Edition du vendredi 15 juillet 2005

EDITO


TOREROS DE DEMAIN


Bien que l'on me reproche parfois de m'enthousiasmer pour de jeunes débutants et de ne pas laisser assez de temps au temps, comment ne pas vouloir croire que l'aficion tient en David Esteve un futur grand et en Santiago Naranjo un qui le sera peut-être ? Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurines.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE


PAMPLONA : ENCABO SURNAGE FACE À UNE DECEVANTE CORRIDA DE VICTORINO

Toros de Victorino Martin sans grande transmission ni force. Pepín Liria silence et silence après avis, Luis Miguel Encabo ovation et ovation, El Cid silence et applaudissements. Une fois de plus Encabo a tité son épingle du jeu et a été sur le point de couper l'oreille du cinquième mais il a mal tué. Le Cid n'a pu s'exprimer.

BAYONNE : EXCELLENTE PRESENTATION DE DAVID ESTEVE

Novillos du Puerto de San Lorenzo, très bien présentés et encastés dans l'ensemble. Mario Miguel silence après avis et silence après avis, Mehdi Savalli applaudissements et vuelta, David Esteve oreille et vuelta après avis. David Esteve qui débutait avec picadors a causé une grande impression en raison de la pureté de conception de son torero, de son temple et de son courage. Face à son premier, compliqué, il s'est imposé à base d'aguante et a laissé un grand coup d'épée. Face au dernier qui lui a donné deux volteretas impressionnantes il a de nouveau démontré, ce que l'on avait vu en sans chevaux l'an passé, qu'il possède tout ce qu'il faut pour faire un grand torero. Il a tué au troisième essai et perdu une nouvelle oreille. Mehdi Savalli, en roue libre face à son premier, a tout fait pour décrocher le triomphe face à son second mais il a mal tué. Le novillero portugais Mario Miguel a été dépassé. Un tiers d'entrée et canicule. Esteve a reçu le prix au triomphateur de la Peña Betisoak et Savalli celui du quite artistique attribué par la Peña Côte Basque. Voir reportage Philippe Gourgues.

Lors de la novillada sans chevaux matinale, El Santo a coupé la seule oreille face à un eral du Palmeral.
Javier Anton applaudissements après avis, Salvador Barberan vuelta, El Santo oreille et applaudissements tué en sus comme triomphateur, Patrick Villebrun vuelta après avis.
Voir reportage Philippe Gourgues.

LES SAINTES : CENTAURE D'OR POUR MENDOZA

Toros de Pio Tabernero de Vilvis, bons pour le rejoneo. Joao Moura applaudissements et oreille, Pablo Hermoso de Mendoza oreille et oreille, Joao Moura hijo vuelta et applaudissements. Mendoza a remporté le trophée du Centaure d'Or créé en souvenir de Ginés Cartagena.

PLAISANCE : TRIOMPHE DE SANTIAGO NARANJO

naranjovueltaplai
Vuelta triomphale de Santiago Naranjo
Trois erales de Darré et trois de Tardieu, les quatre premiers petits et légers, les deux derniers plus corrects de présentation. Côté moral le 3 ème de Darré, 4 ème et 5 ème de Tardieu furent les plus nobles, les autres plus compliqués voire faible pour le premier surtout. L’ensemble de la novillada fut intéressant grâce notamment à l’envie de toréer des trois jeunes matadors. Juanito Ortiz salut et oreille, Marco Leal salut et une oreille, Santiago Naranjo deux oreilles et applaudissements.
Juanito Ortiz reçoit bien son petit premier Darré, par des véroniques amples. Il donnera la réplique à Leal lors d’un quite rageur par des chicuelinas millimétrées. L’embestida du novillo est claire mais il est trop faible pour permettre une faena complète. Un bajonazo, une entière trasera, salut. Face à son second, un autre Tardieu colorado plus lourd, mais noble, Ortiz se fera remarquer par quatre largas de rodillas dont une a puerta gayola. Après avoir brindé à Marcel Garzelli, il dessine une faena enlevée avec des muletazos longs et bien éxecutés. Une entière d’effet immédiat.
Marco Leal ne peut pas s’exprimer au capote face à son premier, un Darré léger et sec. Devant cette charge brusque, le novillero arlésien adapte un toreo plein d’à propos, alternant des muletazos longs et des pechos par séries. Le novillo faiblit rapidement et Marco conclut d’une entière basse mais efficace. Le cinquième de Tardieu est léger et gacho et se comporte en manso à sa sortie. Leal brille aux banderilles. Il débute sa faena par des derechazos superbes et conduit admirablement son adversaire dans les plis de sa muleta. Il termine sa faena par des séries de redondos et deux pinchazos, ½ épée.
Santiago Naranjo n’arrive pas à fixer son premier opposant de Darré, léger et vif. Le novillo cabecea mais le colombien reste quieto à tout moment. Sa faena de muleta est impressionnante : le jeune torero baisse la main à la fin de chaque muletazo et ceci malgré les défauts du novillo. L’estocade est superbe et les deux oreilles tombent. Face au dernier Tardieu, Naranjo se fait remarquer par son aguante aux banderilles et il continue à réaliser des muletazos amples et templés. La mise à mort est laborieuse, deux pinchazos, un bajonazo, 1/3 d’épée, un descabello, applaudissements mais sortie à hombros quand même. Temps caniculaire, public à l’ombre mais qui garnissait les tendidos aux 2/3. Superbe organisation de la pena locale qui ne ménage pas ses efforts pour la réussite de cette journée. Jean-Paul Campistron.
Voir reportage


SALVADOR CORTES AU "MOUN" ?

Sébastien Castella ne souhaitant pas, à ce qu'il se dit, remplacer Gallo à Mont de Marsan lors de la corrida de clôture, il pourrait être fait appel à Salvador Cortes pour occuper le poste vacant, Gallo nous ayant confirmé hier soir qu'il va bien mais qu'il ne pense pas reprendre au mieux avant le 24 à Tudela.

MADRID : FINALE DE LA LIGA NATIONAL DE RECORTES

près les demi finales des 2 et 9 juillet, les 12 meilleurs reortadores de la Liga ont été sélectionnés, lesquels s'affronteront le samedi 16 juillet à partir de 22 heures 30 dans les arènes de Las Ventas face à des toros des Hermanos Cárdenas. Pour consulter les détails de la Liga et de l'organisation : http://www.toropasion.net/lasventas2005/

L'EXPO "TERRES TAURINES"


En partenariat avec la caisse régionale d'Aquitaine du Crédit Agricole, une exposition de photos grands formats tirées de la revue Terres Taurines et représentant exclusivement des toros au campo sera organisée tout l'été dans le cadre des ferias. Elle débutera à Mont de Marsan, puis sera installée à Saint Vincent de Tyrosse, Hagetmau, Parentis, Roquefort, Soustons, Dax et Rion des Landes avant d'émigrer vers Bordeaux l'automne venu.

LA PEÑA SOL : AFICION ET FLAMENCO À ORTHEZ

Le dimanche 24 juillet à Orthez, à l'occasion de la journée taurine des fêtes, la Peña Sol donne rendez-vous à tous les aficionados. La Peña Sol remettra un prix au meilleur geste taurin de la novillada du matin (quatre novillos de Paul et Jérôme Bonnet pour Joselito ADAME et Julien Dusseing EL SANTO). Après la corrida (toros de Jaime Brujo pour El Cordobes, Juan Bautista et Javier Valverde), Miguel Darrieumerlou animera la traditionnelle tertulia à la bodega du 50 rue Saint Gilles (prés de la caserne des pompiers). La seconde partie de la soirée sera consacrée au flamenco avec un concert du groupe Alma Flamenca. Le meilleur accueil vous sera réservé.

FERIA DE LINARES

Dimanche 28 août. Toros de Domingo Hernandez-Garcigrande pour Enrique Ponce, Curro Diaz et El Fandi. Lundi 29. Toros de Valdefresno pour Rivera Ordoñez, El Cid et Matias Tejel. Mardi 30. Toros de Garcia Jimenez-Peña de Francia pour Finito de Cordoba, El Juli et Manzanares. Mercredi 31. Toros de Sanchez Cobaleda pour Fermin Bohorquez, Pablo Hermoso de Mendoza et Alvaro Montes.


ARLES : CONCOURS DE NOVILLADAS SANS PICADORS

Samedi 9 juillet à 17 heures. 6 Novillos de Alain et Frédérique Tardieu pour lAlejandro Carmona de Vera, Jésus Lopez de Valencia et Marco Leal d'Arles. Vendredi 12 août à 17 heures. 6 Novillos de Olivier Fernay pour Joselillo d'Arles, Jésus Sanchez de Colmenar Viejo et Juan Fernando de Mexico. Vendredi 19 août à 17 heures. 6 Novillos des Héritiers de François André pour Samir d'Arles, Curro Amaya de Calaspara, Federico d'Arles. Du 22 Juin au 31 Août t ous les Mercredis, Courses Camarguaises

CORRIDAS TELEVISEES

27 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

contact rédaction

 





visumadeleine

visuorthez










imprimez cette page