestement à obtenir une réaction qui leur aurait permis de faire dégénérer la situation. Heureusement, grâce au sang-froid de Vincent Blondeau et de ses amis ce ne fut pas le cas, mais selon divers témoins l'attitude des anti taurins ressembalit étrangement à celle des groupuscules racistes et fascistes qui à diverses reprises ont été condamnés pour leurs dérives inacceptables à l'occasion des matchs du Paris Saint Germain. L'incident a été inscrit sur la main courante du commissariat voisin, dans la perspective d'éventuelles poursuites, les policiers ayant précisé aux anti taurins que leur manifestation non déclarée était illégale, et qu'il n'est donc pas impossible de porter plainte pour trouble à l'ordre public et agression en bande organisée. Cet incident, dans un contexte tendu en raison de l'inscription de la tauromachie au patrimoine culturel français qui constitue pour les anti taurins un revers historique, montre à quel point ceux-ci sont prêts à se radicaliser après avoir constaté qu'ils étaient défaits sur le terrain du droit. Il n'est donc pas inutile de rappeler à tous les maires de villes taurines combien il est important de maintenir ces furieux à distance respectable des arènes, en prenant les arrêtés municipaux interdisant toute manifestation dans un périmètre suffisamment large. Prochaines cibles des antis, Tartas dans les Landes et Céret.

EAUZE : TROIS OREILLES POUR JUAN BAUTISTA


La corrida des frères Gallon, un peu faible dans l'ensemble mais de qualité, a mieux réussi à Juan Bautista qu'à Curro Díaz (sielcne par trois fois) dont aucun des trois toros ne lui a permis de triompher, le premier en raison de son genio, les deux aures trop faibles. Juan Bautista, qui connaît ces toros sur le bout des doigts et les a économisés aux piques, a en revanche touché l'excellent quatrième qui lui a permis de couper les deux oreilles au terme d'une faena élégante et mesurée, conclue d'une estocade a recibir, avant de couper également celle du noble dernier et de sortir a hombros. Voir galerie Roland Costedoat.

VAUVERT : CAYETANO ORTIZ A HOMBROS

Novillada de Palha, bien faite, brave au cheval, mobile et de jeu divers. Le quatrième fut honoré de la vuelta posthume. Les cinquième et sixième ont aussi été très complets, les deux premiers incommodes et le troisième fade. Castaño silence et salut. Flores, silence et oreille. Ortiz, oreille et deux oreilles.
Le premier vint de loin au cheval où, tête haute, il obtint une chute et se montra brouillon. Il reproduisit ce comportement à pied où, sur un rythme loin d'être reposé Damian Castaño se montra aussi brouillon que lui. Silence après une petite déroute à l'épée. Le quatrième se grandit au fil de quatre assauts au cheval. Il arriva au troisième tiers tête basse avec une charge claire et vibrante. Sur un rythme à peine moins rapide qu'au premier, Castaño lui fit une longue faena sans grâce, mal conclue aux aciers. Vuelta au toro et salut au matador.
Le second poussa sans style et arriva à la muleta incertain crocheteur et tête jamais basse. Très centré, usant avec malice du voyage naturel, sans peser sur la charge, Flores lui conserva assez de mobilité pour tenir le temps d'une faena copieuse et pimpante. Il tua mal. Silence. Le cinquième poussa avec classe en appui sur les quatre sabots. C'est à dire dans l'attitude du toro qui par la suite donne des charges progressives et claires. De fait tête basse et sans la relever entre les passes, il suivit avec application toutes les indications des leurres. Il n'eut que le défaut de manquer de zelle au moment de répéter. Muleta toujours bien placée et épousant au mieux le rythme du novillo Flores l'exploita habilement mais sans pouvoir lier. Une oreille après une entière perpendiculaire.
Le troisième partit fort, de loin et obtint une chute. Il chercha refuge dans les planches et au toril, ce qui rendit sa lidia compliquée. Nonobstant , dans la muleta, il laissa, tête basse, des charges rectilignes mais fades. L'allonge de Cayetano Ortiz apporta un peu de vibration à la faena. Un grand volapié, porté au ralenti déclencha la pétition. Oreille. Vulgaire lors de la première pique le sixième se grandit sous la seconde. Dans les leurres, tête basse, il donna des trajectoires déliées. L'allonge de son matador l'encouragea à persévérer en ce sens. Si les toros le respectent, cette faculté accusée chez Ortiz devrait lui permettre de monter rapidement dans l'escalafon des novilleros. Muleta en avant et toques dans le bon tempo il composa un faena lourde de domination. Une première maladresse à l'épée ne l'empécha pas de couper deux oreilles après un belle entière
Demi arène. Chaleureuse sortie en triomphe d'Ortiz dans ces arènes qui ont abrité sa révélation en tant que beceriste lauréat du bolsin de Vauvert.
Frédéric Pascal.

LES MORENO SILVA DE MILLAS FONT LE BUZZ

Selon divers "medias" taurins, 26 novilleros auraient refusé de toréer les novillos de Moreno Silva programmés à Millas le 7 août. Renseignement pris, il y en aurait en fait deux, dont un a des excuses en raison de son inexpérience. Ce qui n'empêche pas le buzz d'enfler et d'agiter les blogs ultras qui voient bien sûr dans cette information fausse, la preuve de la décadence de la torería. Dimanche 7 août, Millas propose une novillada de Moreno Silva pour Pedro Carrero, José Arévalo (triomphateur de l'dition précédente avec le premier rabo coupé dans cette arène depuis son ouverture) et Javier Jimenez.

FERIA DU NOVILLO DE PARENTIS


Samedi 6 août à 18 heures, novillos de MURTEIRA GRAVE pour Victor BARRIO, Miguel CUARTERO et Emilio HUERTAS. Dimanche 7 Août à 11heures,   4 novillos de PACO MADRAZO pour Juan Manuel VAZQUEZ ROMERO et Cayetano ORTIZ. Dimanche 7 à 18 heures, novillos de VALDELLAN pour Juan Manuel JIMENEZ , Sergio BLANCO et Sergio FLORES. Les locations ouvriront à partir du 25 Juillet 2011 10h00. Tel 05.58.78.55.94. Adresse bureau de location : Ecole des Arènes Rue Jules Ferry 40160 PARENTIS EN BORN.

FERIA DU RIZ À ARLES

Les cartels de la feria du Riz à Arles sont les suivants : vendredi 9 septembre à 17 heures 30, novillos de Margé pour López Simón, Javier Jimenez et Juan Leal. À 21 heures 30, novillada non piquée, erales de Tardieu. Samedi 10 septembre à 17 heures 30 : Corrida Goyesque, toros de Daniel Ruiz pour Morante, El Juli et Juan Bautista. Dimanche 11 septembre à 11 heures, corrida de rejoneo : toros de Martelilla pour Joao Moura hijo, Manolo Manzanares et Noelia Mota. À 17 heures, corrida concours : toros du Conde de la Corte, Cebada Gago, Conde de Mayalde, Dolores Aguirre, Hubert Yonnet et Tardieu pour Rafaelillo, Julien Lescarret et David Mora. Renseignements au 0 891 70 03 70 et www.arenes-arles.com.

FERIA DU NOVILLO D'HAGETMAU


Dimanche 31 juillet à 10 h 30 : 4 erales d'Alma Serena pour les novilleros Dorian Dejean (école taurine de Béziers) Kike (ex école taurine d'Hagemau) à 18 h : novillos de Fuente Ymbro pour Mathieu Guillon, Victor BARRIO, Alberto López Simón. Lundi 1er août à 18 h : novillos de Miura pour Adrian De Torres, Damian Castaño et Javier Jimenez.

OPUS 33 : QUEL PATRIMOINE ?

L'opus 33 de Terres Taurines sort en kiosques cette semaine avec en couverture l'étonnant safari quotidien auquel se livre chaque jour dans la sierra norte de Séville un jeune novillero français qui, loin des yeux, a choisi de vivre sa passion au coeur de l'Andalousie. À cheval puis à pieds, Juan Leal part "à la chasse" des vieilles vaches de la ganadería de Santa Ana dont le propriétaire, Jean-Marie Raymond, l'autorise à toréer toutes celles qu'il pourra attraper. Un apprentissage inédit, une expérience irremplaçable, un reportage riche en rebondissements imprévus. Au sommaire aussi de cet opus 33, Dolores Aguirre, après le "pétard" de Séville et avant la revanche espérée de Vic ; veillée d'arme à Los Bolsicos où les toros du Conde de la Corte sont embarqués en direction de Madrid ; tienta avec Sergio Flores puis promenade dans les cercados vallonnés d'Adelaída Ródriguez où une monumentale corrida "madrilène" attend de rencontrer son destin ; plongée dans la ganadería "proustienne" de Carriquiri, qu'Antonio Briones a créée à partir du fer jadis portée par le plus important troupeau de caste navarre ; et, pour la première fois, l'histoire racontée à partir de ses propres mémoires qui ne furent publiées qu'à usage interne de sa famille, d'une véritable légende charra : le fabuleux Lisardo Sánchez.

CARTELS POUR TYROSSE

Les cartels de la prochaine feria de Saint-Vincent de Tyrosse ont été dévoilés hier. Dimanche 24 juillet à 18h, toros de Victorino Martin pour Stéphane Fernández Meca (qui fera son dernier paseo), Rafaelillo et Medhi Savalli. Lundi 25 juillet à 21h30. Corrida Portugaise. Toros de Los Maños pour Jose Manuel Duarte, Joaquim Bastinhas fils et Saray Maria.

FERIA DE CÉRET 2011

Samedi 9 juillet à 11 heures, 4 novillos de IRMÃOS DIAS pour Miguel Angel MORENO et Emilio HUERTAS, sobresaliente Victor Manuel RODADO ; samedi 9 juillet à 18 heures 6 toros de COUTO DE FORNILHOS pour RAFAELILLO Serafín MARÍN et Paco UREÑA ; dimanche 10 juillet à 11 heures 6 novillos de José Joaquín MORENO DE SILVA pour Sergio BLANCO, Adrián DE TORRES et Cayetano ORTIZ ; dimanche 10 juillet à 18 heures, 6 toros de José ESCOLAR GIL pour Fernando ROBLEÑO, Javier CASTAÑO et Alberto AGUILAR.

FERIA DE MONT DE MARSAN

Vendredi 15 juillet, toros de Garcigrande pour El Juli, Daniel Luque et Thomas Dufau qui prendra l'alternative. Samedi 16 au matin, Andy Cartagena et Leonardo Hernández mano a mano, toros de Bohórquez. Samedi après-midi, toros de Nuñez del Cuvillo pour El Cid, Sebastien Castella et Talavante. Dimanche 17: toros de Robert Margé pour El Fundi, Sébastien Castella et Matias Tejela. Lundi matin, novillos de Ponce pour Mathieu Guillon et David Galván. Lundi à 18 heures, toros de Samuel Flores pour Ponce, Juan Bautista et Alberto Aguilar. Mardi 19, toros de La Quinta pour Curro Díaz, El Juli et Thomas Dufau.

MÉJANES : FERIA DU CHEVAL, HOMMAGE AUX CAVALIERS DE L'APOTHÉOSE

samedi 16 Juillet 2011. Toute la journée Penas, Bodegas, Bandas, promenade à cheval, petit train, exposants.
10H Concours équestre les Etoiles de Méjanes (Spectacle Gratuit) ; 15 cavaliers venus de toute la France (en compétition)
11H Acoso y Derribo (Spectacle Gratuit) Garochistas Français et Espagnols La participation exceptionnelle des Toreros Juan Bautista et César Giron.
15H Grand Spectacle Equestre ( Spectacle Gratuit). Plus de 80 chevaux Ibériques et Camarguais .
18H Hommage aux cavaliers de l’apothéose : Exceptionelle Corrida du Réjon d’Or. 6 Toros de Soto de la Fuente pour Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Diego Ventura, plus 1 Novillo pour la présentation en public de GINES CARTAGENA (Fils)
Location : à partir du 2 Mai aux Arènes d’Arles : 08 91 70 03 70 (0.225€ TTC/ mm) ; à partir du 1er Juillet à Méjanes : 04 90 97 06 16. Par Internet à partir du 2 Mai : www.arenes-arles.com ; www.feriaducheval.f

NOVILLADA DE SOUSTONS

Le cartel de la
novillada de soustons du 7 aout est le suivant : novillos de antonio Bañuelos pour jimenez Fortes, Mathieu Guillon et Damian Castaño.

TEMPORADA DE BAYONNE

Les cartels de la temporada bayonnaise seront dévoilés le jeudi 28 avril à la maison des associations. Trois grands rendez-vous composent la saison : durant les fêtes, corrida et corrida de rejones le 30 et 31 juillet, feria les 4,5,6 et 7 août, feria de l'Atlantique les 3 et 4 septembre.

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 













imprimez cette page