beziers
arles
Arles
Samedi 18 juillet 2008

L'Edito

La photo

A GOLPE CANTADO


Le grand rendez-vous attendu allait-il avoir lieu entre les toros de La Quinta, triomphateurs de la temporada précédente dans les arènes de Mont de Marsan et le Juli qui avait accepté avec panache de les combattre ? Allait-on assister à un évènement, ou, comme bien souvent, à la déception provoquée par trop d'attente ? Voir édito.

Actualité

MONT DE MARSAN : TRIOMPHE D'UN MAGISTRAL JULI

Le Juli a hombros
Comme il était prévisible, parce que Alvaro Martinez Conradi est un grand ganadero, la corrida de La Quinta lidiée hier à Mont de Marsan est sorti très différente en tout de celle de Vic. Les vicois ont préféré la leur, mais les toreros qui auront vu celle de Mont de Marsan ne hausseront sans doute plus les épaules quand on leur proposera du santa coloma. Globalement, même s'il y eut des différences notables de comportement, les six toros se laissèrent donner des passes, voire toréer. Le premier fut brave mais vite compliqué, le second brave et soso par la suite, le troisième noblon et soso aussi voire un peu juste de force, le quatrième brave lors de la première pique puis moins lors de la seconde avant de proposer une bonne corne droite et plus de problèmes à gauche, le cinquième fut manso durant les deux premiers tiers mais fit preuve d'une noblesse douce et fade par la suite, le dernier enfin, momentanément handicapé du train arrière, se reprit et fut finalement le plus complet.
Le Fundi fit le métier mais sans l'entrain et l'autorité qu'on lui connaît : l'accident de cheval du mois de mai a laissé des traces et le torero n'est pas encore revenu à son meilleur niveau. Il souffrit face à ses deux adversaires qui constituèrent le lot le moins propice.
En tuant bien Juan Bautista serait sorti a hombros avec le Juli. Il fut précis face au noble troisième qu'il lidia très bien en compagnie de toute sa cuadrilla ce qui permit à ce toro "fragile" d'aller sans eoncombre au bout de la faena. Face au dernier le meilleur pour le torero, il dessina les muletazos les plus esthétiques du jour. Dans les deux cas il tua bas.
Le Juli extirpa tous les muletazos de son premier qui s'éteignit progressivement et tua d'une entière en arrière longue d'effet. Face au dernier, un manso déclaré durant les deux premiers tiers, il entrevit le fond de noblesse qui lui permit de construire une faena en qui peu croyaient, obtenant progressivement de son adversaire des séries de mieux en mieux conduites et terminées, lesquelles finirent par acquérir sur la fin une réelle intensité. Le coup d'épée fut également en arrière mais les deux oreilles tombèrent tout à fait légitimement de même que la sortie a hombros. No hay billetes, pluie à diverses reprises. Public sérieux, froid en début de corrida et enthousiaste à la fin.
André Viard Voir reportage Valérie Lhéraud, André Viard.

LUNEL : OREILLE POUR SAVALLI ET URENA

Les six toros de Hubert Yonnet ont manqué de moteur et de conviction pour finir les suertes. Sauf le second, abusivement primé d'une vuelta posthume, qui la garda à mi hauteur, ils ont tous baissé la tête en début de passe pour mieux le relever au milieu et couper leurs trajectoires. Le plus facile fut le premier et le plus avisé le dernier. Mehdi Savalli, silence et oreille. Paco Urena, une oreille et silence. J.A. Ferreira, ovation et silence.
Le premier baissa la tête dans les leurres, mais la garda haute dans le peto, après avoir obtenu une chute en crochetant l'antérieur du cheval. Chochon et au petit galop, il fut prenable à la muleta et Savalli lui aurait coupé l'oreille sans un petit désastre au descabello. Le quatrième remata par le bas avec tant de générosité qu'il se fit mal, par deux fois, dans les burladeros. Il baissa de ton au cheval, qu'il attaqua de biais, sans grande conviction. Tête basse, mais prompt à la relever, il manqua tout autant d'engagement lors de la faena. Il s'éteignit à mi parcours et chercha l'abri des planches. Sans pouvoir lier, Savalli réalisa son meilleur du coté gauche. Dans l'espoir d'un trophée, il insista le long des planches et coupa une oreille après une insistante pétition.
Vulgaire dans les capes, où il freina en gardant la tête haute, le second le fut tout autant au cheval. Il poussa par à-coup, tête mobile, avec plus de nerfs que de férocité. Mais il partit de loin par trois fois, ce qui lui valu les faveurs du public et du président. A la muleta il poursuivit, tête à mi hauteur sans finir franchement le passe. A force d'aguante, Urena rendit la charge exploitable à gauche. Après un bonne estocade il obtint légitimement une oreille. On ne peut pas en dire autant de la vuelta posthume accordée au toro. Le cinquième poussa, reins engagés, mais tête haute, lors de la première rencontre. Il fut moins empressé lors de la seconde et finit sur une note réservée à pied. Tête basse, mais tardo, violent et sans combativité, il ne finit jamais ses actions. Geste ferme et muleta présentée en avant Urena, vola une belle série de derechazos, puis dut gérer une charge courte et décomposée, lors d'une faena méritoire. Il perdit l'oreille à la mort.
Le troisième engagea les reins, tête basse dans le peto sous la première pique, puis attaqua de biais et distraitement, lors de la seconde. Au troisième tiers, il humilia volontiers, mais se retourna court par manque de moteur. Sans inspiration Ferreira fit le métier. Il ne se montra habile que pour l'estocade. Ovation. Discret au cheval, le dernier prévint d'un naturel avisé en reculant lors de la seconde rencontre. Il confirma ces mauvaises dispositions à pied, où il quitta la muleta à mi charge pour stopper en projetant les cornes vers le ciel. Ferreira resta sans option et fit face jusqu'à souffrir un accrochage. Entière. Silence. Moins de demi arène. Vent frais, mais peu gênant en piste. Savali et Ferreira rivalisèrent aux banderilles.
Frédéric Pascal. Voir reportage Laurent Deloye.

FERIAS DE NOVILLADAS DE RION

La 20 ème édition de la feria de novilladas sans chevaux de Rion : samedi 22 août, six novillos de Valdefresno pour Mateo Julia, Juan Cervera et un des trimphateurs de l'été en Aquitaine ; dimanche 23, six novillos de Valdefresno pour Juan Guerrero, Diego Fernandez et Luis Miguel Valiente. Réservations à partir du 5 août au 05 58 57 04 44.

NOVILLADA DE VILLENEUVE DE MARSAN


Le mardi 4 aôut à 19 h, le club taurin de Villeneuve propose une novillada piquée. Au cartel : 4 novillos de Salvador Valverde (origine Fuente Ymbro) pour Thomas Dufau et Mathieu Guillon, un novillo de Fano pour le rejoneador Thomas Bacqué et un eral de Fano pour Morenito de Istres. Barreras 25€ et gradins 15€.

TEMPORADA DE VIEUX-BOUCAU

La peña la Mariposa propose deux spectacles taurins à Vieux-Boucau cet été : le 20 juillet corrida portugaise, toros de Lopez Gibaja pour Javier Cano, Julie Calvière et les forcados de Tomar ; lundi 17 août novillada sans chevaux : erales de Virgen Maria (Olivier Fernay) pour Jésus Chover, Mateo Julian et Juan Cervera.

SANS CHEVAUX DE LA JUNTA DES CLUBS TAURINS D'AIRE

Pour sa novillada sans picador du samedi 8 août à 18 heures, la Junta des peñas Aturines a retenu 6 erales d’Ana Correa Esparza origine Joselito pour Mateo JULIAN (école Taurine de Nîmes), Gerardo ADAME (Mexicain, école taurine de Badajoz), et SOFIANE (école taurine du sud ouest). A l’issue de la novillada, Toro à la broche aux allées de l’Adour.

NOVILLADA DE MIMIZAN

Pour la novillada sans chevaux du 5 août à Mimizan le cartel est le suivant : cinq erales de Lescot pour Diego Fernandez, Mario Alcalde, Juan Leal et Mateo Julian., le meilleur combattant un eral supplémentaire de Roland Durand. A l’issue du spectacle la rejoneadora Noelia Mota combattra un novillo de la ganaderia Roland Durand. Location ouverte sur www.ticketnet.fr et salle des stagiaires à Mimizan à partir du 1er juillet.

camino santiago
NOVILLADA DE MILLAS

Les organisateurs de Millas ont bouclé le cartel de leur novillada du 9 août : novillos de Camino de Santiago (origine Marquis de Domecq, ci-contre) pour Marco Leal (triomphateur l'année dernière), Mathieu Guillon et le jeune novillero mexicain Sergio Flores, révélation de ce début de saison, qui a été engagé après son double triomphe dans la Monumental de Mexico et qui pour l'occasion se présentera en France à ce niveau.

beziers
LOCATIONS POUR BEZIERS

L'ouverture des guichets des arènes pour les places des corridas de feria débutera lundi 29 juin à 9 heures et se poursuivra du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures. Réservation par téléphone au : 04 67 76 13 45 ou sur le site : www.arenes-de-beziers.com. Les cartels de Béziers sont les suivants : jeudi 13 août à 18 heures toros de Santiago Domecq pour Ponce, Juli et Castella, vendredi 14 à 18 heures toros de Robert Margé pour Juan Bautista et Castella mano a mano, samedi 15 août à 18 heures toros de Valdefresno pour César Jimenez, Mehdi Savalli et Luis Bolivar, dimanche 16 août à 11 heures novillos de Pierre-Marie Meynadier pour Luis Miguel Casares, Tomas Cerqueira et Tomas Dufau, dimanche 16 à 18 heures toros de Miura pour Padilla, Javier Valverde et Julien Lescarret. Vendredi 14 et samedi 15 à 11 heures novilladas sans chevaux, becerros de Christophe Yonnet et Robert Margé pour les élèves des écoles taurines espagnoles et françaises.

ROQUEFORT LE 15 AOÛT

Pour la journée taurine du 15 août à Roquefort les cartels complets sont les suivants : Erales de La Quinta le matin à 11 heures pour Mateo Julian et Mario Alcalde. Novillos de La Quinta à 18 heures pour Javier Cortes, Ignacio Gonzalez et Angelino de Arriaga.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81.


FERIA DU NOVILLO DE PARENTIS

L’Association des Aficionados de Parentis en Born a communiqué les cartels de la Sen Bertomiu qui se déroulera les 8 et 9 août prochains. Samedi 8 aout à 18 heures novillada concours avec des novillos de Partido de Resina, Prieto de la Cal, Barcial, Moreno Silva, Alonso Moreno et Coquilla de Sanchez Arjona pour Daniel Martin, Julian Simon et Francisco Pajares. Dimanche 9 à 18 heures novillos de Raso del Portillo pour Carlos Guzman, Felix de Castro et Santiago Naranjo. Le dimanche 9 août à 13 heures 30, l’ADA de Parentis organise son repas de feria du 20° anniversaire de l’Association. Les aficionados qui souhaitent y participer sont priés de réserver. Renseignements et menu complet sur www.adaparentis.com.


NOVILLADA DE GARLIN

La Pena Taurine et le Comité des Fêtes de Garlin ont communiqué le cartel de la 24ème novillada des Fêtes locales, qui se déroulera le samedi 25 juillet à 18 heures. Novillos du Conde de Mayalde Tomasito, José Arevalo et Juan del Alamo. Réservations sans frais, à compter du Lundi 13 Juillet au 05 59 04 74 23.

VIC EN AOÛT

Pour la corrida de l'Astarac qui sera lidiée à Vic le 7 août prochain à 21 heures 30, le Club Taurin Vicois a retenu Sanchez Vara, Julien Miletto et Fernando Cruz.

FERIA DU NOVILLO D'HAGETMAU

Dimanche 2 août à 17 h 30 novillos d’ El Ventorillo pour Marco LEAL, Damaso GONZALEZ et Jose Manuel MAS. Lundi 3 août à 17 h 30 novillos de Partido de Resina pour Juan Luis Rodriguez, Javier Cortes et Juan Carlos REY. Mardi 4 août à - 17 h 30 5 erales de Roland Durand pour Diego FERNANDEZ (école taurine El Juli), Jose Miguel VALIENTE (Albacete), Mateo JULIAN (Nîmes) et Luis Rivera (Malaga). Le 5 ème eral sera combattu par le novillero désigné par les penas hagetmautiennes A las cinco de la tarde, Muy bien et la Chicuelina Location à partir du mardi 21 juillet –tel 05 58 79 86 22 et 05 58 05 77 06 fax 05 58 79 86 22 .

JOURNEE TAURINE DE RISCLE

Le samedi 1er août, le Tendido Risclois propose une novillada sans picador à 11 heures avec 3 erales de Alma Serena (Philippe et Pierre Bats), d’origine pur Murube, pour Cayetano Ortiz, Mario Alcalde et Mateo Julian. Novillada piquée à 18h30 avec pour la première fois de son histoire six novillos de la ganadería gersoise du Lartet (Paul et Jérôme Bonnet), d’origine Marquis de Domecq pour Marco Leal, Juan Luis Rodriguez et Sergio Blanco. Renseignements.

CARTEL DE TYROSSE

Pour la corrida du 26 juillet prochain, les toros de La Campana seront combattus par Antonio Barrera, Luis Bolivar et Mehdi Savalli. Lundi 27 corrida portugaise en nocture et sans chevaux le dimanche matin.

PERIPLE À LA FERIA DE SANJOANINAS

Périples Lointain, spécialiste des voyages en terres taurines, organise du 24 au 28 juin un voyage à la feria de San Joaninas aux Açores. Pour tous renseignements : www.periples-lointains.fr

ALEJAN CELEBRE SON PREMIER ANNIVERSAIRE

En effet, voilà 1 an que ALEJAN ouvrait son site en France, c’était le 01 Décembre 2007.
1 année durant laquelle vous avez pu découvrir et apprécier la qualité de nos vêtements 100% Français.
1 année riche en actions pour les jeunes des écoles taurines qu’il faut continuer à soutenir car ils sont l’avenir de notre Culture.
1 année de triomphes pour ALEJAN qui se positionne, grâce à vous, comme la marque des vrais aficionados, fiers de porter nos valeurs, celle des professionnels et de nos matadors qui aiment porter ALEJAN et le font savoir.
Etre Fier de revendiquer notre Passion Rejoignez-nous sur le www.alejan.eu.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 












imprimez cette page