bayonne
riz arles
madeleine
dax
 
 
DÉMISSION ?

La publication des cartels de Pamplona et Bilbao oblige les aficionados à faire un triste constat  : les figuras désertent les deux grands rendez-vous toristas de l'été.

À Bilbao, c'est Pablo Chopera qui donne le ton en affirmant que "Ponce s'est dégonflé" en refusant le mano a mano qui lui était proposé avec le Juli et pour lequel son apoderado avait donné son accord. Raison invoquée ? Personnelle.

Mais c'est à Pamplona que l'hémorragie est la plus grave : José Tomás, Morante, Ponce, Manzanares n'iront pas, de même que Cayetano et Daniel Luque (mais doit-on les considérer comme des figuras ?). Pour compenser, le Juli viendra deux fois.

Je souhaite me tromper, mais tout se passe comme si, après une San Isidro qui a peut-être servi de déclencheur, certaines figuras optaient désormais pour un été en pente douce, se réservant pour les arènes de seconde où sort le medio toro.

Serait-ce le début de ce qu'entre initiés on n'hésite plus à appeler la Champion's League ? Cela y ressemble en tous cas.

André Viard