Edition du dimanche 10 juillet 2005

EDITO


L'ART RETRO


Le moindre des paradoxes qu'offrent les corridas toristas est qu'elles exigent des toreros un effort de régression : pour parvenir à créer l'illusion de donner des passes à des toros qui ne bougent pas, ils doivent oublier à peu prés tous les principes sur lesquels l'art taurin s'est construit. Voir édito d'André Viard

L'AVENTURE EN LIGNE CONTINUE

Après cinq ans et demi de présence ininterrompue sur corridas.net, c'est sur www.terrestaurins.com que l'intégralité de mon travail et de celui de mes compañeros de rédaction sera publiée. Un choix dicté par les circonstances mais aussi par un soucis de cohérence et de plus grande efficacité. Voir édito

ACTUALITE

PAMPLONA : VUELTA POUR SERAFIN MARIN

Toros de Dolores Aguirre, mansos, compliqués et bien présentés. Dávila Miura, silence après avis et silence, Serafín Marín vuelta et salut, Luis Bolívar silence et silence après avis. Bonne tarde de Serafin Marin dans des circonstances peu propices au bon toreo qu'il réalisa pourfois par moment.

TERUEL : OREILLE POUR CESAR JIMENEZ ET SERRANITO


Toros de Alcurrucén. Enrique Ponce oapplaudissements après avis et silence, César Jiménez ovation après pétition et oreille, Serranito oreille et ovation. Les deux jeunes toreros ont été très bien. Mauvais temps.

CERET : DEUX VUELTAS POUR ENCABO

Au menu quasi indigeste de cette première Cérétane une solide corrida de six exemplaires précieux de Los Majadales. Fortement charpentés et très bien armés ces salmantins là n’ont certes pas été à la hauteur des espérances de leur propriétaire présent sur les lieux. Le premier, un tonton de 610 kilos, aura inspiré dans de courtes séries notre presque national Jose Pedro Prados "El FUNDI" (chocolat au lait et or – salut et silence) et il aura fallu tout le professionnalisme du Madrilène pour arracher une passe par-ci, une autre par la. Par contre Jose Pedro sera resté sourd aux injonctions de l’immense foule qui lui demandait un effort face à son coriace de second qui n’avait pas une passe et a semé un peu de pagaille en piste alors que la pluie commençait à tomber. Notre vrai national celui-là, Julien LESCARRET (gris et or avec passementeries rouges – silence et silence), sans se démonter, aura passé un après-midi inconfortable face à deux cathédrales aux mœurs plutôt indigestes. A noter la encore une cuadrilla à la peine. Son second prit quatre piques en poussant très longtemps sur la seconde. Le triomphateur, il en fallait un, fut Luis Miguel ENCABO (vermillon et or – vuelta protestée et deux vueltas). Face au seul collaborateur de la course, le second qui ira secouer le piquero avec plus de fureur que de bravoure, Encabo semblera à l’aise et prêt à en découdre face à un bestiau mobile mais finissant par jouer de la corne. C’est face à son second, magnifique, que Luis Miguel s’arrimera comme un chef pour bâtir une faena à laquelle on ne croyait pas. La gauche reste inexplorée et la présidence refuse l’oreille majoritairement réclamée comme on sait le faire en Vallespir. La bronca fut alors si forte que l’orage redoubla. Pierre Charrain. Voir reportage

"QUITE DE ORO" POUR LA MADELEINE
 
Comme l'année précédente, la Peña El Quite décernera au matador qui réalisera le meilleur Quite artistique le Trophée "Quite de Oro" L'annonce du matador lauréat sera connue après le vote des socios, le jeudi soir 21 Juillet. Rappelons qu'en 2004 Julien Lescarret l'emporta haut la main. D'autre part, la Peña tiendra son point rencontre à la bodega du WALLABY, esplanade des Arènes après chaque corrida. Une tertulia organisée par les membres de la Peña analysera la corrida du jour à partir de 20h.30.


JUAN AVILA ROMPT AVEC LUCIANO NUÑEZ

Au moyen d'un communiqué de presse diffusé hier, Juan Avila et Luciano Nuñez ont annoncé la fin de leur relation professionnelle. Bien que ce ne soit pas dit, on peut imaginer que l'absence de contrat signé pour le jeune torero valencien est au centre du problème. Miguel Saez sera désormais représentant du torero tandis que Luciano Nuñez continue d'apodérer Ortega Cano et Fernando Cruz.

ARLES : CONCOURS DE NOVILLADAS SANS PICADORS

Samedi 9 juillet à 17 heures. 6 Novillos de Alain et Frédérique Tardieu pour lAlejandro Carmona de Vera, Jésus Lopez de Valencia et Marco Leal d'Arles. Vendredi 12 août à 17 heures. 6 Novillos de Olivier Fernay pour Joselillo d'Arles, Jésus Sanchez de Colmenar Viejo et Juan Fernando de Mexico. Vendredi 19 août à 17 heures. 6 Novillos des Héritiers de François André pour Samir d'Arles, Curro Amaya de Calaspara, Federico d'Arles. Du 22 Juin au 31 Août t ous les Mercredis, Courses Camarguaises

CARTELS DE CARCASSONNE

Vendredi 26 août à 21 heures, cinq toros de Pilar Poblacion pour les rejoneadores João CEREJO et Marino ROJO. Samedi 27 à 18 heures. Novillos de SALUSTIANO GALACHE pour Sergio MARIN, Mehdi SAVALLI et Joselito ADAME. Dimanche 28 à 18 heures. Novillos de MIGUEL ZABALLOS (branche saltillo, voir reportage) pour Ismael LOPEZ, Jiménez CABALLERO et Camille JUAN. Pour toute information, contact@cercletaurincarcassonnais.com

NOVILLADA DE COLLIOURE

Pour la traditionnele date du 16 aôut à Collioure : novillos des Hermanos Perez Villena pour Alejandro MORILLA, Medhi SAVALLI et Joselito ADAME

FIESTA CAMPERA À BOUILLARGUES

Samedi 23 juillet. À 10 heures 30, tienta de cinq vaches avec la participation de l'école taurine de Saint Rémy de Porvence et le Centre de Tauromachie de Nîmes ainsi que Cyril Collado (torero amateur Bouillarguais. À 18 heures, quatre becerros de François André pour les deux jeunes toreros bouillarguais Patrick Villebrun et Jean-Lou Aillet "Juanito".

FESTIVAL DE CAISSARGUES

Samedi 22 Octobre à 15 heures 30, festival organisé par l'association Caissargues Y Toros.Six toros de Tardieu freres pour Joel Matray,Jonathan Veyrunes, Jéremy Banti, Antonio Joao Ferreira, Camille Juan et Patrick Villebrun. Réservation tél: 04.66.84.10.53

FERIA DE LA PÊCHE ET DE L'ABRICOT À SAINT-GILLES

Pour son Xème anniversaire, la Feria de la Pêche et de l'abricot de Saint-Gilles présentera des cartels 100% français : samedi 20 août à 18h : Corrida concours. François André, Tardieu frères, Aimé Gallon et fils, Blohorn, Christophe Yonnet et Meynadier pour Stéphane Fernandez Meca, Swan Soto et Marc Serrano; .Dimanche 21 août à 18 h : six toros de Margé pour Denis Loré, Julien Miletto et Jonathan Veyrunes.

CORRIDAS TELEVISEES

Les prochaines corridas télévisées par TVE (et TVE international en différé le soir même) auront lieu le 9 juillet depuis Pamplona, toros de Dolores Aguirre pour Dávila Miura, Serafín Marín et Luis Bolívar, puis le 27 août depuis Bilbao, toros de Victorino Martín pour El Fundi, Luis Miguel Encabo et le Cid".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction

FERIA D'ALBACETE

Dimanche 4 septembre. Toros de Murteria Grave pour Pepín Liria, Luis Miguel Encabo et Javier Valverde. Jeudi 8. Novillos de Hermanos Collado Ruiz pourDavid Mora, Ambel Posada et Sergio Serrano. Vendredi 9. Novillos de Los Chospes pour Javier Benjumea, Andrés González et Raúl Izquierdo. Samedi 10. Toros de José Luis Marca pour Matías Tejela, El Capea et Andrés Palacios. Dimanche 11. Toros du Puerto de San Lorenzo pour Dávila Miura, Abraham Barragán y Miguel Ángel Perera. Lunes 12 de septiembre. Toros de Torrestrella para Miguel Abellán, Antón Cortés y Salvador Vega. Martes 13 de septiembre. Toros de Núñez del Cuvillo para Enrique Ponce, El Cid y Antón Cortés. Miércoles 14 de septiembre. Toros de Daniel Ruiz para César Rincón, Morante de la Puebla y El Juli. Jueves 15 de septiembre. Rejones. Toros de Fermín Bohórquez para Joao Moura, Pablo Hermoso de Mendoza y Andy Cartagena. Viernes 16 de septiembre. Toros de Ganadería Marqués de Domecq para Uceda Leal, Sebastián Castella y Serafín Marín. Sábado 17 de septiembre. Toros de Montalvo para Rivera Ordóñez, El Cid y El Fandi.

contact rédaction

 


visuceret







plaisance

visumadeleine

visuorthez

visutyrosse

visuriscle

imprimez cette page