Edition du dimanche 17 juillet 2005

EDITO


LE CREDO DES TOREROS


Quand les difficultés envahissent la piste et que le danger est partout, il y a vis-à-vis des toreros, deux attitudes possibles : les rassurer ou les pousser à se dépasser. Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurines.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE


MONT DE MARSAN : GRAND TRIOMPHE DU SANTO

El Santo a hombros
Erales de Alain et Frédérique Tardieu, sans excès de poids mais astifinos, durs de pattes et de caractère. Le premier et le cinquième furent nobles sans être niais, le second compliqué en raison d'une vue déficiente, les troisième et quatrième à la limite du toréable en raison de leur genio implacable rappelant les produits de la maison voici deux décennies, le dernier mobile mais compliqué. Ruben Blanco applaudissements et salut, El Santo oreille et deux oreilles, Santiago Naranjo oreille et vuelta. Santo et Naranjo ont bien banderillé les deuxième et troisième novillos ensemble puis les deux derniers chacun de leur côté. Alors que ses compañeros ont été à diverses reprises balayés par la tourmente provençale et n'ont dû de ne pas être sérieusement blessés qu'à une chance insolente, le Santo a survolé cette novillada, démontrant une assurance tranquille et une présence scénique rare chez un débutant. Maître de ses adversaires et de l'espace, il a été très habile avec son mal voyant de premier qu'il sut parfaitement mettre dans sa muleta, puis intelligent et complet avec le cinquième qui était noble et qu'il templa admirablement à diverses reprises à droite. À gauche le becerro se collait, mais le Santo mit un point d'honneur à réussir une série. Il a tué le premier d'un trois quart de lame bien porté et le second d'un estoconazo d'école. Il reste bien sûr au Santo de nombreux détails à corriger, mais cette tarde montoise restera probablement dans les mémoires comme celle de la révélation d'un nouveau torero à prendre sérieusement en compte en Aquitaine. Le salmantino Blanco a démontré être puesto lui aussi, de même que le colombien Naranjo. Tous deux furent très sérieusement accrochés à diverses reprises mais ne renoncèrent jamais ce qui est à saluer. Naranjo s'en tire avec une joue ouverte et quelques contusions. Le Santo a remporté tous les prix en lice et est sorti a hombros. Plein à l'ombre, un tiers d'arène au soleil. André Viard. Voir reportage Philippe Gourgues

FREJUS : LE CORDOBES A HOMBROS

Un novillo de Pilar Población, pour Marie Sara, très bien jusqu'au rejon de mort qu'elle utilisa à de nombreuses reprises jusqu'à ce que Paquito Leal descabelle le novillo. Deux novillos de Toros de Cortés et deux de Victoriano del Río nobles mais sans grande transmission pour Julio Benítez oreille, oreille, oreille et silence. Très peu de monde, environ 400 personnes, soit tout de même le double de ceux qui ont suivi la manifestation "européenne" anti taurine

MANIF ANTI TAURINE DE FREJUS

La manifestation antitaurine a réuni hier à Fréjus environ 200 personnes venues de l'Europe entière (c'est dire si le monde est petit). Les accents extrémistes (de droite) ont choqué les habitants de la ville qui l'a vu passer, très loin des arènes. La veille, le tribunal de Draguignan avait rejeté une énième plainte déposée par les anti pour contester la tradition taurine fréjussienne. Parmi les projets dont parlaient hier les associations anti taurine, on relevait la mise en place d'une nouvelle campagne d'affichage estivale ciblée sur le Sud-Ouest.

FREJUS : OREILLE POUR CID ET CASTELLA

Toros de Antonio Bañuelos, nobles mais très faibles. César Rincón silence et silence après avis, El Cid silence après avis et oreille après puntazo au scrotum, Sébastien Castella oreille et silence après avis. La faiblesse des toros de Bañuelos a privé les toreros de toute possibilité de triomphe. Trois quarts d'entrée.

LUNEL : OREILLE POUR DAVID MORA

Novillos de Yonnet légers et compliqués
. David Mora salut et oreille, Javier Blanco, silence et applaudissements, Camille Juan applaudissements aux deux. David Mora a été très bien, Blanco en retrait et Camille Juan fait son apprentissage avec constance.

HUERCAL OVERA : QUATRE OREILLES POUR MARCO LEAL

Marco Leal qui participait à une novillada sans chevaux dans les arènes de Huercal Overa (Almeria) a coupé quatre oreilles et est sorti en triomphe.

SUICIDE DE LUIS CUADRI

Selon une dépêche d'agence espagnole, Luis Cuadri, un des héritiers de la ganaderia de Celestino Cuadro, s'est suicidé par pendaison dans la finca vendredi en fin de journée. Il avait 53 ans et s'occupait avec son frère Fernando notamment, de la ganaderia familiale.

SALVADOR CORTES REMPLACE GALLO À MONT DE MARSAN

Comme nous en avions publié la probabilité, Salvador Cortés remplacera Eduardo Gallo jeudi à Mont de Marsan. Cortes a par ailleurs été désigné triomphateur de la San Fermin de Pamplona par Radio Navarra de la Cadena COPE.

L'EXPO "TERRES TAURINES"


En partenariat avec la caisse régionale d'Aquitaine du Crédit Agricole, une exposition de photos grands formats tirées de la revue Terres Taurines et représentant exclusivement des toros au campo sera organisée tout l'été dans le cadre des ferias. Elle débutera à Mont de Marsan, puis sera installée à Saint Vincent de Tyrosse, Hagetmau, Parentis, Roquefort, Soustons, Dax et Rion des Landes avant d'émigrer vers Bordeaux l'automne venu.

LA PEÑA SOL : AFICION ET FLAMENCO À ORTHEZ

Le dimanche 24 juillet à Orthez, à l'occasion de la journée taurine des fêtes, la Peña Sol donne rendez-vous à tous les aficionados. La Peña Sol remettra un prix au meilleur geste taurin de la novillada du matin (quatre novillos de Paul et Jérôme Bonnet pour Joselito ADAME et Julien Dusseing EL SANTO). Après la corrida (toros de Jaime Brujo pour El Cordobes, Juan Bautista et Javier Valverde), Miguel Darrieumerlou animera la traditionnelle tertulia à la bodega du 50 rue Saint Gilles (prés de la caserne des pompiers). La seconde partie de la soirée sera consacrée au flamenco avec un concert du groupe Alma Flamenca. Le meilleur accueil vous sera réservé.

FERIA DE LINARES

Dimanche 28 août. Toros de Domingo Hernandez-Garcigrande pour Enrique Ponce, Curro Diaz et El Fandi. Lundi 29. Toros de Valdefresno pour Rivera Ordoñez, El Cid et Matias Tejel. Mardi 30. Toros de Garcia Jimenez-Peña de Francia pour Finito de Cordoba, El Juli et Manzanares. Mercredi 31. Toros de Sanchez Cobaleda pour Fermin Bohorquez, Pablo Hermoso de Mendoza et Alvaro Montes.


ARLES : CONCOURS DE NOVILLADAS SANS PICADORS

Vendredi 12 août à 17 heures. 6 Novillos de Olivier Fernay pour Joselillo d'Arles, Jésus Sanchez de Colmenar Viejo et Juan Fernando de Mexico. Vendredi 19 août à 17 heures. 6 Novillos des Héritiers de François André pour Samir d'Arles, Curro Amaya de Calaspara, Federico d'Arles. Du 22 Juin au 31 Août t ous les Mercredis, Courses Camarguaises

CORRIDAS TELEVISEES

27 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction

 





visumadeleine

visuorthez












imprimez cette page