Edition du mardi 19 juillet 2005

EDITO


PUNDONOR À L'ANCIENNE


Comme l'a dit Javier Conde lui-même présent dans le callejon, le public montois mérite les efforts que font les toreros pour lui plaire. Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurines.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE


MADRID : BONNE FAENA DE MANUEL AMADOR

Toros de El Serrano décastés et justes de forces, bon le second. Eugenio de Mora, applaudissements après avis et silence, Manuel Amador ovation et silence, Abraham Barragán silence et silence. le torero gitan d'Albacete Manuel Amador a réalisé une excellente faena au second qu'il a malheureusement mal tué, perdant une forte oreille. Malgré leur volonté de triompher les deux autres toreros n'ont pu rien réussir de notable en raison de l'insipidité de l'opposition..

BARCELONE : OREILLE POUR SERAFIN MARIN:
Toros de Valdefresno, excellents les premier, second, troisième et cinquième. El Cid ovation et silence, Sebastián Castella vuelta après pétition et vuelta, Serafín Marín oreille et silence. Les trois toreros ont profité de la qualité de leurs adversaires mais ont perdu plusieurs oreilles à l'épée au cours de cette corrida dont le "score" final ne reflète pas le grand niveau.

MONT DE MARSAN : PADILLA SAUVE LA TARDE

Juan José Padilla
Toros de José Escolar, bien mais inégalement présentés, manquant de fond la plupart. Le premier se laissa toréer sans grande émotion et le dernier fut le meilleur et le plus complet mais il fut aussi quelque peu faible. Pepín Liria, applaudissements et silence, Juan José Padilla applaudissements et deux vueltas après pétition minoritaire, López Chaves silence et sifflets et silence. De cette première corrida montoise on retiendra indiscutablement le métier bien appris et bien posé de Liria ainsi que l'entrega inconditionnelle de Padilla qui fit un effort considérable face au cinquième qui ne lui permit jamais d'enchaîner. . Domingo Lopez Chaves passa malheureusement à côté du bon dernier qu'il fit par ailleurs trop piquer et qui manqua un peu de forces par la suite, mais dont l'excellente corne gauche méritait mieux. Il serait toutefois injuste d'exiger d'un jeune matador le même métier dont firent preuve ses deux irréprochables aînés. Le public suivit toute la course avec beaucoup d'intérêt et sut saluer l'entrega de Padilla face au cinquième comme il se devait. 9/10èmes d'arènes... autrement dit, pour la première fois depuis longtemps le Plumaçon n'était pas plein, le comité des fêtes évoquant une baisse de fréquentation de l'ordre de 6%. André Viard. Voir reportage Philippe Gourgues

FREJUS : LE FUNDI A HOMBROS

Toros de Palha correctement présentés pour une arène de cette catégorie, à l'exception du premier mal armé. Braves en général au cheval, seul le quatrième fut complet. Il fut justement primé d'une vuelta. El Fundi oreille et deux oreilles, Fernández Meca silence et oreille après avis, Denis Lore vuelta et oreille. Fundi a bien profité du meilleur toro mais les meilleurs moments de toreo de la tarde sont à mettre au crédit de Denis Loré. Fernandez Meca, face à un lot compliqué, a été en-dessous de son rendement habituel et passa à l'infirmerie à la mort de son second où il fut traité pour hypoglycémie.

MEJANES : QUATRE OREILLES POUR MENDOZA

Cinq toros de Mercedes Pérez Tabernero et un de Javier Pérez Tabernero, nobles dans l'ensemble, excellent le cinquième qui fit une vuelta. Fermín Bohórquez vuelta et ovation, Pablo Hermoso de Mendoza deux oreilles et deux oreilles, Andy Cartagena oreille et oreille. Mendoza et Cartagena sont sortis a hombros.

LUNEL : TROIS OREILLES POUR SAVALLI, LE LAGET MEILLEUR NOVILLO


Triomphe de Savalli
Novillada concours. Novillos de François Andre, Granier, Laget, Robert Margé, Piedras Rojas et Mailhan. Le meilleur fut l'excellent novillo du Laget élevé par les frères Jalabert qui reçut le prix au meilleur novillo. Javier Portal silence et silence, Antonio Joao Ferreira oreille et vuelta, Medhi Savalli deux oreilles et oreille. Grande tarde de Savalli qui a triomphé face au novillo de son apoderado. Savalli a reçu le prix récompensant le meilleur novillero, Antonio Joao Fereira un prix spécial pour son courage face à un impressionnant novillo de Piedras Rojas, très armé et compliqué, et "Descarado" du Laget celui au meilleur novillo. Voir reportage Isabelle Dupin

PONCE ABSENT AUSSI DE SALAMANCA ET VALLADOLID

Après avoir été pris au mot par Manuel "Choperita" qui l'a enlevé des cartels d'Albacete, Ponce sera également absent des ferias de Salamanca et Valladolid gérées par la même empresa. Peut-être faut-il voir dans cet affrontement la suite de la San Isidro pour laquelle Ponce avait obligé la même empresa à engager le Zotoluco devant lui au cours d'une corrida qui se solda par le plus gros fiasco du cycle.
.
.
L'EXPO "TERRES TAURINES"

En partenariat avec la caisse régionale d'Aquitaine du Crédit Agricole, une exposition de photos grands formats tirées de la revue Terres Taurines et représentant exclusivement des toros au campo sera organisée tout l'été dans le cadre des ferias. Elle débutera à Mont de Marsan, puis sera installée à Saint Vincent de Tyrosse, Hagetmau, Parentis, Roquefort, Soustons, Dax et Rion des Landes avant d'émigrer vers Bordeaux l'automne venu.

LA PEÑA SOL : AFICION ET FLAMENCO À ORTHEZ

Le dimanche 24 juillet à Orthez, à l'occasion de la journée taurine des fêtes, la Peña Sol donne rendez-vous à tous les aficionados. La Peña Sol remettra un prix au meilleur geste taurin de la novillada du matin (quatre novillos de Paul et Jérôme Bonnet pour Joselito ADAME et Julien Dusseing EL SANTO). Après la corrida (toros de Jaime Brujo pour El Cordobes, Juan Bautista et Javier Valverde), Miguel Darrieumerlou animera la traditionnelle tertulia à la bodega du 50 rue Saint Gilles (prés de la caserne des pompiers). La seconde partie de la soirée sera consacrée au flamenco avec un concert du groupe Alma Flamenca. Le meilleur accueil vous sera réservé.

FERIA DE LINARES

Dimanche 28 août. Toros de Domingo Hernandez-Garcigrande pour Enrique Ponce, Curro Diaz et El Fandi. Lundi 29. Toros de Valdefresno pour Rivera Ordoñez, El Cid et Matias Tejel. Mardi 30. Toros de Garcia Jimenez-Peña de Francia pour Finito de Cordoba, El Juli et Manzanares. Mercredi 31. Toros de Sanchez Cobaleda pour Fermin Bohorquez, Pablo Hermoso de Mendoza et Alvaro Montes.


ARLES : CONCOURS DE NOVILLADAS SANS PICADORS

Vendredi 12 août à 17 heures. 6 Novillos de Olivier Fernay pour Joselillo d'Arles, Jésus Sanchez de Colmenar Viejo et Juan Fernando de Mexico. Vendredi 19 août à 17 heures. 6 Novillos des Héritiers de François André pour Samir d'Arles, Curro Amaya de Calaspara, Federico d'Arles. Du 22 Juin au 31 Août t ous les Mercredis, Courses Camarguaises

CORRIDAS TELEVISEES

27 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction

 





visumadeleine

visuorthez












imprimez cette page