Samedi 11 juin 2011

L'Edito

 

LES PIEDS DANS LE PLAT

D'un côté le G10 multiplie les initiatives en faveur de la Fiesta, de l'autre des voix s'élèvent pour mettre en doute ses intentions réelles. La dernière est celle de Finito de Córdoba.

Voir édito.

Actualité

NÎMES : LA CAPE D'OR POUR FERNANDO ADRÍAN

Très bonne novillada de Enrique Ponce, dont tous les exemplaires, sauf le cinquième ont été applaudis à l'arrastre et dont le dernier a été honoré de la vuelta posthume. En l'occurrence, il s'est confirmé la règle qui veut qu'un éleveur marque ses produits de ses propre qualités. En effet, les novillos de ce matin n'ont eu de cesse d'afficher la même classe et la même élégance que leur ganadero. Ils servirent à merveille les desseins des novilleros, Tomas Duffau (oreille et salut) hérita d'un bon lot un peu fade, David Galvan (salut et silence) fut le moins favorisé et Fernando Adrian (oreille et oreille) toucha le meilleur lot.
Le premier poussa avec continuité, reins mis et postérieurs engagés. Il poursuivit la muleta dans la même attitude en sortant de la passe propulsé par un appui final sur les postérieurs. Ce qui confère à la charge franchise et longueur. Tomas Duffau fit la démonstration de sa maturité technique et de sa sérénité devant les cornes, lors d'une faena sans grande émotion mais plaisante et bien construite. Entière tombée sans exagération. Une oreille. Le quatrième mit les reins et se grandit au second assaut, puis encore plus dans la lidia. Il répondit loyalement à tous les défis. Seule une pointe de faiblesse le fit baisser de ton en fin de parcours. Omnipotent au capote, Tomas Duffau afficha coup d'œil, maitrise et entrain tout au long de sa faena. Il tua d'un entière qui nécessita par deux fois l'usage du descabello, ce qui lui fit perdre l'oreille. Salut
Le second n'insista pas face au cheval où il ne fit rien de laid. Son relatif manque d'implication dans le combat se retrouva au troisième tiers dans des trajectoires un peu brouillonnes qui l'amenèrent à peser incidemment sur l'homme. Muleta en avant, Galvan resta maître de la situation jusqu'à ce que se rompe le délicat équilibre entre pouvoir et exposition et qu'il soit pris, heureusement sans conséquence. ¾ de lame tendue. Le cinquième poussa dans un bon style qu'il confirma dans la muleta qu'il suivit sans coup de corne parasite et si docilement qu'il en fut fade. De plus un leger manque de forces le fit fléchir, ce qui cassa par moment la faena. Galvan sut lui avancer la muleta et s'adapter à une charge se réduisant peu à peu. Il tua en deux voyages. Silence.
Le troisième manqua de style face au cheval, mais compensa à pied où il chargea avec beaucoup de classe. Fernando Adrian n'eut qu'à réciter une leçon bien apprise pour monter une faena copieuse et plaisante.1/2 en bonne place. Oreille. Le dernier fut honnoré de la vuelta posthume alors que, superficiel au cheval, c'est son innocence et sa mansedumbre qui en firent un excellent collaborateur pour le torero. A pied il passe et repassa à l'envie sans jamais dévier d'une trajectoire qui parut guidée par un rail. F. Adrian eut une nouvelle occasion de faire des vocalises. Ce qu'il fit sans fausse note, muleta en avant et dans le bon tempo. Pinchazo. Entière et oreille en dépit de la maladresse du puntillero qui releva le toro par deux fois.
Depuis le callejon Juli parut très attentif au comportement des pupilles de Ponce. La cape d'or a été attribuée à Fernando Adrian.
Frédéric Pascal. Voir galerie Roland Costedoat.

NÏMES : DEUX OREILLES À PERERA


Le corrida de Torrealta a beaucoup promis puis peu tenu. Tous ont commencé mobiles à divers degrés, puis ils se sont éteint peu à peu. A ce jeux les plus incommodes échurent à Castella (silence aux deux), les moins atteints à El Cid (oreille et silence) et les deux moyennement touchés à Perera (oreille et oreille).
Le premier poussa par vague tête basse avec style. A la muleta, il exigea une bonne technique pour se laisser canaliser, mais, ce pré-requis rempli donna des charges claires à gauche. Il baissa de ton à droite tout en restant exploitable aussi sur ce piton. Retrouvée, la main gauche du Cid fut efficace pour assurer sa domination. Ce résultat obtenu il put se lâcher, tout à sa joie de toréer, dans des adornos et enchainements inspirés. Entière d'effet rapide. Une oreille. Le léger colorado quatrième baissait la tête plus d'un mètre avant d'arriver à juridiction. Il poussa spectaculairement, reins engagés et en patinant de l'arrière train. Tête basse et trajectoire rectiligne, il confirma ses potentialités au troisième tiers. Malheureusement il s'éteignit après la troisième série. Main basse et dans le bon tempo, El Cid lia d'excellent derechazos mais, le toro déclinant, ne put emballer la faena. Entière. Silence.
Le second tenta de soulever le cheval plus qu'il ne le poussa. Il arriva à la muleta circonspect, et versa dans la défensive absolue dès après la première série. Castella fit front, s'exposa en vain et se délivra d'une entière. Silence. Le cinquième attaqua le caparaçon tête basse mais tarda à retourner au châtiment. A pied aussi, ses réactions se firent attendre et , une fois déclenchées gardèrent leur dose de piquant. Castella dut insister pour arracher les passes une à une, jusqu'à lasser une partie du public qui demanda qu'il en finisse. Entière. Silence.
Le troisième ne poussa pas mais se laissa piquer dans une belle attitude. Cette ambigüité comportementale se retrouva dans la muleta où il vint d'abord de loin et tête basse puis s'éteignit progressivement. Perera réussit à lui garder la muleta morte devant les yeux en fin de chaque suerte, pour pouvoir enchainer la suivante. Le bon rythme du début baissa à l'aune des possibilités déclinantes offerte par le toro. Entière fulgurante. Une oreille. Brouillon et sans personnalité au cheval, le sixième ne se centra que sur la fin grâce au travail de son matador. Au début il alterna tête haute et basse, charges claires et retours brutaux. Non sans avoir essuyé quelques hachazos et au prix d'un bel acharnement, Perera parvint à donner du sens à tout ce désordre. Il endigua de mieux en mieux la charge, jusqu'à finir sur un bref et opportun exercice de cercanias. Entière. Une oreille. Deux tiers d'arènes, 2000 personnes de moins qu'hier.
Frédéric Pascal. Voir Galerie Roland Costedoat.

FERIA DU NOVILLO D'HAGETMAU

Dimanche 31 juillet à 10 h 30 : 4 erales d'Alma Serena pour les novilleros Dorian Dejean (école taurine de Béziers) Kike (ex école taurine d'Hagemau) à 18 h : novillos de Fuente Ymbro pour Mathieu Guillon, Victor BARRIO, Alberto López Simón. Lundi 1er août à 18 h : novillos de Miura pour Adrian De Torres, Damian Castaño et Javier Jimenez.

LOCATION POUR AIRE


Les toros de Jalabert qui seront combattus le 19 juin à Aire sur Adour par Juan José Padilla, Juan Bautista et Julien Miletto arriveront le vendredi 17 juin aux corrales des arènes et seront visibles gratuitement le samedi 18 juin de 18h à 20h. La location est ouverte au 0558716890.

LE MOUN SUR LE GRILL


Guillaume François et Thomas Dufau, respectivement président de la commission taurine et bientôt quatrième matador landais de l'histoire, présenteront la prochaine feria de Mont de Marsan lors d'une soirée organisée à Bordeaux le 16 juin à 19 heures 30, au restaurant l'Asador, 6 quaie de la Monnaie. Au cours de la même soirée, Bruno Lasnier et Antonio Arévalo présenteront leur dernier ouvrage, tandis que Zocato et la commission de la Brède présenteront leur corrida.


OPUS 33 : QUEL PATRIMOINE ?

L'opus 33 de Terres Taurines sort en kiosques cette semaine avec en couverture l'étonnant safari quotidien auquel se livre chaque jour dans la sierra norte de Séville un jeune novillero français qui, loin des yeux, a choisi de vivre sa passion au coeur de l'Andalousie. À cheval puis à pieds, Juan Leal part "à la chasse" des vieilles vaches de la ganadería de Santa Ana dont le propriétaire, Jean-Marie Raymond, l'autorise à toréer toutes celles qu'il pourra attraper. Un apprentissage inédit, une expérience irremplaçable, un reportage riche en rebondissements imprévus. Au sommaire aussi de cet opus 33, Dolores Aguirre, après le "pétard" de Séville et avant la revanche espérée de Vic ; veillée d'arme à Los Bolsicos où les toros du Conde de la Corte sont embarqués en direction de Madrid ; tienta avec Sergio Flores puis promenade dans les cercados vallonnés d'Adelaída Ródriguez où une monumentale corrida "madrilène" attend de rencontrer son destin ; plongée dans la ganadería "proustienne" de Carriquiri, qu'Antonio Briones a créée à partir du fer jadis portée par le plus important troupeau de caste navarre ; et, pour la première fois, l'histoire racontée à partir de ses propres mémoires qui ne furent publiées qu'à usage interne de sa famille, d'une véritable légende charra : le fabuleux Lisardo Sánchez.

CARTELS POUR TYROSSE

Les cartels de la prochaine feria de Saint-Vincent de Tyrosse ont été dévoilés hier. Dimanche 24 juillet à 18h, toros de Victorino Martin pour Stéphane Fernández Meca (qui fera son dernier paseo), Rafaelillo et Medhi Savalli. Lundi 25 juillet à 21h30. Corrida Portugaise. Toros de Los Maños pour Jose Manuel Duarte, Joaquim Bastinhas fils et Saray Maria.

LOCATION POUR RIEUMES

La location et les réservations pour la feria de Rieumes sont ouvertes au 05.62.14.66.13 et sur internet au www.feria-rieumes.com. Au cartel du dimanche 26 juin : 11h non piquée du Lartet pour Clémentito et Sofianito, 18h novillos de la Laguna pour Mathieu Guillon, Conchi Rios et Diégo Silveti.

23ème ROMERIA DE MAUGUIO

Dimanche 19 juin, toros de Sotillo Guttiérez (origine El Torreón) pour Morenito de Aranda, Javier Cortés et Tomasito. Location ouverte pour réservation par téléphone au 06.09.14.48.95 dès le 23 Mai 2011. Vente des billets aux arènes à partir du 14 Juin  2011. Dans le cadre de la 23ème Romeria del Encuentro, le Cercle Taurin « Toros y Toreros » organise un bolsin le 18 juin. À 10 heures tienta de vaches de la Ganadéria Barcelo, (origine « Jandilla » par Antonio Palla) pour les élèves des écoles taurines Adour Aficion, Béziers, Lorca et Nîmes. Entrée gratuite, organisation d’une grande tombola. À 17 heures 30, novillada sans chevaux, deux becerros de la ganaderia Barcelo pour les deux novilleros sélectionnés le matin.

RIEUMES : LA FERIA DES CHAMPS

Dimanche 26 juin au matin, quatre erales de Bonnet pour les élèves des écoles taurines de Béziers et Alicante. L'après-midi, novillos de La Laguna pour Mathieu Guillon, Conchi Ríos et David Silveti.

FERIA DE CÉRET 2011

Samedi 9 juillet à 11 heures, 4 novillos de IRMÃOS DIAS pour Miguel Angel MORENO et Emilio HUERTAS, sobresaliente Victor Manuel RODADO ; samedi 9 juillet à 18 heures 6 toros de COUTO DE FORNILHOS pour RAFAELILLO Serafín MARÍN et Paco UREÑA ; dimanche 10 juillet à 11 heures 6 novillos de José Joaquín MORENO DE SILVA pour Sergio BLANCO, Adrián DE TORRES et Cayetano ORTIZ ; dimanche 10 juillet à 18 heures, 6 toros de José ESCOLAR GIL pour Fernando ROBLEÑO, Javier CASTAÑO et Alberto AGUILAR.

FERIA DE MONT DE MARSAN

Vendredi 15 juillet, toros de Garcigrande pour El Juli, Daniel Luque et Thomas Dufau qui prendra l'alternative. Samedi 16 au matin, Andy Cartagena et Leonardo Hernández mano a mano, toros de Bohórquez. Samedi après-midi, toros de Nuñez del Cuvillo pour El Cid, Sebastien Castella et Talavante. Dimanche 17: toros de Robert Margé pour El Fundi, Sébastien Castella et Matias Tejela. Lundi matin, novillos de Ponce pour Mathieu Guillon et David Galván. Lundi à 18 heures, toros de Samuel Flores pour Ponce, Juan Bautista et Alberto Aguilar. Mardi 19, toros de La Quinta pour Curro Díaz, El Juli et Thomas Dufau.

FERIA DE NÎMES

Jeudi 2 juin, toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Matías Tejela et Leandro. Mercredi 8 toros de Partido de Resina pour Marc Serrano, Luis Bolívar et Alberto Aguilar. Jeudi 9 toros de Victoriano del Río pour Juli, Castella et Patrick Oliver (alternative). Vendredi 10 au matin, novillos de Ponce pour Thomas Dufau, David Galván et Fernando Adrián. Vendredi après-midi, toros de Torrealta pour El Cid, Castella et Perera. Samedi 11 toros de Capea et Garcigrande pour Hermoso de Mendoza, Manzanares et Manuel Manzanares qui prendra l'alternative des mains du premier. L'après-midi toros de Miura et Victorino pour Rafaelillo, Cid et Savalli. Dimanche 12 au matin toros de Juan Pedro Domecq pour Ponce, Conde et Juan Bautista. L'après-midi toros de La Quinta et Fuente Ymbro pour Curro Díaz, Castella et Talavante. Lundi 13 au matin toros de Bohórquez pour Cartagena, Ventura et Leonardo Hernández. L'après-midi, toros de Nuñez del Cuvillo pour Morante, Juli et Luque.

MÉJANES : FERIA DU CHEVAL, HOMMAGE AUX CAVALIERS DE L'APOTHÉOSE

samedi 16 Juillet 2011. Toute la journée Penas, Bodegas, Bandas, promenade à cheval, petit train, exposants.
10H Concours équestre les Etoiles de Méjanes (Spectacle Gratuit) ; 15 cavaliers venus de toute la France (en compétition)
11H Acoso y Derribo (Spectacle Gratuit) Garochistas Français et Espagnols La participation exceptionnelle des Toreros Juan Bautista et César Giron.
15H Grand Spectacle Equestre ( Spectacle Gratuit). Plus de 80 chevaux Ibériques et Camarguais .
18H Hommage aux cavaliers de l’apothéose : Exceptionelle Corrida du Réjon d’Or. 6 Toros de Soto de la Fuente pour Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Diego Ventura, plus 1 Novillo pour la présentation en public de GINES CARTAGENA (Fils)
Location : à partir du 2 Mai aux Arènes d’Arles : 08 91 70 03 70 (0.225€ TTC/ mm) ; à partir du 1er Juillet à Méjanes : 04 90 97 06 16. Par Internet à partir du 2 Mai : www.arenes-arles.com ; www.feriaducheval.f

FERIA DE LA BRÈDE

La Brède fêtera samedi 25 juin à 18h, sa 14ème corrida dans le cadre des Fêtes de la Rosière. Cette année, Uriel MORENO « El ZAPATA », Diego URDIALES et Julien LESCARRET combattront six toros de Doña Adelaïda Rodríguez García (SALAMANCA). En matinée, novillada non piquée (entrée 10 € - organisation Fiesta Garona). Animations par les Bandas toute la journée. Concert « Sangria Gratuite » à 22h. Bureau des arènes 05 56 20 20 30. Tarifs de 22 à 70 €. Nombreuses bodegas et restaurants sur le campo de feria. Présentation du cartel et de la ganaderia sur http://www.labrede-montesquieu.fr/Programme.html.

FERIA D'EAUZE

Dimanche 3 juillet, les arènes d'Eauze proposent une sans chevaux matinale avec quatre erales de Jean-Louis Darré pour deux novilleros à désigner, et six toros de Gallon l'après-midi pour Curro Diaz et Juan Bautista mano a mano.

FERIA DE VIC

Le cartels de la feria de Pentecôte sont les suivants : Samedi 11 juin à 11 heures, toros de Dolores Aguirre pour Julien MILETTO, David MORA et “JOSELILLO”. À 18 heures corrida de Palha pour Juan José PADILLA, Javier  CASTAÑO et Alberto AGUILAR. Dimanche 12 juin à 11 heures corrida concours pour Domingo López Chaves, Julien Lescarret  et Iván  Fandiño. À 18 heures, toros de Escolar Gil pour « RAFAELILLO », Fernando ROBLEÑO  et Luis BOLIVAR. Lundi 13 juin à 17 heures 30 corrida de Alcurrucen pour “EL FUNDI ” , JUAN - BAUTISTA et Sergio  AGUILAR.

CARTELS DE AIRE SUR ADOUR

Les cartels de la temporada aturine sont les suivants : 1er mai, capea gratuite à 11 heures suivie d'une novillada piquée à 17h00. Six novillos de LOS GALOS pour Thomas DUFAU, Alberto LOPEZ SIMON (Zapato de Oro 2010) et Mateo JULIAN qui fera à cette occasion ses débuts en novillada piquée. Pour cette novillada les entrÈes vont de 20 à 45 euros et la location se fera ‡ compter du 25 avril au 0558716890. Le 21 juin becerrada à 11 heures et corrida à 18 heures comptant pour le concours "Toros de France". Toros de Luc et Marc JALABERT pour Juan Jose PADILLA, Juan BAUTISTA et Julien MILETTO. Entrées de 23 à 71 euros avec un passeport à 85 euros incluant la becerrada, un repas, la corrida et un apéritif d'après-corrida. La location se fera à compter du 6 juin au 0558716890. Pierre Charrain.

NOVILLADA DE SOUSTONS

Le cartel de la
novillada de soustons du 7 aout est le suivant : novillos de antonio Bañuelos pour jimenez Fortes, Mathieu Guillon et Damian Castaño.

FERIA DE LA MER À PALAVAS

La feria de la Mer de Palavas propose deux corridas françaises et une sans chevaux. Dimanche 1er mai, toros de Pierre-Marie Meynadier pour Curro Díaz, Juan Bautista et Mehdi Savalli. Dimanche 8 mai, toros de Margé pour El Juli, Juan Bautista et Sébastien Castella. Samedi 7, erales de Gallon pour Fabio Castañeda, Abel Robles et Mojales Balti.

FERIA D'ALÈS

Les cartels de la feria d'Alés sont les suivants : samedi 4 juin toros de Hoyo de la Gitana pour El Fundi, Sergio Aguilar et Julien Miletto. Dimanche 5 à 11 heures, toros de Christophe et Juliette Fano pour Álvaro Montes, Sergio Galán et Roberto Armendáriz. Dimanche 5 à 17 heures, toros de Baltasar Ibán pour Iván Fandiño, Alberto Aguilar et Román Perez.

ISTRES : LES DIX ANS DU PALIO

Dix ans déjà que les pimpantes arènes du Palio se sont installées dans le panorama taurin, grâce à une originale formule de gestion dans laquelle les partenaires jouent un rôle prépondérant grâce à l'efficace travail de Bernard Marsella. Cette année, après étude de marché, l'option torita a été abandonnée et ce sont donc deux cartels de figras et un de rejoneo qui sont proposés : Vendredi 17 juin, toros de Garcigrande pour El Juli, Juan Bautista et le Fandi. Samedi 18 toros de Garcia Jimenez pour Morante, Antonio Barrera et Manzanares. Dimanche 19 toros de San Pelayo pour Sonia Matias, Diego Ventura et Leonardo Hernandez.

TEMPORADA DE BAYONNE

Les cartels de la temporada bayonnaise seront dévoilés le jeudi 28 avril à la maison des associations. Trois grands rendez-vous composent la saison : durant les fêtes, corrida et corrida de rejones le 30 et 31 juillet, feria les 4,5,6 et 7 août, feria de l'Atlantique les 3 et 4 septembre.

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 













imprimez cette page