Edition du jeudi 21 juillet 2005

EDITO


UN TEMPS POUR TOUT


Souvent villipendé pour sa pingrerie et son conformisme, le mundillo sait parfois faire les choses en grand. Et remplacer au débotté César Rincon blessé par le Juli mérite un coup de chapeau. Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurines.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE


MONT DE MARSAN : MAUVAISE CORRIDA DE BALTASAR IBAN

Le troisième de Iban
Toros de Baltasar Iban bien présentés mais décastés dans l'ensemble, seul le quatrième possédant bravoure et noblesse. le premier fit preuve de genio, le second s'arrêta vite, le troisième fut manso et essaya de sauter au callejon, le cinquième fut très éteint et le dernier aussi. El Fundi silence et salut, Fernandez Meca applaudissements et salut après avis, Julien Lescarret silence après deux avis et applaudissements. Meca a été accueilli très chaleureusement par le public montois devant lequel il se produisait pour la dernière fois, et a été invité à saluer en piste avant la sortie de son premier. Les trois toreros n'ont rien à se reprocher, mais la corrida de Iban fut tellement insipide qu'ils ne purent réussir grand chose. On apprécia toutefois le sitio du Fundi face à ses deux adversaires et notamment de bons moments à droite face au quatrième qui fut le seul à embister correctement. On apprécia aussi le sitio de Meca et son assurance, de même que les efforts de Lescarret et son habileté à tirer parti de son premier, manso mais mobile, duquel il aurait peut-être coupé l'oreille au terme d'une faena in crescendo s'il avait mieux tué. Le grand mérite de ce lot décevant de Iban fut de remettre les choses en place : après le contresens majuscule dont a été victime la corrida de Valdefresno qualifiée de décastée par certains confrères la veille, quel adjectif trouvera-t-on aujourd'hui pour définir celle-ci ? André Viard. Voir reportage Philippe Gourgues

VALENCE : TRIOMPHE DE RINCON, CID, JULI ET EL PILAR

Toros d'El Pilar, justes de présentation les deux premiers qui furent aussi les deux plus compliqués et bien présentés et encastés les autre. Le troisième fut primé d'une vuelta. César Rincón silence et deux oreilles, El Juli sifflets et deux oreilles, El Cid deux oreilles et oreille. César Rincon eut une prestation de grande figura face au quatrième très encasté qu'il alla toréer au centre où il reçut une impressionnante oltereta. Meurtri, Rincon donna une série supplémentaire de derechazos en faisant venir le toro de loin, puis tua a recibir. Il souffre d'une rupture de ligaments au pieds qui devrait le tenir éloigné des ruedos trois semaines. El Juli a du supporter une fois de plus l'agressivité du public face à son premier trop petit, mais retourna la foule en sa faveur face au cinquième en donnant les meilleures naturelles de la tarde... et de la feria. Le Cid profita de la classe du troisième pour toréer a gusto malgré le fait que le toro se soit lésionné une patte ce qui ne l'handicapa pas outre mesure..

NOVILLADA DE SAINT-PERDON

Dimanche 28 août, novillos des frères Jalabert pour Mehdi Savalli, David Esteve et Joselito Adame.

L'EXPO "TERRES TAURINES"


En partenariat avec la caisse régionale d'Aquitaine du Crédit Agricole, une exposition de photos grands formats tirées de la revue Terres Taurines et représentant exclusivement des toros au campo sera organisée tout l'été dans le cadre des ferias. Elle débutera à Mont de Marsan, puis sera installée à Saint Vincent de Tyrosse, Hagetmau, Parentis, Roquefort, Soustons, Dax et Rion des Landes avant d'émigrer vers Bordeaux l'automne venu.

LA PEÑA SOL : AFICION ET FLAMENCO À ORTHEZ

Le dimanche 24 juillet à Orthez, à l'occasion de la journée taurine des fêtes, la Peña Sol donne rendez-vous à tous les aficionados. La Peña Sol remettra un prix au meilleur geste taurin de la novillada du matin (quatre novillos de Paul et Jérôme Bonnet pour Joselito ADAME et Julien Dusseing EL SANTO). Après la corrida (toros de Jaime Brujo pour El Cordobes, Juan Bautista et Javier Valverde), Miguel Darrieumerlou animera la traditionnelle tertulia à la bodega du 50 rue Saint Gilles (prés de la caserne des pompiers). La seconde partie de la soirée sera consacrée au flamenco avec un concert du groupe Alma Flamenca. Le meilleur accueil vous sera réservé.

FERIA DE LINARES

Dimanche 28 août. Toros de Domingo Hernandez-Garcigrande pour Enrique Ponce, Curro Diaz et El Fandi. Lundi 29. Toros de Valdefresno pour Rivera Ordoñez, El Cid et Matias Tejel. Mardi 30. Toros de Garcia Jimenez-Peña de Francia pour Finito de Cordoba, El Juli et Manzanares. Mercredi 31. Toros de Sanchez Cobaleda pour Fermin Bohorquez, Pablo Hermoso de Mendoza et Alvaro Montes.


ARLES : CONCOURS DE NOVILLADAS SANS PICADORS

Vendredi 12 août à 17 heures. 6 Novillos de Olivier Fernay pour Joselillo d'Arles, Jésus Sanchez de Colmenar Viejo et Juan Fernando de Mexico. Vendredi 19 août à 17 heures. 6 Novillos des Héritiers de François André pour Samir d'Arles, Curro Amaya de Calaspara, Federico d'Arles. Du 22 Juin au 31 Août t ous les Mercredis, Courses Camarguaises

CORRIDAS TELEVISEES

27 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction

 


visumadeleine

visuorthez












imprimez cette page