Dimanche 30 juillet 2006


EDITO


L'AFICION EN MANQUE

Et si les petits accès de rage des groupies de Ponce, la grogne des aficionados, la grosse colère du maire du Mont de Marsan et autres épiphénomènes aussi soudains que violents n'étaient dûs qu'à une seule et simple raison : les toros-toros nous manquent et faute de caste en piste c'est entre nous que nous nous défoulons ? Voir édito d'André Viard



ACTUALITE

SANTANDER : BOLIVAR TRIOMPHE FACE AUX VICTORINOS

"Bon, je n'ai que quelques instants et avant ma petite chronique à la radio. J'ai pris l'habitude d'écrire ma réseña dans le palco de presse de Cuatro Camino et c'est magique de rester seul avec les employés du ruedo qui remettent tout en place... et viennent me prévenir que je vais être enfermé ! Fuite vers le satané bus qui est en retard ( ici retard de bus est un pléonasme), le ticket ne passe pas, je suis ennervé à cause du sabotage du cinquième, je me demande, assis, si je ne charge pas trop ce Morante. Et puis non, il faut dire qu'il se fout un peu du monde et partout. Driiiiiing, le watchmann me rappelle, "nou som zarivé à corrrrrrrrréosssses, segnore", c'est vrai, il me voit toujours à la meme heure et tous les jours essoufflé, humide ou de sueur ou de pluie, mon p'tit sac à la main, avec mon ordinateur, rêvant de prendre un diner , un vrai , un soir, ce qui n'est pas arrivé de la semaine, car quand je sors du studio ( ici, ils disent l'estudio), tout est fermé. Fruits, flotte, on attendra demain. Chouette, d'ailleurs, y'aura des toros. Bizzzzm je ne relis pqsm il doit bien y qvoir trois ou $ fqutesm cq serq ñq signqturem m wutm j42tqis pqss2 en clqvier espqgnolm c4est vrqi aue j4qi un rqccourci aui resse;ble 0 s4y ;2prendre zut, je disais que j'ai un raccourci qui ressemble à s'y méprendre à la majuscule et ca bascule de temps en temps. On m'appelle au micro, j'ai de quoi dire, j'affute mon espagnol. En piste". Voir chronique de Denis Guermomprez.

GARLIN : TRIOMPHE DE JOSELITO ADAME


Pour la première fois depuis vingt ans, les arènes garlinoises ont affiché hier le "no hay billetes", ce qui en dit long sur le travaill effectué en partant de zéro par une équipe qui a su trouver le juste équilibre en proposant toujours des novillos bien présentés et de qualité à des novilleros de talent. Ceux d'hier - novillos et hommes - ne dérogèrent pas à la règle même s'il faut nuancer. Le lot de la famille Gallon fut bien présenté - avec un cinquième plus bonito - brave au cheval dans l'ensemble et noble à divers degrés. Il manqua cependant à tous les novillos cette petite dose d'alegria ou cette chispa qui aurait fait qualifier ce bon lot d'excellent. Et il convient de regretter aussi la décision présidentielle d'imposer une seconde pique au second novillo contre l'avis du torero qui se vit ainsi privé d'un adversaire de grande qualité.
Du côté des toreros, Mehdi Savalli (applaudissements après avis et oreille) étala facilité, désir de plaire, entrega, aguante et de belles manières, de même aussi qu'une certaine lassitude à ce niveau. Comme l'on dit en pareil cas les novillos deviennent pour lui des adversaires trop faciles et son corps demande le toro qu'il trouvera face à lui à partir de son alternative prévue pour le 8 septembre à Arles. Face au premier bis qui remplaça le titulaire dont le sabot avant droit s'était détaché il se montra juste et sobre mais perdit une oreille lors d'un petit calvaire épée en main. Il reçut le brave quatrième par une larga au fil des planches, démontra sa maîtrise totale aux banderilles, donna deux bonnes séries à droite avant que le novillo ne se réfugie aux planches où il se "pégua" un "arrimon" de bon goût avant de tuer d'un estoconazo qui à lui seul valait l'oreille.
Joselito Adame (oreille et oreille) avance à pas de géants et son toreo un peu rapide du début de saison est en train de laisser la place à des muletazos de long trajet remarquablement conduits vers l'arrière (parfois même un peu trop) avec le corps de la muleta, un peu à la manière de José Arroyo "Joselito". Face à son premier qu'il reçut par des véroniques genou en terre il se montra décidé et classique à la fois avant de tuer d'un estoconazo porté avec foi mais bas qui n'empêcha pas l'oreille. Devant le cinquième il réédita sa performance et tua à nouveau d'un grand coup d'épée après un pinchazo.
Très attendu pour sa présentation en Aquitaine après ses succès sévillans et pamplonais, le gitan Oliva Soto (silence après avis et oreille) a laissé une impression mitigée en raison d'une part de la raideur de sa gestuelle (il semble toréer avec un porte-manteau dans sa chaquetilla) et d'autre part de l'élégance de celle-ci, parfois. Alternant muletazos forcés et rapides avec d'autres plus long au cours desquels il accompagne bien la charge, il livra donc deux faenas identiquement incomplètes. Est-ce un problème de manque de métier normal à ce stade de sa carrière, ou un problème de courage voire d'ambition ? Le temps le dira et en fonction de la réponse que le torero donnera son avenir se dessinera. Les aficionados présents à Garlin retiendront donc sans doute ses beaux gestes et les promesses entrevues, en attendant pour se faire une opinion. Preuve de leur patience, ils obtinrent pour lui une oreille après sa seconde faena pour récompenser son coup d'épée. Un mot sur le public béarnais : chaleureux et enthousiaste, bon enfant mais sérieux, il constitua pour les trois jeunes toreros un auditoire parfait. Aimé Gallon, présent dans les tendidos et qui fêtait hier ses 83 étés, se vit offrir la mort du premier novillo par Mehdi Savalli. Beau temps, retour de la canicule, beaucoup de taurins au callejon et une certitude : avec vingt arènes comme Garlin en France la tauromachie aurait de beaux jours devant elle. Aux dix-neuf autres de se signaler. André Viard. Voir reportage André Viard.

DANS LES RUEDOS HIER

Des nombreux spectacles s'étant déroulés hier il convient de mettre en avant l'excellente novillada de Yerbabuena lidiée à Azpeitia face à laquelle Salvador Fuentes a coupé deux oreilles tandis que le maestro Ortega Cano saluait en piste en tant que ganadero ; la bonne impression laissée au Puerto par Antonio José Blanco qui est sorti en triomphe face au meilleur novillo d'une fade novillada de Camacho ; la bonne racha du novillero Daniel Luque qui après s'être qualifié pour la finale des novilladas madrilènes de ce soir a coupé la seule oreille d'un lot décasté d'Apolinar Soriano à Guadalajara.

DAX : CAMPO CHARRO DANS TOUS SES ETATS

Désormais propriétaire des locaux et avant de grands aménagements qui verront le jour pour la Feria 2007 la Peña a enrichi son programme habituel de quelques nouveautés : un encierro et une capea en supplément (du 12 au 16 août) ; comme l'an passé une vache de la Ganaderia du Grand Soussotte sera, chaque jour, réservée à un élève d'une Ecole Taurine ; à celà s'ajoute une vache offerte à un "practico" appartenant aux clubs taurins et penas dacquois ; le dernier jour (16/8) encierro réservé à la "gent féminine" et capea avec la participation des écarteurs et sauteurs landais. A l'issue de chaque corrida la tertulia animée par les membres de la Pena sous la conduite éclairée de l'un d'entre eux, Miguel Darrieumerlou. A noter la présence exceptionnelle de Stéphane Fernandez Meca et une exposition durant toute la Feria des peintures de Nadine Ruse. Enfin la partie restauration s'est enrichie puisqu'on pourra manger (tapas et repas de 13 heures à 23 heures A la Campo Charro, c'est comme à la Samaritaine (quand elle fonctionnait).

BOUJAN PASSE AU NIVEAU SUPERIEUR

Pour la 17ème édition de sa feria, Boujan sur Libron franchit le pas et organise sa première novillada piquée le samedi 5 août à 18 heures. Au cartel, trois novillos des Monteilles et trois de Gallon pour Agustin d'Espartinas, Antonio Joao Ferreira et David Oliva.


CONCOURS DE BECERRADAS À FONTVIEILLE

Le club taurin "Los Molinos" en partenariat avec l'école taurine d'Arles organise le samedi 5 août en nocturne à 21h30, dans les arènes de Fontvieille (13), son second concours international de becerrada sans mise à mort pour les élèves de différentes écoles taurines. Les apprentis toreros : Marie Barcelo, Morenito d'Istres, Victor Alvarez d'Arles, Beatriz et El Cotola II de Colmenar Viejo en Espagne affronteront, en habit de lumière, 5 erales de la ganaderia Roland Durand de Mas Thibert. Le trophée "Los Molinos" 2006 sera remis en piste à l'issue de la course. Contact/renseignement: 04 90 54 66 37.

LOCATION POUR LA FERIA DU NOVILLO DE PARENTIS

La location pour la feria du novillo est ouverte à Parentis depuis le lundi 24 Juillet au 05.58.78.95.83. de 10h à 12h00 et de 15h00 à 19h00 tous les jours sauf le Dimanche de 10h00à 12h00.

POUR VOYAGER SUR LA TOILE

Nos excellents compañeros German Jimenez et Jean-Louis Pous nous prient de rappeler aux aficionautes l'adresse de leur site, ce que nous faisons volontiers : www.torosfrance.com. Découvert par hasard sur la toile un site taurin en langue anglaise que l'on peut visiter sur : http://www.darkbrownbuckets.com/

FERIA DES SANS CHEVAUX DE RION

Samedi 19 août à 11 heures 30 spectacle taurin mixte : première partie Concours de Cocardes, deuxième partie becerrada avec mise à mort : 2 novillos pour Mario Guirao, l'espoir de l'école taurine de Hagetmau et Tomas Cerqueira de Béziers qui vient de se faire remarquer en se qualifiant pour la finale des sans chevaux de Bayonne pour son premier paseo en habit de lumiere (à découvrir pour beaucoup). À 18 heures : 6 novillos de Valdefresno (15ème année consécutive de présence de ces novillos) pour  Roman Pérez, Geronimo Delgado et un des triomphateurs des prochaines novilladas de la région. Dimanche 20 à 18 heures  6 novillos de Valdefresno   pour  Jose Manuel Mas, Raul Palancar et Miguel Tendero. Plus que jamais le slogan de Rion se confirme : « Venez découvrir aujourdhui les figuras de demain » Réservations à partir du 5 août au 05 58 57 04 44.

FERIA DE RIEUMES

Le bureau des réservations de la Féria de Rieumes des 2 et 3 septembre2006
est ouvert depuis le 17 juillet. Telephone: 05 62 14 66 13 ou C.T.R  335 chemin du gaillou  31370 Rieumes ou sur www.feria-rieumes.com

EXPO DE JACQUES HAMEL

Créateur de l'affiche du Festival Paso Passion 2006/2007, Jacques Hammel expose son travail photographique au Grand Hotel Mercure Splendid à Dax du 24 au 30 juillet 2006. Un aperçu de son travail est présenté sur
www.jacqueshamel.com

CAPEA À PEYREHORADE LE 30 JUILLET

Dans le cadre de ses fêtes locales, la ville de Peyrehorade organise une capea le dimanche 30 juillet à partir de 11 heures. Désireuse d'aider les tout jeunes espoirs du Sud-ouest taurin, les landais Thomas Dufau et Mathieu Guillon affronteront chacun deux vaches de la ganaderia de Michel Agruna. Le vainqueur de ce duel amical se verra récompenser d'une muleta.

LOCATION POUR LES VENDANGES DE NÎMES

La vente des abonnements pour la feria des Vendanges nîmoises qui restera dans les mémoires comme celle des confirmations d'alternative a débuté hier. La vente des places séparées débutera le 21 août prochain.

LOCATION POUR LA FERIA DU RIZ À ARLES

Louverture de la location pour la feria du Riz est fixée au l undi 24 Juillet, au Bureau des Arènes d’Arles et par Téléphone du lundi au vendredi de 9H à 12H / 14H30 à 18H. À partir du 19 août ouvert le samedi de 10H à 13H. Sur internet : www.arenes-arles.com Arènes d’Arles, BP 40042 - 13633 Arles Cedex Tél. 08 91 70 03 70 (0.225 € TTC la mn) Fax : 04 90 96 64 31 . email : contact@ arenes-arles.com.

LES SAINTES EN AOÛT

Samedi 5 août à 22 heures Trophée Gines Cartagena : 6 Francois André pour José Luis Cañaveral, Sergio Vegas et Sergio Dominguez. Lundi 14 août à 18 heures. Corrida Flamenca : 6 toros de Caridad Cobaleda pour les matadors Vicente Barrera, Juan Bautista et Alejandro Amaya, et le groupe Flamenco Ibor Sanchez. Mercredi 23 août à 22 heures Corrida Portugaise : 5 Toros du Laget pourr Marie Sara, Paulo Jorge Santos et les forcados. Location aux arènes : 04 90 97 85 86 .

FACE AU TORIL EN LIGNE

Sur
www.france3.fr (région sud), France 3 Sud a décidé de mettre en ligne quelques numéros de la saison 2005 / 2006 de son magazine tauromachique « Face au toril ». À partir de septembre 2006, France 3 Sud mettra en ligne chaque nouveau numéro de l’émission quelques jours après sa diffusion.

LA LETTRE DE TERRES TAURINES

En un an à peine, la revue Terres Taurines a trouvé dans le coeur des aficionados une place à part, ce qui nous incite, à travers une lettre réalisée en complément du site, à renforcer le lien qui nous rattache aux aficionautes qui nous visitent chaque jour, lesquels recevront en cadeau lors de chaque envoi une photo originale. Pour s'inscrire.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 











imprimez cette page